Que signifie la parole de Jésus en Luc XXII 35-38 ?

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Jésus Crie
Barbarus
Barbarus

Re: Que signifie la parole de Jésus en Luc XXII 35-38 ?

Message non lupar Jésus Crie » lun. 01 juin 2015, 10:48

Une épée est une arme; une arme sert à se défendre et quiconque essaiera de falsifier ou interpréter afin de modifier l'écriture se verra FRAPPER par les Malheurs de ce Livre ( la Bible ).

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1192
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: Que signifie la parole de Jésus en Luc XXII 35-38 ?

Message non lupar Epsilon » lun. 01 juin 2015, 14:20

[Commentaire inutile] :cool:

NB: Je m'aperçois que le site à beaucoup changé, du moins dans son visuel, est-ce un bien est-ce un mal ??? je me donne qcq jours pour voir s'y je reviens.


Cordialement, Epsilon

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4502
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Que signifie la parole de Jésus en Luc XXII 35-38 ?

Message non lupar gerardh » lun. 01 juin 2015, 15:45

_______

Bonjour,

Je vous livre deux commentaires puisés [Supprimé; site hétérodoxe]

_______

greg34500
Barbarus
Barbarus

Re: Que signifie la parole de Jésus en Luc XXII 35-38 ?

Message non lupar greg34500 » ven. 16 mars 2018, 20:16

Bonsoir ou bonjour.

- Au moment auquel Jésus demande à ses disciples de vendre leur sac, etc... pour une épée, le signal est lancé qu'une nouvelle étape est franchie (condamnation par les juifs par le moyen de la justice romaine) et qu'un chapitre se referme (la bonne parole par les disciples).

- La nouvelle étape est plus importante que l'ancienne, elle est un aboutissement.

- Dans la Bible de Chouraqui (traduction directe de l'hébreu) la traduction est: "je dois faire partie des non-torah" (des non-juifs), afin que la prophétie s'accomplisse. la possession de 2 épées "qui suffisent" semblent valider cette thèse.

- Jésus n'est pas contre les armes ni la violence (la sainte colère, le fouet et les marchands) dans le cas où les armes sont défensives et la violence rédemptrice (rappel : 2 Chérubins gardent le jardin d'Éden) sinon Pierre n'en n'aurait point possédées.

- "Remets ton épée à sa place, car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée". Cette parole de Jésus doit être placée dans le contexte immédiat de la situation, elle signifie tout simplement ne tuez pas les gardes juifs serviteurs du sacrificateur car ils vous tueront à votre tour.

Conclusion : Je pense que beaucoup d'interprétations vont trop loin et qu'il n'y a pas toujours de métaphores dans les paroles de Jésus.
Jésus n'invite pas à la guerre mais ne prône pas non plus une passivité absolue devant l'adversité qui passerait pour de la lâcheté au final.

Merci de donner vos avis.

paix sur vous.
Dernière édition par Anne le sam. 17 mars 2018, 5:17, édité 1 fois.
Raison : Coquilles


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités