Chrétiens en prière : pour liturgistes en bâtiment

« Ceci est mon corps, qui est livré pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. » (Lc 22.19)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions liturgiques
jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3132
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Chrétiens en prière : pour liturgistes en bâtiment

Message non lupar jeanbaptiste » mar. 05 juin 2012, 11:15

Je me suis rendu aujourd'hui sur le site de l'AELF, "qui exécute les missions qui lui sont confiées par la Commission Épiscopale Francophone pour les Traductions Liturgiques.", espérant trouver quelques informations sur l'avancée des nouvelles traductions pour la liturgie.

Évidemment, il n'y a rien. La page "actualité" est peu actualisée.

Sur cette page je suis tombé sur la présentation du livre "Chrétiens en prière" (paru en... 2007).

Au début, il semble que nous ayons là une énième édition de la LH, mais cette fois-ci conçu pour la communauté paroissiale. Après la "Liturgie des Heures", à destination des religieux, et le PTP, à destination des laïcs pour la prière privée, voici le livre pour la communauté paroissiale.
Autour de l’eucharistie, les chrétiens ont toujours manifesté aussi le désir de se réunir le matin, le soir, au début de la nuit ou bien en cours de journée : c’est la prière des heures.
Dans Chrétiens en prière, vous pourrez trouver toute une base de donnée, des mots et des chants pour célébrer, qui seront utiles pour une célébration paroissiale en semaine le matin, au milieu du jour ou le soir ou bien encore le dimanche.
On peut s'étonner du vocable particulièrement flottant : "une célébration paroissiale". Qu'est-ce que ça veut dire ? N'est-on pas dans une édition de l'Office divin ? La suite, à défaut de clarifier le propos, clarifie les intentions :
En effet, il peut arriver que certaines communautés ne puissent vivre une célébration eucharistique dominicale en un même lieu, chaque semaine. Cet ouvrage peut alors donner des éléments afin de bâtir une célébration liturgique et permettre le rassemblement dominical en vivant une prière inspirée de la liturgie des Heures
Manifestement cet ouvrage n'est pas l'Office, c'est une (énième !) adaptation de l'Office, mais cette fois-ci avec un objectif bien particulier : la construction de célébration paroissiale en l'absence de prêtre... entre autre.

Entre autre chose, en effet, puisque l'ouvrage s'adresse à tout le monde : religieux, laïcs, catéchistes, familles. Tout en étant conçu pour pouvoir "s'adapter" à toutes les situations :
Une fraternité de religieuses au cœur d’une cité ne prie pas nécessairement de la même manière qu’une communauté paroissiale rurale ou une famille le dimanche soir de la même manière que les hôtes d’un monastère ou un groupe de catéchistes.
Moi je pensais naïvement que le but de la réforme de l'Office était justement d'amener les laïcs à s’approprier l'Office, de l'alléger pour répondre aux charges importantes des prêtres, tout en restant un Office de type monastique. Bref, réaliser un Office divin pour tous les catholiques.

Manifestement l'AELF a interprété les choses autrement : comme les situations sont différentes, il faut des outils divers et variés, et modulables au possible afin de pouvoir bâtir une célébration à son image.

Le PTP était déjà une adaptation de la LH avec beaucoup de "modularité" (cf. antiennes multiples, hymnes en vrac etc.), le Chrétiens en prière va plus loin : c'est une boîte à outils issue de la Liturgie des Heures conçue pour bâtir des célébrations.

Et ne venez pas dire que je suis mauvaise langue, je ne fais que reprendre la terminologie de la quatrième de couverture :
une base de donnée, des mots et des chants pour célébrer, qui seront utiles pour une célébration paroissiale
donner des éléments afin de bâtir une célébration liturgique
un outil précieux pour les communautés
En fournissant nombre d’éléments issus des livres de la Liturgie des Heures, Chrétiens en prière, suggère qu’on les organise en fonction des fidèles présents
Quand on sait que les religieux sont tenus de prier l'Office, ce que n'est pas cet ouvrage, on se demande comment il peut-être un " outil précieux pour les communautés religieuses".

À côté de ça, la communauté Saint Martin réédite les Heures Grégoriennes :

http://www.communautesaintmartin.org/spip.php?article91

Évidemment, l'AELF n'en parle pas. Pourtant cela aurait permis de remplir un peu leur fil d'actualité bien moribond... Cette association aurait tout de même pu remercier la communauté pour avoir achevé un travail qu'elle a laissé en suspend depuis les années 80.

Avatar de l’utilisateur
steph
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 653
Inscription : mar. 28 août 2007, 1:28
Localisation : Belgique

Re: Chrétiens en prière : pour liturgistes en bâtiment

Message non lupar steph » mar. 05 juin 2012, 22:16

Toujours pris par le temps, mais je fuis mes responsabilités, je dirai deux choses:

D'abord, PTP et LdH, c'est pareil quelques lectures (et cantiques pour vigiles) en moins... C'est le texte bréviaire à utiliser en langue française (si on lui reconnait sa légitimité)... Les antiennes multiples se retrouvent dans LdH.

Ensuite, il me semble que Chrétiens en prière n'a jamais eu comme objectif de se présenter comme un nouveau bréviaire ou un nouvel antiphonaire (cf. "Chanter l'Office"). Mais comme un répertoire d'hymnes notés et de formules psalmodiques... Avec des éléments inspirés de la prière des heures.
Boîte à outils est un bon terme! L'hymnaire francophone n'est plus édité (du moins il me semble) et l'antiphonaire reste un peu "inaccessible" (pourtant, il n'est pas si cher...): les deux livres ne sont d'ailleurs que des propositions... Si j'avais pu avoir un "Chrétiens en prière" quand j'ai commencé à pratiquer la liturgie des Heures, cela m'aurait aidé... je n'avais aucun matériel pour chanter et je ne voulais pas ne pas chanter: du coup j'ai improvisé pendant des années... (cela ne m'a pas tué, comme vous voyez)...
Il faut donc rester positif: ce livre peut aider les chrétiens d'aujourd'hui à nourrir leur prière en langue française et surtout les familles à enrichir leur prière par du chant. Tout le monde n'est pas capable de prier l'hymnaire (même dans sa version latin-français!)

Pour ce qui est des communautés religieuses, je me souviendrai toujours de cette soeur rencontrée à Chevetogne alors que le Studium inter-monastères y était en visite qui racontait toute l'énergie passée à apprendre et à chercher de nouveaux chants, à éplucher Trirem etc. J'avais lancé: et pourquoi ne pas chanter en latin? -- Parce qu'il n'y a rien qui le permette! Et de partir dans des considérations sur la reconstitution de mélodie en disant que tout cela était fort conjectural... Je n'ai pas relancé...

Cependant, sortir un livre en proposant d'emblée qu'il serve aux ADAP... C'est plus que douteux... Je suis tout à fait d'accord avec vous. Mais tant qu'elle est tolérée (elle pourrait être remplacée par une partie de l'office divin) il faut tenir comtpe de cette réalité...
Stat Crux dum volvitur orbis!
Dic animae meae: “ Salus tua ego sum ” Ps XXXIV 3

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3132
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Chrétiens en prière : pour liturgistes en bâtiment

Message non lupar jeanbaptiste » mar. 05 juin 2012, 22:30

Vous avez raison, j'ai été un peu dur. En fait, c'est moins le contenu qui me gêne que la présentation.

Quelles sont les différences essentielles entre le "Chanter l'Office" et le "Chrétiens en prière" ?

S'il s'agit d'un répertoire d'hymnes notés, c'est un peu un "Chanter l'Office" réduit, non ? Ou alors c'est encore autre chose ?

Avatar de l’utilisateur
steph
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 653
Inscription : mar. 28 août 2007, 1:28
Localisation : Belgique

Re: Chrétiens en prière : pour liturgistes en bâtiment

Message non lupar steph » mar. 05 juin 2012, 22:43

La présentation est symptomatique d'un certain état d'esprit, en effet!

Chanter l'Office permet (si mes souvenir sont bons, car je ne le possède pas mais l'ai eu plusieurs fois entre les mains) de chanter toutes les heures: Hymnes, antiennes, psaumes, R/. brefs et R/. des intercessions. Normalement pour toute l'année et tous les jours (ordinaire, psautier, commun et propre) (peut-être même aussi Tierce et None: enfin les deux heures facultatives).
Chrétiens en prière contient sans doute des parties de Chanter l'Office mais c'est vraiment très réduit! C'est vraiment un outil de base (non pas dans le sens fondamental, sur quoi tout repose, mais dans le sens où quand on n'a rien, il y a ça): quelques hymnes, quelques antiennes, quelques tons psalmiques...
C'est finalement un (très) abrégé (avec éventuellement d'autres pièces) de CNA (chants notés pour l'assemblée), mais avec des formulaires d'intercessions, quelques oraisons et capitules...

Mutatis mutandis, on pourrait dire que Chrétiens en prière, par rapport à Chanter l'office, c'est le Psautier Monastique par rapport à l'Antiphonaire Monastique, mais il n'y a pas tous les psaumes dans Chrétiens en prière...

La présentation typographique est soignée et le papier agréable...
Stat Crux dum volvitur orbis!
Dic animae meae: “ Salus tua ego sum ” Ps XXXIV 3

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3132
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Chrétiens en prière : pour liturgistes en bâtiment

Message non lupar jeanbaptiste » mer. 06 juin 2012, 11:03

Ok, merci pour toutes ces infos !


Revenir vers « Liturgie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité