Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Littérature - Fiches de lecture - Biographies - Critiques - Essais - Philologie
Altior
Senator
Senator
Messages : 875
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lupar Altior » mar. 17 oct. 2017, 12:11

L'intelligence en péril de mort, par Marcel de Corte, ed Homme Nouveau. Magnifique. Le style fait l'homme et la preuve est là: on trouve dans ce livre des idées de haute altitude exprimées d'une façon accessible à tous. Un ivre de philosophie qu'on peut lire avec la fluidité d'un roman. Même moi je suis capable de comprendre...

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9705
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lupar Fée Violine » ven. 03 nov. 2017, 1:17

Journal d'un curé de campagne de George Bernanos
:amoureux:

Je viens de lire "Les grandes énigmes de mai 68", c'est passionnant, mais je n'ai que les tomes 1 et 2, il va falloir que je me procure le 3e !

NeoLine
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 07 nov. 2017, 19:10
Conviction : Catholique
Localisation : ile de france

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lupar NeoLine » mer. 08 nov. 2017, 9:39

Bonjour à toutes et tous,

Je viens de terminer le livre de Jean Vanier, La dépression, avec cette étrange impression qu'il a été écrit juste pour moi. Ça m'affole un peu car cela veut dire que nous sommes nombreux !

Line

elenos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1004
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

On ne badine pas avec l'amour

Message non lupar elenos » ven. 01 déc. 2017, 23:09

On ne badine pas avec l'amour de Alfred de Musset
Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ;

toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ;

mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux.

On est souvent trompés en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : j'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois ; mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui.

Musset


Revenir vers « Lettres »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités