Philip Roth, cet immense écrivain

Littérature - Fiches de lecture - Biographies - Critiques - Essais - Philologie
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7933
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Philip Roth, cet immense écrivain

Message non lupar Cinci » mar. 29 mai 2018, 2:47

Je signale un article fort intéressant à propos de Philip Roth, dans la foulée de sa disparition.

Ici :

En la personne de Philip Roth, les États-Unis viennent de perdre un de leurs plus grands écrivains. Comme tout romancier authentique, celui-ci s’est colleté tout au long de son oeuvre avec les idéologies de son temps, ces apparences tissées de mots qui constituent pourtant la trame du monde réel aux yeux de la majorité des gens.

Il n’a ainsi cessé dans ses romans de pourfendre les clichés et autres lieux communs de l’Amérique d’aujourd’hui. Aussi y a-t-il quelque chose à la fois de triste et de terriblement réjouissant à le voir rattrapé dès le lendemain de sa mort par une marée d’accusations de misogynie, de narcissisme, voire d’antisémitisme. Preuve s’il en fallait que le règne du poncif est désormais triomphant et que ces lynchages symboliques organisés périodiquement sur ces réseaux dits sociaux rendent la littérature, la vraie, plus nécessaire que jamais. Si Philip Roth fut un écrivain « controversé », comme le susurrait le jour de sa mort la présentatrice du journal de Radio-Canada, c’est précisément parce qu’il aurait été indigne du grand romancier qu’il était de se contenter de gazouiller à l’unisson de ses contemporains.
ou encore ...
Politiquement correct

Plutôt que de se complaire à un tel lynchage post mortem, il serait sans nul doute préférable de se replonger dans une oeuvre romanesque qui offre le meilleur antidote à la pensée placée sous cloche, et particulièrement dans l’un de ses derniers romans, La tache, où Roth s’attaque à ce politiquement correct (PC) qui, en 2000, s’imposait surtout dans les universités étatsuniennes, mais qui a depuis lors étendu son emprise sur l’ensemble des sociétés occidentales.


https://www.ledevoir.com/opinion/idees/ ... e-ecrivain

Revenir vers « Lettres »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités