Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

« Il attendait la Cité dont Dieu lui-même est le bâtisseur et l'architecte. » (He 11.10)
Règles du forum
Forum de discussions sur le fonctionnement et l'animation du site
Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2181
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar Nanimo » dim. 18 févr. 2018, 0:56

L'un d'entre vous m'a posé une question tout à fait légitime : Pourquoi l'anonymat des modérateurs?

Nous ne sommes pas systématiquement anonymes. Nous utilisons parfois l'icône "Edit" et notre pseudo apparaît automatiquement au bas du message avec le motif. Mais nous utilisons également le vert, couleur de la modération sans notre pseudo et cela, je l'ai appris par expérience (!), nous protège du harcèlement. (Enfin, presque, car je me suis rendue compte que faute de savoir quel modérateur était intervenu, on y allait en conjectures et là, MessieursDames, impossibilité pour un modérateur de dire "non-c'est-pas-moi".) :sonne:
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1209
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar prodigal » dim. 18 févr. 2018, 9:39

Je vous remercie vivement de ce message que je trouve très utile, et j'ai bien noté son titre, qui parle de "quasi" anonymat, détail qui me semble avoir son importance.
Si j'essaie de raisonner de façon purement logique, en négligeant telle ou telle expérience particulière, il me semble qu'il y a deux cas, dites-moi si je me trompe.
1) un modérateur peut intervenir au nom de toute la modération, de façon presque automatique, sans qu'il soit en rien concerné personnellement. C'est le cas par exemple lorsque un message contient des propos objectivement orduriers, d'autant plus qu'il est bon de réagir le plus rapidement possible. C'est le cas aussi, je le suppose, lorsque l'intervention du modérateur a été précédée d'une délibération de l'ensemble de l'équipe, dont il est en quelque sorte le porte-parole. L'anonymat me semble en ces cas une bonne chose, car il tend à protéger (un peu, comme vous le dites) le modérateur qui "s'y colle", et car il rappelle l'objectivité impersonnelle du règlement.
2) mais, et heureusement, un modérateur reste un être humain libre de participer comme il l'entend. Il peut arriver qu'il soit choqué par la prise de position d'un autre membre, il se peut aussi qu'à tort ou à raison il se sente mis en cause et le supporte mal. En ces situations, l'anonymat ne me semble plus utile, et même au contraire il a quelque chose de pervers que vous indiquez à la fin de votre message : il nourrit le soupçon. On comprendra qu'une personne humiliée par une action de la modération soit psychologiquement incapable de ne pas se demander qui en est responsable.
C'est pourquoi autant me semble-t-il l'anonymat doit être préservé dans les actions du premier type, autant il est pervers et semeur de mauvaises pensées dans les actions du second type, qui ne demandent qu'à être traitées entre êtres humains adultes libres et responsables, tout en sachant bien sûr que lorsque tout le monde a pu s'exprimer comme il le souhaitait et obtenu réponse à ses questions le dernier mot revient, si besoin est, à la modération.
J'ignore si ma façon de voir les choses convient, je reste naturellement à votre écoute. :)
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1447
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar Xavi » dim. 18 févr. 2018, 11:35

Bonjour Prodigal,

Merci pour votre réaction qui représente, probablement, la pensée de certains autres.

L’excellente initiative de Nanimo d’ouvrir ce sujet permet d’éclairer la réalité du fonctionnement de la modération de ce forum qui est assez éloignée des interventions solitaires de chacun des modérateurs que vous imaginez.

En fait, de même que la section « Quartier libre » n’apparaît pas dans le tableau d’accueil du forum pour les non inscrits, il y a une section spécifique « Modération » qui n’apparaît que dans le tableau d’accueil des modérateurs.

Les difficultés de la modération y font l’objet d’échanges où chacun s’exprime avec sa sensibilité, sa personnalité et ses convictions.

Dans les cas les plus délicats, le modérateur qui, à un moment, pose un acte ou prend une mesure n’est pas nécessairement celui qui l’a suggéré.

L’approche est toujours collégiale et il arrive que la mesure prise par l’un soit aménagée, voire effacée, par un autre.

C’est parfois difficile, mais chacun agit toujours sous le contrôle des autres modérateurs et en collégialité avec les autres.

L’anonymat est, à cet égard, précieux pour éviter que les membres qui font l’objet d’une mesure, qui est certes toujours humiliante, ne se trompent en croyant à tort qu’il s’agit d’un acte arbitraire d’un modérateur en particulier, alors que toute mesure délicate fait toujours l’objet d’échanges collégiaux.

Mais, ce qui évite surtout l’arbitraire, c’est le choix clair qui a toujours été celui de ce forum et de ses modérateurs.

Nous souhaitons que tout visiteur de ce forum puisse y trouver des échanges qui contribuent à l’intelligence de la foi catholique telle qu’elle est enseignée par le Magistère de l’Eglise.

Nous ne sommes pas un forum de libres échanges dans lequel chacun pourrait développer librement n’importe quelle opinion ou doctrine.

Nous ne sommes pas davantage un forum dans lequel toutes les opinions présentes parmi les catholiques pourraient librement s’exprimer.

Le but est clair : il s’agit ici de promouvoir l’enseignement officiel du Magistère de l’Eglise, d’en réfléchir les difficultés, d’en méditer les divers aspects, en évitant, autant que possible, les confusions dans la présentation de cet enseignement.

Dans ce but, ce forum est ouvert à ceux qui ne partagent pas l’enseignement de l’Eglise ou souhaitent le contester, mais seulement dans la mesure où leurs questions contribuent à mieux éclairer l’enseignement de l’Eglise par les réponses qui peuvent y être apportées.

Et donc, contrairement à ce que vous considérez, non, la Modération ne laisse pas tout le monde s’exprimer « comme il veut ».

La Modération ne se limite pas à faire appliquer les règles de bienséance prévues par le règlement.

La Modération intervient lorsqu’une intervention lui paraît davantage contribuer à la confusion ou à la promotion d’idées contraires à l’enseignement officiel de la foi catholique qu’à une amélioration de l’intelligence de la foi catholique telle qu’elle est enseignée par le Magistère.

Et cela s’apprécie collégialement.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1209
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar prodigal » dim. 18 févr. 2018, 13:24

Cher Xavi,
pardon d'intervenir encore mais il me semble nécessaire de faire juste une petite mise au point, et j'ai aussi une question à poser.
La mise au point est la suivante : je n'ai jamais dit ni laissé croire que chacun pouvait dire ce qu'il voulait. Il m'arrive parfois, en mon for intérieur, de regretter que la modération n'intervienne pas. J'ai pris comme exemple les propos orduriers, mais il y en a d'autres, bien entendu.
La question est la suivante : comment éviter alors l'arbitraire?
Car il faut quand même que quelque chose soit dit : imaginons (je dis bien "imaginons", je parle d'une situation imaginaire) que l'on poste un message parfaitement courtois, parfaitement respectueux de la doctrine catholique, et totalement ouvert à l'examen critique. De deux choses l'une : ou bien l'on ne coure en ce cas absolument pas le risque d'être censuré, et je dirai alors que la liberté des intervenants est suffisamment et parfaitement respectée, ou bien au contraire il existe une probabilité significative d'être quand même sanctionné, et de voir son message disparaître sans possibilité d'appel, et alors nous sommes dans l'arbitraire. Je suis peut-être un peu simpliste mais pour moi c'est soit l'un soit l'autre.
C'est qu'il est un point qui, je l'avoue, m'est cher. La confiance en la raison fait partie de la doctrine catholique. La confiance en la raison implique la possibilité d'examiner, de discuter, et de convaincre. Certes à celui qui refuse l'examen rationnel de ses opinions et préfère la joute verbale rien n'est dû, et il convient sans doute alors de parler avec autorité si l'on en a la charge. Mais peut-on agir de la même façon à l'égard de celui qui ne cherche que la vérité? Et ne doit-on pas présumer tant qu'on n'a pas la preuve du contraire que son interlocuteur recherche la vérité?
Je vous remercie (je m'aperçois que je ne l'ai pas encore fait!) pour votre message. Je n'oublie pas que vous êtes bénévole et que rien ne vous oblige à vous soucier des états d'âme des membres lambda du forum.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2181
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar Nanimo » dim. 18 févr. 2018, 14:47

Bonjour Prodigal,
Je vais vous répondre seulement sur les deux premiers points.
je n'ai jamais dit ni laissé croire que chacun pouvait dire ce qu'il voulait.
Non, bien entendu. Xavi ne faisait qu'exprimer la vocation catholique et uniquement catho du forum. (Dans Vie du forum, nous nous occupons du fonctionnement du forum, donc nous avons tendance à être un peu "technique" dans nos réponses.)
Il m'arrive parfois, en mon for intérieur, de regretter que la modération n'intervienne pas. J'ai pris comme exemple les propos orduriers, mais il y en a d'autres, bien entendu.
Pour les propos orduriers, les insultes, répétons que chaque cathocitoyen a la possibilité de les signaler à la modération, s'ils nous échappent. Pour les positions peu catholiques, là je pense que l'on peut faire confiance à l'équipe, d'après mon expérience.
La question est la suivante : comment éviter alors l'arbitraire?
Je pense que vous revenez là sur une notion que vous avez déjà abordée en d'autres termes. Xavi a donné ci-dessus aux cathocitoyens une bonne description du fonctionnement collégial de la modération. Hors le Règlement à appliquer, les consultations sur nos hésitations sont fréquentes et très libres.
C'est qu'il est un point qui, je l'avoue, m'est cher. La confiance en la raison fait partie de la doctrine catholique. La confiance en la raison implique la possibilité d'examiner, de discuter, et de convaincre. Certes à celui qui refuse l'examen rationnel de ses opinions et préfère la joute verbale rien n'est dû, et il convient sans doute alors de parler avec autorité si l'on en a la charge. Mais peut-on agir de la même façon à l'égard de celui qui ne cherche que la vérité? Et ne doit-on pas présumer tant qu'on n'a pas la preuve du contraire que son interlocuteur recherche la vérité?
Vous soulevez là un point important qui demande réflexion. (Pour moi en tous cas.) :)
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1447
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar Xavi » dim. 18 févr. 2018, 16:34

Cher Prodigal,

Outre ce que vous écrit Nanimo que je rejoins en tous points, je ne vois pas ce que je pourrais ajouter d’utile à ce que je vous ai écrit dans mon message précédent qui répond déjà à votre question sur le risque d’arbitraire.

La limite entre, d’une part, l’intérêt d’une ouverture à un examen attentif de tous les arguments concernant une question et, d’autre part, la nécessité de veiller à ce que cette ouverture ne soit pas utilisée pour promouvoir ou développer des opinions contraires à la foi catholique, ou d’une manière qui crée davantage de confusion que de clarification, ne me paraît pas pouvoir être définie davantage.

La collégialité de la modération n’est pas une garantie parfaite, mais on a pas trouvé mieux pour apprécier cette limite dans les cas concrets qui se présentent.

Cela implique parfois des frustrations, mais j’espère que ceux qui en sont blessés et ressentent une intervention de la Modération dans un échange comme une injustice, n’oublieront pas de considérer, parfois après un temps de recul nécessaire, les centaines d’autres échanges qu’ils ont parfois pu développer librement en bénéficiant de la qualité du forum que cette Modération assure depuis de nombreuses années au bénéfice de tous, précisément par son choix clair de toujours veiller à promouvoir la foi catholique telle que l’enseigne officiellement le Magistère.

Que tous puissent trouver ici un éclairage catholique sans être noyés dans les innombrables pensées contradictoires qui pourraient s’échanger à l’infini dans un forum public !

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10185
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar Fée Violine » dim. 18 févr. 2018, 20:51

imaginons (je dis bien "imaginons", je parle d'une situation imaginaire) que l'on poste un message parfaitement courtois, parfaitement respectueux de la doctrine catholique, et totalement ouvert à l'examen critique. De deux choses l'une : ou bien l'on ne court en ce cas absolument pas le risque d'être censuré, et je dirai alors que la liberté des intervenants est suffisamment et parfaitement respectée, ou bien au contraire il existe une probabilité significative d'être quand même sanctionné, et de voir son message disparaître sans possibilité d'appel, et alors nous sommes dans l'arbitraire. Je suis peut-être un peu simpliste mais pour moi c'est soit l'un soit l'autre.
Cher Prodigal,
si ce message a toutes ces qualités, il y a bien peu de chance qu'il soit censuré. Et si par hasard il y a une injustice, il est toujours possible de réclamer.

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 595
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar zelie » dim. 18 févr. 2018, 21:28

J'entends tout le sentiment d'injustice et de frustration que l'on peut avoir suite à une modération dont on s'estime injustement victime. Mais après tout, la modération, ce n'est jamais qu'un message qui s'enlève et dont on peut réclamer, au moins pour comprendre le pourquoi du retrait qui aurait pu nous échapper. Je veux dire, ce n'est pas si grave, même si on s'estime victime d'une erreur ou d'un excès. C'est un seul message en moins qui n'empêche pas de continuer à participer ailleurs sur d'autres sous-forums.
Pour ma part je me sens beaucoup plus blessée par des propos injurieux ou volontairement blessants, qui eux parfois échappent à la modération. Mais même eux ne peuvent nous empêcher de relativiser et de passer à autre chose.
Et sans vouloir les brosser, les modérateurs sont bénévoles et nous protègent beaucoup plus souvent qu'ils nous irritent.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar Anne » dim. 18 févr. 2018, 22:15

Xavi a écrit:

Et cela s’apprécie collégialement.
Ce qui, d'ailleurs, explique qu'à l'occasion, le délai de réponse de la modération puisse paraître long...

Il existe aussi une "ligne éditoriale" qui permet de posséder une base commune pour que les membres de la modération puissent intervenir de la manière la plus "constante" et équitable possible.

Et, pour compléter ceci, certaines mesures demeurent entièrement du domaine de l'administration (souvent au vu des interventions préalables de la modération). Pensons à la mise en pénitence, la mise en place de la modération a priori, la suspension de certains privilèges, etc.

Pour ce qui de la contestation de la modération, il suffit de lire divers sujets de cette section pour découvrir/se rappeler que les revendications sont bel et bien reçues et que les décisions prises sont expliquées ou les mesures adéquates prises au besoin.

Xavi rappelle aussi très bien plus haut, et ça peut supporter l'itération, que ce forum endosse et tend à promouvoir la ligne de pensée du Magistère de l'Église catholique. Pas celles du Père Nicieux et/ou de la Mère Cantile, même si ceux-ci sont (ou se disent) catholiques et que leur opinion fait notre affaire plus que celle du Magistère même si leurs actions, par ailleurs, puissent être admirables.

En terminant, à l'inscription tous et toutes doivent prendre acte de ceci (et c'est pas comme si c'était en p'tits caractères à la 300e page ;)):

Nous signalons à nos honorables membres que les forums de La Cité catholique sont des espaces privés où règne l'absolutisme : les intervenants sont soumis au droit moral - discerné en conscience - et au jugement prudentiel des modérateurs qui ont pour mission de promouvoir le bien commun du forum. Les intervenants ne sont donc pas seulement soumis au présent règlement, aporétique par nature. L'inscription et la participation à ce forum vaut acceptation tacite de cette règle.
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1209
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar prodigal » dim. 18 févr. 2018, 23:15

Nous signalons à nos honorables membres que les forums de La Cité catholique sont des espaces privés où règne l'absolutisme : les intervenants sont soumis au droit moral - discerné en conscience - et au jugement prudentiel des modérateurs qui ont pour mission de promouvoir le bien commun du forum. Les intervenants ne sont donc pas seulement soumis au présent règlement, aporétique par nature. L'inscription et la participation à ce forum vaut acceptation tacite de cette règle.
Je suis tout à fait d'accord. A aucun moment je n'ai souhaité l'abolition de cette monarchie absolue. Et j'approuve aussi, cela va de soi, que la mission des modérateurs soit de promouvoir le bien commun du forum. C'est pourquoi je me permets de le signaler lorsque ce n'est manifestement plus le cas. Chacun joue son rôle ainsi, et tout est bien.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar Cepora » jeu. 22 févr. 2018, 11:22

Xavi a dit :

Nous ne sommes pas un forum de libres échanges dans lequel chacun pourrait développer librement n’importe quelle opinion ou doctrine.

Nous ne sommes pas davantage un forum dans lequel toutes les opinions présentes parmi les catholiques pourraient librement s’exprimer.
Question naïve : cela s'applique-t-il aussi aux modérateurs ?

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1447
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar Xavi » jeu. 22 févr. 2018, 11:56

Bien sûr !

Personne ne "possède" la vérité et les modérateurs n'hésitent pas à se modérer entre eux s'ils pensent devoir le faire.

Notre force à tous, c'est de ne pas prendre nos propres pensées pour l'ultime référence, mais de veiller toujours à faire prévaloir l'enseignement de l'Eglise que le Christ a confié à Pierre et à ses successeurs. Cette communion au Magistère est la colonne vertébrale de tous nos échanges.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2181
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Pourquoi le quasi anonymat de la modération?

Message non lupar Nanimo » jeu. 22 févr. 2018, 14:20

...mais à la différence des cathocitoyens qui ne savent pas nécessairement qui est le modérateur qui est intervenu, les modérateurs et les administrateurs travaillent au jour entre eux, car toute action de modération et de "ménage" (fusions, archivage, etc.) est systématiquement consignée et donc visible par toute l'équipe. Eh oui, il arrive qu'un "collègue" nous interpelle! :oops:
(...) certaines mesures demeurent entièrement du domaine de l'administration (...). Pensons à la mise en pénitence, la mise en place de la modération a priori, (...)
...ce n'est pas exact. (Vous voyez que l'on peut se reprendre les uns les autres). ;) Cela est du ressort du "chef" des modérateurs, à la demande concertée des modérateurs. En son absence, l'Administration interviendra. Au sujet de la mise en pénitence, le pénitent perd obligatoirement l'envoi de messages privés, même s'il peut encore les recevoir, et il fait l'objet d'une modération a priori.

L'Administration est essentiellement "aux manettes" pour le bannissement qui est définitif - contrairement à la pénitence qui est de longueur variable - et les désinscriptions/fermeture de compte. Toute question de fonctionnement technique relève également de l'administration.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]


Revenir vers « Vie du Forum »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit