Discernement professionnel

« Je vous exhorte, frères, à soutenir mon combat en priant Dieu pour moi » (Rm 15.30)
Règles du forum
Confiez ici à nos lecteurs vos intentions de prières.

NB : Toutes les intentions déposées dans cette section seront apportées à la messe quotidienne d'un prêtre du forum.
NB2 : les questions relatives à la pratique de la prière chrétienne doivent être publiées dans le forum Spiritualité.
Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1127
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Re: Discernement professionnel

Message non lu par astre » dim. 26 janv. 2014, 0:10

La décision a été certainement difficile à prendre, mais vous avez su écouter la voix du Seigneur !

Que Dieu vous bénisse et continue de vous guider !
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2962
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Discernement professionnel

Message non lu par Jean-Mic » dim. 26 janv. 2014, 0:28

Ma prière fraternelle vous accompagne.
Jean-Michel

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Discernement professionnel

Message non lu par Scratchy » sam. 27 juin 2015, 14:24

Bonjour à tous,

Je me permets de faire remonter ce fil car je suis aussi en plein dilemme au niveau professionnel et sollicite vos prières.
Je suis titulaire d’un bac +5 en Droit mais malheureusement au chômage depuis un an et arrivant en fin de droits ce mois-ci. Petit point important à préciser également, ma femme est mère au foyer en s’occupant de nos deux enfants.

On vient de me proposer un travail il y a quelques jours (à peu de chose près, le même que celui que j’occupais avant d’être au chômage) dans le cadre d’un remplacement pendant environ 6 ou 7 mois sans perspective d’embauche derrière. Une fois ce contrat terminé, il y a donc de grandes chances si je ne retrouve rien derrière que je me retrouve de nouveau au chômage.

Mais dans le même temps, je viens de passer un entretien pour un autre poste hier (suite à une candidature spontanée il y a quelques mois, ils me rappellent car ils avaient gardé mon CV).
Du coup, comme cet entretien était déjà prévu quand j’ai eu la réponse pour le premier poste, et que de prime abord, le travail me plaisait plus pour le second poste, j’ai demandé un délai de réflexion pour accepter ou non l’offre qu’on venait de me faire.

J’ai donc passé cet entretien hier et même si rien n’est fait, j’ai de bonnes raisons de penser (sans vouloir trop m’avancer) qu’il est possible qu’on me propose le poste (pour précision, il s’agit peu ou prou du même poste que le premier mais dans une structure plus conforme à mes aspirations). Le problème est qu’il s’agit d’un temps partiel à 20 heures avec toutefois possibilité de repasser ensuite sur un temps plein. De plus, il s’agirait d’un contrat d’environ un an voire plus (je remplacerai quelqu’un en longue maladie) et les missions proposées sont plus conformes à mes compétences.

Le dilemme est donc le suivant :
- Prendre le poste de 6-7 mois avec garantie d’un salaire correct
- Prendre (si on me le propose) l’autre poste, qui est susceptible d’évoluer, et dont la durée est plus longue et qui me plait plus (le courant est bien passé de plus avec l’employeur)

D’un point de vue chrétien et en tant que père de famille, quelle serait la solution la plus adéquate ? Je ne vous demande pas de choisir pour moi mais juste vos lumières et vos prières pour pouvoir décider en mon âme et conscience.

Petite précision : il s’agit dans les deux cas d’un poste à responsabilité. Lors de mon expérience précédente, je consacrais beaucoup de temps à mon travail, beaucoup trop, ce qui avait eu des répercussions au niveau personnel (stress, irritabilité), au niveau familial (presque plus de temps avec ma femme et mes enfants) et au niveau de ma foi.

Est-il possible d’y voir un signe dans le fait qu’on me sollicite pour un travail, qui me plairait plus, mais à temps partiel ?

Merci d’avance. En Christ.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Discernement professionnel

Message non lu par SergeA » sam. 27 juin 2015, 14:47

Bonjour Scratchy,

mon intime conviction du moment (je suis prudent car les choses vont tellement vite), c'est que quelque soit le choix que vous fassiez, ce sera le bon. Car sur le chemin du Christ, il y a des imprévus, des douleurs et des bénédictions, des joies et des peines. mais si votre regard est tourné vers Lui, tout aura un sens. Et le plus extra ordinaire, c'est que cela pourra avoir un sens pour vous, mais aussi pour d'autres personnes inattendues.
Remettez vous à Lui, faites Lui confiance, et faites du mieux que vous pouvez. Et comme je vous l'ai dit, le choix que vous ferez sera le bon, le Sien. Christ nous tient vraiment par la main, mais souvent, comme des petits enfants, on lâche Sa main, curieux d'expérimenter d'autres choses. mais si on veut garder Sa main, Lui, jamais Il ne nous lâche.

En Christ. Serge
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11014
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Discernement professionnel

Message non lu par Fée Violine » sam. 27 juin 2015, 16:43

Bonjour Scratchy,
si c'était moi, je prendrais le travail plus intéressant (=> bonheur), plus long (=> sécurité) et moins prenant (=> moins fatigant et meilleur pour la vie familiale). S'il y a moins d'argent, ce n'est pas grave.
Mais bon, c'est juste mon avis. :)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4438
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Discernement professionnel

Message non lu par Kerniou » sam. 27 juin 2015, 17:59

Spontanément, je choisirais le plus long terme. Il s'agit d'un mi-temps, certes qui vous permet d'envisager éventuellement un autre temps partiel ou éventuellement de voir venir dans l'attente d'une troisième possibilité .
Mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs ...
Bon courage à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

Re: Discernement professionnel

Message non lu par axou » jeu. 02 juil. 2015, 14:10

Hello Scratchy !

je vais dire comme les copines, spontanément : aller vers ce qui vous donne le plus de joie, le plus de temps, aller là ou vous avez envie d'aller.
L'envie, un très bon critère de discernement professionnel souvent : Plutôt que "que dois-je faire ?, se dire "de quoi j'ai envie ?"

Si financièrement vous avez la possibilité d' accepter un mi-temps temporaire, pour quoi se priver du poste qui vous plait le plus ?

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Discernement professionnel

Message non lu par Scratchy » jeu. 02 juil. 2015, 17:26

Bonjour,

Finalement, j’ai écouté mon cœur et j’ai choisi le travail à temps partiel. J’ai signé le contrat ce matin :D
Je suis content, car cela met du coup fin à une longue période de chômage juste au moment où mes droits à l’indemnisation arrivaient à échéance. Il aura fallu 12 entretiens en tout pour retrouver du travail, beaucoup plus que je ne l’imaginais au départ.

En tout cas, je vous remercie de vos réponses.

En Christ,

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités