Pour ma mère Léa

« Je vous exhorte, frères, à soutenir mon combat en priant Dieu pour moi » (Rm 15.30)
Règles du forum
Confiez ici à nos lecteurs vos intentions de prières.

NB : Toutes les intentions déposées dans cette section seront apportées à la messe quotidienne d'un prêtre du forum.
NB2 : les questions relatives à la pratique de la prière chrétienne doivent être publiées dans le forum Spiritualité.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12979
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar etienne lorant » lun. 06 août 2012, 21:56

Bonjour Etienne
René
Au fait, je crois que tout le monde espérait avoir de vos nouvelles - et moi, donc ! Cela m'a fait vraiment plaisir de vous lire de nouveau. Dieu vous bénisse !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Angegardien
Barbarus
Barbarus

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar Angegardien » lun. 06 août 2012, 22:29

Merci pour votre soutien. Entre-temps, il s'est produit "l’évènement" de ce samedi, a la petite messe qui a eu lieu à la maison de repos. J'ai rapporté ma surprise dans mon commentaire de l'Evangile, ici:

http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 34&t=22490

Ce dimanche, ma mère et moi avons de nouveau parlé. Je lui ai expliqué les remarques qu'ont formulé une des aides soignantes et une infirmière:

- changer de chambre peut être plus perturbant encore que de rester;
- les deux femmes se sont bien habituées ensemble, les séparer pourrait résulter en "pire que mieux";
- autre argument jamais formulé mais tout à fait clair: une chambre individuelle coûtera plus cher;

Je n'ai aucune nouvelle de mes deux soeurs qui ont elles aussi leur mot à dire; de ce côté, c'est un peu exaspérant: j'ai appris, par une tante, ce que l'une a dit l'autre: "il (moi) s'occupe bien de la mère"... mais est-ce une bonne raison pour l'une comme pour l'autre de ne plus rendre visite à leur mère ? S'imaginent-elles que ma mère les a oubliées ? Tout du contraire, elle en parle de plus en plus : quand reverrai-je mes petits enfants ?

Je dois écrire à l'aînée pour son anniversaire. Priez pour moi afin que je trouve les mots justes et que tout se passe selon la volonté du Père ! Je vous remercie vivement de m'avoir suivi jusqu'ici.
Bonsoir Etienne Lorant!
Nous n'allons pas attendre qu'un nouveau drame se produise. Je ne suis, certes pas très attachée à ce forum pour de nombreuses raisons, mais je sens que vous avez besoin de rétablir l'eau courante à votre domicile. Dites nous clairement ce qui ne va pas. Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas exprimer vos soucis ouvertement sur ce forum, ce que je peux comprendre, dites-le afin que nous puissions éventuellement nous inscrire et voir ce que nous pouvons faire pour vous soutenir.
Il n'est pas dans mes habitudes d'attendre que les gens coulent complètement pour tenter de trouver des solutions.
Angegardien

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12979
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar etienne lorant » mar. 07 août 2012, 15:07

Nous n'allons pas attendre qu'un nouveau drame se produise.
Angegardien
Aucune raison de paniquer : j'aurai demain matin la visite de gens de métier pour le renouvellement complet de la robinetterie. Les travaux suivront. Il fallait attendre la fin des congés du bâtiment.

Pour le reste, les problèmes des personnes âgées dans la maison de repos sont exactement les mêmes qui se produisent dans toutes les maisons de repos - si je n'hésite pas à parler des difficultés que je rencontre, c'est (aussi) pour que ce sujet ne soit plus 'tabou'. Je me demande qui, sur le forum, n'a pas l'un ou l'autre de ses parents dans une maison de repos... Je me souviens que Christiane (de Lyon) en parlait parfois. La pension mensuelle était élevée, et éloignée aussi. Ils s'y rendaient quand ils le pouvaient.

Avec la récession et les économies à tous les secteurs, le personnel a baissé, la qualité du service aussi. La plupart des repas sont à base de collier (de bœuf, de veau, d'agneau, et autres), dans tous les cas: la viande la moins chère sur le marché. Le poisson est souvent un "recomposé" entouré de chapelure très cuite... etc. En été se produisent beaucoup de décès du fait de la déshydratation. Il y a des chutes également: les personnes âgées appuient sur une sonnette pour que le personnel soignant les déposent sur les toilettes, mais parfois, en l'absence de personnel, elles s'y risquent d'elles-mêmes. (Un cas la semaine dernière). Hospitalisation immédiate, pas de nouvelles jusqu'à présent).

Bref.

Merci pour votre offre d'assistance, Angegardien, et ce que je vous suggère, c'est de vous proposer comme bénévole dans votre région - les directions des homes n'attendent que cela des volontaires solidaires des aînés. Si vous savez jouez un peu de musique ou conduire une animation, vous ferez le bonheur de beaucoup !

Etienne
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Angegardien
Barbarus
Barbarus

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar Angegardien » jeu. 09 août 2012, 21:20

Je vous remercie du conseil mais je sais ce que j'ai à faire dans la vie. Je n'ai pas vocation à faire du bénévolat. Il y a 35 ans, mon père malade et hospitalisé, j'ai parcouru TOUS LES WE, sur une période assez longue, 1100 kms pour le sortir de l'hôpital et le ramener à la maison, comme il en avait émis le souhait. Et mon frère se chargeait de le ramener à l'hôpital tous les lundis matins. L'hôpital était distant de plus de 60 kms. N'est-il pas un des 10 commandements de Dieu qui dit : "Tu honoreras ton père et ta mère".
Par contre, j'ai appris une bonne chose à la suite de votre post : NE PLUS JAMAIS PROPOSER MON AIDE A PERSONNE qui n'ait rien demandé.
Angegardien

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12979
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar etienne lorant » ven. 10 août 2012, 18:45

Par contre, j'ai appris une bonne chose à la suite de votre post : NE PLUS JAMAIS PROPOSER MON AIDE A PERSONNE qui n'ait rien demandé.
Angegardien
Vous ne pouviez pas savoir que la maison que j'occupe est en indivision, que je dois passer par des entrepreneurs locaux, demander des devis, en garder des copies comme justificatifs devant les autres membres de ma famille, etc. Et c'est pour cela que je n'ai pas demandé d'aide. Je ne demande pas d'aide non plus pour que l'on assiste ma mère. Aujourd'hui (j'en reviens), il faisait très chaud à 17h00, les deux amies avaient faim, il fallait encore attendre une demie heure et l'ambiance était aux larmes. Ma mère a encore demandé de revoir ses enfants et petits enfants. Je transmets les demandes, mais sans grand succès à ce jour. Jamais je ne jugerai mes sœurs, mais une chose est sûre, ce n'est pas sur elles que je compte. Parfois, je frémis à la pensée du sort qui m'attend lorsque ... mais non, un jour à fois - et ce jour a ma foi !

Nous avons tout de même écouté ce qui suit avec plaisir :





et moi, j'ai ri tout seul de ces gens-là - car ils nous ressemblent tellement :





et demain est un autre jour...

.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12979
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar etienne lorant » ven. 10 août 2012, 20:17

Petit mot depuis la maison, puisque j'ai du réseau sans fil... Je n'ai pas pu m'empêcher de mettre le petit compteur à zéro lorsqu'en rentrant, je suis passé à côté de la voiture de ma soeur cadette. Il y a moins de 6OO mètres à franchir en voiture entre son appartement et la grande porte de la maison de repos. C'est là que le démon m'a agressé avec un sentiment de colère ...que je n'avais pas imaginé possible et j'en ai les mains qui tremblent... Il fallait que je le dise, mais je n'ai quiconque chez qui téléphoner, alors je vous confie cela. Je vais prier puis me coucher aussitôt.

Dieu de miséricorde, aie pitié de nous !

.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar Géraldine » ven. 10 août 2012, 22:55

160337730.jpeg
Courage,Etienne, tu es plus qu' une âme généreuse, tu as tout donné.....avec toutes ces difficultés sans nom que sont les tiennes.....je comprends, oh combien la révolte qui peut t' envahir.....je vais prier pour toi, je te confies au Seigneur Qui doit te regarder avec bienveillance.....
Et te confies à Marie dont j' ai tant besoin en ce moment.....
Mater Dei, ora pro nobis.

Ib Xto.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar Invité » sam. 11 août 2012, 14:52

Par contre, j'ai appris une bonne chose à la suite de votre post : NE PLUS JAMAIS PROPOSER MON AIDE A PERSONNE qui n'ait rien demandé.
Angegardien
Vous ne pouviez pas savoir que la maison que j'occupe est en indivision, que je dois passer par des entrepreneurs locaux, demander des devis, en garder des copies comme justificatifs devant les autres membres de ma famille, etc. Et c'est pour cela que je n'ai pas demandé d'aide. Je ne demande pas d'aide non plus pour que l'on assiste ma mère. Aujourd'hui (j'en reviens), il faisait très chaud à 17h00, les deux amies avaient faim, il fallait encore attendre une demie heure et l'ambiance était aux larmes. Ma mère a encore demandé de revoir ses enfants et petits enfants. Je transmets les demandes, mais sans grand succès à ce jour. Jamais je ne jugerai mes sœurs, mais une chose est sûre, ce n'est pas sur elles que je compte. Parfois, je frémis à la pensée du sort qui m'attend lorsque ... mais non, un jour à fois - et ce jour a ma foi !

Nous avons tout de même écouté ce qui suit avec plaisir :




Merci, cher monsieur, d'avoir rétabli l'équilibre! Vos problèmes relationnels avec votre soeur, provient sans doute de là.

et moi, j'ai ri tout seul de ces gens-là - car ils nous ressemblent tellement :





et demain est un autre jour...

.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12979
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar etienne lorant » sam. 11 août 2012, 15:13

Petit plat de pâtes avec "arrangement" à la mode bolognaise (on a l'impression de n'avoir rien mangé) ce midi à la maison de repos. Mais il a fallu deux heures pour en venir à bout, du fait du manque de personnel.

J'ai trouvé cette expression : L'oeil de l’ouragan. C'est la partie la plus interne de la tempête. Cette zone est étonnamment calme, sans vent ou presque. Dans l’oeil, le ciel est souvent dégagé, malgré le fait que les vents et les nuages font toujours rage à la bordure de l’oeil.

Je me suis réconforté en me disant que c'est là que je dois me tenir, m'appliquant sur ma tâche sans me laisser distraire par rien. De la sorte, je ne laisserai pas l'amertume s'épancher en moi comme un poison. Je dois me tenir à ne regarder les choses que depuis "l'oeil de l'ouragan".
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar Géraldine » sam. 11 août 2012, 15:51

132597jesusnazaret.jpg
Tu as la sagesse de Confucius....les maisons de repos....je nr dis pas ce que j' en pense.
Tes soeurs- car ce sont quand même tes soeurs- doivent( excuse moi) avoir du coeur, une âme, c' est leur maman......car tu te sens seul dans cette...... " bataille" sans fin......
Je prie souvent pour tous ceux qui se débattent, quelles ue soient leurs difficultés et quand j' essaie d' en sortir moi- même!
Que le Seigneur te. bénisse pour tout le bien que tu répands autour de toi.
En Christ.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar Mac » sam. 11 août 2012, 16:51

Bonjour Etienne,

J'aime beaucoup Brel. Merci pour les vidéos, je ne savais pas que sur youtoube il y avait cet artiste. C'est incroyable comment il vit ses chansons.

Ah! tu t'es mis en colère vendredi? Je crois qu'il y a la colère sainte différente de la méchanceté qui est autre chose.

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ. :oui:

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12979
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar etienne lorant » sam. 11 août 2012, 18:25

Merci à vous. Ce fut une très bonne sortie cet après-midi de samedi. Un tour de parc, puis un martini blanc (non pas pour moi, pour elle !) au restaurant - qui sert de bar et lieu de rencontre aux visiteurs, l'après-midi. J'étais parti avec cette idée : je ne dois pas songer à ce que font ou ne font pas les autres, c'est cela qui me briserait. Mais je serai vainqueur en Jésus, si je ne m'attribue pas de mérites et si je ne juge pas l'absence des autres personnes impliquées.

Eh bien, amen, j'ai tenu bon et j'ai l'esprit en paix pour la soirée qui vient. Durant la promenade, m'est revenu le Psaume qui dit "Ta Parole, lampe pour mes pas, lumière sur ma route" et j'ai chantonné.

Je sais que c'est en m'exprimant ici et en ressentant votre amitié que je puis grandir en Jésus en cette occasion. Bon dimanche !

Nous sommes quittés après avoir écouté mon copain Nougaro en visite à Nougayork !




Un Toulousain à New-York, çà jazzzzzzzzzzzzz !

.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar Géraldine » sam. 11 août 2012, 23:43

dsc2160copiecopie.jpg
On est tous avec toi, même le soleil s' en est mêlé...j' admire ton amour vrai pour celle qui.t' a donné le jour.....j'adôôôre Nougaro, parti trop tôt comme notre Jacques national.
Bon courage pour la maison et que le Christ ouvre d' autres coeurs comme le tien.....
En Christ.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar Invité » dim. 12 août 2012, 10:23

Par contre, j'ai appris une bonne chose à la suite de votre post : NE PLUS JAMAIS PROPOSER MON AIDE A PERSONNE qui n'ait rien demandé.
Angegardien
Vous ne pouviez pas savoir que la maison que j'occupe est en indivision, que je dois passer par des entrepreneurs locaux, demander des devis, en garder des copies comme justificatifs devant les autres membres de ma famille, etc. Et c'est pour cela que je n'ai pas demandé d'aide. .
Bonjour,

Je ne sais pas dans quel pays vous vivez, mais n'y a-t-il pas possibilité pour vous de sortir de cette indivision qui semble vous "pourrir" la vie de façon permanente ?

En France, selon le Code civil français (article 815), « Nul ne peut être contraint de rester dans l'indivision ». Le partage peut donc être toujours provoqué, à moins qu'il n'y ait été sursis par jugement ou convention1.
Le tribunal peut sursoir (2 ans au maximum) au partage si sa réalisation risque de porter atteinte à la valeur du bien (L. n°78-627 du 31/12/73) ou si l'un des indivisaires ne peut s'installer sur une exploitation agricole dépendante de la succession avant ce délai.
Depuis mai 2009, l'article 815-5-1 dit que « sauf en cas de démembrement de la propriété du bien ou si l'un des indivisaires se trouve dans l'un des cas prévus à l'article 836, l'aliénation d'un bien indivis peut être autorisée par le tribunal de grande instance, à la demande de l'un ou des indivisaires titulaires d'au moins deux tiers des droits indivis... »2.
Par ailleurs, si un indivisaire ne veut pas demeurer dans l'indivision, le tribunal peut
attribuer sa part à celui qui l'a demandé si elle est aisément détachable en nature ou en argent,
ou, si l'attribution en nature ne peut être facilement faite, en argent versé par les autres coindivisaires qui en ont exprimé la préférence, leurs parts dans l'indivision étant alors augmentées en proportion des apports.
En cas de cession à titre onéreux de droits indivis à une personne étrangère, les coindivisaires peuvent préempter par voie d'huissier.

Pour ce qui est des relations avec votre soeur, j'ai du mal à comprendre pour quelle raison vous lui imposez votre présence (pardonnez-moi d'être aussi terre-à-terre). Elle n'a pas du tout obligation de fréquenter des gens qu'elle ne veut pas voir ou quelle n'aime pas pour des raisons qui lui sont propres, même s'il existe des liens du sang. Cela arrive dans les meilleures familles. Si elle ne veut pas de vous, laissez-la vivre en paix; croyez-moi, le bonheur de chacun en dépend. Il s'agit là d'une décision qui fait mal.
Angegardien

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12979
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ma mère et sa voisine très perturbée

Message non lupar etienne lorant » lun. 13 août 2012, 11:01

Pour ce qui est des relations avec votre sœur, j'ai du mal à comprendre pour quelle raison vous lui imposez votre présence (pardonnez-moi d'être aussi terre-à-terre). Elle n'a pas du tout obligation de fréquenter des gens qu'elle ne veut pas voir ou quelle n'aime pas pour des raisons qui lui sont propres, même s'il existe des liens du sang. Cela arrive dans les meilleures familles. Si elle ne veut pas de vous, laissez-la vivre en paix; croyez-moi, le bonheur de chacun en dépend. Il s'agit là d'une décision qui fait mal.
Angegardien
Ma sœur vit sa vie en paix, rassurez-vous. Nous n'avons plus aucun contact depuis plus d'une année. Nous ne nous rencontrons ni à Pâques, ni à Noël, ni à Nouvel An, ni aux anniversaires. La souffrance n'est pas chez elle mais chez moi. J'ai été ainsi fait que j'aime mes sœurs et moi non plus je n'y peux rien. J'ai bien essayé de les chasser de moi, mais en vain. Nous avons de bons souvenirs: nous avons voyagé ensemble plusieurs fois, je l'ai initiée à l'informatique, je lui fait passer le permis de conduire, il fut une époque pas si lointaine où nous prenions un repas ensemble chaque semaine. Nous nous mutuellement des services, etc.

Oh, je sais que cela arrive dans les meilleures familles - et c'est l'Adversaire qui l'a voulu ainsi: promouvoir l'individualisme, c'est perdre les hommes et les femmes à la fin. Tout se passe bien aussi longtemps que l'on a de l'argent dans les poches, que l'on vit en couple et qu'on n'est pas malade. Mais lorsque l'on se retrouve seul, que l'on tombe malade, la liberté totale des choix devient soudain très pesante - et constitue pour certain(e)s - traduisez: beaucoup, la source de leur dépression de leur désespérance, de leur alcoolisme, etc.

Bien qu'ayant ma vie, j'ai toujours eu "l'esprit de famille". Il n'y a plus personne pour moi, mais pour moi, tous sont, ici dans mon cœur, tous et toutes (les sœurs, les enfants, les petits-enfants, les cousins, etc.). Les repas pour les communions et les mariages étaient occasions de retrouvailles bien fêtées ! Bref, ils demeurent dans mon cœur - de manière désormais douloureuse, cette fois, mais j'assume.

Depuis la semaine dernière, en étant présent à la maison de repos deux fois par jour, j'ai rencontré un homme de mon âge qui se nomme Bernard - lui aussi catholique. Il rend de multiples services, car le personnel est surchargé, et il semblerait que je vais suivre sa voie lorsque ma mère ne sera plus. Je n'aurai plus de famille perso, mais je resterai au service de la famille. Il y a bien un "esprit" de la famille. Ils se trouve que l’Église aussi fait la promotion de la famille contre l’œuvre du Menteur.

Pour conclure, au sujet de cette maison, les lois en France ne sont pas les mêmes qu'ici. Mes parents étaient maris en communauté de bien. Mon père décédé, ma mère a hérité de tout. La maison lui appartient aussi longtemps qu'elle vivra. Pour l'instant, j'y habite seul et je l'entretiens seul, mais sans avoir jamais dû verser un loyer. Au bout de trois années sans loyer, si aucune des parties n'a fait connaître un désaccord à cette situation, elle est considérée comme acquise : je suis devenu "usufruitier-par-le-fait-même" et nous en sommes à la fin de la quatrième année.

Théoriquement, au décès de la propriétaire, ma mère, mes sœurs auront la nue-propriété, et moi l'usufruit. C'est-à-dire que je perds ma part de la valeur de la maison, mais je peux y demeurer. Dans la pratique, je me vois bien partir ... pourvu que je trouve quelque chose à ma convenance (bien situé pour mon travail, ni trop grand ni trop petit, etc.) Et la maisons sera alors vendue. Comme vous le voyez, il n'y a pas de solution "toute simple" à ces questions.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Intentions de prières »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité