Mémoire, religion et identité

À l'occasion de la sortie de son livre Dieu est dans l'isoloir
Règles du forum
Archive en lecture seule.
FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Mémoire, religion et identité

Message non lu par FMD » jeu. 15 févr. 2007, 22:20

Vous affirmez que la France n'est plus un pays catholique. J'aurais bien du mal à vous contredire sur ce point, néanmoins pensez-vous que l'identité française puisse à long terme survivre si elle est privée de l'une de ses composantes fondamentales? Si la France n'est plus catholique, les derniers tenants de la culture française ne risquent-ils pas paradoxalement d'être les catholiques?

Matthieu GRIMPRET
Persona
Persona
Messages : 34
Inscription : mar. 13 févr. 2007, 22:40
Contact :

Message non lu par Matthieu GRIMPRET » jeu. 15 févr. 2007, 22:31

En effet. Si l'identité française est liée au catholicisme, alors seule la communauté catholique en sera (en est) porteuse, un peu comme les ashkénazes sont les seuls porteurs de la culture yiddish d'Europe centrale. La France continuera d'exister comme territoire, comme Etat, avec une autre identité. Et c'est déjà le cas. ça vous gêne ?

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » jeu. 15 févr. 2007, 22:33

Matthieu GRIMPRET a écrit :ça vous gêne ?
Ben oui. Pas vous ? :roll:
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Matthieu GRIMPRET
Persona
Persona
Messages : 34
Inscription : mar. 13 févr. 2007, 22:40
Contact :

Message non lu par Matthieu GRIMPRET » jeu. 15 févr. 2007, 22:35

Non pas du tout. Qu'est-ce qui vous gêne ?

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » jeu. 15 févr. 2007, 22:36

Vivre dans un ghetto dans mon propre pays... :(
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Matthieu GRIMPRET
Persona
Persona
Messages : 34
Inscription : mar. 13 févr. 2007, 22:40
Contact :

Message non lu par Matthieu GRIMPRET » jeu. 15 févr. 2007, 22:40

Renversez la phrase et vous verrez que tout change : vivre dans un pays dans mon propre ghetto. c'est formidable : enfin libéré du ghetto intellectuel, moral, social, économique, culturel qu'est l'Etat !

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Message non lu par FMD » jeu. 15 févr. 2007, 22:40

Matthieu GRIMPRET a écrit :Non pas du tout. Qu'est-ce qui vous gêne ?
Cela ne me gêne pas non plus dans la mesure où je ne suis finalement pas concerné par l'identité de cette nouvelle identité nationale. La survie de l'identité française me concerne davantage et je suis à ce titre ravi de vous voir évoquer l'exemple juif. Pensez-vous que les Français – de culture donc – soient prêts à adopter cette mentalité inhérente aux peuples réduits à l'état de diaspora? Question subsidiaire: voyez-vous cette nouvelle étape de notre histoire comme une réelle chance, comme un gage de renouveau?

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » jeu. 15 févr. 2007, 22:47

Matthieu GRIMPRET a écrit :vivre dans un pays dans mon propre ghetto. c'est formidable
Vous êtes sérieux ?

Donc pour vous, finalement, la diminution du catholicisme en France dont vous disiez qu'elle était un "bonne nouvelle" en parodiant l'Evangile, est plus qu'une occasion, ou un moindre mal, c'était une finalité à atteindre.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » jeu. 15 févr. 2007, 22:49

Matthieu GRIMPRET a écrit :Renversez la phrase et vous verrez que tout change : vivre dans un pays dans mon propre ghetto. c'est formidable : enfin libéré du ghetto intellectuel, moral, social, économique, culturel qu'est l'Etat !
De plus on ne voit pas ce que vient faire ici l'Etat. En quoi l'Etat serait un "ghetto intellectuel, moral, social, économique, culturel" ?

Matthieu GRIMPRET
Persona
Persona
Messages : 34
Inscription : mar. 13 févr. 2007, 22:40
Contact :

Message non lu par Matthieu GRIMPRET » jeu. 15 févr. 2007, 22:50

Non, je ne dis pas que c'était une finalité à atteindre, parce que pour moi, je le répète, la politique n'est pas affaire d'idéal à atteindre mais de catastrophe à éviter. Il faut tendre la joue gauche à la gifle du réel !
Pour moi il est clair comme de l'eau de roche que l'épreuve à laquelle l'Eglise catholique, en particulier en Europe et en France, est confrontée - qui n'est pas la première ni la dernière - est une chance. A nous de savoir hisser la voile et manoeuvrer comme il faut pour profiter de la tempête ! c'est exigeant parce que ça nécessite, plus qu'une conversion du coeur ou une conversion des moeurs : une conversion de l'intelligence.

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité