Utilité d'une traduction liturgique de qualité

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3060
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Utilité d'une traduction liturgique de qualité

Message non lu par AdoramusTe » lun. 03 déc. 2012, 10:57

Bonjour,

Alors que la révision de traduction liturgique de la Bible est en phase d'approbation, il me semble important de mettre l'accent sur la nécessité de ce travail.
D'une part, il est important que les lectures proclamées soient plus exactes pour une véritable compréhension de la parole.

D'autre part, il est important qu'existe une bonne traduction commune que l'on puisse «s'approprier».
En effet, il existe aujourd'hui de nombreuses traductions françaises, une bonne chose pour l'étude, mais n'est pas en phase avec la liturgie ce qui ne favorise pas l'apprentissage par coeur.

Qu'en pensez-vous ?
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par archi » mar. 04 déc. 2012, 15:22

AdoramusTe a écrit :Bonjour,

Alors que la révision de traduction liturgique de la Bible est en phase d'approbation
Savez-vous si ce qui est en cours d'approbation concerne seulement l'Ecriture Sainte, ou bien tous les textes de la liturgie?

A part ça, il est sûr que d'avoir une traduction liturgique de qualité, utilisable à la fois pour la liturgie, la prière personnelle et l'étude, ne peut qu'être utile à tous points de vue.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3060
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par AdoramusTe » mar. 04 déc. 2012, 16:54

archi a écrit :
Savez-vous si ce qui est en cours d'approbation concerne seulement l'Ecriture Sainte, ou bien tous les textes de la liturgie?
Si j'ai bien compris, la Bible de la liturgie sera enfin complète (ce qui n'était pas le cas, comme elle ne couvrait que les textes liturgiques),
révisée suivant Liturgiam Authenticam (certainement l'objet de l'approbation romaine), et les lectionnaires seront mis à jour en conséquence.

Détail amusant : cela arrivera probablement avant le missel révisé, le sujet étant moins polémique.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3060
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par AdoramusTe » lun. 28 janv. 2013, 21:32

Bonjour,

D'après les informations que j'ai pu obtenir, le psautier n'aurait pas été révisé, ce qui est plutôt une déception.
La traduction du psautier est loin d'être parfaite. :(
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par jeanbaptiste » lun. 28 janv. 2013, 23:09

En même temps il faut avouer que le psautier est un sujet sensible : les nombreuses compositions apparues depuis ces 40 dernières années dépendent directement de la traduction.

La question est : serait-ce une grande perte si nous perdions quasiment tout ce qui a été composé pour la liturgie en français ?

Je ne sais qu'en penser.

Il est clair que le psautier n'est pas parfait, mais il "sonne" plutôt bien, il est assez élégant. Si nous nous retrouvions avec une traduction plus littérale, plus proche de la Néo-Vulgate, mais moins adaptée à la mise en musique, ce serait tout aussi dommage.

Vous m'avez l'air en tout cas bien au courant de l'avancée des choses (qui se font de manières étonnement secrètes !). Savez-vous si un période de publication est prévue ? Et le missel ? Savez-vous si ça avance ?

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3060
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par AdoramusTe » lun. 28 janv. 2013, 23:16

jeanbaptiste a écrit :En même temps il faut avouer que le psautier est un sujet sensible : les nombreuses compositions apparues depuis ces 40 dernières années dépendent directement de la traduction.

La question est : serait-ce une grande perte si nous perdions quasiment tout ce qui a été composé pour la liturgie en français ?

Je ne sais qu'en penser.
Il est vrai que pour des raisons pastorales, il n'est peut-être pas très sage de tout changer. On sait bien ce qu'ont coûté les diverses révisions du psautier latin.
Il est clair que le psautier n'est pas parfait, mais il "sonne" plutôt bien, il est assez élégant. Si nous nous retrouvions avec une traduction plus littérale, plus proche de la Néo-Vulgate, mais moins adaptée à la mise en musique, ce serait tout aussi dommage.
J'avoue que mise à part ses défauts de traduction, il est assez doux au palais. J'aime assez.
Vous m'avez l'air en tout cas bien au courant de l'avancée des choses (qui se font de manières étonnement secrètes !). Savez-vous si un période de publication est prévue ? Et le missel ? Savez-vous si ça avance ?
Je n'en sais pas beaucoup plus. Seulement, que tout est pratiquement bouclé. Il reste quelques menus point de traductions encore en discussion.
Je n'ai pas d'information sur le missel.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par jeanbaptiste » lun. 28 janv. 2013, 23:30

Je dois avouer que c'est pour moi une bonne nouvelle, je craignais (très égoïstement !) que la moitié de mes Heures Grégoriennes, qui ne sont tout de même pas données, deviennent obsolètes :D

Plus sérieusement, cela me rassure. Que deviendrait la liturgie si nous étions balancés tous les 50 ans à droite et à gauche par des révisions de ceci, et des mises-à-jour de cela ?

Il était indispensable de réviser le missel, et même le lectionnaire. Il importe que les lectures soient "précises". Mais que l'on ait conservé le psautier me semble, malgré tout, rassurant. C'est une révision dans l'esprit de Benoît XVI : corriger l'essentiel, ne pas brusquer sur les choses de moindres importance.

Nous avons trop souffert du grand désordre que furent les années 70, et nous en souffrons, hélas !, encore. Il faut savoir s'apaiser je pense.

Merci beaucoup pour ces informations !

salésienne05
Senator
Senator
Messages : 681
Inscription : lun. 06 juin 2011, 19:51
Localisation : Alpes-Maritimes/Hautes-Alpes

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par salésienne05 » mar. 29 janv. 2013, 15:49

Bonjour,

J'avoue ne m'intéresser que maintenant à la traduction de la liturgie, car j'ai décidé depuis quelques temps d'apprendre par coeur le Nouveau Testament. Evidemment, je ne suis pas latiniste, je n'aime pas tellement d'ailleurs le latin et le grégorien. J'ai un penchant tès prononcé pour la Septante (je ne vais pas me faire des amis ici...), car je suis une helleniste et que ce fut la première écriture des Evangiles.

Pour les psaumes, quelles sont les traductions "litigieuses" ? J'avoue ne m'être jamais intéressée à la traduction des psaumes dans les différentes bibles, dans la mesure où je connais par coeur l'ensemble des psaumes traduits par l'AELF, et que cette "récitation" est à la base de ma conversion. Alors, si je devais avoir une autre traduction, peut-être moins réussie pour la psalmodie, je serais bien embêtée...

Fraternellement.

Cécile

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par jeanbaptiste » mar. 29 janv. 2013, 16:20

Pour les psaumes, quelles sont les traductions "litigieuses" ?
L'exemple classique c'est "misericordia" et "caritas" traduits systématiquement par "amour". Bref au lieu d'avoir "amour", "charité" et "miséricorde", on a "amour, amour, amour". Or, l'amour étant au centre de la religion catholique, il est important de bien en distinguant les différentes manifestations.

L'autre point c'est celui-ci : Jérôme a traduit le psautier "iuxta LXX" (d'après la Septante) et "iuxta Hebraica" (d'après l'hébreu). Traditionnellement, le psautier liturgique reprend la traduction en latin d'après la Septante. La Néo-Vulgate a un psautier proche de l'ancienne Vulgate donc traduit d'après les leçons de la Septante (globalement, il y a peut-être eu des leçons tirés de l'hébreu par-ci par-là).

Or le psautier français traduit d'après l'hébreu. On s'éloigne donc un peu de la Néo-Vulgate (et donc de la Septante !). Ce qui n'est pas interdit, mais est un peu dommage.

Vous comprendrez donc qu'il y a des chances que vous trouviez ici des personnes qui partagent votre sympathie pour la Septante !

En réalité, si la Vulgate a été globalement traduit par Jérôme d'après l'hébreu c'est surtout pour des raisons apologétiques : il voulait prouver que la foi chrétienne n'était pas dépendante des leçons de la Septante.

Il reste que nous avons dans la Vulgate en usage dans l'Église (et la Néo-Vulgate) un grand nombre de leçons issues directement de la Septante, quand bien même le reste est traduit de l'hébreu.

La Septante était la Bible des premiers fidèles du Christ (si je ne fais pas erreur), et il a été prouvé après la découverte des manuscrits de la mer morte, qu'un grand nombre de leçons propres à la Septante se retrouvent dans ces manuscrits hébreux anciens.

Pour en revenir à la traduction française, elle souffre selon moi de deux défauts, et dispose de deux qualités :

+ C'est une traduction "musicale" (ce qui est important pour un psautier).

+ Elle est désormais bien ancrée dans les habitudes et a donnée naissance à de nombreuses compositions qu'il serait dommage de perdre.

- Elle est malheureusement un peu "lénifiante".

- Elle s'éloigne de la Vulgate.

Compte tenu du rôle du psautier dans la liturgie, ses qualités l'emportent sur ses défauts, et il semble que ce fut aussi l'avis des personnes qui se sont occupées de la nouvelle traduction de la Bible pour la liturgie.

Bien à vous,

JB

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3060
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par AdoramusTe » mer. 30 janv. 2013, 0:26

jeanbaptiste a écrit : La Néo-Vulgate a un psautier proche de l'ancienne Vulgate donc traduit d'après les leçons de la Septante (globalement, il y a peut-être eu des leçons tirés de l'hébreu par-ci par-là).
En fait c'est le contraire, le psautier de la NV est une traduction du psautier massorétique (hébreux) mais les traducteurs sont partis de celui de la Vulgate pour le modifier là où c'était nécessaire, d'où la proximité des deux psautiers.
Or le psautier français traduit d'après l'hébreu. On s'éloigne donc un peu de la Néo-Vulgate (et donc de la Septante !). Ce qui n'est pas interdit, mais est un peu dommage.
Il me semble que c'est le contraire. Le psautier de l'AELF est parti du grec et non de l'hébreux.

Par exemple dans le ps 94, on trouve «jours de tentation et de défi» et non «jour de Massa et Meriba».
En réalité, si la Vulgate a été globalement traduit par Jérôme d'après l'hébreu c'est surtout pour des raisons apologétiques : il voulait prouver que la foi chrétienne n'était pas dépendante des leçons de la Septante.
A noter que l'hébreux en question diffèrait de celui des massorètes et était plus proche de la Septante. Mais il n'y a plus de traces de ce texte.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par jeanbaptiste » mer. 30 janv. 2013, 2:43

Merci pour ces corrections !

Je ne savais pas que psautier français partait du grec. Ayant repéré plusieurs divergences avec le latin de la NV, je pensais naïvement qu'il s'agissait d'un traduction depuis l'hébreu (et puis il me semblait avoir lu un truc dans ce goût là).

Comme quoi, il faut se méfier des personnes qui parlent de manières assurées sur un sujet qu'elles ne maîtrisent finalement pas tellement :D (je parlais de moi bien sûr !).

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3060
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par AdoramusTe » ven. 19 juil. 2013, 13:05

La nouvelle traduction de la Bible de la liturgie en français vient d'être approuvée par le Saint Siège.

http://www.liturgiecatholique.fr/Nouvel ... ue-de.html
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3060
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Utilité d'un traduction liturgique de qualité

Message non lu par AdoramusTe » lun. 18 nov. 2013, 10:48

KTO en parle.

Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Minne
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : jeu. 21 nov. 2013, 12:56

Re: Utilité d'une traduction liturgique de qualité

Message non lu par Minne » sam. 23 nov. 2013, 15:04

Je me suis procuré la nouvelle traduction liturgique de la Bible. Elle me parait excellente après une lecture rapide de quelques textes.
Par contre le bémol, c'est le prix. La version petit format(celle achetée) est à 30 euros!!!

Vincichristi
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : mar. 15 juin 2010, 16:17

Re: Utilité d'une traduction liturgique de qualité

Message non lu par Vincichristi » dim. 01 déc. 2013, 14:45

Minne a écrit :Je me suis procuré la nouvelle traduction liturgique de la Bible. Elle me parait excellente après une lecture rapide de quelques textes.
Par contre le bémol, c'est le prix. La version petit format(celle achetée) est à 30 euros!!!

Effectivement, j'ai vu les prix, c'est difficile de débourser autant
Si on veut du grand format pour un confort de lecture ( mais pas de maniabilité ! ) c'est très cher.
J' ai du mal à comprendre qu'on veuille encourager la lecture de la bible et ceci dans une traduction officielle et ne pas faire des offres de prix abordables pour tous et dans des éditions de qualité.
Quand je pense que les protestants peuvent acheter une bible pour 1 euro 50 et qu'il faudra 50 fois plus pour se payer la traduction officielle en grand format, il y a de quoi s'étonner.
Allez un petit coup de canif : il devrait bien y avoir dans les salles du Vatican beaucoup d'oeuvres d'art qu'on pourrait vendre à des prix astronomiques; il ne s'agit pas de vendre la chappelle Sixtine mais j'avais entendu que le Vatican possédait des objets d'art ethniques. Si ils étaient vendus, l'argent récolté pourrait bien servir à soutenir les éditions de bible. Non?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Milla et 2 invités