L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
ataraxie
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : dim. 28 févr. 2010, 20:21

L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar ataraxie » dim. 16 mai 2010, 14:56

Bonjour,

Faut-il prendre ces Proverbes au sens littéral pour la vie pratique quotidienne, ou peut on aussi découvrir un sens spirituel plus profond en les méditant. Et s'il y a sens plus profond qui saura m'éclairer sur ces Proverbes? Quelle en est l'interprétation? Merci.

Proverbes 13:24 Celui qui ménage sa verge hait son fils, Mais celui qui l’aime cherche à le corriger.
Proverbes 22:15 La folie est attachée au coeur de l’enfant; La verge de la correction l’éloignera de lui.
Proverbes 23:13-14 N’épargne pas la correction à l’enfant; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point. En le frappant de la verge, Tu délivres son âme du séjour des morts.
Proverbes 29:15 La verge et la correction donnent la sagesse, Mais l’enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.
La plus sage des fois est parsemée de doutes.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4658
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar gerardh » dim. 16 mai 2010, 15:42

_________

Bonjour,
*
J'e pense que cela est à prendre au sens littéral, mais en n'oubliant pas d'y mettre beaucoup d'amour



__________

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Théophane » dim. 16 mai 2010, 16:49

Pour ma part, je crois que cela pouvait être compris de façon littérale à l'époque où le livre des Proverbes a été rédigé. Aujourd'hui, je ne pense pas vraiment que la violence physique soit bénéfique dans l'éducation d'un enfant. Il faut plutôt estimer que des parents soucieux de la bonne éducation et de l'avenir de leurs enfants devront être sévères et poser des limites lorsque cela s'avère nécessaire.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar lmx » dim. 16 mai 2010, 17:16

aujourd'hui ce n'est pas à prendre au sens littéral. Comme on dit : "qui aime bien châtie bien".


Co 3:21 Pères, n’irritez point vos enfants, de peur qu’ils ne tombent dans l’abattement.

De même entre parents et enfants ; si l'autorité doit agir, si elle doit maintenir ses droits au respect, les appuyer d'avertissements, de réprimandes et, au besoin, de punitions, combien serait déplorable, de la part d'un père ou d'une mère, la moindre apparence de ressentiment ou de vengeance personnelle ! Il n'en faut pas davantage, quelquefois, pour ébranler et détruire dans le coeur des enfants la confiance et l'affection filiales. Pie XII dans son Discours aux jeunes époux.

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 749
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Anonymus » dim. 16 mai 2010, 18:33

Je m'imagine mal frapper mes enfants avec une verge ou un autre objet.

Mais je pense que les enfants ont besoin de limites claires et l'obéissance envers les parents (ou autres personnes éducatives comme les professeurs) ne doit pas être remise en cause (sauf cas exceptionnels bien sûr).

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Raistlin » lun. 17 mai 2010, 14:45

La mode actuelle est de récuser tout châtiment corporel envers son enfant. Si je suis évidemment d'accord pour dire que les parents doivent être guidés par l'amour et que la violence n'est pas la meilleure solution, force est de constater que l'éducation laxiste contemporaine mène à des impasses et qu'une bonne fessée n'a jamais tué personne.

Ensuite, pour revenir au passage cité par ataraxie, n'en oublions pas l'esprit au profit de la lettre. Il y est dit que l'enfant est instable et qu'il a besoin de discipline, et ce pour son propre bien et bonheur. Je pense qu'il s'agit là d'une vérité élémentaire et qu'il faut s'en tenir à ça : l'enfant a besoin d'être structuré par la discipline (qui passe, selon la sensibilité de chacun, par le châtiment corporel ou pas).

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1612
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Laurent L. » lun. 17 mai 2010, 17:12

Ensuite, pour revenir au passage cité par ataraxie, n'en oublions pas l'esprit au profit de la lettre. Il y est dit que l'enfant est instable et qu'il a besoin de discipline, et ce pour son propre bien et bonheur. Je pense qu'il s'agit là d'une vérité élémentaire et qu'il faut s'en tenir à ça : l'enfant a besoin d'être structuré par la discipline (qui passe, selon la sensibilité de chacun, par le châtiment corporel ou pas).
Et d'une manière plus générale, la Sagesse éternelle nous y rappelle que la nature humaine est corrompue et inclinée au mal depuis le péché originel :
Un dur combat...

407 La doctrine sur le péché originel – liée à celle de la Rédemption par le Christ – donne un regard de discernement lucide sur la situation de l’homme et de son agir dans le monde. Par le péché des premiers parents, le diable a acquis une certaine domination sur l’homme, bien que ce dernier demeure libre. Le péché originel entraîne " la servitude sous le pouvoir de celui qui possédait l’empire de la mort, c’est-à-dire du diable " (Cc. Trente : DS 1511 ; cf. He 2, 14). Ignorer que l’homme a une nature blessée, inclinée au mal, donne lieu à de graves erreurs dans le domaine de l’éducation, de la politique, de l’action sociale (cf. CA 25) et des mœurs.

408 Les conséquences du péché originel et de tous les péchés personnels des hommes confèrent au monde dans son ensemble une condition pécheresse, qui peut être désignée par l’expression de Saint Jean : " le péché du monde " (Jn 1, 29). Par cette expression on signifie aussi l’influence négative qu’exercent sur les personnes les situations communautaires et les structures sociales qui sont le fruit des péchés des hommes (cf. RP 16).

409 Cette situation dramatique du monde qui " tout entier gît au pouvoir du mauvais " (1 Jn 5, 19 ; cf. 1 P 5, 8) fait de la vie de l’homme un combat :

Un dur combat contre les puissances des ténèbres passe à travers toute l’histoire des hommes ; commencé dès les origines, il durera, le Seigneur nous l’a dit, jusqu’au dernier jour. Engagé dans cette bataille, l’homme doit sans cesse combattre pour s’attacher au bien ; et non sans grands efforts, avec la grâce de Dieu, il parvient à réaliser son unité intérieure (GS 37, § 2).
Cordialement,
Laurent.
Dernière édition par Laurent L. le lun. 17 mai 2010, 17:18, édité 2 fois.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4658
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar gerardh » lun. 17 mai 2010, 17:18

_______

Bonjour,

Pensons que notre Père céleste également nous discipline, de même qu'un père fouette tout fils qu'il agrée (Hébreux 12, 4-12).


_________

Avatar de l’utilisateur
ataraxie
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : dim. 28 févr. 2010, 20:21

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar ataraxie » lun. 17 mai 2010, 22:13

Merci à tous pour vos réponses, peuvent-elles également s'appliquer aux enfants souffrant de handicap psychique type trouble autistique, psychotique et autres? Merci.
La plus sage des fois est parsemée de doutes.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Raistlin » lun. 17 mai 2010, 22:47

Merci à tous pour vos réponses, peuvent-elles également s'appliquer aux enfants souffrant de handicap psychique type trouble autistique, psychotique et autres? Merci.
Le but de la discipline, et d'une bonne fessée le cas échéant, est d'éduquer. Il va de soi qu'un enfant handicapé ne saurait être éduqué comme un enfant en pleine possession de ses moyens.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Petit Matthieu » mer. 26 mai 2010, 23:47

Merci à tous pour vos réponses, peuvent-elles également s'appliquer aux enfants souffrant de handicap psychique type trouble autistique, psychotique et autres? Merci.
Il faut même y aller plus fort avec eux ! :siffle:

Quand à la verge c'est quand même un symbole assez fort je trouve. On frappe les animaux de la même manière, je me vois mal éduquer mes enfants comme cela. La fessée oui, mais en général, le charisme suffit. Mes parents n'ont jamais levé la main sur moi, pourtant j'ai été contraint d'obéir...alors que mes joues ne risquaient rien. Pas mal non ? :> J'ai par contre plusieurs exemples d'éducation "à la dure" qui ont fini en rupture familiale.

Gerardh, votre première réplique est particulièrement drôle de trouve. Je ne dis pas qu'elle est absurde, je comprends ce que vous avez voulu dire. Mais vous m'avez quand même fait rire ;) .
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Anne » jeu. 27 mai 2010, 4:44

Merci à tous pour vos réponses, peuvent-elles également s'appliquer aux enfants souffrant de handicap psychique type trouble autistique, psychotique et autres? Merci.
Je recommenderais la prudence pour ce qui est de certains T.E.D. (Troubles Envahissants du Développement, dont fait partie l'autisme). Certains enfants ont une sensibilité physique extrême et peuvent ressentir de la douleur, ne serait-ce qu'à porter des vêtements!
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Théophane » ven. 28 mai 2010, 16:54

La mode actuelle est de récuser tout châtiment corporel envers son enfant. Si je suis évidemment d'accord pour dire que les parents doivent être guidés par l'amour et que la violence n'est pas la meilleure solution, force est de constater que l'éducation laxiste contemporaine mène à des impasses et qu'une bonne fessée n'a jamais tué personne.
Certes. Mais d'un point de vue moral, je doute que le fait de frapper un être humain soit une action acceptable.
La sévérité existe sans qu'il soit besoin d'avoir recours à la violence corporelle, et elle peut quand même être efficace. Il faut regarder Super Nanny. :-D
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
Skylior
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : jeu. 18 mars 2010, 15:08
Localisation : chaville

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Skylior » lun. 14 juin 2010, 16:52

Bonjour chère frères et soeurs.

N'oublions pas que les proverbes, dans l'ancien testament, ne sont en fait qu'imagé.
Le Christ nous a dit ceci :
Evangile selon Matthieu :
11.25
En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants.
Toujours évangile selon Matthieu :
18.1
En ce moment, les disciples s'approchèrent de Jésus, et dirent: Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux?
18.2
Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d'eux,
18.3
et dit: Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.
18.4
C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.
18.5
Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même.
18.6
Mais, si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu'on le jetât au fond de la mer.
18.7
Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive!
18.8
Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot, que d'avoir deux pieds ou deux mains et d'être jeté dans le feu éternel.
18.9
Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie, n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans le feu de la géhenne.
18.10
Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits; car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux.
18.11
Car le Fils de l'homme est venu sauver ce qui était perdu.
Je vous le dis, en vérité, lever la main sur son enfant c'est blesser notre père a tous.
J'ai été animateur en centre de loisir, et en périscolaire et je n'ai jamais levé la main sur un enfant.
Nul besoin de le frapper pour lui apprendre a être juste, équitable, et bon envers son prochain.
Les enfants on déjà tout cela en eux.
Mais nous, adulte, nous perdons notre innocence et sommes consumé par le malin.
C'est pourquoi les apôtres parlent d'être les soldat de Dieu, ou de combat, ou de vaincre.

Dans l'Apocalypse :
21.7
Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils.
Amicalement, skylior.
"L'homme bon est celui qui aime son prochain.
L'homme juste est celui qui pratique la justice de son coeur au monde.
L'homme pure est celui qui se garde du péché et de la tentation.
L'homme pieux est tout cela.
" Skylior.

"imaginé un tableau d'une taille immense, faite un point au stylo au milieu de celui ci, et vous saurez la différence. Dieu voit le tableau, l'homme voit le point." Skylior.

Bip 1
Barbarus
Barbarus

Re: L'éducation de l'enfant par la verge et la correction?

Message non lupar Bip 1 » mer. 07 juil. 2010, 20:03

J'ai été dans l'enseignement et je connais bien ces proverbes . Si on observe le proverbe suivant :" Proverbes 29:15 La verge et la correction donnent la sagesse, Mais l’enfant livré à lui-même fait honte à sa mère." il met plus l'accent sur les risques et les conséquences d'un manque de correction que sur les "modalités" de la correction .
Les châtiments corporels n'ont été proscrits que depuis peu . Ce qui veut dire qu'ils ont eu cours pendant de nombreux millénaires ... Que s'est-il donc passé ?
Sommes-nous plus intelligents que les générations passées ?
Observons autour de nous ! Violence ; irrespect ...
A force de s'interdire d 'interdire et d'éviter absolument de faire des amalgames ( tant il est vrai qu'on trouve encore des enfants très bien élevés ) on constate que le résultat est des plus contestables .


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit