Dieu et l'espace-temps

Informatique - NTIC - Web 2.0 - Robotique - Mathématiques - Bioéthique
Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Dieu et l'espace-temps

Message non lupar JCNDA » dim. 26 nov. 2017, 23:30

Dieu permettra-t-il un jour à l'être humain de voyager dans des univers différents ou l'au-delà comme l'expérience EMI subit par certaines personnes.
Sachant que le temps et l'espace est une invention de l'homme puisqu'ils correspondent à une rotation de la terre donc un jour ou à sa circonférence exprimée en mètre. Par conséquent, ces deux notions deviennent abstraites et non plus de dimensions.
D'après certains phénomènes dans l'espace, notre univers a non plus de dimension. C'est pourquoi l'homme essaie avec cette recherche en mécanique quantique de trouver un moyen d'aller encore plus vite.
Afin de comprendre plus simplement, on a besoin d'utiliser parfois des langages plus compréhensibles que l'écriture texte comme le calcul ou le langage graphique (Dessin ou représentation).
Voici l'explication de l'idée pour le voyage dans l'au-delà, les dimensions de l'espace-temps a utilisé en physique quantique.
http://document.crea-passion.eu/essai.jpg
Merci Dieu
Dernière édition par JCNDA le ven. 18 mai 2018, 21:53, édité 2 fois.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar TREBLA » lun. 27 nov. 2017, 4:34

Cher JCNDA,

Merci pour votre question rhétorique :
JCNDA : dim. 26 nov. 2017

Dieu permettra-t-il un jour à l'être humain de voyager dans des univers différents [?]
Il y a beaucoup de suppositions dans votre question.

Selon vous, « le temps ... est une invention humaine. » Pas exactement ! Lisez la définition ci- dessous, s'il vous plaît :
L'unité de temps du système international est la seconde (symbole s minuscule). La seconde est une unité de temps connue de manière très précise. Sa définition a évolué au cours de l'histoire. - le jour (symbole j en minuscule) qui vaut 24 heures.

http://www.lyc-valdedurance.ac-aix-mars ... MPS_2.html
Oui, l'unité pour mesurer le temps est une invention humaine. Mais l'idée du temps comme « notion fondamentale conçue comme un milieu infini dans lequel se succèdent les événements » est quelque chose de réel. Le temps passe, soit on le mésure, soit on l'ignore.

Il y a une mesure absolue pour l'homme, ses battements de cœur :
Le cœur ­humain bat en moyenne 1,16 fois par seconde. Cela représente environ 100 pulsations par minute (140 pour un enfant), soit plus de 100 000 par jour et 36,8 millions sur une année. Au total, le cœur aura battu en moyenne 2,9 milliards de fois dans la vie d’un homme français (dont l’espérance de vie est de 79 ans). Celui d’une femme (85 ans d’espérance de vie) grimpera même jusqu’à 3,1 milliards.
Il n'y a rien d'abstrait dans ce fait de la vie. En moyenne, l'homme dispose d'environ 3 milliards de battements de cœur pour servir son Seigneur pendant sa vie terrestre.

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar JCNDA » lun. 27 nov. 2017, 7:27

Cher TREBLA,
Combien vaut la seconde en physique quantique?
Cordialement
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4699
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar gerardh » lun. 27 nov. 2017, 11:02

______

Bonjour JCNDA

Le temps et l'espace sont des créations, non pas de l'homme, mais de Dieu. Dans la Genèse ils sont exprimés de manière allégorique, à l'aide de mots humains, accessibles pour les hommes de cette époque. Mais la réalité est plus profonde et elle n'est pas démentie par le texte biblique.


______

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar JCNDA » lun. 27 nov. 2017, 15:19

Le temps et l'espace sont des créations, non pas de l'homme, mais de Dieu.
Bonjour gerardh,
En effet, le temps et l'espace évolueront avec le temps.
Dernière édition par JCNDA le jeu. 03 mai 2018, 22:26, édité 1 fois.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar TREBLA » lun. 27 nov. 2017, 18:52

Cher JCNDA,

Merci pour votre question :
JCNDA : lun. 27 nov. 2017

Combien vaut la seconde en physique quantique ?
Dans la physique classique une seconde est définie « par le nombre d'oscillations de l'atome de césium ».
La durée d'une seconde correspond à exactement 9,19263177 milliards d'oscillations de cet élément chimique.
Ces 9, 2 milliards d'oscilliations de l'élément césium correspondent à la durée moyenne de 1, 16 battements de cœur ­humain.

Dans la physique nucléaire rien n'a changé.

E=mc2

Dans la formule ci-dessus, c correspond à la vitesse de la lumière.
La vitesse de la lumière est une constante physique (et un invariant relativiste).
c = 299 792 458 m/s

La seconde (s) correspond à 9, 2 milliards d'oscilliations de l'élément césium ou à 1, 16 battements de cœur ­humain.

Que le seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar JCNDA » mar. 28 nov. 2017, 15:25

[
Cher JCNDA,

Merci pour votre question :
JCNDA : lun. 27 nov. 2017

Combien vaut la seconde en physique quantique ?
Dans la physique classique une seconde est définie « par le nombre d'oscillations de l'atome de césium ».
Cher TREBLA,
Plus exactement, la seconde vaut 9 192 631 770 cycles de transition entre deux niveaux d'énergie d'un atome de césium.
Cette valeur est utilisée actuellement pour l'horloge atomique.
En transfert d'énergie de particules dans l'atome, on applique les équations quantiques.
On sait que pour un déplacement à haute vitesse le temps change, ce cycle devient différent.
La seconde ne vaut plus la seconde.
Il y a donc une incohérence sur le temps, d'où la signification de l'espace-temps.
En ce moment, des recherches sont effectuées pour une horloge nucléaire en utilisant les particules du nucléons afin d'éviter les perturbations extérieures.
Mais en travaillant ainsi sur l'atome, on fait intervenir une constante fondamentale dans les équations en physique.
Que devient l'espace-temps si cette constante varie, si on brise ainsi une symétrie?
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar TREBLA » mer. 29 nov. 2017, 5:22

Cher JCNDA,

Merci pour la définition de la seconde utilisée actuellement pour l'horloge atomique :
JCNDA : mar. 28 nov. 2017

Plus exactement, la seconde vaut 9 192 631 770 cycles de transition entre deux niveaux d'énergie d'un atome de césium
D'accord, pendant ces « 9 192 631 770 cycles de transition entre deux niveaux d'énergie d'un atome de césium », en moyenne, le cœur humain bat 1, 16 fois.

Vous dites que l'on « sait que pour un déplacement à haute vitesse le temps change, ce cycle devient différent. »

La vitesse de la lumière : c = 299 792 458 m/s (presque trois cents mille kilomètres par seconde).
Est-que que la vitesse de la lumière est considérée comme « un déplacement à haute vitesse » ?

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar JCNDA » mer. 29 nov. 2017, 16:15

Cher TREBLA,
Je suis d'accord sur un rythme régulier du coeur humain par rapport à mes cellules vivantes, pas celles des autres.
Son nombre décimal et son unité peuvent devenir différent avec un autre langage.

c est une constante d'Albert Einstein, même utilisée dans les équations quantiques, qui donne une vitesse de référence dans le vide de l'espace. Dans notre soleil, la lumière est piégée par les forces internes. Cette lumière sans masse suit la courbure de l'espace proche d'une étoile. De plus, un trou noir absorbe avec une courbure une étoile avec sa lumière. A vrai dire, la physique devient difficile à comprendre. La célérité de la lumière devient variable et dans un trou noir, je ne sais pas. Je pense qu'il faudrait éviter de l'énoncer car il y a sûrement une relation causale avec la constante du vide. Dans le document de départ, j'utilise deux constantes fondamentales pour recalculer cette célérité, bien sûr en changeant d'univers toute la physique s'écroule.
Vous dites que l'on « sait que pour un déplacement à haute vitesse le temps change, ce cycle devient différent. »
Le paradoxe des jumeaux dans la théorie de la relativité.
Soit deux jumeaux, A et B. Le jumeau A reste sur Terre pendant que le jumeau B voyage à très grande vitesse jusqu'à une étoile voisine. Au retour de B, on s'aperçoit que A, a plus vieilli que B. Il y a paradoxe à cause de la symétrie apparente de la situation.

En 1971, Joseph C. Hafele et Richard E. Keating ont fait tous deux le tour de la Terre en avion à réaction, l'un vers l'est et l'autre vers l'ouest. Ils ont comparé les temps relevés dans chaque avion par quatre horloges atomiques avec le temps relevé par des horloges identiques restées au sol. Bien que leurs résultats étaient affectés par la gravitation, ils étaient en accord avec la théorie de la relativité restreinte: le ralentissement du temps observé était de l'ordre de quelques dizaines de nanosecondes.
Cordialement,
Dernière édition par JCNDA le jeu. 03 mai 2018, 22:29, édité 1 fois.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar TREBLA » mer. 29 nov. 2017, 17:47

Cher JCNDA,

Merci pour votre réponse.
JCNDA : mer. 29 nov. 2017

Le paradoxe des jumeaux dans la théorie de la relativité.
Soit deux jumeaux, A et B. Le jumeau A reste sur Terre pendant que le jumeau B voyage à très grande vitesse jusqu'à une étoile voisine. Au retour de B, on s'aperçoit que A, a plus vieilli que B. Il y a paradoxe à cause de la symétrie apparente de la situation.
Ce paradoxe ne pose aucun problème pratique pour le vol spatial.
L'étoile la plus proche de notre système solaire. Proxima Centauri, également appelée Alpha Centauri C, est l'étoile la plus proche de notre système solaire, à une distance d'environ 4,22 années-lumière, soit 270 000 UA (unités astronimique : 1 UA = distance Terre-Soleil).
www.le-saviez-vous.fr/2010/08/letoile-l ... steme.html
A quelle vitesse voyage-t-il le jumeau B ?

1) à la vitesse de la lumière ? Le jumeau B mettrait 8, 44 années pour le voyage aller-retour.
2) à la vitesse d'Apollo 10 (record de vitesse d'un véhicule habité) ? Le jumeau B mettrait plus de deux cents mille (228 320, 55) années pour le voyage aller-retour.
3) à la vitesse du Concorde ? Le jumeau B mettrait plus de 4 millions (4 196 100) d'années pour le voyage aller-retour.

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar JCNDA » jeu. 30 nov. 2017, 15:31

Cher TREBLA,
Ce paradoxe ne pose aucun problème pratique pour le vol spatial.
En utilisant l'effet Doppler en relativité, les temps s'annulent.
2) à la vitesse d'Apollo 10 (record de vitesse d'un véhicule habité) ? Le jumeau B mettrait plus de deux cents mille (228 320, 55) années pour le voyage aller-retour.
3) à la vitesse du Concorde ? Le jumeau B mettrait plus de 4 millions (4 196 100) d'années pour le voyage aller-retour.
On observera rien.
1) à la vitesse de la lumière ? Le jumeau B mettrait 8, 44 années pour le voyage aller-retour.
Comment se comporteraient les atomes des cellules vivantes du corps humain subissant une accélération brutale jusqu'à cette vitesse et pendant cette vitesse?
Avez-vous une idée des techniques utilisées pour séparer les particules de leur atome?
Cordialement,
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar JCNDA » sam. 02 déc. 2017, 22:30

J'explique, avec une science quantique qui intervient dans la physique moderne et les lois de celle-ci, ma vision du temps. Celle qui donne un temps au temps.

L'analogie avec un trou noir permet de comprendre la dimension de l'espace-temps. La vitesse ralentit le temps et l'espace augmente ou les deux changent.

Les particules-énergie de nos cellules vivantes réagissent à l'univers de Dieu ou à des univers différents.

Actuellement, la raison d'un déclenchement hypothétique d'une expérience EMI est inconnue par l'homme. Cependant, on sait qu'un ralentissement du temps d'un atome provoque une autre dimension spatiale.
L'activité cérébrale de la personne cesse. Son esprit est là sans être là, entre deux mondes, dans un royaume proche de Dieu.

Selon les témoignages, l'expérience est éprouvante et très difficile au réveil : la personne a de vagues souvenirs de l'au-delà avec un manque de précision dû au temps différent antérieur. Puis, Dieu se dévoile pour cette personne.

L'homme s'efforce de donner une définition à notre matière constituée de vide avec les collisionneurs à particules. Pourra-t-il sauver son destin d'un potentiel déclin naturel ou de connaître ce rêve?
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Dieu et l'espace-temps

Message non lupar TREBLA » dim. 03 déc. 2017, 4:48

Cher JCNDA,

Merci pour votre question originale :
JCNDA : dim. 26 nov. 2017

Dieu permettra-t-il un jour à l'être humain de voyager dans des univers différents [?]
Il faut se rendre compte que l'être humain est un être avec des limites physiques. Il y a un âge maximum pour les êtres humains.

La longévité des personnages bibliques, telle qu'elle est évoquée dans le premier livre, la Genèse, est bien connue. Par exemple, selon le récit dans la Genèse, Mathusalem vit 969 ans.

En voyageant à la vitesse de la lumière, même un homme comme Mathusalem ne peut jamais sortir de sa propre "petite" galaxie.
On estime que la Terre se situe à environ 27 000 années‌-lumière du centre d'elle (la Voie lactée).
Le diamètre de la Voie lactée est estimé entre 100 000 et 120 000 années-lumière.

Selon Einstein, il est impossible de voyager à la vitesse de la lumière. Je vous propose la vidéo suivante :
https://m.youtube.com/watch?v=m0Et6PNQb ... 15b9bf8qRw

Supposons que Mathusalem avait voyagé pendant toute sa vie à la vitesse de la lumière, il n'aurait que traversé un peu plus de quatre pour cents de la distance vers la limite de la Voie lactée.
Les astronomes estiment qu'il y a entre 100 milliards et 200 milliards de galaxies dans l'univers connu. Une seule galaxie, comme la Voie Lactée, peut contenir plus de 200 milliards d'étoiles normales.

http://www.gurumed.org/2013/04/03/recen ... es-naines/
Que le Seigneur vous bénisse.


Revenir vers « Sciences & Technos »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit