Les Deux Témoins de l'Apocalypse

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar Voyageur » sam. 25 févr. 2017, 10:12

S'il fallait vraiment leur donner un visage historique, j'aurais choisi Simon Pierre et Jacques le Juste.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Jean-Luc
Barbarus
Barbarus

Re: Les Deux Témoins de l'Apocalypse

Message non lupar Jean-Luc » sam. 04 mars 2017, 15:08

Bonjour Jean-Luc.

La Bible, et tout particulièrement l'Apocalypse, ne doit pas être interprétée au pied de la lettre.

Par exemple, dans le cas de la bête à 7 têtes et à dix cornes des chapitres 13 et 17 de l'Apocalypse, je n'ose imaginer voir un jour ce genre de bête prendre vie sous nos yeux tel qu'elle est décrite dans le texte.

Nous savons pertinemment bien que la description de la bête en question est uniquement une image symbolique qui cache autre chose. L'interprétation littérale peut, dans certains cas, être justifiable mais, pas dans tous les cas.

Amicalement, Blue eyes
Bonjour,
Tout d’abord, je ne sais pas comment les profils sont nommés mais j’ai remarqué que le mien était accompagné du mot « Barbarus ». J’ai cherché sa signification = grossier, ignorant, inculte, sauvage, cruel, inhumain. Je ne le prends pas mal, ne vous inquiétez pas. Parce que tous ces qualificatifs, je le suis mais par rapport au monde mais pas par rapport à Dieu. Jésus disait la vérité et ceux de son époque l’on traité de pire. Je ne suis pas Jésus. Ce serait prétentieux et mal venu de ma part. Mais je sais qu’il a dit s’ils ont dit du mal de moi, il en sera de même pour vous. Bref… mes amis, il ne s’agit pas de faire allégeance à une religion, quelle qu’elle soit, et l’identifier à la Vérité pour qu’elle le soit. La Vérité est révélée et pas lu. Si on fait partie d’une religion et qu’on est convaincu que celle-ci est la Véritable religion, si on peut parler ainsi, pourquoi alors chercher la Vérité ? C’est que l’on n’est pas convaincu ! Quand le prophète Esaïe annonce la première venue de Jésus en tant qu’homme et qu’il allait souffrir, et il le dit sans mystère, aucun. Ceux qui ont vécu l’époque de l’accomplissement de cette prophétie n’en n’ont rien compris. Surtout ceux qui scrutaient les écritures jour et nuit, les scribes et les Pharisiens. Pour eux c’était trop limpide pour être vrai. Ils mettaient du mystère là où il n’y en avait pas. De même aujourd’hui nous scrutons la bible et mettons du mystère là où il n’y en a pas et du littéral là où il y a du mystère « du spirituel ». (Je préfère ce mot). Dieu nous parle, mais pas à nos oreilles, elles n’ont pas la perception de Dieu, mais à notre esprit. Comme le dit Paul dans 1 Corinthiens 2:11Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu. Si nous nous fions aux déductions humaines nous n’aurons compris qu’à la manière des hommes et nous savons ce que nous valons en matière. Moi, je ne demande à personne de croire à des déductions personnelles, mais simplement laisser Dieu parler à nos cœurs, si du moins, nous désirons vraiment l’entendre. Notre conviction doit être en ce que Dieu possède à nous parler à cœurs (notre esprit), puisque c’est dans ce lieu qu’il doit être et non dans le bâtiment « église, temple, salle du royaume etc… ». Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. La voix de Dieu doit sortir de notre intérieur. Nos oreilles ne peuvent l’entendre. Notre conviction ne doit pas être en une religion qui nous gave de choses tirées de déductions humaines fut-ce-t-elle d’éminents lecteurs de la bible. Les Scribes et les Pharisiens n’ont pas entendu la voix de Dieu à propos de la première venue de Jésus, pourtant leurs yeux étaient rivés dans les écritures mais leurs cœurs étaient fermés à la révélation de Dieu qui est infaillible. Reconsidérons notre voie, ayons une nouvelle approche de la parole de Dieu, sans partie prit, sans conviction première des choses que l’on nous a inculqués, qui sont le plus souvent erronées. Dieu désire vraiment nous parler.
A nous de décider de qui nous voulons recevoir la vérité, des hommes ou de Dieu. Il est écrit dans Esaïe 43 : 2. Je serais moi-même avec toi… Ne pas le croire, c’est faire de Dieu, un menteur.
Que Dieu comble avec largesse votre désir de l’entendre.
Fraternellement,


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités