L'apparition de la vie sur la terre

Informatique - NTIC - Web 2.0 - Robotique - Mathématiques - Bioéthique
TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lupar TREBLA » dim. 28 janv. 2018, 14:30

Cher Panisse,

Merci pour votre question.
Panisse : dim. 28 janv. 2018
Bonjour Trebla,

Quelle datation raisonnable donneriez-vous à la Terre et à ses habitants ?
Et sur quelle données vous appuyez-vous ?
Lisons :
Encyclopédie du dix-neuvième siècle,
répertoire universel des sciences,
des lettres et des arts avec la biographie de tous les hommes célèbres

tome quinzième
PARIS
1 janvier 1852
au bureau de l'Encyclopédie du XIXe siècle

Ils n'y trouvèrent de place dans aucune hôtellerie, et Marie mit au monde, dans une étable, notre divin Sauveur , dans la nuit du 25 décembre de l'an 4004 depuis la création du monde , selon l'opinion commune. (p 507)
Selon l’extrait de l’article ci-dessus, Jésus est né « 4004 depuis la création du monde. »
Aujourd’hui est le 28 janvier de l’an 2018 depuis la naissance de Jésus.
Faisons le calcul : 4004 + 2018 = 6022.

Vous pouvez constatez vous-même que, « selon l'opinion commune » de l’époque (1852), le monde était encore assez jeune.

Question : Pourquoi le monde a-t-il vieilli si vite depuis 1852 pour les évolutionnistes ?

Que le Seigneur vous bénisse.

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lupar TREBLA » dim. 28 janv. 2018, 21:47

Cher Panisse,

Merci pour votre réponse.
Panisse : dim. 28 janv. 2018

Fort bien Trebla,

Merci pour votre réponse à laquelle j'adhère malgré les quolibets de beaucoup.
[...]
l'humanité : - lire le chapitre 4 - Jésus nous dévoile l’âge véritable de l’humanité.
Dieu « nous dévoile l’âge véritable de l’humanité » dans la Sainte Écriture.
Le calendrier juif est basé sur chronologie biblique.

Selon le site : Le Calendrier Juif
-3761
An 1 D.ieu crée le monde, les corps célestes, la nature, les animaux et l'homme.
[...]
28 janvier 2018 (12 Shvat 5778) Vous comprenez tout sur le Calendrier Juif !
http://www.calj.net/histoire
Selon le calendrier juif, Dieu a créé « le monde, les corps célestes, la nature, les animaux et l'homme » dans l’an 1.
Selon le calendrier juif, on est aujourd’hui dans l’année 5778 depuis la création de l’Univers.

Je crois que la chronologie biblique est fiable.

Que le Seigneur vous bénisse.

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L’adam formé de la poussière de l’argile rouge

Message non lupar TREBLA » lun. 29 janv. 2018, 14:43

Cher Trinité,

Merci pour votre réponse.
Trinité : sam. 27 janv. 2018

Bonsoir Trebla,

En ce qui concerne la théorie de l'évolution,je vous accorde quelle n'a pas tellement progressée, mais il y a un moment que la position génération spontanée a été abandonnée.
Wilkipédia:
La génération spontanée est une notion aristotélicienne tombée en désuétude, faisant la supposition de l’apparition sans ascendants, d’êtres vivants à partir de la matière inanimée. Cette notion est similaire à la conception moderne d'abiogénèse.
« La génération spontanée est une notion aristotélicienne tombée en désuétude. »

Votre source nous informe : « Cette notion est similaire à la conception moderne d'abiogénèse. »

La génération spontanée, alias l’abiogénèse.

Malheureusement, les évolutionnistes n’ont pas abondonné cette notion aristotélicienne. Ils n'ont que changé le nom de l'idole. Actuellement l’idole s’appelle, entre autres, ABIOGENÈSE.

Que le Seigneur vous bénisse.

Christophe B
Censor
Censor
Messages : 125
Inscription : sam. 03 oct. 2015, 17:24
Conviction : Catholique
Localisation : Ile de France

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lupar Christophe B » mar. 30 janv. 2018, 18:01

Bonjour,

Je vous conseil la lecture de cet article, que je trouve très instructif !


Origine de la vie : la fin d'une impasse
Depuis un demi-siècle, les scientifiques cherchent à déterminer quel élément essentiel au vivant est apparu en premier. Et si la réponse était... aucun !
PAR CHLOÉ DURAND-PARENTI
Modifié le 10/04/2015 à 12:59 - Publié le 09/04/2015 à 06:05 | Le Point.fr

Sur le chemin pavé d'embûches qui remonte aux origines de la vie, "c'est plus qu'une simple piste, c'est une véritable avancée", estime Robert Pascal, directeur de recherche à l'Institut des biomolécules Max Mousseron (IBMM/CNRS/université de Montpellier 1). Selon ce scientifique, vice-président de la Société française d'exobiologie, des chercheurs britanniques viennent d'ouvrir une voie particulièrement prometteuse dans le domaine de la chimie prébiotique, celle qui étudie les réactions permettant le passage de simples molécules inanimées à la toute première cellule vivante.
Depuis plus d'un demi-siècle, les spécialistes se disputent pour savoir qui du métabolisme (c'est-à-dire l'ensemble des réactions chimiques permettant à un organisme de se maintenir en vie), du support de l'information génétique (ADN) ou de l'encapsulage, permettant d'isoler ces éléments du milieu extérieur (qui prend la forme d'une membrane phospholipidique chez les cellules actuelles), est apparu en premier. Un vrai casse-tête, à l'image de l'histoire de l'oeuf et de la poule dans laquelle chaque élément semble avoir besoin de l'autre pour exister. Or, dans un article récemment publié dans la revue spécialisée Nature Chemistry, l'équipe dirigée par John Sutherland au Laboratoire de biologie moléculaire (LMB) de Cambridge montre, expérience à l'appui, que ces trois éléments ont très bien pu apparaître en même temps !

Dans leur laboratoire, les chercheurs du LMB ont fait réagir ensemble du cyanure d'hydrogène (HCN), du sulfure d'hydrogène (H2S) et des ions de cuivre (Cu), sous l'action d'un rayonnement ultraviolet simulant la lumière du Soleil. Des ingrédients simples qui ont généré une remarquable série de réactions chimiques conduisant à la formation à la fois de nucléotides - les briques de base de l'ADN -, de sucres et de nombreux acides aminés impliqués dans la synthèse des protéines et dans le métabolisme, mais aussi de glycérol, l'un des précurseurs des lipides entrant dans la composition des membranes cellulaires. "C'est très important, car cela signifie que ces éléments ont pu co-évoluer et collaborer à l'apparition de la vie", explique Robert Pascal au Point.fr. Bien sûr, rien ne dit que les choses se soient passées exactement comme dans ce laboratoire de Cambridge - c'est même peu probable -, mais la démonstration ouvre néanmoins de toutes nouvelles perspectives.
Un élément importé par les météorites ?

Examinons maintenant les éléments de cette "recette". Étaient-ils bien présents dans l'environnement de la Terre primitive, quelque part entre - 3,2 milliards d'années (où de premiers fossiles convaincants témoignent de la présence du vivant sur Terre) et - 4,4 milliards d'années (c'est-à-dire quand la Terre a été suffisamment refroidie pour abriter des océans) ? "La présence de sulfure d'hydrogène (H2S) est assez évidente puisqu'il s'agit d'un produit rejeté par les volcans qui étaient alors très nombreux et très actifs. Pour ce qui est du cuivre, on pense que l'océan primitif en contenait peu, mais si on se dit qu'il y avait une diversité d'environnements, il est tout à fait vraisemblable qu'il ait pu être abondant à certains endroits et pas du tout à d'autres", note Robert Pascal.
"Ce qui pose le plus question, c'est le cyanure d'hydrogène (HCN). Il a pu être apporté par les météorites [c'est d'ailleurs ce que suggère l'équipe de John Sutherland, NDLR], sauf que celles que nous avons analysées jusqu'ici n'en contiennent pas beaucoup. Il a pu aussi éventuellement se former sous l'effet des UV et des éclairs, à partir des éléments présents dans l'atmosphère, mais il y a là une inconnue, car on ignore la composition précise de celle-ci", reconnaît le vice-président de la Société française d'exobiologie.
La piste mérite maintenant d'être creusée. D'autant plus que dans cette équation, HCN semble bien être la seule source de carbone nécessaire à l'émergence du vivant. Une constatation qui est loin d'être sans intérêt pour la recherche de la vie ailleurs dans l'Univers.

Dieu forma Adam de la poussière de sol.

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lupar TREBLA » mer. 31 janv. 2018, 17:32

Cher Christophe B,

Merci pour votre intervention.
Christophe B : mar. 30 janv. 2018

Je vous conseil la lecture de cet article, que je trouve très instructif !
[...]
Sur le chemin pavé d'embûches qui remonte aux origines de la vie, "c'est plus qu'une simple piste, c'est une véritable avancée", estime Robert Pascal, directeur de recherche à l'Institut des biomolécules Max Mousseron (IBMM/CNRS/université de Montpellier 1). Selon ce scientifique, vice-président de la Société française d'exobiologie, des chercheurs britanniques viennent d'ouvrir une voie particulièrement prometteuse dans le domaine de la chimie prébiotique, celle qui étudie les réactions permettant le passage de simples molécules inanimées à la toute première cellule vivante.
Robert Pascal est directeur de recherche à l'Institut des biomolécules Max Mousseron (IBMM/CNRS/université de Montpellier 1).

Néanmoins, ce scientifique ne parle pas de faits scientifiques lorsqu'il parle de l'idée d'un « passage de simples molécules inanimées à la toute première cellule vivante ».
Trinité : sam. 27 janv. 2018

En ce qui concerne la théorie de l'évolution,je vous accorde quelle n'a pas tellement progressée, mais il y a un moment que la position génération spontanée a été abandonnée.
Wilkipédia:
La génération spontanée est une notion aristotélicienne tombée en désuétude, faisant la supposition de l’apparition sans ascendants, d’êtres vivants à partir de la matière inanimée. Cette notion est similaire à la conception moderne d'abiogénèse.
Robert Pascal est directeur de recherche à l'Institut des biomolécules Max Mousseron (IBMM/CNRS/université de Montpellier 1).

Néanmoins, Robert Pascal croit encore en l'existence de « réactions permettant le passage de simples molécules inanimées à la toute première cellule vivante ».

Robert Pascal croit encore en « l’apparition, sans ascendants, d’êtres vivants à partir de la matière inanimée ».

Robert Pascal croit encore en la « génération spontanée [...] une notion aristotélicienne tombée en désuétude ».

Donc, Robert Pascal ne parle pas comme scientifique mais plutôt comme croyant.
Robert Pascal est un fidèle qui adhère encore à « une notion aristotélicienne tombée en désuétude ».

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1326
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lupar Xavi » mer. 31 janv. 2018, 19:12

Bonsoir à tous,
Est-ce que la matière peut créer la vie ?

Est-ce que vous proposez que le temps peut créer la vie ?
Ce n’est évidemment pas la matière, ni le temps, qui « crée », c’est Dieu.
Donc, sans intervention divine, la matière sans vie reste sans vie. Le temps ne peut pas changer ce fait.

La matière stérile reste stérile

Oui, Dieu a créé « la matière, les atomes, l'énergie et tout le " bataclan " » ex nihilo
Personne ne le conteste dans ce sujet. Toute vie vient de Dieu.

La question qui se pose ici est plus subtile : Est-ce que la matière peut produire la vie ? Il s’agit ici de la vie végétale ou animale, avant la création de l’humanité à l’image de Dieu. Comme Trebla le dit bien le 25 septembre 2017 : « Il s'agit de la vie du monde physique. Il est question d'êtres vivants dans le domaine de la biologie ».

Aussi, il vaut mieux éviter ici toute confusion en évoquant la création de l’humanité qui a une double nature qui n’est pas seulement biologique, mais aussi spirituelle.

Le sujet de ce fil est l’apparition de la vie biologique.

A cet égard, Trebla écrit le 27 août 2017 :
Dieu n'a pas mis l'information nécessaire pour produire la vie dans « la matière , les atomes , l'énergie et tout le " bataclan " » .
La création de la vie a requis une action (intervention divine) supplémentaire de la part du Créateur.
Ici, des nuances paraissent nécessaires.

Certes, la Genèse nous révèle une création par étapes (les « six » jours »), indiquant des paroles et des actions supplémentaires successives du Créateur, mais elle nous révèle aussi, clairement, le fait que c’est « la terre » qui produit les végétaux le troisième jour puis les êtres animés le cinquième jour.

Donc, Dieu a pu mettre « l’information nécessaire pour produire la vie » dans la terre qu’il a créée avec ses lois naturelles.

Rien ne permet d’affirmer le contraire.

En effet, la création en six jours ne permet en rien d’en déduire que les interventions successives du Créateur n’aient pas été en harmonie avec la terre déjà créée par le même Divin Créateur, ni que les vies nouvelles que Dieu a fait produire par la terre aient immédiatement reçu une forme ou un développement équivalents à l’état actuel des créatures.

Dès lors que c’est « la terre », et non directement Dieu, qui a produit les végétaux puis les animaux, rien ne permet d’exclure que cette production se soit étendue dans le temps, durant des milliards d’années, conformément aux caractéristiques chimiques et autres de cette terre créée, avec des évolutions et des mutations selon les lois de ces caractéristiques de la terre telle que Dieu l’a créée.

Actuellement, nul ne sait « comment » la terre a pu produire des vivants (au sens biologique, végétal ou animal). Dieu dit et cela fut.

Rien ne permet d’exclure des découvertes scientifiques futures pour éclaircir cette question qui ne fait pas l’objet de dogmes, mais seulement d’opinions personnelles qu’il faut exprimer avec prudence.

Trebla écrit les 29 et 30 août 2017 :
la « matière , les atomes , l'énergie et tout le " bataclan " » du Soleil ne contiennent pas d'information génétique.
Donc, le Soleil ne contient aucune information concernant la création de la vie.

Vous êtes d'accord qu'on ne trouve pas d'acide désoxyribonucléique, ou ADN dans « la matière, les atomes, l'énergie et tout le " bataclan " » du Soleil.
Voilà un fait scientifique :
L'ADN ne peut pas exister si la température dépasse les 190 degrés.
La température du Soleil dépasse les 190 degrés.
Donc, il n'y a pas d'information concernant la création de la vie dans les atomes du Soleil.
Rien ne me semble permettre de déduire de ces observations sur l’ADN qu’il n’y a « pas d'information concernant la création de la vie dans les atomes du Soleil ».

Nous n’en savons rien. Au contraire, il est possible que, par son énergie, son rayonnement ou sa chaleur, le soleil ait contribué à la création de la vie végétale ou animale « produite par la terre ».

Le 21 septembre 2017, Trebla conclut :
Il faut conclure : Si toute vie vient de la vie, aucune vie ne peut venir de la matière inanimée.
En mélangeant ainsi les points d’accord et de désaccord de ce sujet, cette conclusion manque de clarté.

Dieu est la vie et le Créateur de la vie sur terre. Mais, le « comment » de son action créatrice ne peut contredire la Genèse : « Que la terre produise… ».

Cela devrait suffire à contredire l’affirmation contraire.

La matière inanimée ne peut certes rien produire par elle-même, mais elle peut produire tout ce que Dieu a permis et voulu qu’elle produise. Le passage de l’inerte au vivant reste un mystère qui ne peut faire l’objet d’affirmations certaines, dans un sens ou dans l’autre, tant que le Magistère de l’Eglise n’en aura pas décidé.

Trebla écrit avec justesse :
D'abord Dieu a créé la matière physique. Ensuite Dieu a utilisé la matière physique comme matériau de construction pour en former la vie physique.
C’est exact. Personne ne le conteste ici.

Où subsiste la difficulté ?

Comme Phil l’a fait observer le 29 décembre 2017 :
@trebla
En fait, vous pensez que tout existe comme tel depuis la nuit des temps. Que les bactéries, les humains, etc etc existent tels qu'ils existaient avant
Pourquoi croire, comme semble le penser Trebla, que l’action de Dieu devrait nécessairement modifier les caractéristiques et les lois de son matériau initial pour qu’il puisse produire la vie. Chacun admettra qu’il est exclu d’imaginer une erreur ou une imprévision initiale du Créateur.

Trebla suggère-t-il que, comme pour la création de l’humanité, il y aurait eu, pour chaque vivant végétal ou animal, un souffle divin insufflant la vie de l’extérieur de la matière ? Mais, Trebla ne dit pas cela puisqu’il affirme lui-même que Dieu a « utilisé » la matière pour « former » (façonner sans ajout matériel) la vie.

Il rappelle seulement un principe.
Louis Pasteur : Toute vie vient de la vie.

- Le principe de Louis Pasteur est une proposition universelle affirmative qui affirme que la totalité de "VIE" vient de la vie.
Trebla revient souvent avec ce principe, mais ce principe ne confirme en rien son opinion plus particulière. Car, le principe de Pasteur n’exclut pas que la totalité de la vie a pu être créée en un seul instant et pour toute vie (tant végétale qu’animale), dès le Big Bang, de sorte que la terre ait reçu en elle, lors de sa création, les caractéristiques lui permettant de faire sortir la vie lorsque la parole de Dieu l’a ordonné le troisième jour puis le cinquième jour.

Je ne peux que rappeler ici mon message du 20 janvier 2018 qui lui a fait observer que « la Genèse ne nous dit pas que Dieu a créé la vie végétale ou la vie animale à partir du néant.
Pour les végétaux comme pour tous les êtres qui se meuvent sur la terre, la Parole de Dieu nous indique que la volonté divine fut
« que la terre produise » (Gn 1, 11-12 et Gn 1, 24) ».

Hélas, la réponse de Trebla reste sur ce point en contradiction avec la Bible. Elle dit blanc. Il dit noir.
Considérons le contexte.
Genèse 1
24 Dieu dit: " Que la terre fasse sortir [ יָצָא = yatsa] des êtres animés selon leur espèce, des animaux domestiques, des reptiles et des bêtes de la terre selon leur espèce. "
25 Et cela fut ainsi. Dieu fit [ עָשָׂה = asah] les bêtes de la terre selon leur espèce, les animaux domestiques selon leur espèce, et tout ce qui rampe sur la terre selon son espèce. Et Dieu vit que cela était bon.
Question : Est-ce que c'est la terre qui produit des êtres animés selon leur espèce, des animaux domestiques, des reptiles et des bêtes de la terre selon leur espèce ?
Réponse : Bien sûr que non. C'est Dieu qui fit [ עָשָׂה = asah] les bêtes de la terre selon leur espèce, les animaux domestiques selon leur espèce, et tout ce qui rampe sur la terre selon son espèce. Et Dieu vit que cela était bon.
Oui, c’est Dieu qui a fait, qui a créé. Le mot Asah ne fait pas difficulté ici.

Mais, comment a-t-il fait, comment a-t-il créé ?

Il n’y a qu’une réponse : en ordonnant à « la terre » de faire sortir ou de produire.

Trebla essaie de justifier son opinion contraire de la manière suivante en examinant les verbes hébreux « yatsa » (faire sortir ou produire) et « asah » dans d’autres passages bibliques :
Comparons l'emploi de ces deux verbes dans des contextes indépendants.

1) sortir [ יָצָא = yatsa]
Dieu dit à Noé : " Sors [ יָצָא = yatsa] de l'arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi." (Genèse 8, 16)

Question : Est-ce que c'est l'arche qui produit Noé, sa femme, ses fils et les femmes de ses fils ?
Réponse : Bien sûr que non !
Le texte dit que c’est bien Noé (et non l’arche) qui « fait sortir » sa famille de la même manière que ce même texte biblique dit ailleurs que c’est la terre qui « fait sortir » les vivants biologiques.

Il est donc sans pertinence d’affirmer que la terre ne pourrait pas produire ou faire sortir de la vie animale parce que ce n’est pas l’arche qui a fait sortir la famille de Noé. Selon le texte biblique, c’est, d’une part « la terre » qui fait sortir des vivants et, d’autre part, Noé (et non l’arche) qui fait sortir sa famille.

Il n'est pas davantage pertinent de rappeler ensuite, ce que personne ne conteste, que c’est Dieu qui est créateur. Cet autre argument est sans référence pour contredire une opinion concernant le « comment » Dieu a créé et que la Genèse nous précise : Dieu a créé la vie végétale autant que la vie animale en la faisant produire par la terre.

Comme Trebla l’écrit, à juste titre, le 22 janvier 2018 :
La poussière ne sait pas comment se transformer elle-même en cœur battant et tous les experts du monde ne savent pas non plus comment la transformer en cœur battant.
C’est bien clair, mais cette ignorance ne permet en rien de nier la puissance créatrice de Dieu qui a créé la terre et ses lois et a fait en sorte qu’elle puisse produire la vie biologique, comme la Genèse l’affirme.

Trebla considère encore ce qui suit.
On sait qu'« un cœur qui bat » est composé « à partir de la même matière, à partir des mêmes éléments » qu'un cœur qui ne bat plus.

Question : La vie du cœur qui bat vient-elle de la matière ou des éléments du cœur lui-même ?
Réponse : Bien sûr que non !

Question : Est-il faux de dire que la vie vient de la matière ?
Réponse : Oui, car le cœur qui ne bat plus est composé « à partir de la même matière, à partir des mêmes éléments » qu'un cœur qui bat encore. Donc la vie ne peut pas venir de la matière elle-même.
La confusion me semble ici manifeste.

La vie de toute forme végétale ou animale anime les éléments matériels du corps de chaque vivant, mais ne se confond pas avec chacun de ces éléments considérés séparément, ni même avec ces éléments ensemble.

C’est la vie de chaque être qui, dès sa conception, agglomère et rassemble des éléments matériels extérieurs selon la structure de chaque être qui lui est transmise dès sa conception.

Lorsque cette vie cesse, tous les éléments qu’elle mobilisait dans l’être qu’elle animait, se dispersent.

Chaque vivant commence, à sa conception, par être une cellule minuscule qui se développe selon la structure propre de son espèce en puisant des aliments de l’extérieur de lui-même pour les intégrer et les assembler dans sa structure propre.

Ce ne sont évidemment pas ces éléments extérieurs qui produisent la vie qui les intègre, mais ce sont toutes les caractéristiques de la vie reçue à la conception qui déterminent l’intégration progressive d’éléments extérieurs pour développer tous les organes du corps et les modalités de leur assemblage.

Ici, nous sommes tous d’accord pour observer que la vie vient de la vie.

Mais, cela ne donne aucune indication particulière sur l’apparition initiale de la vie créée par Dieu, dans la nature.

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lupar TREBLA » mer. 31 janv. 2018, 22:13

Cher Xavi,

Merci pour votre intervention.
Xavi : mer. 31 janv. 2018
Trebla : dim. 27 août 2017

Oui, Dieu a créé « la matière, les atomes, l'énergie et tout le " bataclan " » ex nihilo.
Personne ne le conteste dans ce sujet. Toute vie vient de Dieu.

La question qui se pose ici est plus subtile : Est-ce que la matière peut produire la vie ? Il s’agit ici de la vie végétale ou animale, avant la création de l’humanité à l’image de Dieu. Comme Trebla le dit bien le 25 septembre 2017 : « Il s'agit de la vie du monde physique. Il est question d'êtres vivants dans le domaine de la biologie ».
Xavi : « La question qui se pose ici est plus subtile : Est-ce que la matière peut produire la vie ? »
Réponse : Louis Pasteur a répondu à cette question en 1862.
Le mystère de l'origine de la vie ne commence à ce disiper que depuis une période très récente. Ce n'est que depuis le XIXe siècle (avec les travaux de Pasteur) que l'on sait que la génération spontanée [*] n'existe pas et que les myriades d'organismes microscopiques (comme les virus et les bactéries) ne viennent pas de la matière qu'ils parasitent ou qu'ils agressent. La vie ne peut naître que de la vie.

FOUREAUX, Francis. Dictionnaire de culture générale. Paris : Pearson Education France, 2010. 449 p.
*Définition : La génération spontanée c'est l'idée « que la matière peut produire la vie ».
En 1862, Pasteur affirme "la génération spontanée [*] est une chimère : chaque fois qu'on y a cru, on a été le jouet d'une erreur".

Source : http://www.dictionnaire-medical.net/ter ... z4t3wa6ZtO
*Définition : La génération spontanée c'est l'idée « que la matière peut produire la vie ».

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1326
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lupar Xavi » jeu. 01 févr. 2018, 11:15

Bonjour Trebla

Pourquoi répétez-vous ce que vous avez déjà écrit à plusieurs reprises sans rien répondre aux observations qui vous sont présentées ?

phil
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : jeu. 11 janv. 2018, 15:17

Re: L'apparition de la vie sur la terre

Message non lupar phil » lun. 12 févr. 2018, 16:52

parce que trebla n'a rien d'autre à dire.
et quand ce qu'on lui dit ne va pas dans son sens, il radote ou fait des raisonnement pas l’absurde .
difficile d'avoir un échange constructif dans ces conditions .

phil
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : jeu. 11 janv. 2018, 15:17

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lupar phil » mer. 21 févr. 2018, 16:58

qu'essayez vous de démontrer?

Quel est l'intérêt cette question ?

SergeA
Senator
Senator
Messages : 798
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lupar SergeA » mer. 21 févr. 2018, 17:45

Bonjour

.... peut-être que TREBLA veut dire qu'il y a autant de chance pour qu'un phénomène chimique aléatoire suffise à créer du lactose à partir d'atomes de carbone, d'oxygène, d'hydrogène, qu'une statue de Rodin sorte de la simple accumulation d'atomes de carbonate de calcium.
De la même manière (cité plus haut), " il ne suffit pas non plus que toutes les lettres de l’alphabet soient présentes pour qu’un roman policier se crée. On a besoin d’un auteur. Cet auteur, ce n’est certainement pas la dactylographie, c’est-à-dire le processus. " processus qui place les lettres les unes à coté des autres en formant des mots puis des phrases ; par contre l'auteur, oriente le processus, l'amène à sa finalité.
Il en est de même pour le lactose créé pour une nécessité particulière, ou le sculpteur, etc ....
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lupar TREBLA » mer. 21 févr. 2018, 17:59

Cher phil,

Merci pour vos questions.
phil : mer. 21 févr. 2018

qu'essayez vous de démontrer?

Quel est l'intérêt cette question ?
SergeA a très bien répondu à vos questions. Je n'ai plus rien à ajouter !

Que le Seigneur vous bénisse.

phil
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : jeu. 11 janv. 2018, 15:17

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lupar phil » mer. 21 févr. 2018, 18:23

Sauf que j'ai déjà dit que j'étais d'accord sur le fait que c'est pas parce que les ingrédients existaient que cela suffise pour créer quelque chose. Donc la question de Trebla n'apportait rien de plus.
Du coup je ne sais toujours pas où il veut en venir.
Dernière édition par Anne le mer. 21 févr. 2018, 20:10, édité 1 fois.
Raison : Ponctuation, majuscules. Prière de ne pas utiliser les abréviations de style SMS.

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lupar TREBLA » mer. 21 févr. 2018, 18:52

Cher phil,

Merci pour votre réponse.
phil : mer. 21 févr. 2018

sauf que j'ai déja dit que j'étais d'accord sur le fait que c'est pas parce que les ingrédients existaient que cela suffise pour créer qqchose. dc la question de Trebla n'apportait rien de plus.
du coup je ne sais toujours pas où il veut en venir
phil : les ingrédients ne suffisent pas pour créer quelque chose
Trebla : les ingrédients ne suffisent pas pour créer quelque chose

Observation : On est d'accord !

phil : les ingrédients et la chimie suffisent pour créer du lactose
Trebla : les ingrédients et la chimie ne suffisent pas pour créer du lactose

Observation : On n'est pas d'accord ! Voici « où il veut en venir. »

Que le Seigneur vous bénisse.

phil
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : jeu. 11 janv. 2018, 15:17

Re: Stabilité des espèces et évolution

Message non lupar phil » jeu. 22 févr. 2018, 15:53

"les ingrédients et la chimie suffisent pour créer du lactose"

j'ai jamais dit cela ...

j'ai juste indiqué que les mécanismes de la fabrication et assimilation du lactose étaient de la chimie. et que Dieu n'avait rien à voir la dedans


Revenir vers « Sciences & Technos »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités