La Génèse : valeur symbolique ou historique ?

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Agapē (ἀγάπη)
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mer. 12 mars 2008, 1:28
Localisation : Paris

Ancien Testament, récits allégoriques

Message non lupar Agapē (ἀγάπη) » sam. 29 mars 2008, 15:59

Bonjour,

J'ai une question concernant les passages de l'Ancien Testament dis "allégoriques" : a quel moment dans la Bible nous passons du récit allégorique au récit véridique ? Par exemple, Noé est-il un personnage qui a réellement existé ?
Nous savons que le récit créationniste mettant en scène Adam et Eve est allégorique (aujourd'hui d'ailleurs, des scientifiques n'exclut pas l'hypothèse d'un couple fondateur de l'espèce humaine), mais la question est jusqu'où ?

Merci beaucoup,

Grégory
"Tout est grâce" Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Ancien Testament, récits allégoriques

Message non lupar Christophe » sam. 29 mars 2008, 17:12

Bonjour Grégory

C'est à l'Église que revient l'autorité d'exégèse de l'écriture. Il n'y a pas de "critère objectif" : les croyants doivent s'en remettre à l'autorité ecclésiale en ce domaine, même si le concours d'exégètes "privés" est bienvenu... Je vous invite à lire (ou relire) la constitution Dei verbum de Vatican II.

Bien à vous
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Agapē (ἀγάπη)
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mer. 12 mars 2008, 1:28
Localisation : Paris

Re: Ancien Testament, récits allégoriques

Message non lupar Agapē (ἀγάπη) » dim. 30 mars 2008, 22:10

Merci Christophe.

Je vais lire ce document.

A bientôt,

Grégory
"Tout est grâce" Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

Sursum Corda
Seminarius
Seminarius
Messages : 280
Inscription : jeu. 27 déc. 2007, 15:37

Re: Ancien Testament, récits allégoriques

Message non lupar Sursum Corda » mar. 01 avr. 2008, 23:19

N'hésitez pas à lire l'interprétation de la bible dans l'Eglise de la commission biblique pontificale. Cela fait le point des différentes formes d'études de la Bible.

http://www.portstnicolas.org/spip.php?article110

Si mes souvenirs sont bons, le livre de Benoit XVI Jésus de Nazareth commence par quelques lignes fort intéresantes sur l'exégèse.

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

La Génèse : valeur symbolique ou historique ?

Message non lupar françois67 » mar. 05 mars 2013, 0:17

Bonjour,

Certes cela est la seule façon de concilier la Bible et notre foi avec la raison, mais pourtant Jésus et saint Paul quand ils parlaient d'Adam semblaient ne pas parler en symboles, avaient l'air d'y croire. J'espère que vous saurez me rassurer.

Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Longin
Censor
Censor
Messages : 72
Inscription : lun. 18 févr. 2013, 9:12

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar Longin » mar. 05 mars 2013, 7:18

Mon cher François,
Connaissez-vous la généalogie ? Il est à peu près certain que nous descendons tous d’un roi. Démonstration ici :
http://fr.geneawiki.com/index.php/Progr ... sujets_.21
Si nous sommes tous cousins (ou presque) en partant simplement de l’an 1 000 de notre ère, je vous laisse faire le calcul pour les origines de l’humanité.
« Tu es mal à l’aise, tu soupires, ton mal te blesse, tu n’arrives pas à te débarrasser de ta haine. Espère en Dieu, c’est le médecin. » Césaire d’Arles.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8198
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar Raistlin » mar. 05 mars 2013, 13:23

certes cela est la seule façon de concilier la Bible et notre foi avec la raison, mais pourtant Jésus et saint Paul quand ils parlaient d'Adam semblaient ne pas parler en symboles, avaient l'air d'y croire.
J'espére que vous saurez me rassurer.
Mais attendez, lire la Genèse symboliquement ne signifie pas que ses symboles soient faux. Pour moi (et pour l'Église), il y eut vraiment un couple à l'origine de l'humanité. Le symbole n'exclut pas la réalité. Au contraire, le symbole présente une image de la réalité, qui ne correspond certes pas à nos critères scientifiques, mais qui n'en est pas mois vraie pour autant.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4594
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar gerardh » mar. 05 mars 2013, 15:17

_________

Bonjour,

Paul et, qui plus est, Jésus, parlaient des personnages de l'AT comme s'ils avaient existé. Bien plus, à la Transfiguration, c'est Moïse et Elie qui se sont tenus à ses côtés.


____________

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1192
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar Epsilon » mar. 05 mars 2013, 15:37

Quand vous voulez parler le Français vous apprenez le Français ... il en est de même de la théologie ... l'AT a créé une langue et des repères théologiques ... Jésus, tout comme Paul, s'en sont servis afin qu'ils soient bien compris, ce qui n'a pas malgré tout été le cas, par ceux à même de le comprendre.


Cordialement, Epsilon

Avatar de l’utilisateur
pierre jean
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 0:47
Localisation : Suisse, Genève

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar pierre jean » mar. 05 mars 2013, 19:37

Bonsoir,
si la principale valeur de la Bible est de nous faire parvenir un livre de théologie, des histoires comme celles de la création d'Adam et d'Eve prennent une tournure plus stimulantes que si elles ne sont que le récit éventuel d'une création que la science peut rejeter avec dédain. La science nous explique le mouvement des étoiles en observant le ciel à l’aide de télescopes, d’antennes radiotélescopes. Il ne serait pas raisonnable de contester toutes découvertes parce qu’elles ne correspondent pas avec une partie ou une autre de la Bible.
De même si les scientifiques viennent à nous exposer leur compréhension de Dieu à l’aide de leurs observations nous pourrions leur rétorquer que cela ne fait pas d’eux des théologiens.

Pour moi la Bible est un livre merveilleux qui m'aide à mieux comprendre Dieu alors que je suis si loin de ce Père céleste. Sans cette approche il me serait bien difficile de bien apprécier son amour.

Avatar de l’utilisateur
Longin
Censor
Censor
Messages : 72
Inscription : lun. 18 févr. 2013, 9:12

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar Longin » mar. 05 mars 2013, 19:59

D'accord avec vous. C'est le pourquoi qui est palpitant dans la bible, le comment ne m'intéresse pas énormément.
« Tu es mal à l’aise, tu soupires, ton mal te blesse, tu n’arrives pas à te débarrasser de ta haine. Espère en Dieu, c’est le médecin. » Césaire d’Arles.

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1177
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar Olivier C » mer. 06 mars 2013, 0:03

Bonjour,
certes cela est la seule façon de concilier la Bible et notre foi avec la raison, mais pourtant Jésus et saint Paul quand ils parlaient d'Adam semblaient ne pas parler en symboles, avaient l'air d'y croire.Bien à vous.
Pour interpréter, le mieux est encore de se référer au peuple qui a élaboré cet écrit, en a discerné l'inspiration (le canon) ou rejeté ce qui ne lui semblait pas convenir (les apocryphes), puis s'est porté garant de ces écrits - avec lesquel il prie - jusqu'à nos jours. Bref, le peuple de l'ecclesia tel qu'il se comprend depuis la venu du Christ, dans une Tradition ininterrompue, autrement dit : l'Eglise.

Un peu de doc' :

Commission Biblique Pontificale, L’interprétation de la Bible dans l’Église, 1993.

L’interprétation de l’Écriture chez les Pères de l’Église
Dernière édition par Olivier C le mar. 02 avr. 2013, 2:58, édité 1 fois.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1305
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar Xavi » mer. 06 mars 2013, 19:25

Avant de revenir à la question de ce fil « Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement ? », je propose un petit rappel de notre Saint Père Benoît XVI, dans son dernier tome sur Jésus paru fin 2012 : « On concède à Dieu d’opérer sur les idées et les pensées, dans la sphère spirituelle – mais non dans la sphère matérielle. Cela dérange. Là n’est pas sa place. Mais, il s’agit justement de cela : c’est à dire que Dieu est Dieu, et qu’il n’évolue pas seulement dans le monde des idées… Si Dieu n’a pas aussi pouvoir sur la matière, alors il n’est pas Dieu. Mais, il possède ce pouvoir » (p. 83-84).

L’espèce humaine a été façonnée pendant des milliards d’années, mais le don de la vie éternelle et de l’immortalité à des êtres terrestres est un acte créateur de Dieu et non un simple effet produit par une longue évolution de leur cerveau.

Il n’est généralement pas nécessaire, ni pertinent, d’utiliser du symbolique pour parler des choses terrestres, mais il me semble évident, par contre, que l’usage du symbolique est inévitable quant nous essayons de parler de Dieu.

La science peut nous faire découvrir la longue évolution de l’espèce humaine, mais elle est incapable de nous faire comprendre avec des mots ce qui s’est passé lorsque Dieu, après avoir façonné l’espèce humaine pendant des milliards d’années, a plongé un couple d’humains dans son monde à Lui, leur a donné une âme immortelle, les a faits à son image. Ici, la Genèse doit recourir à des symboles.

Quelles que soient les capacités les plus élevées de l’intelligence et de la sensibilité terrestres d’un homme, cela n’a jamais permis d’accéder à la vie de Dieu, cela n’a jamais produit une âme immortelle. Nos mots comme notre science sont radicalement incapables de nous faire comprendre les réalités de Dieu.

Seules des images permettent de raconter que des êtres humains ont été mis dans un « jardin » qui a été « planté » dans l’Eden, le monde de Dieu. Seules des images peuvent nous raconter comment, dans ce « jardin », Dieu a « tiré » une « femme » de la « côte » de l’humain, comment une communion intense a existé, comment un dialogue existait entre un couple terrestre et Dieu lui-même, comment une rupture spirituelle s’est produite.

La Genèse et la foi de l’Eglise nous révèlent qu’il y a eu une création d’êtres radicalement nouveaux, d’un premier couple d’êtres existant à l’image de Dieu, capables de partager la vie de Dieu. Ces êtres semblables à Jésus de Nazareth comme à nous ont reçu les noms d’Adam et Eve.

De la réalité historique d’Adam et Eve, la Genèse ne rapporte que quelques faits. Une expérience dans le monde de Dieu dont nous ne connaissons rien de concret en dehors du récit imagé de la Génèse, une dispute mortelle entre deux enfants et la naissance de fils et de filles.

Mais, de leur vie spirituelle en communion avec Dieu, la Genèse ne peut nous parler, au moyen de mots terrestres, qu’avec des images symboliques.

Lorsqu’Adam et Eve ont été plongés dans le monde de Dieu, le monde des choses invisibles, la réalité spirituelle, ils ont vécu des évènements que nous ne pouvons raconter qu’avec des images symboliques. Comment raconter autrement ce que fut la création d’Adam et Eve dans le jardin que Dieu a planté dans son Eden, son paradis, son monde spirituel ?

Cela n’enlève rien à leur existence historique.

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1177
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar Olivier C » jeu. 07 mars 2013, 9:31

Toute cette question tourne autour de notre compréhension du symbole et du mythe. Je vous invite à lire la note n. 1 d'une audience de Jean-Paul II à ce sujet.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Avatar de l’utilisateur
levergero78
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 407
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:39
Localisation : yvelines & Finistère

Re: Comment être sûr de devoir lire la Genèse symboliquement

Message non lupar levergero78 » jeu. 07 mars 2013, 10:41

Adam et Eve sont un couple d'hominidés parmi les hominidés, qui a été pris en exemple pour détacher, distinguer, les humains des animaux en leur insufflant une âme, un esprit.

Je ne pense pas qu'il s'agisse des PREMIERS humains. Par contre, ils sont devenus des symboles. J'ai le souvenir que Jean-Paul II qui a admis une "certaine" évolution" chez les êtres vivants a lui-même émis cette hypothèse.
http://jean-paul.vefblog.net


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités