Les Deux Témoins de l'Apocalypse

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
David (lock2)
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 28 sept. 2014, 15:38
Conviction : Catholique

Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar David (lock2) » dim. 28 sept. 2014, 16:09

Bonjour à tous, je suis tout nouveau. Je m'appelle David, je vous salue bien.

Catholique depuis 2002, j'étais désireux de m'inscrire sur un forum conforme à ma foi catholique, dans le but d'aborder tous les aspects de notre religion.
Je m'intéresse beaucoup en ce moment à l'Apocalypse de Saint Jean (loin d'être le livre le plus "évident" de toute la Bible), à toute l'eschatologie qui peut en ressortir du texte, et plus particulièrement sur un point que j'aimerais aborder ici: le cas des deux Témoins de l'Apocalypse.

Je ne suis pas spécialiste, bien que j'ai quelques bagages, mais j'aimerais que nous partions sur l'idée que les deux témoins ne sont pas métaphoriques (comme j'ai pu l'entendre dire sur certains sites plus ou moins douteux: complot mondial, illuminati, etc...) mais qui sont bien deux personnages historiques. Deux vrais prophètes oints comme il n'y en a pas eu depuis notre Seigneur; témoins de leur temps pour désigner et confondre le fils de la perdition; et enfin martyre par le bras de la Bête qui les tuera avant qu'ils soient ressuscités 3 jours et demi plus tard, conformément à ce que disent les Écritures à ce sujet.

Bref. Je ne sais pas si je dois donner plus de détails déjà parfaitement décrits dans l'Apocalypse biblique au sujet des deux témoins. Après tout, tout le monde a une Bible chez soi et je ne suis pas ici en terrain incroyant, alors je vous éviterai un long post qui ne fera qu'alourdir la lecture.

J'en arrive donc directement à mes questions, bien que beaucoup d'autres pourraient être posées par chacun sur ce sujet au fur et à mesure de la discussion:

- Je me suis toujours demandé si dans la Tradition, il existait des Saints ou très pieux qui auraient pu donner plus de détails sur la nature même, sur les prénoms, sur les régions du monde, et même sur une possible description physique (couleur des yeux, cheveux, etc...) des Deux Témoins ? Je sais très bien qu'il n'existe rien de tel dans la Bible qui n'en dit pas un mot. Et pour qu, la Bible laisse entendre qu'ils sortiront du monde sans avertissement. Mais là j'aimerais voir du côté de la Tradition, que je connais moins.

Voila. Et tout bien réfléchi, en fait, je n'avais qu'une seule question :rire:
Mais j'espère que ce sera aussi un moyen d'en discuter plus longuement si le sujet intéresse suffisamment de monde. :)

Bien à vous et dans la Paix du Christ
Dernière édition par Anne le dim. 28 sept. 2014, 22:42, édité 1 fois.
Raison : Orthographe

Cepora
Quæstor
Quæstor
Messages : 211
Inscription : lun. 08 sept. 2014, 18:32

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar Cepora » lun. 29 sept. 2014, 2:48

Bonsoir David.

Selon la tradition, ces deux témoins sont Énoch et Élie.

David (lock2)
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 28 sept. 2014, 15:38
Conviction : Catholique

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar David (lock2) » lun. 29 sept. 2014, 16:39

Tout d'abord merci Cepora.

Donc selon la vision traditionnelle, les Deux Témoins ne seraient pas deux personnages inédits, mais deux prophètes qui auraient déjà existé.
Ce qui sous entendrait forcément qu'ils ne viendraient pas au monde, mais seraient ressuscités une première fois pour accomplir leur missions.
Puis comme ils étaient déjà oints, il ne serait pas nécessaire qu'ils soient oints de nouveau. Car je rappelle que les Ecritures nous enseignent qu'il faudra que les Deux Témoins soient oints pour commencer leurs missions.

Mais n'existe-t-il, toujours dans la tradition, une interprétation plus proche selon laquelle les Deux Témoins seraient deux personnes véritablement inédits ? Ou bien est-ce que la seule vision possible est celle qui voudraient que les Deux Témoins soient Enoch et Elie ? Et enfin j'aimerais savoir au fond, qu'est-ce qui fait pencher la balance à ce point dans la Tradition pour croire que ce soit Enoch et Elie et pas deux personnages inédits, car là il manque des détails.

Merci d'avance.

David (lock2)
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 28 sept. 2014, 15:38
Conviction : Catholique

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar David (lock2) » mar. 30 sept. 2014, 10:22

A part toutes ces questions, j'en avais également une à poser et que je rajoute ici.

J'entends souvent dire ici et là sur le net, que les Deux Témoins seront souvent considérés comme l'Antéchrist et le faux prophètes, alors que de façon inverse, ces deux derniers seront souvent considéré comme les Deux Témoins ! Un peu comme une ultime tentation. Est-ce une interprétation eschatologique ou est-ce que ça repose vraiment sur quelque chose de concret dans la Bible ? Merci d'avance.

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 637
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar Libremax » mar. 30 sept. 2014, 22:12

Bonsoir!

L'Apocalypse est un texte prophétique, qui utilise des évènements du passé pour en faire une grille de lecture des évènements présents et à venir.
Il est probable que les deux témoins désignent avant tout Pierre et Paul, contre lesquels Néron et le pouvoir politique se sont opposés.

David (lock2)
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 28 sept. 2014, 15:38
Conviction : Catholique

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar David (lock2) » jeu. 02 oct. 2014, 19:07

Bonsoir,

C'est exact, Libremax, mais on sait aussi que Dieu peut utiliser des événements du futur (même jusque après le Jugement Dernier) pour expliquer bien des choses sur des prophéties à venir ou presque présentes.
Je suis pour ma part vraiment partie dans l'idée que non seulement les deux témoins sont bien des personnages historiques à venir, mais aussi que ce seront deux personnes inédites et non pas une résurrection partielle de deux prophètes déjà existant.

Ça va vous paraître étrange, mais j'aurais une dernière question et après quoi le mieux encore c'est que je questionne le prêtre de ma paroisse (ou encore un théologien assidu).
N'existe-t-il vraiment pas dans la Tradition, un homme ou une femme (considéré comme Saint par notre Eglise ou non d'ailleurs) qui auraient pu donner quelques indices concernant ces deux témoins après une révélation bien évidemment ?

Blond aux yeux bleu marine avec une longue cicatrice sur le bras gauche. Pour l'un d'entre eux ?

Oui je sais que vous avez deviné où je veux en venir. Mais croyez-moi je ne suis pas fou, c'est simplement que j'ai vu et entendu des choses de notre Seigneur dans ma vie (qui est loin d'être évidente d'ailleurs) qui me fait poser ce genre de questions...

En attendant, bien à vous en espérant une réponse.

David (lock2)
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 28 sept. 2014, 15:38
Conviction : Catholique

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar David (lock2) » dim. 12 oct. 2014, 12:01

Je reviens vers vous sur ce sujet car je suis tombé sur un article très intéressant au sujet des Deux Témoins, et qui n'a pas de véritable partie pris, hormis que ce texte part plutôt dans l'idée (que je soutiens) que les Deux Témoins seraient en réalité deux personnes inédites:

L'article: http://rcg.org/fr/articles/ldt-fr.html

Un point important pour moi, c'est que le faite que les Deux Témoins doivent être oint comme n'importe quels prophètes, ne veut pas nécessairement dire que ce seront deux prophètes des temps jadis. En effet, il y a bien des façons encore de nos jours de recevoir l'onction; notamment dans notre Eglise catholique, au moment de la Confirmation.

L'athée
Censor
Censor
Messages : 95
Inscription : mer. 02 nov. 2011, 16:24

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar L'athée » dim. 12 oct. 2014, 14:16

Pouvez vous nous dire ce qui, concrètement, fait que vous pensez peut être pouvoir être un de ces deux témoins?

Donnez nous une liste exhaustive d'indice que l'on vous aide.

David (lock2)
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 28 sept. 2014, 15:38
Conviction : Catholique

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar David (lock2) » dim. 12 oct. 2014, 14:54

Précisément en rapport avec mon vécu, mon histoire, mais difficile à expliquer ici dans la mesure où il y a beaucoup de choses personnelle.
Mais aussi à par rapport a certaine choses que j'ai vu et entendu de la part du Seigneur, et ça en revanche je peux en faire un récapitulatif.

Pendant ma "conversion de coeur" en Février 2002 (soit quelque temps avec ma conversion par le baptême), j'ai fait une prière à l'intention du Seigneur, dans la quelle je lui demandais de rentrer dans ma vie. Comme n'importe quels chrétiens qui est désireux de cela d'ailleurs. Pas le soir même de cette demande mais le lendemain soir, toujours au moment du coucher; j'ai vu très distinctement ce que l'on appel dans l'Eglise catholique: le miracle des icônes. Soit dans mon cas: le Christ en croix au dessus de mon lit, ainsi que la statue de la vierge à l'enfant sur une étagère non loin du lit, se sont toute deux mis à se mouvoir comme si elles étaient devenu vivantes. J'ai put observer ce miracle pendant environs un mois durant, et ceux chaque soir avant que cela s'arrête du jour au lendemain. Je précise qu'à par mois, personne de mon entourage ne peut témoigner de la véracité de mon affirmation vue que ça c'est passé que pour moi dans l'intimité.

Plus tard dans ma nouvelle vie de croyant, en plein jour cette fois-ci, et toujours dans ma chambre, seul; la voie de celui que j'estime être le Père (ou la Puissance) a retenti dans mon esprit en ne prononçant que mon prénom "David". Je jure que sa voie est plus proche de celle d'un homme que celle d'une femme, bien qu'ici la voie divine n'est sans aucune mesure comparable à un type de voix en particulier. Elle n'a rien de semblable autrement dit.
Lorsque qu'il a prononcé mon prénom, sa voie était douce (témoignage de son amour) et résonnait comme une éternité. C'est comme si la dernière syllabe de mon nom qu'il a prononcé perduré éternellement une fois qu'il avait fini.

Encore plus tard, un soir alors que je prié toujours dans ma chambre à genou et les mains jointe devant mon lit; je jure là aussi avoir vu l'ombre du Seigneur se reflété sur le mur de ma chambre; soit juste en face du lit où je priais devant.
J'ai vu son buste ainsi que son visage, un peu en ombre chinoise puisqu'il s'agissait d'une ombre. Physiquement exactement tel qu'on le représente: visage plutôt long, cheveux mis long qui rebique légèrement au bout. Et non, car cela à dû te traversé l'esprit, je ne ressemble absolument pas à la silhouette du Christ, donc ça ne pouvait pas être mon ombre ;-)
De plus il bougeait légèrement sur lui même, contrairement à moi qui était d'ailleurs, tu t'en doute, complètement fasciné par ce que je venais de voir.
Après avoir apparu il a fait une chose que j'oublierais jamais. Il a levé sa main droite dans ma direction, face à face, en guise de "salut".
Je n'ai pas osée dire un mot et pourtant Dieu sait toute les questions que je voulais lui posées. Mais comme lui n'a rien dit je n'ai pas osée prononcer quoi que ce soit par crainte de mon Seigneur.
Après qu'il m'est salué pendant 3 longue minutes environs (mais j'ai pas calculé hein), il a redescendu sa main. Alors j'ai choisi à mon tour de le salué de la même façon en guise de réponse. Après quoi je me suis couché dans mon lit et j'ai continué à le regarder (et lui aussi de lui à moi) avant de m'endormir sans m'en rendre compte.

Voila les trois miracles que je dis avoir vu. Je n'oblige personne à me croire. Et j'irai même jusqu'à dire que je suis même prêt à accepter l'idée que l'on dise de moi que cela était probablement des hallucinations ou ce genre de choses. Car je peux comprendre qu'il est difficile de croire en cela, surtout si l'on est non-croyant. Et malheureusement cela ne suffit pas à eux seuls (les miracles que je dis avoir vu et entendu) pour comprendre pourquoi je suis tenté de pensée que j'aurais un rapport avec les Deux Témoins, car il faut comprendre aussi le reste dans mon histoire. Mais là comme j'ai dis plus haut je ne peux ici en parler. Par contre ce sera sans doute le sujet principal que j'aborderai la prochaine fois avec le prêtre de ma paroisse.

Gnôsis
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : sam. 11 oct. 2014, 21:50
Conviction : Catholique & Orthodoxie orientale
Localisation : Languedoc Roussillon

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar Gnôsis » dim. 12 oct. 2014, 17:39

Bonjour à vous.
La question que vous posez peut recevoir deux réponses :

1) si on est un catholique pratiquant, à part une intercession spéciale de la Grâce, il me semble bien qu'il ne peut y avoir pour vous que des réponses censées entretenir votre foi qui s'exerce selon le mode éxotérique. C'est-à-dire qu'à travers les réponses multiples qui vous seront faites et selon votre niveau d'être, vous en retirerez une meilleure compréhension qui devrait répondre à votre attente.

2) Il faut en effet savoir que l'Apocalypse de s. Jean représente, au niveau de sa compréhension et de l'enseignement que la Tradition peut nous donner, représente une espèce de couronnement dans la progression spirituelle que le chrétien a acquise par sa réflexion sur les écritures. A ce titre, l'enseignement que l'on peut en retirer est un privilège tout à fait personnel et une belle récompense pour celui qui le reçoit. Ce sont, en plus, des choses qui sont incommunicables à d'autres personnes, toujours à cause du niveau d'être qui n'est pas le même. De plus cette sorte de sagesse n'utilise plus le langage humain d'où, une fois encore, l'impossibilité de la communiquer à d'autres. Si toutefois vous sentez que vous aussi vous pouvez aller plus loin, recherchez la sagesse dont parle très nettement s. Paul dans I Corinthiens, II, 6-8 et qui, à ma connaissance, est toujours accessible : "C'est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits, sagesse qui n'est pas de ce siècle, ni des chefs de ce siècle qui vont être anéantis. Nous prêchons la sagesse mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles avait destinée pour notre gloire, sagesse qu'aucun des chefs de ce siècle n'a connue."
Si vous avez la foi et que vous êtes tenace vous finirez toujours par la découvrir.
Que Dieu vous bénisse.
"j'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi" (II Timothée, 4, 7).

Avatar de l’utilisateur
blue eyes
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : mer. 28 janv. 2015, 3:08
Conviction : Catholique

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar blue eyes » mer. 28 janv. 2015, 3:36

Bref. Je ne sais pas si je dois donner plus de détails déjà parfaitement décrits dans l'Apocalypse biblique au sujet des deux témoins. Après tout, tout le monde a une Bible chez soi et je ne suis pas ici en terrain incroyant, alors je vous éviterai un long post qui ne fera qu'alourdir la lecture.

J'en arrive donc directement à mes questions, bien que beaucoup d'autres pourraient être posées par chacun sur ce sujet au fur et à mesure de la discussion:

- Je me suis toujours demandé si dans la Tradition, il existait des Saints ou très pieux qui auraient pu donner plus de détails sur la nature même, sur les prénoms, sur les régions du monde, et même sur une possible description physique (couleur des yeux, cheveux, etc...) des Deux Témoins ? Je sais très bien qu'il n'existe rien de tel dans la Bible qui n'en dit pas un mot. Et pour qu, la Bible laisse entendre qu'ils sortiront du monde sans avertissement. Mais là j'aimerais voir du côté de la Tradition, que je connais moins.
Plusieurs réponses sont disponibles sur ce sujet mais peu d'entre elle s'appuient sur une sérieuse étude biblique.

Pour comprendre ce que représentent les deux témoins, il faut aller chercher du coté de l'évangile de Matthieu.

14Cette bonne nouvelle du Règne sera proclamée par toute la terre habitée ; ce sera un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin. (Matthieu 24,14)

Dans ce court extrait réside notre réponse.

Les mots en rouge sont la clé pour comprendre l'identité des deux témoins. Ces mots sont témoignage et nation.

Si on compare ceci avec le début d'Apocalypse 11, la réponse devient évidente :

1Alors on me donna un roseau semblable à une règle d’arpenteur,
et l’on me dit : Lève-toi et mesure le temple de Dieu et l’autel et ceux qui y adorent.
2Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le de côté et ne le mesure pas, car il a été livré aux nations qui fouleront aux pieds la cité sainte pendant quarante-deux mois.
3Et je donnerai à mes deux témoins de prophétiser,
vêtus de sacs, mille deux cent soixante jours.
4Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.
(Apo. 11)

Que fait un témoin normalement ? Il livre un témoignage.

Quel est ce témoignage ? La bonne nouvelle du Royaume.

A qui ce témoignage est-il livré ? Aux Nations.

Les deux témoins représentent donc le Christianisme. Pourquoi est-il dit d'eux qu'ils sont deux oliviers et deux chandeliers ?

Parce qu'ils représentent les deux composantes du Christianisme; en premier lieu le peuple élu des origines, les Juifs et, deuxièmement, les Païens convertis au dit Christianisme.

Voilà ma réponse à votre question.

Amicalement, blue eyes
«La vérité vous rendra libre».

Avatar de l’utilisateur
blue eyes
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : mer. 28 janv. 2015, 3:08
Conviction : Catholique

L'identité des deux témoins

Message non lupar blue eyes » sam. 07 févr. 2015, 5:00

Spoiler!
Les deux témoins

1Alors on me donna un roseau semblable à une règle d’arpenteur,

et l’on me dit : Lève-toi et mesure le temple de Dieu et l’autel et ceux qui y adorent.

2Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le de côté et ne le mesure pas, car il a été livré aux nations qui fouleront aux pieds la cité sainte pendant quarante-deux mois.

3Et je donnerai à mes deux témoins de prophétiser,

vêtus de sacs, mille deux cent soixante jours.

4Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.

5Si quelqu’un veut leur nuire, un feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis.

Oui, si quelqu’un voulait leur nuire, ainsi lui faudrait-il mourir.

6Ils ont pouvoir de fermer le ciel, et nulle pluie n’arrose les jours de leur prophétie.

Ils ont pouvoir de changer les eaux en sang

et de frapper la terre de maints fléaux, autant qu’ils le voudront.

7Mais quand ils auront fini de rendre témoignage,

la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra et les fera périr.

8Leurs corps resteront sur la place de la grande cité qu’on nomme prophétiquement Sodome et Égypte, là même où leur Seigneur a été crucifié.

9Des peuples, des tribus, des langues et des nations, on viendra pour regarder leurs corps pendant trois jours et demi, et sans leur accorder de sépulture.

10Les habitants de la terre se réjouiront à leur sujet, ils seront dans la joie, ils échangeront des présents, car ces deux prophètes leur avaient causé bien des tourments.

11Mais après ces trois jours et demi, un souffle de vie, venu de Dieu, entra en eux et ils se dressèrent.

Alors une grande frayeur tomba sur ceux qui les regardaient.

12Ils entendirent une voix forte qui, du ciel, leur disait : Montez ici.

Et ils montèrent au ciel dans la nuée, sous les yeux de leurs ennemis.

13A l’heure même, il se fit un violent tremblement de terre,

le dixième de la cité s’écroula et sept mille personnes périrent dans cette catastrophe.

Les survivants, saisis d’effroi, rendirent gloire au Dieu du ciel.

14Le deuxième « malheur » est passé. Voici, le troisième « malheur » vient bientôt.

La septième trompette

15Le septième ange fit sonner sa trompette :

il y eut dans le ciel de grandes voix qui disaient :

Le royaume du monde est maintenant à notre Seigneur et à son Christ ;

il régnera pour les siècles des siècles.

16Les vingt-quatre anciens qui, devant Dieu, siègent sur leurs trônes tombèrent face contre terre

et adorèrent Dieu 17en disant :

Nous te rendons grâce, Seigneur,

Dieu souverain,

qui es et qui étais,

car tu as exercé ta grande puissance

et tu as établi ton Règne.

18Les nations se sont mises en colère,

mais c’est ta colère qui est venue.

C’est le temps du jugement pour les morts,

le temps de la récompense pour tes serviteurs les prophètes,

les saints et ceux qui craignent ton nom, petits et grands,

le temps de la destruction pour ceux qui détruisent la terre.

19Et le temple de Dieu dans le ciel s’ouvrit,

et l’arche de l’alliance apparut dans son temple.

Alors il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre et une forte grêle.
Nous allons aborder ici le texte d'Apocalypse 11 : les deux témoins.


Que représentent les deux témoins ?


C'est dans l'Évangile selon Saint Matthieu que ce trouve la réponse à cette question.

14Cette bonne nouvelle du Royaume sera proclamée par toute la terre habitée ; ce sera un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin. (Matthieu 24)

Les mots en couleurs sont les clés pour comprendre ce que représentent vraiment les deux témoins.

Comparons maintenant cet extrait de Saint Matthieu avec ces deux phrase prélevées au début du verset 11 de l'Apocalypse.


2Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le de côté et ne le mesure pas, car il a été livré aux nations qui fouleront aux pieds la cité sainte pendant quarante-deux mois…

3Et je donnerai à mes deux témoins de prophétiser, vêtus de sacs, mille deux cent soixante jours…


Comment appelle-t-ont ceux qui livrent un témoignage? Des témoins.

Quel est l'objet de ce témoignage? La bonne nouvelle du Royaume.

A qui ce témoignage est-il destiné? Aux nations.


Il est donc clair que les deux témoins de l'Apocalypse font ici référence à l'Église du Christ sur terre,

L'Église fondée sur les Apôtres chargés d'évangéliser les nations.

- A suivre -
«La vérité vous rendra libre».

Avatar de l’utilisateur
blue eyes
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : mer. 28 janv. 2015, 3:08
Conviction : Catholique

Re: L'identité des deux témoins

Message non lupar blue eyes » sam. 07 févr. 2015, 5:46

L'identité des deux témoins.
- Suite -

Il est aussi mentionné que les deux témoins auront 1260 jours pour prophétiser.


Ce 1260 jours, correspondent aussi au temps où la femme (Apo. 12) va fuir au désert pour y être nourrie.

Pourquoi est-ce si important de souligner ceci ?


Parce que, la scène qui précède ces 1260 jours, vient nous donner une autre confirmation appuyant le fait que les deux témoins en question représentent bel et bien l'Église fondée sur les Apôtres.


Le dragon se posta devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance.

5Elle mit au monde un fils, un enfant mâle ;

c’est lui qui doit mener paître toutes les nations avec une verge de fer.

Et son enfant fut enlevé auprès de Dieu et de son trône.

6Alors la femme s’enfuit au désert, où Dieu lui a fait préparer une place,

pour qu’elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours. (Apo.12, 4-6)


Cet enfant mâle qui fût enlevé auprès de Dieu et de son trône est, évidement, Jésus, fils de Marie selon la chair.

Il est aussi dit de cet enfant qu'il mènera les nations à la baguette de fer. Cette expression va être réutilisée en Apo. 19, lors de l'apparition du cavalier sur son cheval blanc. C'est encore évidement de Jésus dont il est question dans cet autre texte.

Le premier extrait (l'enfant) se déroule lors de sa venue dans la chair et le second (le Cavalier), lors de sa deuxième venue pour établir son règne Glorieux.

Le lignage de la femme, ayant accompli la première partie de sa mission (donner Jésus au monde), se retire au désert pendant la période où les deux témoins (l'Église) annoncent la bonne nouvelle du Royaume à toutes les nations. (La femme donnera aussi au monde, à la fin des temps, les enfants de Dieu dont parlent Saint Paul et Saint Jean).

Nous avons donc déterminé ici qui sont les deux témoins et en quoi consiste leur mission.

- A suivre -
«La vérité vous rendra libre».

Avatar de l’utilisateur
blue eyes
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : mer. 28 janv. 2015, 3:08
Conviction : Catholique

Re: L'identité des deux témoins

Message non lupar blue eyes » sam. 07 févr. 2015, 15:11

L'identité des deux témoins.
- Suite -

Le symbolisme des 3 ans et demi.


Avant d'aller plus loin j'aimerais vous parler du symbolisme de certains chiffres dans l'Apocalypse.

1260 jours et 42 mois semblent, à première vue, indiquer une période de trois ans et demi.

Cependant, comme nous l'avons compris, les 1260 jours en question correspondent au temps de la mission terrestre de l'Église fondée sur les Apôtres. A cause de cela, il devient alors impossible de soutenir l'idée que cette période soit équivalente aux jours et aux mois de notre actuel calendrier.


Alors que symbolisent donc en réalité cette période de trois ans et demi ?

Nous pouvons affirmé, sans l'ombre d'un doute, que ces trois ans et demi correspondent à une période de temps indéterminée.

Mais il existe une raison à l'utilisation de ces chiffres symboliques.


Trois et demi correspond à la moitié de sept. Le sept, comme nous le savons, est un chiffre très important spirituellement parlant. C'est le symbole de la plénitude, et ce, à cause des 7 jours de la création.


1Le ciel, la terre et tous leurs éléments furent achevés. 2Dieu acheva au septième jour l’œuvre qu’il avait faite,

il arrêta au septième jour toute l’œuvre qu’il faisait.

3Dieu bénit le septième jour et le consacra car il avait alors arrêté toute l’œuvre que lui-même avait créée par son action. 4Telle est la naissance du ciel et de la terre lors de leur création. (Genèse 2)


Si le chiffre 7 évoque la plénitude, la moitié de sept indique, de son coté, un projet qui ne se rend pas à terme, qui n'atteint pas la plénitude en question.

Est-ce que je suis en train de vous dire que l'Église fondée sur les Apôtres va échouer dans sa mission ?

Non, pas du tout, puisque, cet apparent échec, fait partie intégrante du plan Divin. C'est ce qui nous mènera au «renouvellement de toutes choses».

- A suivre -
«La vérité vous rendra libre».

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4279
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: L'identité des deux témoins

Message non lupar gerardh » sam. 07 févr. 2015, 16:33

______

Bonjour,

On ne connaît pas encore l'identité exacte des deux témoins, mais on sait qu'ils seront suscités dans l'esprit de Moïse et d'Elie.


______


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités