La libanisation de la France ?

À l'occasion de la sortie de son livre Dieu est dans l'isoloir
Règles du forum
Archive en lecture seule.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

La libanisation de la France ?

Message non lu par Christophe » jeu. 15 févr. 2007, 21:03

[align=justify]Bonsoir M. Grimpret, et bienvenue dans notre petite Cité.

La transformation de la France en société multiculturelle associée au réveil du "phénomène religieux" annonce-t-il la "libanisation" de la France ?
De quels modèles la France, et son personnel politique, pourrait-elle s'inspirer pour organiser la coexistence harmonieuse des différentes communautés confessionnelles dans le contexte actuel ? Pensez-vous que la mise en place de "privilèges" (dans le sens de "lois privées") au bénéfice des minorités culturelles (ce que N. Sarkosy appelle "discrimination positive") soit à même de préserver la paix sociale ?

Merci de vos réponses.
Christophe[/align]
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Matthieu GRIMPRET
Persona
Persona
Messages : 34
Inscription : mar. 13 févr. 2007, 22:40
Contact :

Message non lu par Matthieu GRIMPRET » jeu. 15 févr. 2007, 21:23

Le pauvre Liban a le dos large ! On pourrait utiliser d'autres périodes de son histoire pour donner au mot "libanisation" une connotation positive, quand différentes communautés vivaient en bonne intelligence (je ne dis pas dans le meilleur des mondes - mais la politique n'est pas l'art du meilleur des mondes, c'est l'art du meilleur possible).
Il y a différentes sources d'inspiration dans l'histoire, mais je ne suis pas un fan du comparatisme... Disons que l'épisode qui m'inspire le plus est celui des communes italiennes du XII° siècle : devant le chaos qui régnait dans les villes, à la suite du retrait de l'Empire Germanique d'une part et de la Papauté d'autre part, les chefs de lignage (provenant de "coins" de campagne différents) se sont donné des institutions radicalement nouvelles (autour de la figure du podestat) pour "réguler la violence" et parvenir à vivre ensemble, dans une paix relative, en tout cas dans une violence ordonnée, disciplinée, codifiée.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » jeu. 15 févr. 2007, 22:09

Matthieu GRIMPRET a écrit :vivre ensemble, dans une paix relative, en tout cas dans une violence ordonnée, disciplinée, codifiée.
Est-ce votre vision de la cohabitation avec les musulmans ?

Matthieu GRIMPRET
Persona
Persona
Messages : 34
Inscription : mar. 13 févr. 2007, 22:40
Contact :

Message non lu par Matthieu GRIMPRET » jeu. 15 févr. 2007, 22:20

Les temps ont changé depuis le XII° siècle, bien sûr ! Mais il existe un risque d' "ensauvagement du monde" comme le dit l'historienne et sociologue Thérèse Delpech. Cet ensauvagement pourrait trouver un terreau favorable dans l'islam, mais il tient surtout à la nature humaine. Et sur la nature humaine, je suis optimiste de raison et plutôt pessimiste de coeur...

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » jeu. 15 févr. 2007, 22:26

Matthieu GRIMPRET a écrit :Cet ensauvagement pourrait trouver un terreau favorable dans l'islam, mais il tient surtout à la nature humaine. Et sur la nature humaine, je suis optimiste de raison et plutôt pessimiste de coeur...
Ce qui signifie ?

Matthieu GRIMPRET
Persona
Persona
Messages : 34
Inscription : mar. 13 févr. 2007, 22:40
Contact :

Message non lu par Matthieu GRIMPRET » jeu. 15 févr. 2007, 22:28

Comme dirait Ste Thérèse de Lisieux, nous avons tout en nous pour être les pires criminels de la terre

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » jeu. 15 févr. 2007, 22:57

Matthieu GRIMPRET a écrit :Comme dirait Ste Thérèse de Lisieux, nous avons tout en nous pour être les pires criminels de la terre
Donc d'après vous le "vivre ensemble, dans une paix relative, en tout cas dans une violence ordonnée, disciplinée, codifiée" sera une guerre civile.

Matthieu GRIMPRET
Persona
Persona
Messages : 34
Inscription : mar. 13 févr. 2007, 22:40
Contact :

Message non lu par Matthieu GRIMPRET » jeu. 15 févr. 2007, 22:59

Non, justement, c'est tout l'inverse. Pour éviter une guerre civile, il faut mettre en place des mécanismes politiques et sociaux qui régulent et évacuent les pulsions de violence.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » jeu. 15 févr. 2007, 23:14

Matthieu GRIMPRET a écrit :Non, justement, c'est tout l'inverse. Pour éviter une guerre civile, il faut mettre en place des mécanismes politiques et sociaux qui régulent et évacuent les pulsions de violence.
Vous pensez donc que la présence massive de musulmans sur le sol français entraine un risque de guerre civile.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » jeu. 15 févr. 2007, 23:17

Matthieu GRIMPRET a écrit :Non, justement, c'est tout l'inverse. Pour éviter une guerre civile, il faut mettre en place des mécanismes politiques et sociaux qui régulent et évacuent les pulsions de violence.
Quels mécanismes ? Dites nous s'il vous plaît, tous les peuples mourrant des guerres civiles attendent votre réponse.

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité