La double énigme des Sadducéens

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1307
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

La double énigme des Sadducéens

Message non lupar mike.adoo » dim. 10 nov. 2013, 11:47

Bonjour à tous

Le texte ci-dessous est très connu .

Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ selon Saint Luc (XX, 27-38).

Des Sadducéens - ceux qui prétendaient qu'il n'y a pas de résurrection - vinrent trouver Jésus, et ils l'interrogèrent :
« Maître, Moïse nous a donné cette loi : ‘ Si un homme a un frère marié mais qui meurt sans enfant, qu'il épouse la veuve pour donner une descendance à son frère.’ Or, il y avait sept frères : le premier se maria et mourut sans enfant ; le deuxième, puis le troisième épousèrent la veuve, et ainsi tous les sept : ils moururent sans laisser d'enfants. Finalement la femme mourut aussi. Eh bien ! à la résurrection, cette femme, de qui sera-t-elle l'épouse, puisque les sept l'ont eue pour femme ? »

Jésus a répondu à ses interlocuteurs mais une autre question reste en suspens ...

Imaginons que le septième frère ait donné un fils à la veuve ( c'est dans l'ordre du possible ) de quel frère l'enfant aurait-il été le fils légal ?

Vous avez quatre heures ;)

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2278
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar Teano » dim. 10 nov. 2013, 14:12

Bonjour mike.adoo,

Ce passage me fascine.
Il y a un portrait saisissant des sadducéens. Ils posent à Jésus un cas d'école qui porte sur une pratique, le lévirat (yiboum) qui - sauf erreur de ma part - était déjà tombée en désuétude. Est-ce pour eux une manière de dire "la Loi, c'est ringard" ? Ils donnent l'impression de se conformer à une norme sociale mais d'être en fin de compte, des incrédules ou des libres penseurs, comme on dirait aujourd'hui.

Dans la joie de Marie,

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Philo Perenne
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 07 janv. 2013, 23:40
Conviction : Catholique

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar Philo Perenne » dim. 10 nov. 2013, 16:12

Bonjour,

Sauf erreur de ma part, je ne vois pas d'ambiguïté dans cet épisode. La réponse de Jésus aux Sadducéens concerne le statut à la résurrection : "mais ceux qui auront été jugés dignes d'avoir part à ce monde-là et à la résurrection d'entre les morts ne prennent ni femme ni mari ; aussi bien ne peuvent-ils plus mourir, car ils sont pareils aux anges, et ils sont fils de Dieu, étant fils de la résurrection." (Luc, 20.35-36)

Donc, quand bien même chaque frère aurait donné un ou plusieurs enfants à la veuve avant de mourir à son tour, la question de la filiation ne se pose pas non plus à la résurrection. Celle-ci annule le statut matrimonial, et a fortiori le statut filial également. "Ni femme ni mari" induit implicitement "ni fils, ni fille, ni père, ni mère", mais fils et fille de Dieu.

Imaginons un instant le fils d'un criminel tueur en série. Imaginons que le fils atteigne la sainteté. S'il est fils de criminel en ce monde, il est saint à part entière dans la résurrection. Il n'y a aucune raison qu'il ait toujours le statut de fils de criminel lorsqu'il entre au Royaume des Cieux.

Philo Perenne
"L'homme qui dénie le Christ est comme un sourd qui dénigre la musique."

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4424
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar gerardh » dim. 10 nov. 2013, 19:15

_________

Mike-addo vous demandez :
Imaginons que le septième frère ait donné un fils à la veuve ( c'est dans l'ordre du possible ) de quel frère l'enfant aurait-il été le fils légal ?
Selon la Loi de Moïse il aurait été" le fils légal du premier mari.


_________

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1307
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar mike.adoo » dim. 10 nov. 2013, 19:29

Bonjour,

Sauf erreur de ma part, je ne vois pas d'ambiguïté dans cet épisode. La réponse de Jésus aux Sadducéens concerne le statut à la résurrection

Donc, quand bien même chaque frère aurait donné un ou plusieurs enfants à la veuve avant de mourir à son tour, la question de la filiation ne se pose pas non plus à la résurrection.
Bonjour Philo Perenne

Je vous remercie pour votre réponse .Je partage évidemment votre avis sauf que ma question n'a rien à voir avec la résurrection . Ma question porte uniquement sur la loi du lévirat qui est toujours pour moi une source d'étonnement . Ce qui me surprend , c'est que ces raisonneurs de Sadducéens essaient de piéger Jésus et semblent ignorer que cette loi est , par définition un véritable casse-tête . Je parle ici uniquement de sa mise en application sur la terre des vivants .

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar Johnny » lun. 11 nov. 2013, 11:12


Des Sadducéens - ceux qui prétendaient qu'il n'y a pas de résurrection
S'il y a des érudits du judaïsme, comment peut on être juif, croire en YHWH, et pas à une forme d'immortatilté de l'âme ? Pourquoi suivre la Loi dans ce cas ?
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4424
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar gerardh » lun. 11 nov. 2013, 11:27

_________

Bonjour Johnny, vous demandez :
Comment peut on être juif, croire en YHWH, et pas à une forme d'immortalité de l'âme ? Pourquoi suivre la Loi dans ce cas ?
Il est évident que les sadducéens étaient dans l'erreur et même que leur croyance était contradictoire. Ce n'aura pas été les premiers ni les derniers à retenir des erreurs doctrinales.


___________

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar Pneumatis » lun. 11 nov. 2013, 13:10

On peut croire en l'immortalité de l'âme et pas en la résurrection. C'était le cas des sadducéens, qui d'abord ne considéraient comme autorité infaillible que la Torah (et pas les prophètes ni les hagiographes, sans quoi ils auraient cru en la résurrection, la résurrection n'étant pas pour eux "de Torah") et tout ce qui était au-delà de cette vie-ci était du domaine du Shéol. Point à la ligne : se relever d'entre les morts à la fin des temps était pour eux une vision apocalyptique, qu'on dirait aujourd'hui "d'illuminés" au sens péjoratif du terme.
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1307
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar mike.adoo » lun. 11 nov. 2013, 19:33

_________

Mike-addo vous demandez :
Imaginons que le septième frère ait donné un fils à la veuve ( c'est dans l'ordre du possible ) de quel frère l'enfant aurait-il été le fils légal ?
Selon la Loi de Moïse il aurait été" le fils légal du premier mari.


_________
Question subsidiaire : Si le septième frère a plusieurs enfants avec la veuve de qui seront-ils les enfants légaux ?

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4424
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar gerardh » lun. 11 nov. 2013, 23:09

____

Mike adoo vous demandez
Question subsidiaire : Si le septième frère a plusieurs enfants avec la veuve de qui seront-ils les enfants légaux ?
A mon avis encore du premier mari, mais je n'en suis pas sur.


_________

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1307
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar mike.adoo » mar. 12 nov. 2013, 11:16

____
A mon avis encore du premier mari, mais je n'en suis pas sur.
_________
Bonjour Gerardh

Si j'en crois les textes : Lorsque des frères habitent ensemble et que l’un d’eux meurt sans avoir de fils, la femme du mort ne peut être reprise par un étranger. Son beau-frère s’approchera d’elle et la prendra pour femme. Il remplira envers elle son devoir de beau-frère, et le premier enfant qu’elle mettra au monde sera regardé comme le fils de celui qui est mort . ( Deut 25,5-6 )

Il n'est question que du premier enfant . Le bon sens voudrait que les enfants puînés "appartiennent" au vrai géniteur .
Dans le cas présent , le septième frère devrait faire sept enfants à la veuve afin de satisfaire pleinement à la loi du lévirat (yiboum , comme le précise Teano ) . Ainsi , une descendance serait assurée à chacun des frères , ce qui me paraît plus juste .

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2278
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar Teano » mar. 12 nov. 2013, 11:17

Je dirais que le fils premier aîné serait légalement le fils du premier mari mais que les suivants seraient considérés comme ceux du 7ème frère.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1307
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: La double énigme des Sadducéens

Message non lupar mike.adoo » mar. 12 nov. 2013, 11:44

Bonjour à tous

Pour ceux qui aiment les curiosités et autres bizarreries , voici un lien concernant cette fameuse loi du lévirat ...
http://catechisme-adulte.blogspot.fr/20 ... on-et.html

Je vous souhaite une bonne lecture


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités