Où trouver la Vulgate ?

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2730
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Suliko » ven. 24 janv. 2020, 13:32

C'est le B.A. BA de l'exégèse : que me dit le texte, rien que le texte et uniquement par le texte.
En tous les cas c'est ce qui est enseigné en cours d'exégèse.
Mais c'est grave que ce soit ce qui vous a été enseigné dans un cours biblique catholique, car il s'agit justement d'une proposition condamnée par saint Pie X ! On ne peut pas lire la Bible comme on lirait n'importe quel ouvrage profane...
Isaïe 66 ;7 : "Avant d'être en travail, elle a enfanté ; avant le temps de l'enfantement, elle a mis au monde un enfant mâle."
Targum Jonathan : "Avant que la détresse ne vienne sur elle [=Jérusalem], elle sera rachetée ; avant que le tremblement ne vienne sur elle, comme les souffrances sur une femme en train d'enfanter, son roi [=le roi-Messie] sera révélé."

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2951
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par AdoramusTe » ven. 24 janv. 2020, 13:58

Suliko a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 13:32
Mais c'est grave que ce soit ce qui vous a été enseigné dans un cours biblique catholique, car il s'agit justement d'une proposition condamnée par saint Pie X ! On ne peut pas lire la Bible comme on lirait n'importe quel ouvrage profane...
Il y a un texte de référence de Pie XII Divino Afflente Spiritu qui tient le plus compte des études bibliques.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Joseph-Diego
Censor
Censor
Messages : 81
Inscription : mar. 04 juin 2019, 8:07
Conviction : Chrétien

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Joseph-Diego » sam. 25 janv. 2020, 4:13

Suliko a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 13:32
C'est le B.A. BA de l'exégèse : que me dit le texte, rien que le texte et uniquement par le texte.
En tous les cas c'est ce qui est enseigné en cours d'exégèse.
Mais c'est grave que ce soit ce qui vous a été enseigné dans un cours biblique catholique, car il s'agit justement d'une proposition condamnée par saint Pie X ! On ne peut pas lire la Bible comme on lirait n'importe quel ouvrage profane...
Je trouve ça grave également .
Si on étudie la Bible comme n'importe quel livre historique profane, on perd énormément d'éléments de compréhension ...

Si on oublie la toute puissance de Dieu et qu'il est créateur et maître de tout, on risque de perdre du temps à chercher si tel événement s'est réellement passé ou non alors que, Dieu étant ce qu'il est, RIEN ne lui est impossible.
Une fois qu'on part du principe que la Bible est constituée entièrement de la Parole de Dieu, (dictée ou inspirée) et c'est la base du canon Biblique que de regrouper les textes dont on peut se fier, et bien l'exégèse en est déjà simplifié car on ne cherche plus à pinailler sur la forme mais on se plonge dans le fond du texte, et ce qu'il doit nous enseigner.

D'ailleurs il est habituel pour les moines par exemple (et recommandé pour tous chrétiens) de prier l'Esprit Saint avant une lectio divina afin qu'il les aide à comprendre le texte ...
Quand on lit un simple libre historique on a pas besoin de prier, ce qui est écrit suffit à comprendre.
Pour la Bible, il faut Dieu et l'Eglise.
" Car toute la Torah est accomplie dans une seule parole, en celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même."
Galates 5:14
_______
"dicit ei Iesus ego sum via et veritas et vita nemo venit ad Patrem nisi per me"
Iohannes 14:6

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 549
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Strasbourg

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Kerygme » sam. 25 janv. 2020, 11:23

Bonjour,

Pour répondre à la question de façon plus matérialiste une des premières éditions de la Vulgate, en deux volumes, fut la Bible de Gutenberg. Hélas il n'en reste que 48 exemplaires sur les 180 imprimés (dont 2 en France). Alors à moins d'avoir 20 millions de dollars à dépenser, il existe les possibilités suivantes :

Une version numérisée sur la mine d'or qu'est le site Gallica : Article + exemplaire de la BNF

Mais il y aussi des rééditions complètes (en 42 lignes comme la version originale) : Taschen + galerie photo


Cordialement.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 549
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Strasbourg

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Kerygme » sam. 25 janv. 2020, 11:51

Suliko a écrit :
ven. 24 janv. 2020, 13:32
C'est le B.A. BA de l'exégèse : que me dit le texte, rien que le texte et uniquement par le texte.
En tous les cas c'est ce qui est enseigné en cours d'exégèse.
Mais c'est grave que ce soit ce qui vous a été enseigné dans un cours biblique catholique, car il s'agit justement d'une proposition condamnée par saint Pie X ! On ne peut pas lire la Bible comme on lirait n'importe quel ouvrage profane...
Non Suliko, dans l'étude biblique il ne faut pas amalgamer exégèse (qu’est-ce que l’auteur a voulu communiquer dans ce texte, et comment il l’a fait) et herméneutique (quels principes et quelles méthodes doivent guider notre interprétation de ce texte).

Par exemple si je vous envoie ce sms : "je meurs de soif" et que vous savez que j'habite dans une région désertique.

L'exégèse contemporaine vous dira que l'auteur, moi, exprime une grande soif. Sans plus de précisions puisque je n'en donne pas. Vous n'appellerez pas le 118 pour autant.

Par contre l'herméneutique va interpréter le message différemment en distinguant différents registres et expliquer ce qui fait leur différence. Dans le cas géographique du désert, vous pourriez prendre mes paroles au sens littéral.

Au quotidien nous faisons tous de l'exégèse et de l'herméneutique. mais il y a d'une part l'interprétation du texte biblique et d'autre part l'objectivité scientifique en exégèse : garder une distance critique par rapport à toute formulation dogmatique, tradition religieuse ou école de pensée particulière. Que veut nous dire l'auteur, dans ce texte et par le texte uniquement (réf : je meurs de soif).

d'où mon précédent : "A manipuler avec précaution".

On peut ne pas être d'accord mais dans les faits c'est très difficile car il faut arriver à écarter toute influence. Y arrivent-ils vraiment ?
Dernière modification par Kerygme le sam. 25 janv. 2020, 12:22, modifié 1 fois.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1623
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par prodigal » sam. 25 janv. 2020, 12:17

Cher Kérygme,
je trouve très intéressante la question que vous soulevez, que je formulerai ainsi : quelle est la méthode requise en exégèse?
C'est d'autant plus intéressant, si j'ai bien compris, que vous recevez une formation dans ce domaine et donc êtes témoin de ce qui se dit et se fait à ce sujet dans l'Eglise d'aujourd'hui. C'est bien ça?
Aussi cela m'amène-t-il à m'interroger. Est-il possible de considérer le texte sacré comme simple texte, comme objet abstrait d'étude scientifique, comme s'il n'y avait rien autour? Je doute déjà qu'on puisse le faire à propos d'un texte profane, qu'il faut contextualiser pour savoir précisément ce qu'il dit. Tout texte, pour être compris, suppose que l'on travaille sur son intention, c'est-à-dire ce qui l'a amené à l'existence. "Je meurs de soif" n'est pas compris si l'on ne sait pas quelle est sa signification première (sens propre ou figuré, plainte ou invitation, etc.) avant toute interprétation.
Or, c'est encore plus important pour les textes sacrés. Lire le texte, rien que le texte, ne me semble tout simplement pas possible. Non seulement donc, comme pour tout texte, il y a le contexte, mais il y a aussi la Révélation, qui donne sens au texte sacré, et la Tradition, qui en fournit les règles d'interprétation, lesquelles font partie du texte, puisque c'est bien pour être lu comme texte sacré que la Bible existe.
Je verrais bien une possibilité. Ce serait d'enseigner l'exégèse d'un point de vue exclusivement historique. L'exégèse serait la science qui nous dit que tel document a été retrouvé sous telle forme à tel endroit, rédigé en telle langue, et rien de plus. Est-ce cela que vous voulez dire?
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 549
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Strasbourg

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Kerygme » sam. 25 janv. 2020, 12:50

Bonjour Prodigal,


prodigal a écrit :
sam. 25 janv. 2020, 12:17
Aussi cela m'amène-t-il à m'interroger. Est-il possible de considérer le texte sacré comme simple texte, comme objet abstrait d'étude scientifique, comme s'il n'y avait rien autour?
C'est en tout cas comme cela que l'exégèse contemporaine est orientée. Ce qu'il y a autour est le travail de l'herméneutique.
Tout texte, pour être compris, suppose que l'on travaille sur son intention, c'est-à-dire ce qui l'a amené à l'existence. "Je meurs de soif" n'est pas compris si l'on ne sait pas quelle est sa signification première (sens propre ou figuré, plainte ou invitation, etc.) avant toute interprétation.
Je n'ai pas voulu le mettre par écrit bien que j'avais pensé compléter avec l'exemple suivant : "A l'aide, je meurs de soif". L'exégète peut prendre en compte l'information que je livre en plus dans mon message. Que dit l'auteur, dans le texte et rien que le texte (abstraction de la connaissance de mon lieu géographique).

L'herméneutique l'aura prise en compte en dehors de cette précision.
Or, c'est encore plus important pour les textes sacrés. Lire le texte, rien que le texte, ne me semble tout simplement pas possible.
Disons que c'est une approche différente du texte et particulièrement stricte. Mais pas forcément inintéressante puisqu'elle nous fait aborder moins superficiellement l'auteur et ses écrits. Je ne dis pas que je le cautionne, mais comme tout enseignement on essaie de s'y conformer pour valider ses modules.
Non seulement donc, comme pour tout texte, il y a le contexte, mais il y a aussi la Révélation, qui donne sens au texte sacré, et la Tradition, qui en fournit les règles d'interprétation, lesquelles font partie du texte, puisque c'est bien pour être lu comme texte sacré que la Bible existe.
C'est le rôle de l'herméneutique.
Je verrais bien une possibilité. Ce serait d'enseigner l'exégèse d'un point de vue exclusivement historique. L'exégèse serait la science qui nous dit que tel document a été retrouvé sous telle forme à tel endroit, rédigé en telle langue, et rien de plus. Est-ce cela que vous voulez dire?
je l'aurais formulé un peu différemment mais l'esprit y est. L'exégèse contemporaine est surtout historico-critique et ne date que du XIXeme siècle. C'est pour cela qu'il faut que je pense à ne pas dissocier "contemporaine" lorsque je parle d'exégèse.

C'est pourquoi dans un autre fil concernant une prochaine édition de la TOB je vois d'un œil très prudent les apports dominants des exégètes modernes. Même si ce n'est pas forcément inintéressant.


Cordialement.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 549
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Strasbourg

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Kerygme » sam. 25 janv. 2020, 13:11

Juste une précision, quand je dis qu'il faut faire abstraction de l'information géographique cela ne veut pas dire qu'il faut l'ignorer mais qu'elle n'influence pas le texte.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1623
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par prodigal » sam. 25 janv. 2020, 13:13

Je vous remercie vivement, cher Kérygme.
Je me pose alors des questions sur l'intérêt de l'exégèse. Sans doute il n'est pas nul. Je suppose que si par exemple on est à même de comparer plusieurs versions d'un même texte cela peut constituer un enrichissement de sens, pourquoi pas? Mais cela me paraît quand même très secondaire, par rapport à la finalité première qui est de se nourrir spirituellement du texte sacré, ce que vous appelez l'herméneutique. Par exemple, si l'on apprend grâce à la méthode historico-critique que l'épître aux Hébreux n'est pas de saint Paul, en est-on plus avancé? Certes, si c'est absolument démontré autant dire la vérité, mais cela ne change rien il me semble.
D'une manière générale, connaissez-vous des exemples de passages de la Bible qui aient bénéficié dans leur lecture du travail exégétique? Je veux dire des cas de figure où l'exégèse peut contribuer à enrichir la vie spirituelle? Je suppose que cela doit exister, mais ce que vous appelez l'exégèse moderne me semble tout de même quelque chose de très sec, voire un peu vain, surtout comparé au trésor qu'est la Bible. En fait, j'aimerais assez être détrompé! :)
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
stephaneplanes34
Barbarus
Barbarus

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par stephaneplanes34 » sam. 25 janv. 2020, 14:05

Bonjour,

A propos de la Vulgate Glaire/Vigouroux,

Est-ce que les caractères sont alignés recto/verso ? Autrement dit, par transparence, on ne voit pas les caractères sur les interlignes ? Quelle est la taille de la police utilisée pour les caractères imprimés svp ? Cordialement, Stéphane Planès

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2951
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par AdoramusTe » sam. 25 janv. 2020, 16:24

Socrate d'Aquin a écrit :
jeu. 02 janv. 2020, 16:48
Ad tertiam : il existe beaucoup de versions françaises de la Vulgate. Je recommande en particulier la version de Lemaistre de Sacy (pour son français raffiné) et la Bible Fillon : http://jesusmarie.free.fr/bible_fillion.html
Pour ma part, la Bible d'après la Vulgate la plus intéressante est la Fillion. La Sacy est belle mais son texte glose beaucoup sur l'original.
La Glaire me semble trop littérale.
Hélàs, en huit volumes, on ne peut guère utiliser la Fillion pour la lectio divina.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 543
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Socrate d'Aquin » sam. 25 janv. 2020, 16:32

Hélàs, en huit volumes, on ne peut guère utiliser la Fillion pour la lectio divina.
Mieux vaut prendre la BJ.
Ἐν ἀρχῇ ἦν ὁ λόγος, καὶ ὁ λόγος ἦν πρὸς τὸν θεόν, καὶ θεὸς ἦν ὁ λόγος. Οὗτος ἦν ἐν ἀρχῇ πρὸς τὸν θεόν. Πάντα δι’ αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ χωρὶς αὐτοῦ ἐγένετο οὐδὲ ἓν ὃ γέγονεν. Ἐν αὐτῷ ζωὴ ἦν, καὶ ἡ ζωὴ ἦν τὸ φῶς τῶν ἀνθρώπων, καὶ τὸ φῶς ἐν τῇ σκοτίᾳ φαίνει, καὶ ἡ σκοτία αὐτὸ οὐ κατέλαβεν.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 549
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Strasbourg

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par Kerygme » dim. 26 janv. 2020, 14:00

Bonjour Prodigal,

Pour ne pas aller plus avant dans le hors-sujet
[+] Texte masqué
Avant de répondre gardez à l'esprit que je ne suis absolument pas rompu à l'exégèse moderne et que je remets même en cause sa méthode par la grande influence des exégètes allemands, cela a juste été une étape nécessaire, et que je ne peux parler que de ce que j'ai connu à travers elle, principalement l'étude du corpus Johannique.
prodigal a écrit :
sam. 25 janv. 2020, 13:13
Je me pose alors des questions sur l'intérêt de l'exégèse. Sans doute il n'est pas nul.
Non pas du tout, cela permet par exemple de voir que les premiers écrits du N.T. sont partis d'une christologie basse (on part de l'homme Jésus et des événements de sa vie) et que l'apport de la pensée grecque les ont faits évoluer vers une christologie haute (on part de sa divinité pour le comprendre; le prologue de Jean en est un exemple magnifique). Mais aussi que le corpus Johannique s'inscrit dans une rédaction continue et maturée et donc qu'il n'est pas du fait de l'apôtre Jean seul (tout comme le cas évoqué de l'épître aux Hébreux mais aussi celui de Moise si on se penche vers l'A.T.).
D'une manière générale, connaissez-vous des exemples de passages de la Bible qui aient bénéficié dans leur lecture du travail exégétique? Je veux dire des cas de figure où l'exégèse peut contribuer à enrichir la vie spirituelle ?
Pas me concernant, je pense que l'exégèse moderne n'a d'intérêt que dans le cadre de la recherche. Mais ce n'est que mon avis.
Pour répondre plus complètement à cette question il faudrait avancer dans l'étude de l'influence de certains exégètes tels que Hermann Gunkel dans sa méthode d'approche des Évangiles synoptiques et sa fameuse « critique des formes ».
... l'exégèse moderne me semble tout de même quelque chose de très sec, voire un peu vain, ...
C'est aussi mon sentiment, l'exégèse étant considérée comme une méthodologie scientifique elle en garde la froideur. Je trouve l'herméneutique bien plus édifiante spirituellement, même si au niveau historique l'exégèse peut compléter certaines compréhensions en apportant du matériel aux théologiens. Mais souvent cela génère des conflits.


Un article qui pourrait vous intéresser : (source : Recherches de Science Religieuse 2007/3 (Tome 95)
Exégètes et théologiens : du conflit à la responsabilité de sujets lecteurs dont je reprendrais : "il faut redonner sa place de commentateur au théologien".



Cordialement.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1623
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Où trouver la Vulgate ?

Message non lu par prodigal » dim. 26 janv. 2020, 15:42

Merci beaucoup, cher Kérygme. :)
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités