Prions pour Vincent Lambert et sa famille divisée

« Je vous exhorte, frères, à soutenir mon combat en priant Dieu pour moi » (Rm 15.30)
Règles du forum
Confiez ici à nos lecteurs vos intentions de prières.

NB : Toutes les intentions déposées dans cette section seront apportées à la messe quotidienne d'un prêtre du forum.
NB2 : les questions relatives à la pratique de la prière chrétienne doivent être publiées dans le forum Spiritualité.
Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 212
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Prions pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par Gaudens » lun. 20 mai 2019, 11:56

Chers contributeurs, ce titre n'a pas besoin de grands développements ,je crois, en cette semaine cruciale pour Vincent Lambert et ,derrière lui,les 1500 handicapés profonds en état pauci-relationnels dans notre pays.

Prier ne nous empêche d'ailleurs pas d'écrire à l'Elysée ou à l'hôpital de Reims,ce que je viens de faire (en cherchant sur internet ,on arrive à trouver des contacts possibles).

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 913
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par Foxy » lun. 20 mai 2019, 14:19

Le Pape François a fait diffuser ce lundi un tweet faisant allusion à l'affaire Vincent Lambert.
.….

Cet arrêt des soins annoncé est donc une attaque «contre la vie et la dignité de la personne. Même si une loi ou une décision de justice permettent cette action, elle reste inacceptable et indigne d’une société fondée sur le respect et l’accueil de la vie de tous», conclut don Roberto Colombo.
texte entier ici : https://www.vaticannews.va/fr/monde/new ... omano.html
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4152
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par Kerniou » lun. 20 mai 2019, 17:08

Si j'ai bien compris, Vincent Lambert ne vit que grâce à un appareillage sophistiqué qui maintient une vie "végétative' ...
Permettez-moi de ne pas porter d'appréciation sur cette situation ... mais je me pose la question du respect de la vie et celle de l'acharnement thérapeutique ...
Peut -être, si l'on avait laissé faire la nature, Vincent Lambert serait - il mort depuis longtemps ...
Il arrive, me semble-t-il, un moment où la vie s'achève ... même celle d'un être jeune ...
Quand un patient ne reste en vie que grâce à des machines, vit-il vraiment sa vie ?
Une vie entretenue artificiellement est-elle réellement une vie ... la vie ?
Est-ce éthique de maintenir la vie avec des machines pendant 10 ans ?
A mon avis cette situation pose plus de questions qu'elle n'engendre de réponses ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par la Samaritaine » lun. 20 mai 2019, 20:55

Pour toi Vincent, innocent martyr, dans une longue agonie depuis 10 ans, prisonnier d'une querelle fratricide, que tu partes en paix.
Mes prières t'accompagnent, que le Seigneur te bénisse et te garde, qu'Il fasse pour toi rayonner son visage, qu'Il te prenne en grâce et t'apporte sa paix.

Pour toi Rachel, si belle, si digne, si triste, crucifiée par ton Amour crucifié, pour la paix dans ton cœur pendant ces jours ou tu regardes partir vers le Père ton homme, que la Vierge Marie te prenne dans ses bras. Voilà longtemps que je prie pour toi et ton homme.

Pour toi François, son neveu et son meilleur ami, torturé par les souffrances de Vincent, qui t'es tant battu pour que la volonté de Vincent soit respectée, enfin, paix et réconfort.

Pour vous ses frères et sœurs, divisés et torturés par les vents contraires, paix et pardon à ceux qui sont soulagés d'être enfin exaucés, paix et abandon à ceux qui sont révoltés dans leur coeur.

Pour vous ses parents, après tant de batailles et de recours, d'expertises en tout genre, d'attentes, de souffrances et d'angoisses, je vous souhaite d'abandonner le combat, d'accepter le réel crucifiant d'aujourd'hui et d'accompagner Vincent vers le Père, dans le silence et le recueillement.
Dans la dignité et non plus dans le déballemment indécent d'images de Vincent sur son lit de souffrances, Vincent qui a le droit au respect et à la protection de sa vulnérabilité. A vous, paix et dignité. Silence et recueillement.

Pour nous tous, je nous souhaite la paix du cœur et une prière intense pour Vincent dans le Grand Passage.
Abba, Père, que ton Amour soit sur Lui, sur eux, et sur nous tous. A nous tous, bénédiction.

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1053
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par zelie » mar. 21 mai 2019, 9:43

On entend dire, çà et là, que des structures de soins auraient été volontaires pour accueillir Vincent Lambert et continuer ses soins hors de toute polémique. (en fait, je l'ai entendu à la TV)
Pourquoi cette solution reste inenvisageable?
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1053
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par zelie » mar. 21 mai 2019, 10:02

Je viens de trouver ça :
http://site-catholique.fr/index.php?pos ... nt-Lambert

Les parents de Vincent Lambert ont écrit au Président Macron en avril 2018:
Vincent est un homme de 42 ans, en situation de grand handicap. À la suite d'un accident de voiture, il est en état pauci-relationnel. C'est un état de conscience minimale qui l'empêche de communiquer verbalement. Mais c'est tout ! Vincent n'est pas dans le coma, il n'est pas malade, il n'est pas branché. Ce n'est pas une machine qui maintient mon fils en vie. Il respire sans assistance. Il se réveille le matin, et s'endort le soir. Quand nous, ses parents, sommes avec lui, il a des réactions. Il nous suit du regard, parfois intensément, également avec son frère David qui est très proche de lui. Il a eu en notre présence plusieurs vocalisations dont une que nous avons filmée et qui a impressionné les médecins spécialistes à qui nous l'avons soumise et qui affirment qu'il n'est pas en état végétatif.

Alors qu'il avait perdu le réflexe de déglutition, il l'a retrouvé. J'ai pu lui donner à manger de la nourriture qu'il a déglutie sans aucune difficulté. Nous avons soumis ce film également à ces dizaines de spécialistes qui, tous, ont affirmé qu'il devait être rééduqué à remanger par la bouche. Mais il faut le faire selon des protocoles spécialisés, avec une équipe pluridisciplinaire, dans une unité spécialisée, dans le cadre d'un projet de vie en lien avec sa famille.

Au lieu de cela, il n'y a plus pour lui qu'un projet de mort. Et un médecin, à Reims, sans tenir aucun compte de tous ces avis spécialisés, a décidé d'arrêter son alimentation et son hydratation donnée par sonde, sans lui permettre d'être pris en charge ailleurs pour être rééduqué et stimulé.
Vincent est handicapé mais il est vivant.

Bien évidemment, sa situation est dramatique. Je suis sa mère : vous pouvez imaginer comme j'en suis meurtrie et la souffrance quotidienne qu'il me faut porter. Est-ce pour cela qu'il faudrait l'éliminer ? Ma famille, dans cette épreuve, s'est divisée et cela ajoute à ma douleur.

Comme les 1700 personnes porteuses du même handicap que lui, Vincent aurait donc dû être placé dans un service spécialisé pour personnes cérébrolésées. Mais il a été mis en soins palliatifs, sans traitements adaptés, sans le service de kinésithérapie qui lui permettrait de faire les progrès permis par son état. Plusieurs établissements qui accueillent des personnes victimes de graves accidents de la route sont prêts à l'accueillir, et le voilà retenu dans le centre de soins palliatifs d'un hôpital incompétent pour une telle prise en charge.

Pourquoi cet acharnement contre mon fils ? Et est-ce que ces 1700 personnes handicapées en état pauci-relationnel vont aussi être condamnées à mort ?

Monsieur le Président, il y a quelques années, le 29 avril 2013, au chevet de mon fils, je l'ai vu mourir. J'ai vu qu'il mourait alors que son handicap n'est pas mortel. J'ai été foudroyée: je me suis aperçue que depuis vingt jours Vincent n'avait rien mangé, parce qu'on avait coupé son alimentation sans rien nous dire et qu'il était desséché parce qu'on avait décidé de réduire son hydratation. Vincent me regardait ; et il pleurait. Des larmes coulaient le long de ses joues. À ce moment-là, mon fils souffrait. Non de sa maladie, mais parce qu'on l'avait abandonné. Et condamné. Il m'a fallu encore onze jours pour réussir à ce que l'on remette la sonde gastrique de Vincent afin de l'aider à manger et à boire.
Était-ce digne ? Était-ce médical ? Je ne le crois pas. Mais par-dessus tout, je ne comprends pas quelle loi, quelle volonté politique pourrait vouloir et justifier que l'on condamne à mort un individu parce que l'on refuse de le soigner.

L'état de Vincent, tenace bien qu'il soit immobilisé depuis 2008, toujours en vie bien qu'on l'ait affamé pendant un mois, témoigne de sa réelle volonté de vivre. Les vingt-cinq spécialistes que nous avons consultés l'ont affirmé par écrit : le fait qu'il ait survécu 31 jours sans alimentation et avec une hydratation réduite est incompatible avec une prétendue volonté de mourir.
Donc en clair, il n'est pas dans le coma, il est dans le même état qu'un accidenté; pauci-relationnel. L'euthanasie ne peut pas tenir dans un tel cas; ce n'est pas l'accompagnement d'un mourant, ce n'est pas l'accompagnement d'un suicidaire pour échapper à la souffrance promise par une maladie, c'est décider que quelqu'un de vivant va mourir: c'est un meurtre légalisé.
Je croyais, comme tout le monde, que Vincent Lambert avait eu des électroencéphalogrammes plats. Ce n'est pas possible dans un état pauci-relationnel, si les yeux bougent, etc.
J'ai l'impression qu'on ne sait que ce que les médias veulent nous en dire...
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10513
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par Fée Violine » mar. 21 mai 2019, 10:04

zelie a écrit :
mar. 21 mai 2019, 9:43
On entend dire, çà et là, que des structures de soins auraient été volontaires pour accueillir Vincent Lambert et continuer ses soins hors de toute polémique. (en fait, je l'ai entendu à la TV)
Pourquoi cette solution reste inenvisageable?
Peut-être parce qu'il y a de l'idéologie dans cette affaire ? Ils veulent absolument promouvoir l'euthanasie ?

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1053
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par zelie » mar. 21 mai 2019, 10:40

Chronologie de l'affaire Vincent Lambert, ou comment comprendre que le problème n'est pas l'état de santé de Vincent Lambert, handicapé mais VIVANT, mais bien l'attitude de médecins, qui elle est acharnée, et fait le jeu de l'euthanasie. Attention, le cas est tout sauf anodin ; si un homme handicapé mais vivant est condamné à mourir de faim et de soif, cela ouvre la porte pour le même traitement pour tous les handicapés lourds, et comme d'habitude, la notion de "lourd" va vite varier d'un médecin à l'autre et d'une famille à l'autre! C'est un terrain éminemment glissant.
Des handicapés lourds suite à des AVC ou accidents, il y en a 1700 en France, je pense qu'on en a tous connu ou entend parler dans nos entourages; ce sont des personnes qui restent ainsi entre 1 et 25 ans, qui meurent à leur heure et à celle de Dieu, pas à celle des médecins et de la famille. (Je vois venir le on-sait-pas-tout, mais normalement, l'euthanasie étant interdite jusque récemment, elle ne devait pas avoir lieu).

A lire, c'est assez édifiant en contradiction médicale et ça marche pas mal sur la tête :
http://www.jesoutiensvincent.com/chrono ... t-lambert/



Ce dont il faut aussi se rendre compte, c'est que ce type de patient a besoin de kinésithérapie tous les jours jusqu'à sa mort, et de soins du même type, pour maintenir ses réflexes de déglutition, la mobilité de ses membres et éviter leur paralysie ou leur régression fonctionnelle, la rééducation de sa voix... Le cas Schumacher est flagrant; on fait pour le pilote ce qu'on ne fait pas pour Vincent, et pour Michael, on ne parle pas d'euthanasie; pourtant, les deux sont dans des situations de handicap lourd, le même au départ; coma puis réveil en état de handicap lourd. Alors que les journaux font des unes sur le moindre petit progrès de Michael S, qui bénéficie du top des soins médicaux et de rééducation intensive, les mêmes soins sont refusés à Vincent L. juste parce que l'équipe médicale est différente. Et qu'on ne vienne pas me dire que Vincent est un stade au-dessus de Michael, on n'en sait rien, et c'est loin d'être sûr quand on voit combien Schumi a frôlé la mort et la durée de son coma. Un handicap lourd, c'est toujours un handicap lourd, comme qu'on le tourne, quel qu'en soit le dégré, mais ça n'empêche pas la rééducation et c'est un état VIVANT.

Ca va quand même loin :
les parents de Vincent Lambert, opposés à son euthanasie, saisissent en urgence la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Ils ont formulé trois demandes:

1la suspension de l’exécution de l’arrêt du Conseil d’Etat et la reprise des soins,
2le transfert de leur fils dans une unité spécialisée dans l’accueil des cérébro-lésés, la Maison Béthel, à Oberhausbergen (Alsace)
3et l’interdiction qu’il quitte le sol français, dès lors que Rachel Lambert a déménagé depuis 2013 en Belgique où l’euthanasie est légalisée et dès lors que le Dr Kariger a déclaré aux parents que si Rachel demandait le transfert de Vincent en Belgique, il l’autoriserait.
Mais qui joue à quoi dans cette histoire? Ce même médecin, tant qu'il a été en poste, s'est opposé à tout autre transfert qui le dédouanerait de s'occuper de ce cas et permettrait à Vincent L. une fin de vie sans histoire!!!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1053
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par zelie » mar. 21 mai 2019, 10:54

Vidéo émouvante des derniers moments que Vincent Lambert a pu passer avec ses parents, dimanche 19 mai au soir. Hier lundi 20 mai, les parents de Vincent Lambert n’ont plus pu accéder à leur fils. Le CHU de Reims a entamé ce matin l’arrêt de l’hydratation et de l’alimentation de Vincent et l’a placé en sédation profonde. Jusqu'à aujourd'hui 21 mai où le processus est arrêté.

A-t-il vraiment vraiment l'air soulagé et heureux de mourir enfin?
A-t-il vraiment l'air de quelqu'un qui n'entend pas et qui a un EEG plat?
A-t-il vraiment l'air de quelqu'un qui ne comprend rien à ce qui se passe?
Et pour paraphraser le médecin qui veut l'achever, a-t-il vraiment l'air de quelqu'un qui ne ressent rien corporellement et ne souffre pas qu'on ne le nourrisse plus ni ne l'hydrate plus?



[youtube]http://www.youtube.com/watch?time_conti ... qSMoCY6L7M[/youtube]


Et pour finir un autre point; en 2013, à la première date d'euthanasie, il était resté 31 jours sans manger ni boire, avec des apports hydriques réduits. Il souffrait horriblement, et c'est le masque de souffrance qui a alerté ses parents, non informés de la décision d'euthanasie. MAis à l'époque, on n'y avait pas associé une sédation profonde. Là, c'est comme pour les chiens et les chats; on passe par la sédation profonde, pour qu'il meure plus vite, vu que la sédation profonde, (l'anesthésie générale) a un effet dépresseur respiratoire (et dépresseur cardiaque si tel est le but recherché). Donc il meurt par arrêt cardio-respiratoire dans les heures qui suivent, perf hydratante ou pas.
Vous ne trouvez pas qu'à la fin ça fait beaucoup, et que finalement, l'acharnement, il n'est pas le fait des parents, les parents ne semblent que réagir à la gabegie qui entoure leur fils. L'acharnement, il est né du coté médical, et possiblement du coté de sa femme.
Dernière modification par zelie le mer. 29 mai 2019, 16:45, modifié 1 fois.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 212
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par Gaudens » mar. 21 mai 2019, 12:07

La réaction de Kerniou hier suite au lancement de ce fil est typique du niveau de désinformation atteint grâce aux efforts du lobby de l'euthanasie dans cette affaire:non , Vincent Lambert ne survit pas grâce à des machines, il n'est pas perforé de partout ,simplement reçoit aliment et hydratation par sonde.Bref,aucun acharnement thérapeutique, le seul acharnement est celui de ceux qui veulent sa mort. .
Et il n'est pas en fin de vie ,sa place n'est pas dans une unité de soins palliatifs (et encore moins dans une clinique euthanasiante belge !) mais dans une unité de soin aux multihandicapés comme lui (voir les déclarations du Dr Catherine Kiefer hier,spécialiste en mèdecine physique et réadaptation en banlieue parisienne).
Merci beaucoup à Zélie pour ses informations si complètes et si justes.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1053
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par zelie » mar. 21 mai 2019, 14:33

pour vous répondre Fée ; l'argument des pro-euthanasie, c'est que Vincent L. est en état végétatif irréversible(EVI), c'est à dire que le cerveau fonctionne sans conscience, et que le peu de mouvement oculaires ou autres sont des actes spontanés (donc non volontaires). C'est sur ce diagnostic qu'ils estiment qu'on ne peut recourir qu'à l'euthanasie.
Ce n'est pas mon avis. Des personnes en EVI il y en a partout en France, à leur domicile ou en unités de soins, et on ne va pas dicter aux parents l'attitude à avoir. Je suis sûre en plus, vu ce que j'ai lu ce matin, que ses parents auraient été partants pour une hospitalisation à domicile avec des soins adaptés. Avec une personne en EVI, aucun contact social, si mince soit-il, n'est possible, c'est un "légume" dans toute l'assertion péjorative du terme.
En outre, la dernière vidéo, celle de mon post précédent, montre quelqu'un en état pauci-relationnel. Pas quelqu'un en état végétatif irréversible.

Je tiens à préciser que ce matin, en posant ma première question, j'étais plutôt de l'avis de Kerniou, réservée sur ce qu'il y avait à en penser, parce que j'avais entendu plusieurs fois que Vincent L. avait eu plusieurs EEG plats, et que son état tenait plus du coma dépassé que de l'état pauci-relationnel ou EVI. Effectivement, si on est en présence de quelqu'un dont le cerveau est mort et dont le cors ne tient plus que par un respirateur et une stimulation cardiaque, je comprends qu'on arrête tout. Parce qu'en fait, il est déjà mort, et qu'à continuer, on va le voir pourrir sur place et ses structures cérébrales s'effondrer.
Je me suis renseignée parce que j'avais une question, et j'ai tapé Vincent Lambert, juste ça. Tout ce que j'ai trouvé va dans le sens des parents, et à lire ce que j'ai trouvé, je ne peux que remettre grandement en question tout ce qu'on nous raconte depuis des années, où on ne cesse de voir des reportages qui taxent ses parents d'acharnés ultras-catholiques (sous entendus hors de la réalité et en plein délire); mais je ne suis plus du tout d'accord. Il y a bien un couac sur cette affaire, mais le couac, il vient de ceux qui estiment, en lieu et place des parents, qu'il n'a plus le droit de vivre.

Il est possible que ce ne soit qu'une histoire de famille qui se déchire, beaux-parents et belle-fille, mais il est certain que les journaux eux, dans une pure logique commerciale, tapent systématiquement sur les croyances des parents pour booster l'intérêt des acheteurs.
On ne cesse de lire à tour de bras que cette famille est recomposée, que les parents se sont mariés après avoir eu 4 enfants ensemble, donc qu'ils se sont découverts "tradis" sur le tard et quand ça les a arrangés.
Je ne suis encore une fois plus du tout d'accord avec cette description; ils sont chrétiens certes, mais surtout parent d'un homme qui va être tué au nom d'un effet de mode sociale, et je me surprends à penser que je n'aimerais pour rien au monde être à leur place, parce que pour mon enfant je ferais pareil, je ne laisserais pas mourir un enfant VIVANT sous prétexte qu'il a une vie relationnelle réduite. On dirait de l'avortement post-naissance, ça découle de la même vision des choses; tu déranges on te pousse dehors, on t'annule.
Que ces parents-là se soient tournés vers des associations tradis ou ultras par nécessité ou principe, et même s'ils étaient plus ultras encore, ce n'est pas ça le vrai problème. En réalité, ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour garder leur fils en vie non pour qu'il vive plus longtemps, juste pour que son sort ne soit pas celui d'un assassiné. Si leur fils était en coma dépassé, je suis sûre, malgré leur soi-disant "délire religieux", qu'ils accepteraient l'arrêt des respirateurs. Mais là on est sur une gabegie; une prise de pouvoir par des médecins non neutres au vu de la fin de vie au détriment des parents et en adéquation avec le souhait de l'épouse.
Vincent Lambert n'a ni respirateur, ni stimulation cardiaque ou autre mécanique ou chimique, il a juste une sonde pour le nourrir et le faire boire, comme tous les accidentés de France. Il a des sensations et des sentiments, même si c'est peu, et c'est donc un état VIVANT pauci-relationnel. Euthanasier quelqu'un ainsi pose une véritable question sociologique et légale.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1053
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par zelie » mar. 21 mai 2019, 15:04

Gaudens,
je suis allée voir dans les news pour le médecin de rééducation que vous citez :
https://www.medias-presse.info/le-docte ... pe/108661/
Le docteur Catherine Kiefer rappelle où est l’éthique dans l’affaire Vincent Lambert. Elle demande qu’il soit « sorti d’une unité où l’on ne fait que un projet de mort depuis des années » pour « le mettre dans une unité où l’on va s’en occuper avec un projet de vie ».
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Censor
Censor
Messages : 130
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : en chemin vers le baptême
Localisation : France

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par Fleur de Lys » mar. 21 mai 2019, 15:30

Merci pour vos éclairages. Moi aussi je pensais que ce patient était un peu trop artificiellement maintenu en vie.
Si les parents sont chrétiens, ils croient donc en une vie après la mort. Ils devraient donc accepter la mort de leur fils... si celui-ci était bien mourant (et donc refuser un acharnement thérapeutique contre nature).
Or ce témoignage de la mère fait froid dans le dos: il n'est pas mourant.
Son fils est un patient qui dérange! S'il a pu déglutir - et donc manger ou au moins boire - pourquoi donc n'est-il pas transféré dans l'unité adequate? Sans faire de remou? Avec des médecins plus positifs.
Juste parce que l'épouse ne le souhaite pas?

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1053
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par zelie » mar. 21 mai 2019, 16:40

Apparemment oui. D'un coté son épouse et les médecins, contre les parents.
Là, ce que je ne comprends pas, c'est l'attitude de l'épouse. Si j'avais un mari, père de mes enfants, dans un tel cas, je sais personnellement que je le placerais (à minima) dans un centre pour handicapés lourds et que je le laisserais suivre son cours, avec tout mon soutien, ma présence, le peu ou le plus que je pourrais faire entre travail, enfants et mari handicapé.
Je comprends que tout le monde n'a pas les moyens de garder de tels patients à domicile, même si j'en ai connu quelques-uns.
Mais jamais je me dirais "ah il est vivant mais handicapé du coup j'opte pour l'euthanasie"... ça me semble énorme. Je peux en parler en connaissance de cause j'ai travaillé avec ce type de personne, et dans mon entourage personnel, quatre familles ont été concernées et ont opté pour des hospits à domicile, où les personnes se sont éteintes lentement dans leur lit, à leur rythme et entourée des leurs. Jamais personne n'a émis le moindre souhait de régler le problème en accéléré, même lorsque le médecin l'a proposé officieusement. Seulement une famille, de mon cousin, y a eu recours parce qu'il s'agissait d'un cancer généralisé où le pauvre homme était cloué à une véritable croix, et où il s'est endormi petit à petit soulagé et en paix quelques jours à peine avant le délai très court de survie qu'il lui restait. Pour les autres familles, bien au contraire, c'était tout le monde d'accord pour laisser la nature suivre son cours sans le laisser souffrir, en laissant alimentation et boisson par sonde ou perfusion. Et pourtant, une seule famille était catho, les autres pas vraiment ni catho ni athées.

La pauvre épouse, peut-être s'est elle fait monter la tête par des courants idéologiques qui la persuade que la raison est de son coté? Parce que dès qu'on gratte ce cas, c'est quand même cela qu'on trouve : un courant pro-euthanasie fort porté par des avocats contre un courant pro-vie porté par des parents et des associations. C'est un bras de fer idéologiques pour les pro-euthanasie, un cas qui ne peut leur échapper car il doit à tout prix servir leur cause du fait même de sa médiatisation, alors qu'ils ne persécutent pas les 1700 autres pauci-relationnels de France. Mais ce cas, trop porté médiatiquement, doit signer leur victoire pour leur permettre d'avancer des pions dans le débat. C'est ce qu'on ressent, alors qu'au départ j'étais plutôt de leur coté par défaut d'information!

C'est comme si on sentait qu'une part de la lutte est par dessous les cartes officielles; un courant qui ne veut pas dire son nom tient absolument à ce que Vincent L. meure. Il doit mourir.
Exactement comme le mariage pour tous; il devait avoir droit de cité pour permettre à d'autres pions d'avancer, quand bien même à l'époque la grande majorité des homos ne le demandaient pas et même certains y étaient opposés. C'étaient plutôt les associations qui montaient au créneau en leur seul nom propre d'activistes largement minoritaires mais étonnamment bien soutenus financièrement et médiatiquement; des idiots utiles d'autre chose de beaucoup plus couvé.
Là, on ne peut s'empêcher de rester sur la même impression.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1053
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Prier pour Vincent Lambert et sa famille divisée

Message non lu par zelie » mar. 21 mai 2019, 17:31

Pour ceux qui veulent prier pour Vincent Lambert par l'intercession de Jean Vanier, sur Hozana, une neuvaine vient de débuter :
https://hozana.org/communaute/8284-prio ... nt-lambert
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités