Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Informatique - NTIC - Web 2.0 - Robotique - Mathématiques - Bioéthique
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par etienne lorant » lun. 25 nov. 2013, 11:53

Et ne nous embrassons plus non plus, ne faisons plus d'enfants - c'est trop dangeureux !

Se serrer les mains transmettrait en effet trop de bactéries.

Pour lutter contre la transmission de bactéries, il faut cesser de nous serrer les mains. C'est ce qu'affirme le site The Atlantic, qui s'appuie sur une étude très sérieuse du Journal Of Hospital Infection. Il recommande de se saluer dorénavant en se touchant les poings. Un habitude qui serait salvatrice.

Une équipe de recherche médicale de West Virginia University affirme dans The Journal of Hospital Infection que «jusqu'à 80% des individus conservent, après s'être lavés les mains, sur leurs doigts et dans la paume des bactéries susceptibles de transmettre des maladies».

«Nous en déduisons que se toucher les poings est dans un hôpital une alternative efficace au fait de se serrer les mains. Cela peut conduire à une diminution de la transmission des bactéries et améliorer la santé et la sécurité des patients et du personnel».

L'équipe de chercheurs a constaté que se serrer la main expose 3 fois plus de surface de peau que le contact des poings et dure près de trois fois plus longtemps.

Il y a quelques jours lors de la Journée européenne de la sensibilisation aux antibiotiques, des chercheurs britanniques ont fait part de leurs craintes dans un éditorial publié dans The Lancet Infectious Diseases. L'apparition de bactéries multirésistantes pourrait conduire à l'annihilation de nombreux progrès médicaux réalisés depuis un siècle.

http://www.lalibre.be/actu/sciences-san ... 6f7f343162
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par etienne lorant » lun. 25 nov. 2013, 16:25

La poignée de main dangereuse... il y a de temps en temps de telles découvertes qui obligent à sourire et à se demander où les chercheurs ont bien pu puiser leur science ! Si se serrer la main est dangereux, alors qui du danger du baiser ! Est-ce pour en arriver à nous dire qu'il est plus sage pour l'humanité de se reproduire via des éprouvettes ?!? Du reste, les hommes politiques en campagne ne cessent de serrer des mains... ce sont eux qui le font le plus - et comme ils ont la vie longue !!!

:exclamation:
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par Peccator » lun. 25 nov. 2013, 16:50

Pasteur refusait de serrer la main.

L'article se limite à l'hôpital : il s'agit de lutter contre les maladies nosocomiales.

Un hôpital, c'est un lieu où se rassemblent beaucoup de personnes malades et beaucoup de personnes fragiles. Ce n'est pas un endroit comme un autre.
Dans ce contexte, et alors qu'on a effectivement de plus en plus de difficultés devant les souches multi-résistantes, il me semble parfaitement judicieux d'arrêter de se serrer les mains (à l'hôpital).


Par contre, je considère que se toucher les poings est ridicule : on peut très bien faire un salut de la tête ou du buste, à l'orientale, et comme on l'a longtemps fait en Europe avant que la poignée de mains ne s'impose.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par etienne lorant » lun. 25 nov. 2013, 17:41

Peccator a écrit : L'article se limite à l'hôpital : il s'agit de lutter contre les maladies nosocomiales.
Je comprends mieux ainsi... j'avais lu trop vite. Je me souviens à présent avoir lu un autre article concernant des surinfections en milieu hospitalier, dus au fait que le personnel infirmier n'a pas toujours le temps de se laver correctement les mains entre deux soins urgents...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11099
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par Fée Violine » mar. 26 nov. 2013, 16:00

Peccator a écrit :Par contre, je considère que se toucher les poings est ridicule : on peut très bien faire un salut de la tête ou du buste, à l'orientale, et comme on l'a longtemps fait en Europe avant que la poignée de mains ne s'impose.
Ou joindre les mains sur son coeur, comme font les Indiens, ce qui est gracieux et courtois.
Je trouve aussi que l'idée de se toucher les poings est ridicule !Ça fait même agressif.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par Peccator » mar. 26 nov. 2013, 17:22

Ou alors, il faut arrêter de se dire "bonjour", et dire à la place "yo, mon frère !", ou un truc du genre...
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Chemin80
Censor
Censor
Messages : 60
Inscription : mar. 30 août 2011, 13:02

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par Chemin80 » mar. 26 nov. 2013, 19:25

On ne sert plus la main... Déjà qu'on n'a plus le temps de parler avec les gens... Autant les faire soigner par des robots tant qu'on y est, çà coûte moins cher en plus...

Avatar de l’utilisateur
bellisa
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : mar. 19 nov. 2013, 19:36

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par bellisa » mer. 27 nov. 2013, 14:20

etienne lorant a écrit :Et ne nous embrassons plus non plus, ne faisons plus d'enfants - c'est trop dangeureux !

Se serrer les mains transmettrait en effet trop de bactéries.

Pour lutter contre la transmission de bactéries, il faut cesser de nous serrer les mains. C'est ce qu'affirme le site The Atlantic, qui s'appuie sur une étude très sérieuse du Journal Of Hospital Infection. Il recommande de se saluer dorénavant en se touchant les poings. Un habitude qui serait salvatrice.

Une équipe de recherche médicale de West Virginia University affirme dans The Journal of Hospital Infection que «jusqu'à 80% des individus conservent, après s'être lavés les mains, sur leurs doigts et dans la paume des bactéries susceptibles de transmettre des maladies».

«Nous en déduisons que se toucher les poings est dans un hôpital une alternative efficace au fait de se serrer les mains. Cela peut conduire à une diminution de la transmission des bactéries et améliorer la santé et la sécurité des patients et du personnel».

L'équipe de chercheurs a constaté que se serrer la main expose 3 fois plus de surface de peau que le contact des poings et dure près de trois fois plus longtemps.

Il y a quelques jours lors de la Journée européenne de la sensibilisation aux antibiotiques, des chercheurs britanniques ont fait part de leurs craintes dans un éditorial publié dans The Lancet Infectious Diseases. L'apparition de bactéries multirésistantes pourrait conduire à l'annihilation de nombreux progrès médicaux réalisés depuis un siècle.

http://www.lalibre.be/actu/sciences-san ... 6f7f343162
Ceci est une abomination!

vous vous sentirez certainement bien moins malade, mais quel interet y a t'il? sauf d'etre emprunt par la peur, comme attiré vers un pecher d'egoisme: mettant ausi un frein à nos actions de coeur envers ceux qui ont plus de soufrance en eux que nous meme de se sentir en "sécurité" illusoire. il faut simplement se laver les mains. et d'ailleur il faut aussi laisser son propre corp combattre les microbes. auj il y a des medications importantes qui soignent mais le plus grand soin à prendre c'est d'être assez fort en soi pour tendre la main malgres les plus malades. et ce qui rend bien plus malade n'est pas la maladie, mais bien de ne penser qu'à soi et à sa maladie, plus qu'à celle de ceux qui en sont atteint. se laver les mains suffit à ne pas etre souillé , prendre soin de soi est important sans pour autant delaisséle soin que l'on se doit d'apporter aux autres malgres tout. hors cela ne tend pas à l'equilibre de ne pas tendre la main malgres ce qui peut vous affecter...car vous serez bien plus affecté en vous que la maladie en elle meme de vous isoler ainsi (attisé par une peur ) et vous isolerez ainsi celui qui a besoin d'une main tendue et charitable...il faut etre juste prudent envers ce qui peut affecter, mais rester fort vis a vis de nos actions evidente de coeur qui vous ameneraient vers une guerison bien plus charitable emplie de grâce et de bénédiction pour une multitude, comme à vous meme. Le seigneur jesus christ n'a aucunement peur de guerir un malade atteint de la lepre et de l'en délivrer, car il est la bonté meme et le tout puissant et le createur. et meme si nous sommes que bien petits , nous nous devons d'agir en se sens. voyez bien plus fort en cela que de penser à vous meme qui vous reduirait à la taille d'un petit pois et ne donnant que vers celui qui a besoin d'un acte charitable, une image evidemment bien plus malade que la maladie en elle meme. fraternellement. isabelle

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par Peccator » ven. 29 nov. 2013, 1:25

bellisa a écrit :Ceci est une abomination!
Non, ceci est la conclusion logique de ce qu'on demande, à juste titre, aux hôpitaux de lutter contre les maladies nosocomiales, et de la multiplication de souches bactériennes multi-résistantes face auxquelles on a de moins en moins de moyen de lutter. Donc, mieux vaut prévenir que guérir.
vous vous sentirez certainement bien moins malade, mais quel interet y a t'il?
Eviter de mourir d'une infection grave attrapée à l'hôpital, alors qu'une mesure très simple permet de l'éviter.
mettant ausi un frein à nos actions de coeur envers ceux qui ont plus de soufrance en eux
Honnêtement, je passe actuellement pas mal de temps à l'hôpital. La poignée de médecin, je m'en moque pas mal. Les actions de coeur que j'attend, c'est que mon père soit soigné comme un être humain, et non comme des résultats d'analyse, des graphiques sur des appareils et des dosages de médicaments. Les actions de coeur que j'attend, c'est que des soignants pensent à lui donner à manger pour que quand on arrive en début d'après midi, on ne voit pas un plateau repas auquel il n'a pas touché, puisqu'il n'a pas la force de tenir une cuiller. Si on n'était pas là pour le nourrir le soir, il ne mangerait pas de la journée. Une poignée de main machinale, donnée sans y penser, franchement, je m'en tape. Je préfèrerais largement une salutation de la tête, qui montrerait que mon interlocuteur fait attention à son geste et aux conséquences possibles de son geste.
il faut simplement se laver les mains.
Justement non : cette étude montre qu'après le lavage de mains, la plupart des gens ont encore des bactéries pathogènes sur leurs mains.
et d'ailleur il faut aussi laisser son propre corp combattre les microbes.
Heu... quand le corps est faible et le microbe costaud, c'est mal barré. Vous savez qu'on meurt de maladies infectieuses ?
auj il y a des medications importantes qui soignent mais le plus grand soin à prendre c'est d'être assez fort
Et que fait on quand le corps est trop faible, et les médicaments sans effet ?
se laver les mains suffit à ne pas etre souillé
Non, justement. Ca ne prévient pas la souillure, et ça ne la nettoie pas suffisamment.
Le seigneur jesus christ n'a aucunement peur de guerir un malade atteint de la lepre et de l'en délivrer, car il est la bonté meme et le tout puissant et le createur.
Certes. Mais les médecins, les soignants, les visiteurs, les aumôniers... ne sont que des hommes, eux.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
bellisa
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : mar. 19 nov. 2013, 19:36

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par bellisa » dim. 01 déc. 2013, 11:14

Non, ceci est la conclusion logique de ce qu'on demande, à juste titre, aux hôpitaux de lutter contre les maladies nosocomiales, et de la multiplication de souches bactériennes multi-résistantes face auxquelles on a de moins en moins de moyen de lutter. Donc, mieux vaut prévenir que guérir.
oui c'est abominable à le lire, comme à le vivre. la science a du bon. mais le bon sens est bien meilleur malgres la maladie que celle de ne plus ecouter son bon sens a la seule logique qui nous retient et vous rend inerte ...vous etes a cet instant paralytique, plus que de voir au delà du poyuvoir de guerison et de la toute puissance de jesus christ.

Suivre une mauvaise doctrine peut nous rendre bien plus malade que d'aller vers le soin direct et bien plus puissant que tout!

certe , comme vous dites, il faut se laver les mains, mais si vous ne touchez pas le malade, vous ne pourrez etre atteint et ni lui et ni vous ne pourrez simplement guerir! vous n'apporterez qu malade que crainte, peur et camouflets! un bon medecin, prend certe des protection, comme un patient, comme un parent aimant qui eut aider, mais vous vous devez comme un medecin d'apportez au coeur du malade guerison, confiance et amour. etre plus fort que la maladie c'est dejà la combattre simplement par des actions certe de prudence mais sans qu'elle nous aveugle vers la mefiance inconsidérée! car cela ne guerit pas le malade et ne lui donne ni amour, ni confiance et ne le ramene, ni en vous, le lien le plus charitable d'affection direcet que nous devrions lui prodiguer. il faut se monter plus fort que cela...tout comme ses bacteries que l'on met dans vos tetes, ce sont bien celles là qui souillent vos mains. et fletrissent vos actions de bons coeur. si vous avez peur de souffrir plus que celui qui en souffre dejà alors vous etes atteint plus grandement par un pecher qui vous amene vers une securité : vous etes dans l'illusion de bien faire. plus que d'apporter du bien.tout est bon meme dans nos actions; comme dans nos pensées mais les plus gros microbes qui vous rendent plus malades encore sont bien ceux qui pourissent toutes vos bonnes actions.

reduisant votre affection, votre bon coeur et la profondeur de notre foi qui vaut bien toutes les souffrances pour alleger le coeur de ceux qui souffrent bien plus. cela vous recentre sur un pecher d'ignorance et d'egoisme. vous savez ma maman aussi a été atteinte d'une maladie nosocomiale à l'hopital, mais bien plus fort en elle elle avait la foi et du coeur, elle l'a bien combattue, vec l'aide des medicaments, mais surtout grâces à ceux qui l'ont soutenu et directement sans penser à en etre atteint eux meme: ainsi ils l'ont sauvé comme en elle meme par des actions directes. etre plus fort c'est passer ses barrieres de la peur, et ainsi en delivrer celle ou celui que l'on aime et s'en relever encore plus fort que la maladie environnante, comme naissante au coeur de celui qui souffre.

L'union est bien et plus grandement forte et puissante dans des gestes d'amour comme par la priere, comme par les agissements de jesus christ et comme il nous l'a enseigné. il faut savoir souffrir plus qu'à soi meme et savoir donner aux autres ce qu'ils ont besoin de l'amour et de cette voix de guerison qui nous en delivre selon la volonté du bon dieux.

vous en voulez à ceux qui soignent mal dans ses sens ou ils ne s'impliquent pas dans de simples gestes d'amour et d'affection comme de tenir une cuillere et d'apporter nourriture dans la bouche de votre parent. amener lui non seulement ce bon soin et ce bon sens, car plus que de la nourriture vous amenerez le geste à la bonne parole et beaucoup d'amour d'un proche que de celui qui est depassé par ce qui l'entoure tel un homme , personnel soignant qui courent sans se soucier du premier soin à apporter: de la compassion , de la charité et du bon coeur dans ses agissements.

faites le pour celui que vous aimez, et laissez de cotés cette colere, ou alors qu'elle vous amene à vous depasser vous meme dans vos action afin qu'elle ne vous freinent. lavez ses mains suffit et le reste est bien tout!

gardez fiance en votre foi, comme au seigneur jesus christ.

et vous savez il faut des medecins qui guerissent, previennent et agissent, mais la plus belle des guerisons est celle que l'on donne de bonne foi sans se soucier de ce qui peut bien nous souiller.....le seigneur jesus christ est toute puissance et toute guerison en premier lieu et place en tout. et si il ramene a lui une personne et l'eteint à la vie, c'est que c'est selon la volonté de dieu et pas de la notre. il faut savoir mourrir à soi meme en sa foi afin de mieux la redonner. regardez comment une femme avez lavé les pieds du seigneur jesus. simplement pour qu'il ne soit pas souillé du sol qu'il avait foulé. mais ce qui l'atteint bien plus au coeur de dieu, c'est l'action de cette femme a prendre soin et non le soin en lui meme.

quand aux etudes medicales: la verité est trop souvent etoufée!
il y a des hommes de sciences qui ont trouvé les bons medicaments et il faut les utiliser car cela nous aide grandement a combattre certaine maladies: seulement il y a des medications qui nous apportent d'avantage de maladies que la maladie en elle meme! attention là aussi. voyez vous auj on met de l'aluminium dans certains vaccins(le vaccin est bon, mais l'alluminium n'a rien a faire dans la pseudo fixation de ce vaccin!!!!rien!) et donc il amene là d'autres soucis....la science a du bon mais pas dans tout. il faut garder un oeil ouvert aussi sage et prudent que la prudence premiere de se laver les mains mais de ne pas avoir peur de tout, seulement etre juste en tout. et par la foi, par jesus christ, on peut bien guerir selon la volonté de dieu, la notre, comme de celui qui est toute puissance: jesus christ, comme par la sainte vierge Marie. ne l'oublions pas! plus que de vouloir egoistement oubliez celui qui en souffre et de s'eloigner ainsi de la sainte verité.


oui, on est parfois comme vous dites mal barrés, suivant ce dont quoi l'on souffre. et pas tous egaux devant une meme maladie. mais c'est aussi la volonté de dieu, c'est ainsi. on vie et on meurt un jour, cela fait parti de la creation, comme en tout: un eternel recommencement.

combien j'ai dejà souffert dans ma vie, mais c'est ainsi. et retrouver la voix du christ est bien plus fort que toutes les souffrances vecues! cela fortifie votre foi ou bien vous en eloigne. ne vous eloignez pas de ce que vous faites de bien. il y a assez de medecin pour vous aider mais personne ne peut aider ce malade parent comme en vous meme a etre bien forts dans toutes les petites actions de soin qui viennent reconforter le coeur de l'un comme de l'autre.

bien sur qu'on en veut à quelqu'un , mais comprenez ce qu'il est bien plus sain de se rapprocher.


un jour, j'ai lu une histoire sur une sainte femme en bretagne, il y a des sciecles. Elle avait pourtant un rang elevé dans la société dans laquelle elle vivait à l'epoque,n et pourtant : rien! ni la peur de donner, comme d'aimer ne la freinait dans ses actions comme dans ses prieres. elles aidaient les malades, les plus pauvres et misereux, malgres la grâce, les parfums dont elle etait lavée tous les jours. et elle sauva plus qu'à penser à elle meme: des milliers de pauvres et sans se poser plus de questions! elle lava les plaies direcetement avec son propre linge qui en etait souillée de leur sang, elle prena toujours soin des plus pauvres, meme atteints de maladies infectieuses. et pourtant elle ne les a pas eu! cette force de bon coeur comme en oeuvre a été une benediction pour ceux qui souffrent et voyez, la maladie dont ils etaient atteints! meme si certains mourraient, c'est ainsi.

bon dimanche à vous et bon courage pour cette personne qui souffre a vos cotés.

isabelle

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par Peccator » dim. 01 déc. 2013, 23:02

Si vous ne voyez pas comment montrer des actes d'amour à un patient ou à ses proches autrement qu'en leur serrant la main, alors la situation est grave...

Au lieu de poignées de mains froides et machinales, montrons de l'attention sincère à l'autre, des sourires, de l'écoute. Ca, ce sont des actes d'amour, qui aident et qui guérissent.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1127
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par astre » lun. 02 déc. 2013, 6:59

Peccator a écrit :Au lieu de poignées de mains froides et machinales, montrons de l'attention sincère à l'autre, des sourires, de l'écoute. Ca, ce sont des actes d'amour, qui aident et qui guérissent.
Tout à fait d'accord, le malade a besoin d'attention véritable qui vient du fond du coeur et non de gestes mécaniques ... et ceci est aussi valable dans la vie de tous les jours... distribuons autour de nous de l'AMOUR ....
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

Chemin80
Censor
Censor
Messages : 60
Inscription : mar. 30 août 2011, 13:02

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par Chemin80 » lun. 02 déc. 2013, 17:20

Le toucher fait partie intégrante des soins, et dans certains services, cette poignée de main est importante pour les patients, surtout ceux qui y sont régulièrement/ à long terme. Cà c'est mon point de vue de soignante.

Et d'un point de vue de malade, car je fréquente les deux côtés, un soignant qui passe par le toucher me rassure énormément, bien plus encore qu'un sourire. Quand le corps souffre, ces petits rien vous rendent un statut de personne, on est plus un numéro de porte de chambre.

Sauf service pointu, si on enlève le peu de geste "humains" vers l'autre, il reste quoi? Surtout qu'avant tout soin on est sensé se laver les mains, aujourd'hui on le peut très facilement avec du gel hydro-alcoolique, donc l'hygiène... Pendant qu'on y est, mettons-nous à 3 mètres des gens pour leur parler, des fois qu'on soit porteur-sain d'un germe respiratoire, etc...

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par etienne lorant » lun. 02 déc. 2013, 18:27

Chemin80 a écrit :Le toucher fait partie intégrante des soins, et dans certains services, cette poignée de main est importante pour les patients, surtout ceux qui y sont régulièrement/ à long terme. Cà c'est mon point de vue de soignante.

Et d'un point de vue de malade, car je fréquente les deux côtés, un soignant qui passe par le toucher me rassure énormément, bien plus encore qu'un sourire. Quand le corps souffre, ces petits rien vous rendent un statut de personne, on est plus un numéro de porte de chambre.

Sauf service pointu, si on enlève le peu de geste "humains" vers l'autre, il reste quoi? Surtout qu'avant tout soin on est sensé se laver les mains, aujourd'hui on le peut très facilement avec du gel hydro-alcoolique, donc l'hygiène... Pendant qu'on y est, mettons-nous à 3 mètres des gens pour leur parler, des fois qu'on soit porteur-sain d'un germe respiratoire, etc...
Merci ! :coeur:
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
bellisa
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : mar. 19 nov. 2013, 19:36

Re: Ne nous serrons plus la main, c'est trop dangereux !

Message non lu par bellisa » mer. 11 déc. 2013, 11:13

Peccator a écrit :Si vous ne voyez pas comment montrer des actes d'amour à un patient ou à ses proches autrement qu'en leur serrant la main, alors la situation est grave...

Au lieu de poignées de mains froides et machinales, montrons de l'attention sincère à l'autre, des sourires, de l'écoute. Ca, ce sont des actes d'amour, qui aident et qui guérissent.
C'est exactement ce que je voulais vous dire! voir au delà d'une main tendue...c'est tendre son coeur. courage à vous et je vous souhaite ainsi qu'à votre proche que du bien à venir, et evidemment que l'amour soit plus fort en tout. Que la paix du christ vous accompagne en chemin et que la sainte vierge Marie vous protege avec grâce et tendresse dans toutes vos afflictions et vous donne force; courage et amour dans chacunes de vos elans et actions de coeur. mais ne soyez pas credule, vous souffrez autant que la personne qui souffre: soyez plus fort pour elle meme, comme en vous et en tout. et meme si c'est difficile il faut avancer par amour. et si le saint esprit en decide autrement, c'est la volonté de dieu par amour egallement pour celle qui souffre comme par amour pour vous.
isabelle

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités