Convivialité et célébration

« Ceci est mon corps, qui est livré pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. » (Lc 22.19)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions liturgiques
Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 325
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Convivialité et célébration

Message non lu par Alizee » jeu. 12 déc. 2019, 11:42

C'est vrai qu'il y a une grosse différence entre la messe trahie et la messe Paul VI en ce qui concerne la préparation en amont par les laïcs. Ici, je suis chantre, donc je dois choisir les chants, choisir une version musicale du Psaume du jour, trouver les partitions pour les envoyer aux musiciens s'il y en a etc. Par ailleurs, d'autres personnes préparent le matériel liturgique dont les hosties, organisent la quête, fournissent les lecteurs...
Je pense que ce modèle est voué à disparaître.... il y a de moins en moins de laïcs présents, fiables... Pour la première fois depuis des années, nous aurons une messe de Noël sans musique ni chantre... quelle tristesse ! Dans une autre paroisse voisine, ce n'est pas le prêtre qui manque pour célébrer dans une des 3 églises, mais bien des laïcs pour animer, notamment les chants. Du coup, la paroisse est passée d'une messe tous les samedis à une par mois...

Pour les moments de convivialité, on en a connu un la semaine dernière. Une personne très investie qui part vivre ailleurs. Un remerciement a été prononcé, suivi d'un très long applaudissement. Je trouve ça normal. Quand on s'investit dans une paroisse, on. n'a pas toujours la reconnaissance (humaine) pour ce que l'on fait, alors ça met du baume au coeur. Mais il n'y a pas eu de long discours ou chants supplémentaires.
Il y a aussi des moments que je qualifierais de convivialité alors qu'ils ont une visée pastorale : par exemple, les enfants viennent chercher un lumignon préalablement béni par le prêtre, ou ils viennent autour de l'autel pour le Notre Père. Je suis plus mitigée pour ces moments : ça prend du temps, ça remue donc beaucoup de bruit, ça interrompt le cours de la célébration et je ne suis pas certaine de l'effet produit.

La messe où les laïcs ne chantent pas, ne prient pas à haute voix, ne répondent pas, ne se donnent. pas la Paix du Christ, ça me va bien dans le cadre d'une retraite où l'on est en silence de toute façon, mais comme messe habituelle dominicale, ça manque pour le coup de liens humains, de mouvement d'ensemble.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1700
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Convivialité et célébration

Message non lu par Altior » jeu. 12 déc. 2019, 11:58

Alizee a écrit :
jeu. 12 déc. 2019, 11:42
C'est vrai qu'il y a une grosse différence entre la messe trahie et la messe Paul VI
C'est vrai. Mais moi j'essaye de ne pas trahir aucune Messe. Même pas celle de Paul VI... :)

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 325
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Convivialité et célébration

Message non lu par Alizee » jeu. 12 déc. 2019, 12:12

Aïe ! C'est la correction automatique qui a sévi !

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1700
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Convivialité et célébration

Message non lu par Altior » ven. 13 déc. 2019, 11:46

Maintenant, en revenant au registre sérieux, il faut noter qu'apparemment il n'y a pas que deux formes différentes du même rite romain, mais trois. Outre la forme extraordinaire, jamais interdite (en théorie) et réaffirmée par le pape Benoît XVI (les documents Summorum pontificum et Universae Ecclessiae) il y a encore la Messe pratiquée par les adeptes du Chemin Neocatéchuménal. Approuvé ad experimentum encore par le bon Benoît XVI. Même si elle n'a pas, à ce que je sache, un Missel propre, elle n'a plus rien à voir ni avec la Messe grégorienne, ni avec celle pauline. Je serais très intéressé d'y prendre part au moins une fois, disons pour raisons de... curiosité liturgique. À ce que j'ai entendu parler, si quelqu'un veut forcément convivialité à une Messe, alors c'est celle-là!

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Convivialité et célébration

Message non lu par Carhaix » ven. 13 déc. 2019, 21:25

Pour ce qui est de la curiosité, j'aurais adoré assister au moins une fois à une séance de parler en langues, pour entendre un peu à quoi ça ressemble.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 325
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Convivialité et célébration

Message non lu par Alizee » mar. 17 déc. 2019, 11:10

Je partage la même curiosité. Il y a un prêtre par ici qui appartient au Chemin Neocatéchumenal, mais ses messes sont des messes Paul VI.
Pour le parler en langues, je me demande si cela arrive "comme ça" lors d'une soirée de prière de guérison par ex ou si cela peut réellement "se programmer". Peut-on décider de parler en langues ou est-ce donné à un moment où l'on ne s'y attend pas forcément ?

[Attention au hs sur le parler en langues. Il existe un fil sur le sujet. Ici : viewtopic.php?f=92&t=28815&p=277864&hil ... er#p277864 Veuillez vous y reporter.]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités