Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Littérature - Fiches de lecture - Biographies - Critiques - Essais - Philologie
tomeken
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 16 août 2015, 17:28
Conviction : catholique

Un roman foudroyant!

Message non lupar tomeken » dim. 16 août 2015, 18:12

Bonjour à toutes et à tous,

Amis catholiques, lisez le tome I de La Nuit du Golgotha sorti en juin 2015. Ce roman vous emportera 2000 ans en arrière à l'aube de la naissance du christianisme au coeur d'une époque troublée qui vit un simple fils de charpentier bouleverser l'avenir du monde pour des milliers d'années. Une oeuvre magistrale (Dauphiné Libéré juin 2015). Ce premier volume se termine avec la crucifixion au Golgotha. Une description digne d'un véritable témoignage. Une fin tellement prenante que les larmes nous viennent, car nous vivons et ressentons la souffrance hallucinante de la chair martyrisée de Jésus sous la fureur du ciel et suivons le déroulement de ces heures capitales pour notre religion. Je pourrais continuer encore et encore mais pour conclure je suis sous le choc de cette lecture et vous conseille de vous procurer ce livre, vous ne le regretterez pas !!!

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Livres d'inspiration chrétienne, notamment contemporains

Message non lupar etienne lorant » lun. 17 août 2015, 16:06

Christine Pedotti : "Jésus, cet homme inconnu".


Voici une nouvelle biographie de Jésus - que je n'ai pas encore achevée, mais qui m'a déjà permis de comprendre ce passage de l’Évangile selon saint Luc 4, 21-30, que j'ai souligné

En toute vérité, je vous le déclare : au temps du prophète Élie, lorsque la sécheresse et la famine ont sévi pendant trois ans et demi, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie n’a été envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien à une veuve étrangère, de la ville de Sarepta, dans le pays de Sidon. Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; pourtant aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman, un Syrien. » A ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où la ville est construite, pour le précipiter en bas. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.

J'ai été très longtemps "ennuyé" par ce passage, car je refuse de croire que Jésus ait utilisé un "pouvoir quelconque" (qu'il avait certainement), afin d'échapper à cette bande d'excités qui voulaient le jeter en pas d'un précipice. Par exemple, je n'ai jamais pu accepter cette idée qu'Il se soit rendu invisible quelques secondes, ou qu'Il ait aveuglé ces premiers persécuteurs, afin d'échapper au sort qu'ils avaient décidé pour lui : le tuer en le poussant du haut d'un escarpement. Je le sens ainsi: Jésus n'a jamais employé le surnaturel pour échapper à une menace... Donc, cette "bizarrerie" m'avait toujours posé question.

Sur base des travaux des chercheurs, voici ce qu'elle a conclu et qui - pour ma part, en tout cas - a achevé de me convaincre. Je cite ici comment l'auteur a réécrit ce passage d'une façon tout à fait cohérente avec mon questionnement :

"Sans courir, il se dirige vers les dernières habitations au flanc du coteau. Il va pouvoir reprendre le sentier qui mène à la vallée. Mais il a cru trop avoir distancié ses poursuivants. Une petite troupe menaçante l'a précédé et garde le passage là où le chemin longe une pente dangereuse. Un instant, il hésite à faire-tour. Il est trop tard, ils l'ont vu. Alors, la tête haute, le pas ferme, il avance vers eux, et lentement, devant lui, ils s'écartent. Il passe, sans accélérer le pas, et continue son chemin, sans se retourner".

Cette "réécriture" correspond tout à fait à ce que je ressentais intimement, sans pouvoir y mettre des mots. Jésus a "subjugué" ces premiers persécuteurs par la force de l'autorité qui l'animait - mais rien de plus.

Ce livre me plait de ce fait-là: qu'il m'a apporté dès les premières pages une réponse à une question que je me posais.

Un avant-goût sur Calaméo :

http://fr.calameo.com/read/002811131429938059842
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4340
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Livres d'inspiration chrétienne, notamment contemporains

Message non lupar gerardh » lun. 17 août 2015, 16:34

_____

Bonjour,

Vous pourriez lire le livre de Joseph Fadelle : Le Prix à payer.


______

Avatar de l’utilisateur
le fureteur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : lun. 18 janv. 2010, 1:37
Conviction : Catholique Romaine mais oecuménique
Localisation : dans les mains de Dieu

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lupar le fureteur » sam. 22 août 2015, 22:41

J'ai relu il y a peu de temps deux petits livres écrits par Guy Gilbert :
"La nuit s'approche, l'aube va arriver" Méditations sur la mort
"La vieillesse, un émerveillement" Pour bien vivre son âge.
Ces deux petits livres, (pas chers du tout 8 €) font partie d'une collection éditée par les Editions Philippe Rey. D'un format très pratique ils se glissent facilement dans un sac et leur lecture est très simple. Accessible à tous même si on n'a pas fait de hautes études. Je n'ai qu'un niveau BEP et je n'ai pas étudié la philo.
N'oubliez pas que Guy Gilbert est prêtre éducateur et que les jeunes dont il s'occupe ont, dit-il, 100 mots de vocabulaire.
J'ai pu participer à une célébration de l'Eucharistie qu'il a présidée et qui m'a profondément marquée.
Si son "look" est spécial, ses méditations et ses célébrations sont tout ce qu'il y a de classique. Le Seigneur est avec lui et il a de très bonnes relations avec Marie.
"Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe" Fr. Roger de Taizé

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1747
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lupar Marie du 65 » dim. 23 août 2015, 18:56

Je lis "Méditations quotidiennes du Pape François" - Les Fioretti du Pape

Ce livre est le premier recueil de toutes les paroles prononcées au jour le jour lors de ses homélies depuis le 22 Mars au 14 Octobre 2013.
Un petit bijou!!!
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

tomeken
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 16 août 2015, 17:28
Conviction : catholique

La Nuit du Golgotha, 1 livre toutes les 15 mn

Message non lupar tomeken » lun. 31 août 2015, 7:56

Sorti le 29 juin dernier. Depuis le 27 août, il se vend un exemplaire du tome I du roman catholique La nuit du Golgotha toutes les 40 minutes. [pub] Voir sur facebook le profil Nuit du Golgotha; 37 pour la journée d'hier !

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9668
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lupar Fée Violine » jeu. 17 sept. 2015, 15:36

Je viens de lire Le tiers des étoiles de Maurice Clavel, superbe roman d'inspiration chrétienne, dans la lignée Bloy, Bernanos ou Julien Green, enfin de ceux qui explorent les tréfonds de l'âme humaine, là où on cherche Dieu. Les chemins vers Dieu sont parfois étranges.

Sur l'auteur:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Clavel

tomeken
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 16 août 2015, 17:28
Conviction : catholique

Une vente toutes les 40 mn en moyenne

Message non lupar tomeken » ven. 18 sept. 2015, 8:11

C'est le nombre moyen des ventes du roman La nuit du Golgotha depuis le 27 août dernier. En effet, suite a la création d'une page facebook profils nuit du Golgotha, un lien direct avec la Fnac permets un contrôle journalier des ventes. La moyenne est de 28 livres chaque jour et la progression est constante. Ces ventes prouvent que Jésus de Nazareth est encore bien présent dans la culture française.

Wonder34
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : lun. 22 juin 2015, 9:52
Conviction : Catholique

Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lupar Wonder34 » mer. 07 oct. 2015, 15:11

En ce moment, je lis le journal intime d'Etty Hillesum Une vie bouleversée, une juive convertie du temps de Simone Weil et d'origine néerlandaise qui est morte pendant la shoah, que j'ai découverte lors du festival de la correspondance. C'est un livre vraiment poignant et empli d'une grande foi. Les suivants seront L'évangile intérieur et Je parlerai à ton coeur de Maurice Zundel.
Allons chercher près de Dieu nos pensées et nos sentiments pour voir le Ciel se refléter dans nos vies.

tomeken
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : dim. 16 août 2015, 17:28
Conviction : catholique

Les (loubards) de Jésus de Nazareth

Message non lupar tomeken » mer. 14 oct. 2015, 10:36

Nouvelle édition du roman en deux volumes, La Nuit du Golgotha, qui relate la naissance du Christianisme en l'an 33 de notre ère (sortie fin juin).
La Nuit du Golgotha, volume I, c'est quoi ? C'est l'histoire des délinquants de Jésus, des loubards de Jérusalem, celle des gamins défavorisés des banlieues de l'époque. Sauf qu'en l'an 33 de notre ère (avant comme après) la justice était expéditive. Lorsque ces lascars-là rejoignirent Jésus de Nazareth, ce ne fut pas en tant que disciples. Vous les connaissez pourtant depuis plus de 2000 ans !!! Ils sont pour l'éternité plus proche de lui que n'importe lequel des disciples. Ils font partie intégrante de l'histoire du christianisme. Ils font partie intégrante de l'histoire, ils sont certainement bien plus proche de Jésus que n'importe lequel des apôtres.

Cette histoire est la vôtre, c'est votre culture. Les 1600 ventes depuis le 27 Août prouvent que Jésus est encore bien présent au coeur des chrétiens !

Avatar de l’utilisateur
Tumbleweed
Censor
Censor
Messages : 77
Inscription : sam. 13 juin 2015, 14:57
Conviction : Catholique traditionaliste

Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lupar Tumbleweed » ven. 23 oct. 2015, 15:40

Je viens de lire Thérèse de Lisieux : Mythe et réalité de René Laurentin, et maintenant je viens de commencer Eugènie, la dernière impératrice de Jean des Cars qui m'a l'air passionnant.
Le plus petit mouvement de pur Amour est le plus utile
Sainte Thérèse de Lisieux

Ayez beaucoup de charité, même avec ceux qui sont mauvais
Jacinta Marto

Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde,
mais dans l'autre

Notre-Dame a sainte Bernadette

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7002
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lupar Cinci » lun. 02 nov. 2015, 0:59

Prodigal,
Il y a aussi Frère François de Julien Green, biographie de François d'Assise par un grand écrivain (ce qui peut valoir mieux qu'un historien!) mais que je n'ai pas lue.
Je suis content de tomber sur cette référence. Le bouquin doit être intéressant en effet.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7002
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les livres d'inspiration chrétienne qui vous ont plu

Message non lupar Cinci » mer. 09 déc. 2015, 1:07

C'est un court passage lu récemment et qui m'aura agréablement surpris :
  • «... mais si on veut aller au fond des choses, il faut commencer par se référer aux principes et indiquer par exemple comment la conception chrétienne du corps contredit la philosophie platonicienne et néo-platonicienne qui considère le corps comme une prison de l'âme.

    Je me souviens d'une conversation avec Michel Foucault, qui travaillait alors à son Histoire de la sexualité et qui était convaincu qu'aucune doctrine ou religion ne s'était autant intéressée au corps que le christianisme. Il me citait des textes patristiques que je ne connaissais pas. Sans doute saint Paul oppose-t-il la chair à l'esprit, mais en ce cas il ne s'agit du corps à proprement parler, mais du siège des passions et du péché, donc une réalité qui concerne autant l'âme que le corps. Et ce dernier est appelé à être vivifié par l'Esprit.

    Il en va de même chez Augustin, auquel on attribue généralement l'origine du pessimisme chrétien sur la sexualité. Or, comme l'a établi Peter Brown*, ce pessimisme réel n'était pas lié à la sexualité elle-même, qu'Augustin trouve bonne et légitime (contrairement aux Pères grecs, il pense qu'elle existait dans l'état d'innocence, avant le péché), mais à la situation troublée et disloquée qui suit le péché. Et, de ce point de vue, le grand évêque africain se montre d'une étonnante modernité, préfigurant la théorie psychanalytique avec la mise en rapport de la sexualité et de la mort, ainsi que la limitation du contrôle de la conscience sur les profondeurs du moi. [...] Et, contrairement à ce qu'on raconte un peu partout, la virginité consacrée, exaltée depuis saint Paul est une glorification du corps et non une marque de mépris.»

    Peter Brown, Le Renoncement à la chair, Paris, Gallimard, 1995, tout le chapitre sur Augustin, cité dans Gérard Leclerc, Pourquoi veut-on tuer l'Église?, Fayard, 1996, p.125

Milla
Barbarus
Barbarus

Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lupar Milla » sam. 12 déc. 2015, 13:37

Quelques mystiques, Sempé. C'est tendre et gentiment moqueur.

Image
Il y a deux semaines, Seigneur, j'ai commis, comme vous le savez, le péché de colère puisque, à la suite d'un "Ite missa est" un peu long, je ne trouvai plus à la pâtisserie les éclairs au café dont mes petits-enfants raffolent. Vous Vous rappelez que j'achetai à la place des religieuses qui permirent à mon mari des plaisanteries qui provoquèrent cette colère dont je me rendis coupable.

Afin d'éviter ce genre d'incident, je passai dimanche dernier à la pâtisserie avant la messe afin de réserver ma commande. La jeune employée oublia, et je commis deux fois le péché de colère. Une fois envers elle et une fois envers mon mari. C'était pour éviter cela que j'effectuai mes achats à la pâtisserie avant, et que vous m'avez vu pénétrer dans Votre saint lieu avec un paquet de gâteaux à la crème.

Je comprends que cela Vous ait irrité et, puisque, pour me punir Vous avez voulu que tout à l'heure, après le "Deo gratias", je m'assoie sur le paquet... je vous rends grâce, Seigneur.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7002
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Dites, quel livre lisez-vous en ce moment ?

Message non lupar Cinci » sam. 19 déc. 2015, 3:45

C'est amusant. Et puis j'aime le dessin.

:>


Revenir vers « Lettres »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 3 invités