Maitre Eckhart et l'Eglise

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Maitre Eckhart et l'Eglise

Message non lu par MariaMagdala » mar. 16 sept. 2014, 22:55

bonjour a toutes et a tous,

Je suis en train de me plonger dans les oeuvres de Maitre Eckhart pour commencer a decouvrir la mystique rhenane.
Il y a une part de biographie qui commence le livre que je lis afin de situer le contexte historique de l'oeuvre et il mentionne qu'Eckhart a eu un proces en inquisition pour certains sermons ou sentences...

J'aimerais savoir si de nos jours, l'Eglise est revenu sur cette decision? Est ce que ses ecrits sont reconnus conforme?

Merci de votre reponse, j'espere que ma question n'a pas deja ete posee

Bonne soiree a vous toutes et tous!
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10955
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Maitre Eckhart et l'Eglise

Message non lu par Fée Violine » mar. 16 sept. 2014, 23:22

Bonjour Maria Magdala,

en 1992 le Maître de l'Ordre dominicain a demandé la réhabilitation de Maître Eckhart, le Vatican a répondu que sa réhabilitation n'avait pas lieu d'être. « On nous a répondu qu’en réalité ce n’était pas nécessaire, car il n’a jamais été condamné en son nom propre, que c'est seulement le cas de certaines de ses propositions; par conséquent nous sommes parfaitement libres de dire que c’est un bon théologien orthodoxe ».

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2893
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Maitre Eckhart et l'Eglise

Message non lu par Jean-Mic » mer. 17 sept. 2014, 10:02

Bonne lecture. N'hésitez pas à nous faire savoir ce que vous en aurez retiré.
Fraternellement
Jean-Mic

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1708
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Maitre Eckhart et l'Eglise

Message non lu par prodigal » mer. 17 sept. 2014, 11:09

Je peux me tromper, mais je crois que la condamnation de maître Eckhart visait son prétendu panthéisme, ce qui constitue une erreur d'interprétation. C'est pourquoi l'on peut dire que ce n'est ni maître Eckhart ni sa pensée qui ont été condamnés, mais seulement certaines formulations, interprétées dans un sens hétérodoxe.
Deux choses sont certaines cependant : Eckhart est un penseur chrétien, d'une part, et profondément original d'autre part.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Maitre Eckhart et l'Eglise

Message non lu par MariaMagdala » mer. 17 sept. 2014, 21:28

Merci à vous tous pour vos réponses.

Je commence à me lancer dans la partie qui traite réellement de son oeuvre et de sa mystique et j'avoue que mes premières lectures m'ont bouleversée...
Je me suis rendue compte à quel point mon âme, depuis toujours, cherchait le Seigneur.

Dans le bouddhisme, c'est lui que je cherchais, en fait dans tout ce que je faisais...

"Par la création, Dieu dit, fait savoir, conseille, et ordonne à toutes les créatures, du fait même qu'il le crée, de le suivre, de le prendre pour fin, de retourner en hâte vers lui, cause première de tout leur être, lieu d’où ils viennent. C'est pourquoi la créature veut qu'elle aime Dieu, plus qu'elle-même... L'origine et la fin, le bien et la fin sont identiques. (In Johannem,1,43)

Je suis impressionnée par la qualité de la langue, par la richesses des échanges qu'ils ont du avoir à l’époque, par la profondeur des pensées...
Je ressens un lien profond entre ce que je lis là et finalement d'autres mystiques du monde. Dans le contact direct avec Dieu, l'homme ressent la même chose avec différents mots mais l'essentiel est le même. Il n'y a que l'organisation du culte qui varie finalement. Et dire que ces textes on été écrits fin 1200 début 1300, ça me laisse pensive sur l’état de notre société actuelle et la "médiocrité" de certains débats qui l'animent...

Quand je pense de ce qu'on dit de la religion catholique et que je lis des choses d'une telle pureté, ça me rend extrêmement triste. La connaissance est accessible et source d'une telle libération. Mais comme a dit un prêtre que j'ai rencontré il n' y a pas longtemps: on ne force pas un âne qui n'a pas soif à boire... Le mieux est de boire soi-même, pour peut-être réveiller cette soif chez l'autre.
Dernière modification par Anne le jeu. 18 sept. 2014, 3:20, modifié 1 fois.
Raison : Ajout des acccents pour une meilleure lisibilité et correction de coquilles
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités