Que savons-nous du coronavirus?

Informatique - NTIC - Web 2.0 - Robotique - Mathématiques - Bioéthique
Avatar de l’utilisateur
Pathos
Senator
Senator
Messages : 942
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Que savons-nous du coronavirus?

Message non lu par Pathos » sam. 14 mars 2020, 23:27

Pour garder la tête froide..
https://www.youtube.com/watch?time_cont ... e=emb_logo

Extrait :

« Ce qu’on sait c’est que les virus ne devraient jamais faire paniquer. Ce sont des particules microscopiques qui sont sans cellule, donc elles ont besoin de se répliquer en pénétrant les cellules de leur hôte, c’est comme ça qu’elles existent. Donc soit elles endommagent gravement et se condamnent elles-mêmes à mourir en endommageant leur hôte, soit elles cohabitent durablement avec l’organisme hôte, elles ne vont pas faire de dégâts, puisqu’elles ont besoin de lui pour vivre.

Il y a deux solutions : soit le virus est très contagieux mais peu dangereux, soit il est très dangereux, et donc mortel, mais pas contagieux, parce qu’il ne peut pas se répliquer. Donc un virus ne peut pas à la fois être très dangereux et très contagieux. Là-dessus il faut choisir : ou est-ce que le coronavirus se dissémine très rapidement, ou est-ce qu’il est très grave, mais il ne peut pas être les deux. Or, là on a l’impression que toute la population va être touchée et que tout le monde va mourir. C’est de la virologie de base ce que je dis. »
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2520
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par Nanimo » dim. 15 mars 2020, 4:00

Or, là on a l’impression que toute la population va être touchée et que tout le monde va mourir. C’est de la virologie de base ce que je dis. (Extrait d'une citation figurant sur le dernier message de Pathos)
N'exagérons rien. Pour le moment, on en guérit à 98 p. cent (officiel). Le souci est que la propagation est rapide parce que les populations ne prennent pasle risque au sérieux.

Pour illustrer l'inconscience que l'on constate un peu partout : Le Qc n'est pas très touché par rapport à l'Ontario, mais on se précipite déjà dans les supermarchés pour faire des provisions. Si on fait des provisions, c'est bien dans l'éventualité d'un confinement, n'est-ce pas? Pourquoi un confinement? Pour éviter les contacts, n'est-ce pas? Et bien, dans ces supermarchés on ne cesse de vous bousculer, d'entrer en contact physique! J'ai même vu un type qui sortait avec toutes ses provisions… cracher! Avec de tels comportement, il est évident que la situation est grave.

Sur une population de 67 millions vous avez forcément un pourcentage significatif de personnes fragiles et si donc le gouvernement français n'avait pas tapé du poing sur la table en interdisant tout rassemblement et en ordonnant la fermeture de tous les commerces non indispensables, la France partait très vite pour des milliers de morts car en l'absence de vaccin les hôpitaux ne pourraient supporter l'afflux des malades.

On doit absolument ralentir la progression des contaminations en attendant ce vaccin. Tout est là.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
apatride
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : lun. 06 juin 2016, 1:24
Conviction : Catholique romain

Re: Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par apatride » dim. 15 mars 2020, 7:24

Si j'ai bien compris la stratégie adoptée par le gouvernement français pour gérer l'épidémie, on part de l'idée que quoi qu'on fasse, le virus se répandra, en quelques semaines ou durant des mois et des mois... il faut donc en contrôler la cadence et le ciblage.

Partant de là la stratégie est de laisser le virus se diffuser doucement (distanciation sociale) pour éviter de surcharger les hôpitaux, mais sûrement et en épargnant au max les populations les plus sensibles (confinement de celle-ci), jusqu'à atteindre le seuil d'immunité (estimé à 70% de la population) au-delà duquel le virus peine à circuler faute de population contaminable, et s'éteint de sa belle mort.

Une autre solution serait de limiter sa diffusion au maximum, avec le risque qu'au moindre foyer infectieux ça reparte de plus belle, avec beaucoup moins de contrôle sur la contamination des personnes les plus vulnérables.

Voilà pour la théorie telle que je l'ai comprise.

Avatar de l’utilisateur
ancolie
Barbarus
Barbarus

Re: Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par ancolie » dim. 15 mars 2020, 7:35

Pathos a écrit :
sam. 14 mars 2020, 23:27
Il y a deux solutions : soit le virus est très contagieux mais peu dangereux, soit il est très dangereux, et donc mortel, mais pas contagieux, parce qu’il ne peut pas se répliquer. Donc un virus ne peut pas à la fois être très dangereux et très contagieux.
Bonjour Pathos,

ce que vous énoncez me semble trop simple.

1-un virus peut être dangereux et mortel sans nécessairement tuer tous ses hôtes.
2-un virus mortel ne tue pas son hôte en vingt minutes. Il a le temps de se répliquer et de rendre son hôte très malade et contagieux avant de le tuer.
Une personne qui mourra de ce virus aura le temps de contaminer bien des gens avant de mourir.
3-parmi les gens contaminés par ce malade, certains mourront et certains guériront . Mais quel que soit leur sort, ces gens auront tous le temps de contaminer tout leur entourage avant de mourir ou de guérir.
Un virus, comme tout ce qui vit, ne cherche qu'une chose : survivre. Et il prend les moyens nécessaires à sa survie.

Je crois donc qu'un virus peut être mortel et très contagieux . Me trompe-je ?

Pensez à la 'grippe espagnole' du début du siècle dernier. Ça tombait comme des mouches, paraît-il. On parle d'une mortalité pouvant atteindre 50% (donc d'un virus très dangereux et mortel) et d'une contagion rapide et étendue avec un résultat évalué bien au-delà de 50millions de morts (on dit entre 50 et 100millions, les registres de l'époque n'ayant pas l'efficacité et l'exactitude d'aujourd'hui).

Un virus, dangereux ou non, ne se suicidera pas. Il va disparaître si on prend les moyens nécessaires pour éviter la contamination de nouveaux 'hôtes'.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1512
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par zelie » dim. 15 mars 2020, 8:45

Des nouvelles rationnelles et rassurantes : (10 infos rassurantes à propos du coronavirus)

https://www.larepubliquedespyrenees.fr/ ... 675531.php

complétées par la page wikipédia sur le SARS-Cov 2, responsable de la maladie COVID-19 :
https://fr.wikipedia.org/wiki/SARS-CoV-2

Le passage le plus intéressant :
vulnérabilité du virus au savon et au désinfectant :
À la différence des norovirus ou d'autres virus courants protégé par une enveloppe protéique plus ou moins solide, tous les coronavirus (le SARS-CoV-2 y compris) sont très vulnérables au savon, aux solutions hydro alcoolique et aux désinfectants ménagers courants, ainsi qu'aux désinfectants industriels et hospitaliers adaptés ; les coronavirus déposés (via des gouttelettes ou des aérosols) sur les surfaces intérieures sont immédiatement détruit car leur enveloppe protectrice n'est qu'une simple couche de lipide*.

Pour le SRAS, un temps de contact d'une minute avec de l'eau de javel diluée à 0.1% ou avec une solution à 62–71% d'ethanol réduisait aussi « significativement » l'infectivité des virus déposés sur des surfaces lisses ; mi-mars 2020, on espère qu'il en va de même pour le nouveau SARS-CoV-290.
Et les lipides... sont détruits par les dégraissants : savon et liquide vaisselle, shampoing, etc...

Donc on respire...


*Robert F. Service (2020) Does disinfecting surfaces really prevent the spread of coronavirus? [archive] ; 12 mars 2020 Science News/HealthCoronavirus | doi:10.1126/science.abb7058


Et souvenons-nous, toujours, que ce n'est pas l'homme qui décide de quand il va mourir. C'est Dieu qui décide de quand Il rappellera une âme à Son Coeur, à Son Amour, à Son Paradis. Toute chose est entre Ses Mains.

Le coronavirus est une occasion, mondiale, de vivre un carême de prière et de jeûne de notre vie de folie après le "toujours plus". On va devoir ralentir, prendre du temps pour soi, arrêter de sur consommer, arrêter de toujours courir après trop d'activités ; il est là notre jeûne, notre occasion de revenir sur nos propres démarches, et à travers la réflexion engagée, de revenir à Dieu, à une prière plus régulière et plus pure.
Alléluia !
Ce ne serait pas la première fois, dans l'histoire de l'homme, que Dieu fait feu d'une maladie pour ramener ses enfants à la raison et à l'amour...
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Nebularis
Barbarus
Barbarus

Re: Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par Nebularis » dim. 15 mars 2020, 14:47

Salut à vous Altior,

Vous écrivez :
Altior a écrit :
ven. 13 mars 2020, 14:34
L'Église a connu (...) la peste, la fièvre des tranchées et tant d'autres dangers et épidémies et n'a jamais, jusqu'aujourd'hui, suspendu les Messes d'une façon si massive.
Auriez-vous connaissance de témoignages, documents historiques et autres chroniques à ce propos — je songe en particulier à la peste noire de 1347-1352 ? Est-il bien vrai que les offices religieux aient perduré au plus fort de l’épidémie ? Le sujet m’intéresse beaucoup.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1623
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par Altior » dim. 15 mars 2020, 15:58

Bonjour, Nebularis !
je songe en particulier à la peste noire de 1347-1352 ?
Il y a un saint franciscain, St Jean Discalceat (il s'appelait autrement en breton) qui a attrapé la peste en distribuant les derniers sacrements dans un hôpital de l'époque.

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Senator
Senator
Messages : 942
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par Pathos » lun. 16 mars 2020, 10:32

ancolie a écrit :
dim. 15 mars 2020, 7:35
ce que vous énoncez me semble trop simple.
Pensez à la 'grippe espagnole' du début du siècle dernier.
La cause de la surmortalité n'était pas un virus, mais l'abus d'Aspirine fourguée par les pharmas ...
https://archive.org/details/grippeespagnolelr
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1623
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par Altior » mar. 17 mars 2020, 0:15

Face à ce tableau de la réalité qui paraît s'être incarné d'un scénario de dystopie, j'ai des sentiments contradictoires.

Tout d'abord, je constate que, dans un monde où on parlait de transhumanisme, de cyborgs, de vivre mille ans, soudain, un virus, c'est à dire un truc difficile à voir même avec des microscopes, fait que le système médical si performant, dont on était si fiers, voit ses limites. Un bout de rien, dont on a du mal à préciser si c'est une forme de vie ou bien une agglomération de substances, un machin infinitésimalement petit, fait que le monde scientifique du troisième millénaire nous recommande les mêmes méthodes de combat contre la peste que mon arrière grande mère connaissait: se laver les mains, se tenir à distance des gens, rester chez soi, faire attention aux objets qu'on touche. Quelle terrible claque adressée à la prouesse humaine, à un monde trop occupé par son auto-contemplation! Dieu seul peut transformer un mal de façon qu'il devienne bien. Si cette historie de coronaromachin aura un rôle pour que l'humanité se rende compte de sa petitesse, de sa vulnérabilité, de sa faiblesse, qu'elle se rappelle que l'homme est poussière, qu'elle retrouve la vérité basique que l'homme est grand seulement à genou devant son créateur et son sauveur, alors tout le mal tournera vers un bien gagné et toutes les pénitences que nous sommes obligé par César de faire pendant ce Carême (car des pénitences auxquelles l'Église nous appelle on s'en fiche) porteront des fruits.

Puis, je constate la versatilité de l'idéologie. Jusqu'il y a deux semaines, j'était intoxiqué par une idéologie collectiviste, gauchiste, de type «tous ensemble». J'entendais plusieurs fois par jour des phrases-type figée en langue de bois, comme «vivre ensemble», «on est plus forts à plusieurs» et ainsi de suite. Au fur et à mesure que la «grippe chinoise» est devenu «pandémie», très vite, dans pratiquement quelques jours, le «village global» fut remplacé par la déroute globale. «Embrasseunchinois» est devenu «jerestechezmoi». Il est devenu impoli de tendre la main, car l'autre est obligé soit de refuser de serrer la pince, soit de se contaminer mortellement. Pour ne pas parler de bisou, geste irresponsable. Les gens prennent distance les uns des autres, évidemment par amour de l'autrui, pour ne pas le contaminer. Les États, aussi, on redécouvert qu'il ont des frontières et qu'il n'y a pas grande choses à attendre d'une abstraction qui coûte cher, comme l'Union Européenne. Voilà, outre l'exaltation de l'Homme sans Dieu, un autre pilier de l'idéologie gauchiste qui s'écroule: le collectivisme.

Un troisième constat est économique. Le système économique global montre qu'il est un géant aux pieds d'argile. La deuxième puissance mondiale est en panne, tendis que la première ne se sent pas bien. L'une après l'autre, les pays européennes entrent en somnolence, leur économie chute comme un château de sable et on a du mal à prévoir combien la respiration artificielle va durer et combien elle va coûter. La plus spéctaculaire en tout ça est la chute des bourses, qui entraînera vite les problèmes bancaires, comme en 2008, mais à une toute autre magnitude. Vraiment, j'ai l'impression que Dieu se moque des trésors que les gens accumulent sur la terre.

Kyrie, eleison!

Avatar de l’utilisateur
Nebularis
Barbarus
Barbarus

Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par Nebularis » mar. 17 mars 2020, 2:01

Altior a écrit :
mar. 17 mars 2020, 0:15
Si cette historie de coronaromachin aura un rôle pour que l'humanité se rende compte de sa petitesse, de sa vulnérabilité, de sa faiblesse, qu'elle se rappelle que l'homme est poussière, qu'elle retrouve la vérité basique que l'homme est grand seulement à genou devant son créateur et son sauveur, alors tout le mal tournera vers un bien gagné et toutes les pénitences que nous sommes obligé par César de faire pendant ce Carême (car des pénitences auxquelles l'Église nous appelle on s'en fiche) porteront des fruits.
Amen !

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Senator
Senator
Messages : 942
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par Pathos » mar. 17 mars 2020, 2:06

Oui Altior vous avez raison
A moins que ce virus ne soit pas tombé du ciel, qu'il soit un très bon moyen d'infantiliser les peuples tout en permétant un grand Reset économique au prix de quelques milliers de mort dont les puissants se foutent complètement. Et puis balançons le surtout sur la gueule des Iraniens et des chinois à Wuhan (où a curieusement officié le labo de M Levy époux de notre ex ministre de la santé, Agnès Buzyn qui lâcha son ministère en plein début de crise du Coronavirus..)
Le vaccin déjà prêt viendra à point nommé, peut être d'un labo israélien, sauveur de l'humanité et..Quid de l'après crise ? Comment Macron a t'il pu donner autant d'assurance financière ce soir alors que l'Etat est en faillite ? Qui va payer ? L'épargne populaire sans doute.. que l'on ponctionera pour cause majeure sanitaire.
Mais comme l'a dit notre président "n'écoutons pas les faux sachant, lisons ! Entourons nos proches !."
Dernière modification par Pathos le mar. 17 mars 2020, 9:32, modifié 1 fois.
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2520
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par Nanimo » mar. 17 mars 2020, 2:30

Un message de réflexion que le vôtre, Altior, mais nuançons ici :
Altior a écrit :
mar. 17 mars 2020, 0:15
(…) Tout d'abord, je constate que, dans un monde où on parlait de transhumanisme, de cyborgs, de vivre mille ans, soudain, un virus, c'est à dire un truc difficile à voir même avec des microscopes, fait que le système médical si performant, dont on était si fiers, voit ses limites.
Dans la communauté médicale on a toujours su qu'un virus inconnu au bataillon pouvait nous tomber dessus. En cause notre mode de vie où le monde entier est devenu un petit patelin. Du coup, on a dû savoir qu'il serait très difficile de lutter contre… si des populations habituées à n'en faire qu'à leur tête ne suivaient pas les consignes.

En Europe, on a su très tôt que les épidémies arrivaient avec l'étranger. Dans les deux Amériques, on avait mis en cause les fusils des Européens pour la chute de la population amérindienne, mais en fait ce sont surtout les maladies importées qui ont causé des ravages. En ce qui concerne l'Afrique, c'était plutôt le contraire : les explorateurs choppaient toutes sortes de virus contre lesquels ils n'étaient pas immunisés et avaient bien du mal à rentrer en Europe. La différence avec ce qui nous arrive aujourd'hui est que l'étranger qui apportait le fléau (ou l'habitant qui vous refilait le virus) était immunisé. Avec le coronavirus ce n'est même plus le cas! Nul n'était immunisé. On est pris de vitesse.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
ancolie
Barbarus
Barbarus

Re: Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par ancolie » mar. 17 mars 2020, 3:38

Bonjour Altior,

votre arrière grand-mère était bien 'allumée' si elle pratiquait déjà le lavage des mains en prévention des infections, car à cette époque-là, règle générale, les habitudes d'hygiène corporelle laissaient souvent à désirer...
Et ne vous en déplaise, celui qui a découvert et compris l'utilité du lavage des mains préventif est un...scientifique, un médecin obstétricien hongrois du nom de Semmelweis. Même le monde médical, à cette époque , a rejeté ses hypothèses en dépit du succès indéniable que cette pratique eut sur la santé et la survie de ses patientes après accouchement .

Les véritables hommes de science, quels que soient leurs champs d'action, ne sont pas des arrogants nombrilistes mais des hommes (et femmes) passionnés qui cherchent à comprendre les mécanismes de la vie sous toutes ses formes, cette vie extraordinaire par laquelle nous existons, ses beautés et sa complexité.
Cela, ce n'est pas faire offense à Dieu, c'est lui rendre hommage. L'intelligence humaine est aussi le fruit de l'évolution de cette vie et n'a pas à être méprisée, bien au contraire, mais à être utilisée et développée, comme tout don reçu.

J'ai vu un jour un tableau, dans une église ou un musée, je ne sais plus, qui représentait un homme d'église brandissant un crucifix, et derrière lui une foule de gens paniqués et désespérés, le regard fou, qui se bousculaient en levant les bras vers ce crucifix, implorant Dieu d'avoir pitié d'eux. En arrière-plan, un volcan en éruption. Est-ce à ''ça'' que vous aimeriez revenir ?
Un volcan , pas plus qu'un tsunami, n'est une calamité, une punition de Dieu ou quelque chose du genre, mais plutôt une manifestation éblouissante et magnifique de la force de la nature, de l'évolution et des mouvements de cette extraordinaire boule bleue sur laquelle nous vivons. En comprenant mieux ces phénomènes, nous pouvons les admirer tout en s'en protégeant. Ils doivent être respectés .
Il en va ainsi de toutes choses. Découvrir, comprendre, respecter la vie dans tout ce qu'elle comporte et apprendre à nous protéger de ce qui peut être nocif pour notre propre vie.
Les virus ont toujours existé et existeront toujours. Les scientifiques le savent très bien. Il s'agit simplement d'apprendre à les connaître, à vivre avec et à prendre les mesures qui s'imposent quand il y a une éclosion. Le covid-19, on sait déjà d'où il vient, on comprendra mieux tout ce qu'il est et ce qu'il implique avec le temps.
Si on avait su au début du siècle dernier ce que nous savons aujourd'hui, la grippe dite 'espagnole' n'aurait pas fait 50 millions de morts.

Votre post sombre et méprisant, que j'ai lu plus haut, où vous prêcher paradoxalement une humilité qui n'est pas évidente dans votre discours, je trouve cela franchement pathétique.

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Senator
Senator
Messages : 942
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par Pathos » mar. 17 mars 2020, 16:39

Les gros mots habituels pour se voiler la face, surtout ne pas réfléchir.
C'est vous qui parlez d'intelligence Gaudens..alors servez vous en. Cui Bono ?
Les chinois sont de plus en plus convaincus d'une agression extérieur.
Vous croyez que c'est si compliqué que ça de créer un virus ?
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Coronavirus : courage et espérance !

Message non lu par la Samaritaine » mar. 17 mars 2020, 17:21

Pathos a écrit :
mar. 17 mars 2020, 2:06
Et puis balançons le surtout sur la gueule des Iraniens et des chinois à Wuhan (où a curieusement officié le labo de M Levy époux de notre ex ministre de la santé, Agnès Buzyn qui lâcha son ministère en plein début de crise du Coronavirus..)

Voilà qui demande des précisions. Il est vrai qu'il existe un laboratoire P 4 à Wuhan, l'un de ces fameux et rares laboratoires travaillant avec les virus les plus dangereux de la planète. Celui de Chine a été créé à Wuhan avec l'aide de la France, précisément celle du P4 de Lyon, le laboratoire Mérieux. (il existe 3 P 4 en France).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Laboratoire_P4

Bien évidemment les complotistes en déduisent que le coronavirus s'est échappé du P4 de Wuhan… On ne peut nier que la coincidence soit troublante, pourtant, cela semble bien être une coincidence. Les Chinois sont gens sérieux, les P4 ultra sécurisés et la propension désolante des Chinois à s'empiffrer d'animaux sauvages en voie d'exctinction n'est plus à prouver. Il est rationnellement probable que chauves-souris et pangolins ont servi de transmetteurs et réservoirs au virus.

Le confinement peut être vécu comme un temps de grâce : se recentrer sur l'essentiel, prier, méditer, se relier aux personnes qu'on n'a pas pris le temps de contacter depuis longtemps, lire les livres que l'on voulait lire depuis longtemps. On peut vivre la communion dans le cœur en assistant à la messe à la télévision.

Je vais allier la promenade de mon chien à la visite et prière dans une chapelle toujours ouverte, non loin de la maison en Bretagne.
En union de prière pour ce temps de carême et en prière pour nos soignants.

En Christ,

Samaritaine

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité