Stabilité des espèces et évolution

Informatique - NTIC - Web 2.0 - Robotique - Mathématiques - Bioéthique
phil
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : jeu. 11 janv. 2018, 15:17

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lu par phil » lun. 22 janv. 2018, 12:45

@SergeA : le gros point noir avec cette théorie est qu'on est dans un laps de temps énorme entre la prise de conscience du pb (cou trop court) et la solution finale (le cou est plus long). Les girafes auraient eu le temps de s'éteindre 1000 fois avant que la solution n'arrive.

alors que l'inverse est plus plausible : pour x raison chez qq éléments le cou s'allonge (petit à petit sous plusieurs générations), celles qui ont leur cou normal restent normales, les reproductions font le reste et puis arrive un pénurie de nourriture et les girafes qui survivent sont celles qui pouvaient atteindre la nourriture le plus haut (moins de concurrence), les autres ont disparues. (selection naturelle) .

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lu par SergeA » lun. 22 janv. 2018, 12:53

phil a écrit :
lun. 22 janv. 2018, 12:45
@SergeA : le gros point noir avec cette théorie est qu'on est dans un laps de temps énorme entre la prise de conscience du pb (cou trop court) et la solution finale (le cou est plus long). Les girafes auraient eu le temps de s'éteindre 1000 fois avant que la solution n'arrive.

alors que l'inverse est plus plausible : pour x raison chez qq éléments le cou s'allonge (petit à petit sous plusieurs générations), celles qui ont leur cou normal restent normales, les reproductions font le reste et puis arrive un pénurie de nourriture et les girafes qui survivent sont celles qui pouvaient atteindre la nourriture le plus haut (moins de concurrence), les autres ont disparues. (selection naturelle) .
@phil ( :) )
Le gros point noir avec votre théorie, c'est que vous mettez en parallèle deux faits qui n'ont rien a voir :
- fait a : la végétation est devenue rare et les branches les plus basses étaient de plus en plus hautes (possiblement aussi parce que les girafes consommaient les plus basses)
- fait b : le hasard donc (la loterie génétique) qui a fait qu'un processus d'allongement des pattes et du cou est subvenu chez la girafe (consommateur des mêmes feuilles). Il faut noter que ce processus d'allongement des pattes et du cou n'est pas arrivé chez le singe ... il a pourtant finit par marcher sur ses pattes arrières pour semble t-il avoir une meilleure visibilité de son environnement.

Le fait que vous pensiez que le processus d'allongement du cou soit aléatoire, induit qu'il faille des siècles ou plus pour qu'il se réalise. Alors que si c'est un processus dirigé par une intelligence, cela peut être beaucoup plus rapide.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

phil
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : jeu. 11 janv. 2018, 15:17

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lu par phil » lun. 22 janv. 2018, 13:01

sauf que l'on sait que le processus a été très long.
et puis ce qui arrive a une espèce n'arrive pas forcément à une autre puisque justement c'est une loterie génétique.



pour la partie bipède :
Si nous connaissons les raisons anatomiques qui nous permettent de tenir debout, nous tâtonnons en ce qui concerne les origines de cette bipédie.

Les scientifiques ont d'abord pensé que le changement de milieu est à l'origine de cette évolution : les australopithèques seraient passés de la forêt à la savane. Ils se seraient redressés afin d'avoir un angle de vision supérieur, d'impressionner leurs adversaires, de transporter des outils ou des armes. Cette hypothèse est aujourd'hui invalidée.

Une autre hypothèse veut que la bipédie soit une acquisition ancienne. Car l'homme n'est pas le seul à l'utiliser. Les grands singes comme les chimpanzés ou les bonobos marchent souvent sur 2 jambes. La bipédie est donc une caractéristique commune à tous les hominidés, pas utilisée par tous à la même fréquence. Cette aptitude se serait amplifiée au cours du temps pour devenir l'unique moyen de locomotion chez les hommes modernes.

Un ancêtre commun déjà sur deux pattes ?
Enfin, une dernière hypothèse : nous avons un ancêtre dont la bipédie était le principal mode de locomotion. Cela signifie d'une part, que la lignée humaine n'a pas acquis ce mode de locomotion, et d'autre part, que les grands singes actuels sont devenus arboricoles.

Yvette Deloison, chercheur au CNRS, propose ainsi un ancêtre commun doté d'une attitude bipède redressée. De petite taille, il aurait vécu il y a 15 millions d'années. En effet, la main humaine n'a jamais pu être une patte car elle est beaucoup plus primitive que celle des grands singes. Ainsi un ancêtre bipède expliquerait que la main soit restée primitive et donc non spécialisée.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lu par SergeA » lun. 22 janv. 2018, 14:04

Il est vrai qu'il est difficile de discerner les ficelles qui dirigent l'évolution. Tout simplement parce qu'il y a inévitablement adéquation entre entre tous les acteurs de la vie, et qu'il est difficile alors de trouver des causalités. L'équilibre est permanent, même en période de crise.
La girafe a t-elle vu son cou s'allonger par hasard lui donnant la capacité de mieux se nourrir alors que la végétation se faisait rare ?
Ou bien n'y a t-il pas de hasard, et la girafe a t-elle forcé son cou à s'allonger car elle avait conscience que sans cet effort elle disparaitrait ?
Il y a sans aucun doute un processus de sélection, mais ce processus prend-il naissance dans la matière (l'ADN - hasardeux et processus très long) ou dans l'âme (ou dans l'intelligence de la vie créée par dieu) ? Ce qui pousse la girafe à grandir, est-ce le hasard ou simplement la vie qui est intelligence et qui subvient à toutes les éventualités qu'elle même met en œuvre ?

En fait au bout du compte :
- Si Dieu est le chemin, la vérité et la vie, ne peut on pas penser que la vie n'est pas tributaire de la matière mais que la matière ne fait que servir l'Esprit ?
- Si nous savons qu'aucun grain de poussière ne vole sans que Dieu ne le connaisse, ne peut-on pas penser que la vie qui Est Dieu, dirige elle même cette capacité de l'être vivant à vouloir durer ?
Alors si c'est le cas, plus aucun hasard, plus de sélection naturelle aléatoire comme seule cause de l'évolution, mais cette sélection naturelle deviendrait alors un effet de l'intelligence de Dieu.

Que de questions ...
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1682
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lu par Altior » lun. 22 janv. 2018, 23:29

TREBLA a écrit :
lun. 22 janv. 2018, 20:05
Sans aide extérieure, les 45 atomes ci-dessus ne se réunissent jamais pour faire un molécule de lactose. Donc, l'intelligence de Dieu a créé des systèmes de production de lait dans les mammifères (Mammalia), dans la vache par exemple.
Vous voulez dire que la vache ne provient pas de l'ornithorynque adapté à la vie dans la prée, qui d'abord a grossi en taille par séléction naturelle, puis il a fait pousser des cornes pour mieux se battre avec les ours, pour sortir, ensuite, des tétons afin qu'elle soit plus appréciée par le boeuf ?

Avatar de l’utilisateur
TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lu par TREBLA » mar. 23 janv. 2018, 0:26

Cher Altior,

Merci pour votre question.
Altior a écrit : Altior : lun. 22 janv. 2018

Vous voulez dire que la vache ne provient pas de l'ornithorynque adapté à la vie dans la prée, qui d'abord a grossi en taille par séléction naturelle, puis il a fait pousser des cornes pour mieux se battre avec les ours, pour sortir, ensuite, des tétons afin qu'elle soit plus appréciée par le boeuf ?
Alors là, je n'en sais rien. Il faut que je donne un coup de téléphone à Charles Darwin.

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur terre

Message non lu par Cepora » jeu. 25 janv. 2018, 13:16

Bonjour,
Cgs a écrit :
jeu. 18 janv. 2018, 12:49
En réalité, il convient de regarder en tendance sur le long terme pour avoir une idée précise de ce phénomène d'enrichissement génétique dans le temps. Les chercheurs en paléontologie préfèrent regarder les grands tendances géologiques et constatent que la biodiversité s'accroît du précambrien à l'ère quaternaire.
A propos de la paléontologie et du procédé de datation des fossiles, il semblerait que les strates géologiques observables ne soient pas des couches sédimentaires superposées dans le temps. Ce qui invalide en partie l'échelle des temps géologiques. Un lien intéressant sur le sujet : http://sedimentology.fr

Avatar de l’utilisateur
TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lu par TREBLA » jeu. 25 janv. 2018, 13:58

Cher Cepora,

Merci pour votre Intervention.
Cepora a écrit : Cepora : jeu. 25 janv. 2018

A propos de la paléontologie et du procédé de datation des fossiles, il semblerait que les strates géologiques observables ne soient pas des couches sédimentaires superposées dans le temps. Ce qui invalide en partie l'échelle des temps géologiques. Un lien intéressant sur le sujet : http://sedimentology.fr
Merci pour le lien.
Les travaux de Guy Berthault invalident complètement « l'échelle des temps géologiques. ».
Donc les travaux de Guy Berthault invalident complètement la théorie de l‘évolution.

Que le Seigneur vous bénisse.

phil
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : jeu. 11 janv. 2018, 15:17

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lu par phil » jeu. 25 janv. 2018, 17:25

Guy Berthault est invalidé par le monde scientifique :oui:

donc bon c'est pas son avis qui va changer la face du monde

Avatar de l’utilisateur
TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lu par TREBLA » jeu. 25 janv. 2018, 21:39

Cher phil,

Merci pour votre réponse.
phil a écrit : phil : jeu. 25 janv. 2018
Guy Berthault est invalidé par le monde scientifique :oui:

donc bon c'est pas son avis qui va changer la face du monde
Vous dites que « Guy Berthault est invalidé par le monde scientifique :oui: ».
Les résultats des expériences de stratification menées par Guy Berthault furent publiés par l’Académie française des sciences.

Sédimentation d'un mélange hétérogranulaire, Lamination expérimentale en eau calme et en eau courante, C.R. Acad. Sci., Ser. II, Paris, 306, pp. 717–724.

http://efficalis.com/sedimentology/wp-c ... c-1988.pdf

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1323
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lu par mike.adoo » ven. 26 janv. 2018, 12:33

TREBLA a écrit :
lun. 22 janv. 2018, 17:36

Donc, les nazis étaient experts dans le processus industriel de la transformation de cœurs battants en poussière.
Malheureusement, ces mêmes experts de la transformation de cœurs battants en poussière n'avaient aucune idée comment transformer de la poussière en cœurs battants.

Bonjour à tous
Il est temps , je crois , de faire une synthèse de ce post car il me semble très embrouillé et un tantinet itératif ...
Je me lance ...
Il y a très longtemps , Dieu , près d'un ruisseau , essayait , à partir de poussière , de refaire battre un cœur mort , tandis que des fleurs séchaient et que des lapins batifolaient ...
Malgré un très grand nombre d'essais , et un temps non mesurable , il abandonna sur les conseils d' un certain Pasteur , personnage compulsif et obsessionnel .
Cela se passait en Allemagne , un mardi !
Près de là , un berger ( allemand , cela va de soi , ) pestait contre son épouse qui avait vendu un moteur au prix modique de dix huit hitlers et quatre godwins ... une misère .
Dans la rue , deux personnages ( qui n'avaient rien à faire là ) se croisèrent .
L'un , habillé d'un tonneau répétait : Je cherche un homme ! Et moi , lui répondait Pasteur , je cherche un lavabo !
Le berger , dans son délire émit un postillon qui contamina l'onde pure . Le ruisseau gonfla et , plus bas , un homme , cherchant à se laver les mains glissa dans l'eau et nagea avec rage .
C'est ainsi que la vie apparut sur la terre .
Cela se passait en Allemagne , un mardi !

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lu par Cgs » ven. 26 janv. 2018, 13:48

Panisse a écrit :
jeu. 25 janv. 2018, 20:15
La théorie de l'évolution a vraiment pris du plomb dans l'aile ces derniers temps (voir le lien) même si elle risque d'être enseignée encore longtemps.
Nous ne nous leurrons pas sur le but que cet enseignement cherche à atteindre : formater des citoyens déracinés, ne croyant plus en leur Dieu créateur, des citoyens à peine plus importants que le néant d'où ils proviennent, des fils du bing bang et de la terre mère, arrivés là par hasard des milliards d'années après la formation géologique, des consommateurs prisonniers du mondialisme inquisiteur jusqu'à leur suicide assisté.

Darwin savait-il que sa théorie serait une arme dans la main des puissants ?

* Mark Armitage, tissus mous sur un dinosaure : chronologie longue :

http://reinformation.tv/tissus-mous-din ... -r77882-2/
Bonjour,

Je pense qu'on reviendra petit à petit aux idées de Jean-Baptiste de Lamarck, qui avait de bonnes intuitions sur l'évolution en tant que naturaliste. Darwin était trop préoccupé dans ses théories à réfuter le créationnisme de son époque. Il aurait dû creuser la piste scientifique sans tout mélanger.
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lu par TREBLA » ven. 26 janv. 2018, 13:54

Cher mike.adoo,

Merci pour votre Intervention.
mike.adoo a écrit : mike.adoo : ven. 26 janv. 2018

Bonjour à tous
Il est temps , je crois , de faire une synthèse de ce post car il me semble très embrouillé et un tantinet itératif ...
Je me lance ...
Il y a très longtemps , Dieu , près d'un ruisseau , essayait , à partir de poussière , de refaire battre un cœur mort , tandis que des fleurs séchaient et que des lapins batifolaient ...
Malgré un très grand nombre d'essais , et un temps non mesurable , il abandonna sur les conseils d' un certain Pasteur , personnage compulsif et obsessionnel .
Cela se passait en Allemagne , un mardi !
Près de là , un berger ( allemand , cela va de soi , ) pestait contre son épouse qui avait vendu un moteur au prix modique de dix huit hitlers et quatre godwins ... une misère .
Dans la rue , deux personnages ( qui n'avaient rien à faire là ) se croisèrent .
L'un , habillé d'un tonneau répétait : Je cherche un homme ! Et moi , lui répondait Pasteur , je cherche un lavabo !
Le berger , dans son délire émit un postillon qui contamina l'onde pure . Le ruisseau gonfla et , plus bas , un homme , cherchant à se laver les mains glissa dans l'eau et nagea avec rage .
C'est ainsi que la vie apparut sur la terre .
Cela se passait en Allemagne , un mardi !
Votre version rigolo est aussi sérieuse que la théorie de l’évolution.

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur terre

Message non lu par TREBLA » sam. 27 janv. 2018, 19:11

Cher Cepora,

Merci encore une fois pour le lien très intéressant.
Cepora a écrit :
jeu. 25 janv. 2018, 13:16
Cepora : jeu. 25 janv. 2018

A propos de la paléontologie et du procédé de datation des fossiles, il semblerait que les strates géologiques observables ne soient pas des couches sédimentaires superposées dans le temps. Ce qui invalide en partie l'échelle des temps géologiques. Un lien intéressant sur le sujet : http://sedimentology.fr
Je vous propose également un lien qui prouve d’une manière irréfutable « que les strates géologiques observables ne [sont] pas des couches sédimentaires superposées dans le temps. Ce qui invalide [complètement] l'échelle des temps géologiques. »

Dans le lien ci-dessous, il ne s’agit pas de fables mais plutôt des expériences soigneuses faites dans un laboratoire scientifique. Titre : Expériences en stratification : https://youtu.be/DC308D0TJkU


Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lu par TREBLA » dim. 28 janv. 2018, 14:30

Cher Panisse,

Merci pour votre question.
Panisse a écrit : Panisse : dim. 28 janv. 2018
Bonjour Trebla,

Quelle datation raisonnable donneriez-vous à la Terre et à ses habitants ?
Et sur quelle données vous appuyez-vous ?
Lisons :
Encyclopédie du dix-neuvième siècle,
répertoire universel des sciences,
des lettres et des arts avec la biographie de tous les hommes célèbres

tome quinzième
PARIS
1 janvier 1852
au bureau de l'Encyclopédie du XIXe siècle

Ils n'y trouvèrent de place dans aucune hôtellerie, et Marie mit au monde, dans une étable, notre divin Sauveur , dans la nuit du 25 décembre de l'an 4004 depuis la création du monde , selon l'opinion commune. (p 507)
Selon l’extrait de l’article ci-dessus, Jésus est né « 4004 depuis la création du monde. »
Aujourd’hui est le 28 janvier de l’an 2018 depuis la naissance de Jésus.
Faisons le calcul : 4004 + 2018 = 6022.

Vous pouvez constatez vous-même que, « selon l'opinion commune » de l’époque (1852), le monde était encore assez jeune.

Question : Pourquoi le monde a-t-il vieilli si vite depuis 1852 pour les évolutionnistes ?

Que le Seigneur vous bénisse.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités