Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

« Ceci est mon corps, qui est livré pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. » (Lc 22.19)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions liturgiques
Avatar de l’utilisateur
Foxy
Quæstor
Quæstor
Messages : 312
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar Foxy » ven. 25 août 2017, 19:25

Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

24/08/2017 12:43
Le Pape François, qui a repris ce matin le rythme normal de ses activités publiques après la pause estivale, a délivré ce matin une longue intervention sur le sens de la liturgie, en recevant les membres du centre d’Action liturgique, qui participent actuellement à la Semaine liturgique nationale en Italie.

L’occasion pour le Saint-Père de rappeler son attachement à la réforme de la liturgie issue du Concile Vatican II, et d’en expliquer la cohérence à la fois biblique et historique.

Le Pape François a commencé son intervention en rappelant que ce mouvement de réforme avait été ouvert dès le pontificat de saint Pie X, Pape du début du XXe siècle qui avait établi de nouvelles règles pour la musique sacrée et avait créé une commission pour que «l’édifice liturgique puisse devenir de nouveau resplendissant dans sa dignité et son harmonie».

Quelques décennies plus tard, Pie XII, avec l’encyclique Mediator Dei, avait ouvert de nouveaux champs de réforme, avec notamment de nouveaux rites pour la Semaine Sainte, et le rétablissement de la Veillée pascale.

Le Concile Vatican II n’arrivait donc pas sur un terrain vierge : votée à la quasi-unanimité par les pères conciliaires, la Constitution sur la liturgie Sacrosanctum Concilium répondait «aux besoins réels et à l’espérance concrète d’un renouveau».

Son application est «toujours en cours» car «il ne suffit pas de changer les livres liturgiques pour changer la mentalité».

Reprenant les propos du bienheureux Paul VI sur le danger des «ferments de désagrégation, également pernicieux dans un sens et dans un autre», François a précisé qu’il ne faut pas faire de la liturgie «des lectures infondées et superficielles, des réceptions partielles et des pratiques qui la défigurent».

«Après ce long chemin, nous pouvons affirmer avec sécurité et avec autorité magistérielle que la réforme liturgique est irréversible», a martelé le Saint-Père, vivement applaudi par l'assistance.

François a insisté sur la «présence réelle du mystère du Christ» dans la liturgie, car «tout comme il n’y a pas de vie humaine sans battement cardiaque, de même, sans le cœur battant du Christ, il n’existe pas d’action liturgique».

La liturgie est vie pour le peuple de l’Église, sa nature est donc«populaire» et non pas «cléricale».

Elle est «l’action que Dieu lui-même accomplit en faveur de son peuple, mais aussi l’action du peuple qui écoute Dieu qui parle, et réagit en le louant, en l’invoquant, en accueillant l’inépuisable source de vie et de miséricorde» qui jaillit des signes et des rites de la liturgie.

«L’Église en prière rassemble tous ceux qui ont le cœur à l’écoute de l’Évangile, sans écarter personne : sont convoqués petits et grands, riches et pauvres, jeunes et anciens, personnes en bonne santé et malades, justes et pécheurs.»

À l’image de la multitude immense qui célèbre la liturgie dans le sanctuaire du Ciel dans le Livre de l’Apocalypse, «l’assemblée liturgique dépasse, dans le Christ, toute frontière d’âge, de race, de langue et de nation».

La liturgie n’est donc pas la projection intellectuelle ou idéologique d’une certaine idée de l’existence de Dieu, mais une occasion de «sentir que Dieu nous aime, comme nous sommes, ici et maintenant», avec les yeux et les oreilles ouverts pour comprendre notre mission de disciples de Jésus.

Le Pape François a enfin rappelé que la richesse de l’Église en prière en tant que «catholique» va au-delà du rite romain, qui «tout en étant le plus étendu, n’est pas le seul. L’harmonie des traditions rituelles, d’Orient et d’Occident, par le souffle du même Esprit, donne voix à l’unique Église orante par le Christ, avec le Christ et dans le Christ, dans la gloire du Père et pour le salut du monde». 
http://fr.radiovaticana.va/news/2017/08 ... BB/1332562

 
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1672
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar axou » ven. 25 août 2017, 22:25

Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»


«L’Église en prière rassemble tous ceux qui ont le cœur à l’écoute de l’Évangile, sans écarter personne : sont convoqués petits et grands, riches et pauvres, jeunes et anciens, personnes en bonne santé et malades, justes et pécheurs.»

À l’image de la multitude immense qui célèbre la liturgie dans le sanctuaire du Ciel dans le Livre de l’Apocalypse, «l’assemblée liturgique dépasse, dans le Christ, toute frontière d’âge, de race, de langue et de nation».

La liturgie n’est donc pas la projection intellectuelle ou idéologique d’une certaine idée de l’existence de Dieu, mais une occasion de «sentir que Dieu nous aime, comme nous sommes, ici et maintenant», avec les yeux et les oreilles ouverts pour comprendre notre mission de disciples de Jésus.

Le Pape François a enfin rappelé que la richesse de l’Église en prière en tant que «catholique» va au-delà du rite romain, qui «tout en étant le plus étendu, n’est pas le seul. L’harmonie des traditions rituelles, d’Orient et d’Occident, par le souffle du même Esprit, donne voix à l’unique Église orante par le Christ, avec le Christ et dans le Christ, dans la gloire du Père et pour le salut du monde». 
http://fr.radiovaticana.va/news/2017/08 ... BB/1332562
N'est ce pas une définition magnifique de la liturgie ???

Axou

SergeA
Senator
Senator
Messages : 687
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar SergeA » sam. 26 août 2017, 0:28

Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»
Si c'est le cas, alors pourquoi le rappeler ?
Est-ce mon esprit de contradiction qui me laisse penser que si le Pape François prends la peine d'affirmer cela, c'est justement parce qu'il est possible de revenir en arrière ?
François a insisté sur la «présence réelle du mystère du Christ» dans la liturgie, car «tout comme il n’y a pas de vie humaine sans battement cardiaque, de même, sans le cœur battant du Christ, il n’existe pas d’action liturgique».
????
Ce message dont l'objet semble être de vouloir "rassurer" me laisse un goût tout à fait à l'opposé ... Pourquoi enfoncer une porte ouverte ? Y aurait il des doutes à avoir sur la «présence réelle du mystère du Christ» dans la liturgie post Vatican II ??
"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

"Le sens de la vie sur terre, c’est de se préparer à la vie dans l’éternité et aider les autres dans leur préparation. Je t’emporterai quand tu auras atteint la limite de tes possibilités et quand ton service sera accompli." Alice Lenczewska

SergeA
Senator
Senator
Messages : 687
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar SergeA » sam. 26 août 2017, 6:36

...La liturgie n’est donc pas la projection intellectuelle ou idéologique d’une certaine idée de l’existence de Dieu, mais une occasion de «sentir que Dieu nous aime, comme nous sommes, ici et maintenant», avec les yeux et les oreilles ouverts pour comprendre notre mission de disciples de Jésus....
Ben du coup je me dis que si je veux gravir l'Annapurna, la seule chose qui compte, ce n'est pas une bonne préparation et un entraînement sérieux, mais plutôt de voir que la montagne est belle et qu'avec une simple paire de tongs, un short et un t-shirt, je voyagerai léger, ce qui n'est pas faux quelque part car le positivisme peut être une des énergies de la réussite ; et puis l’entraînement, c'est fatiguant.... On vit une époque formidable ...
"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

"Le sens de la vie sur terre, c’est de se préparer à la vie dans l’éternité et aider les autres dans leur préparation. Je t’emporterai quand tu auras atteint la limite de tes possibilités et quand ton service sera accompli." Alice Lenczewska

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2141
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar Suliko » sam. 26 août 2017, 10:29

«L’Église en prière rassemble tous ceux qui ont le cœur à l’écoute de l’Évangile, sans écarter personne : sont convoqués petits et grands, riches et pauvres, jeunes et anciens, personnes en bonne santé et malades, justes et pécheurs.»
Et dans cette merveilleuse église que de plus en plus de monde déserte, tout le monde peut communier, bien évidemment ! Adultères, concubins, protestants, fossoyeurs de la vraie foi, et j'en passe et des meilleurs !
Heureusement que personne n'a ouvert de fil sur les propos de François sur l'immigration, car je crois que mes propos auraient alors été bien moins modérés !
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3397
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar Kerniou » sam. 26 août 2017, 11:23

" la vraie foi " ... ? .... Qu'entendez-vous par là ? Pourrait-il, selon vous, y en avoir une fausse, ?
- pour moi, il y a La FOI qui peut être différente selon les individus, en fonction de leur cheminement ...
Si certains, de bonne foi, croient en des erreurs, leur foi est sincère donc vraie, c'est le dogme qui serait faux et erroné ...
Par ailleurs que le Saint-Père rappelle à ceux qui espéraient que l'on pourrait pas revenir en arrière, que cela n'est pas possible, me paraît comme une clarification renouvelée, en effet, certains ont besoin qu'on leur (re)précise les choses, réaffirmation qui relève de ses fonctions pontificales.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2141
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar Suliko » sam. 26 août 2017, 12:47

" la vraie foi " ... ? .... Qu'entendez-vous par là ? Pourrait-il, selon vous, y en avoir une fausse, ?
La vraie foi = la foi catholique.
- pour moi, il y a La FOI qui peut être différente selon les individus, en fonction de leur cheminement ...
Si certains, de bonne foi, croient en des erreurs, leur foi est sincère donc vraie, c'est le dogme qui serait faux et erroné ...
Reprenons le catéchisme. Tout simplement :
Qu’est-ce que la Foi ?
La Foi est une vertu surnaturelle, infuse par Dieu dans notre âme, par laquelle, appuyés sur l’autorité de Dieu même, nous croyons tout ce qu’il a révélé et qu’il nous propose de croire par son Eglise.
Ainsi, les musulmans ou les juifs n'ont par exemple pas la foi, sauf cas exceptionnels.
Par ailleurs que le Saint-Père rappelle à ceux qui espéraient que l'on pourrait pas revenir en arrière, que cela n'est pas possible, me paraît comme une clarification renouvelée, en effet, certains ont besoin qu'on leur (re)précise les choses, réaffirmation qui relève de ses fonctions pontificales.
Repréciser quoi, au juste ?
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Quæstor
Quæstor
Messages : 312
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar Foxy » sam. 26 août 2017, 14:08

Excusez moi de venir y mettre mon grain de sel, mais dire que les musulmans et les juifs n'ont pas la foi, c'est un jugement faux. Ils croient au même Dieu que nous et l'Eglise le confirme à travers l'encyclique Nostra Aetate.
3. La religion musulmane
L’Église regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu unique, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre [5], qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s’ils sont cachés, comme s’est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa Mère virginale, Marie, et parfois même l’invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes après les avoir ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l’aumône et le jeûne.
4. La religion juive
Scrutant le mystère de l’Église, le saint Concile rappelle le lien qui relie spirituellement le peuple du Nouveau Testament à la lignée d’Abraham.
L’Église du Christ, en effet, reconnaît que les prémices de sa foi et de son élection se trouvent, selon le mystère divin du salut, chez les patriarches, Moïse et les prophètes. Elle confesse que tous les fidèles du Christ, fils d’Abraham selon la foi [6], sont inclus dans la vocation de ce patriarche, et que le salut de l’Église est mystérieusement préfiguré dans la sortie du peuple élu hors de la terre de servitude.
extrait de : http://www.vatican.va/archive/hist_coun ... te_fr.html
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 917
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar prodigal » sam. 26 août 2017, 14:43

Je trouve que, non pas le message du Saint-Père, que je n'ai pas lu, mais le compte-rendu qui en est fait, est tout sauf un éclaircissement. En particulier cette phrase, qui semble capitale :
La liturgie n’est donc pas la projection intellectuelle ou idéologique d’une certaine idée de l’existence de Dieu.
Je ne vois pas qui est visé, et je me demande s'il s'agit de propos du pape ou bien du journaliste. En fait, je ne comprends pas ce que ça veut dire.
Cependant on peut réfléchir à l'ensemble. Ce qui n'est pas clair, c'est qu'on peut interpréter la proposition du titre, "la réforme liturgique est irréversible", de trois façons différentes au moins.
1) a maxima : tout ce qui a précédé la réforme liturgique est caduc et doit donc progressivement disparaître. Cela voudrait dire que la messe traditionnelle serait partout interdite. A vrai dire, je ne peux pas croire à cette interprétation. Une telle erreur a été évitée de justesse dans les années 70, ce n'est quand même pas pour la produire en 2017. D'ailleurs aucun indice à ma connaissance ne permet de valider cette interprétation.
2) a minima : on ne peut pas faire comme si rien ne s'était passé, et donc on ne reviendra pas en arrière, jusqu'à imposer partout (sauf exceptions traditionnelles) la messe de saint Pie V en demandant aux gens d'oublier leurs habitudes. Dans ce cas, la précision allait de soi et ne s'imposait pas.
3) entre les deux, et c'est sans doute ce qu'il faut penser. La rénovation liturgique a eu lieu, et continuera. Elle appartient d'ores et déjà au patrimoine de l'Eglise.

Il me semble que le pape François est très sensible à la valeur de la diversité, pensée comme une richesse. La diversité liturgique exprime à sa manière la diversité des communautés de croyants.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Altior
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar Altior » sam. 26 août 2017, 16:14

3) entre les deux, et c'est sans doute ce qu'il faut penser. La rénovation liturgique a eu lieu, et continuera. Elle appartient d'ores et déjà au patrimoine de l'Eglise.
Je ne vois pas à quelle «réforme liturgique» se réfère ces paroles jésuites. Il s'agit de la réforme suite à Sacrosanctum Concilium, mentionné expressément, c'est à dire à celle de 1965, dont la Comission Ecclesia Dei a dit, 2 jours avant, que'elle est recepta? Ou bien, peut-être, il s'agit de la réforme liturgique, beaucoup plus récente que celle de Sacrosanctum Concilium, du Pape Benoît XVI par les documents Summorum Pontificum et Unitatis Redintegratio, c'est à dire la «réforme de la réforme» serait irréversible ? On ne sait pas.

Tout ce que je peut espérer, avec cette «Ecclesia semper reformanda» est que la Messe en rite byzantin sera disponible pas seulement à Paris. La Messe dont ma belle mère, âgée de 78 ans, a dit: "mais c'est la Messe de mon enfance!".

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 917
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar prodigal » sam. 26 août 2017, 17:00

Je gagerais que vous apportez vous-même la réponse à vos questions, avec l'expression légèrement sarcastique de "semper reformanda", dont il faut reconnaître qu'elle s'applique bien à la liturgie post-conciliaire.
Ce n'est pas sans inconvénients, en effet. Cela dit, vous qui êtes attaché au rituel byzantin pouvez comprendre les avantages de la diversité.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2581
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar AdoramusTe » sam. 26 août 2017, 17:31

Et si on attendait d'avoir la version intégrale du discours en français plutôt que de se contenter d'un compte rendu journalistique, toujours subjectif ? ;)

En tout cas, la réforme liturgique est irréversible en ce sens qu'elle est issue de la volonté du Concile oecuménique et donc que l'Eglise ne va pas se renier. Par ailleurs, elle est adoptée par l'Eglise dans le monde entier.
Par contre, la liturgie n'est jamais fixe car elle suit toujours l'ecclésiologie de l'Eglise. C'est un organisme vivant.
C'est pourquoi le missel de Paul VI sera certainement amandé un jour grâce à l'influence du missel de Jean XXIII pour réajuster la réforme liturgique.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2141
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar Suliko » sam. 26 août 2017, 18:31

Excusez moi de venir y mettre mon grain de sel, mais dire que les musulmans et les juifs n'ont pas la foi, c'est un jugement faux.
Relisez la définition de la foi par le catéchisme que j'ai cité ! La foi, ce n'est pas juste croire en Dieu, c'est l'adhésion de l'intelligence aux vérités révélées. Donc, ceux qui ne font pas partie de l'Eglise ne peuvent pas avoir la foi.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1672
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar axou » sam. 26 août 2017, 21:40

Mais quel orgueil incommensurable Suliko de parler de "vraie foi !" Mais quel orgueil ! On croit rêver... la foi, ce'st avant tout une intimité avec Dieu et une confiance en Lui qui s'incarne concrètement dans la vie de tous les jours. Bien entendu cette foi n'est pas réservé aux Chrétiens, certains vivent la foi chrétienne, d'autres la foi juive, la foi musulmane.. Vous croyez que Dieu ne répond pas à un coeur sincère qui l'appelle quelque soit sa vision de Lui ?

Dieu est Amour et répond à l'appel de ses enfants lesquels sont les HUMAINS et non pas les Chrétiens. Les Chrétiens sont juste des favorisés qui peuvent avoir accès à une connaissance plus juste du Dieu Trinitaire mais nombre de croyants non Chrétiens ont accès à Lui grâce la pureté de leur coeur.

Pour oser parler de "vraie foi", pour ne pas avoir accès à la foi vivante de l'autre je me demande parfois si vous avez la foi Suliko.
Vivez vous vraiment une foi vivante ou obéissez-vous juste à un corpus de principes ?

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Quæstor
Quæstor
Messages : 312
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

Message non lupar Foxy » sam. 26 août 2017, 21:45

Merci Axou !

Je viens justement de lire le commentaire de l'évangile de demain dans "Prions en Eglise". Je trouve que ça répond bien à la question :
Que disons-nous de Jésus ?

Quand on regarde le texte grec de l’évangile de ce jour, on s’aperçoit que la question de Jésus porte sur le « dire » : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » Puis : « Et vous, que dites-vous ?

Pour vous, qui suis-je ? »

Que vous dites-vous, mais aussi que dites vous quand vous parlez de moi ? Jésus va ensuite révéler à Simon-Pierre que la justesse de sa réponse n’est pas le fruit de sa seule réflexion.

Il ne peut proclamer la messianité de Jésus et sa filiation divine qu’en recevant ce dévoilement du Père. Paul dira la même chose, lui à qui le Père a révélé son Fils (cf. Ga 1, 15-16), lorsqu’il affirmera que « personne n’est capable de dire : “Jésus est Seigneur” sinon dans l’Esprit Saint » (1 Co 12, 3).

Avec Pierre, si nous confessons que Jésus est Seigneur, nous pouvons aussi accueillir cette révélation que c’est le Père qui nous le fait connaître.

Mais la question de Jésus nous interroge plus loin encore :

le langage de l’homme n’est pas composé que de mots.

Toute notre vie est parole.

Toute notre vie traduit ce en quoi nous croyons vraiment.


La question de Jésus peut alors s’entendre ainsi :

qu’est-ce que votre vie dit de moi ?

Elle offre ainsi pour chaque disciple le cadre d’un examen de conscience.

La suite du dialogue avec Pierre pointe sur la miséricorde et le pardon.

Jésus fonde son Église pour donner au monde le pardon de Dieu.

Qu’est-ce que nos vies disent de la miséricorde de Dieu ?

Qu’est-ce que la vie de nos communautés chrétiennes dit de l’Église comme communauté de miséricorde ?

Père Emmanuel Schwab, curé de la paroisse Saint-Léon (Paris)     
http://www.prionseneglise.fr/Dimanche-e ... 27aout2017
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy


Revenir vers « Liturgie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités