L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Littérature - Fiches de lecture - Biographies - Critiques - Essais - Philologie
Observer
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 27 avr. 2011, 14:17

L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Observer » jeu. 25 août 2011, 17:40

Bonjour
Je suis tombé par hasard sur un livre intitulé "l'Evangile de Marie" (Marie-Madeleine)
http://www.amazon.fr/LEvangile-Marie-J- ... 672&sr=1-1

Quel crédit donner à un tel livre ?

Merci d'avance
Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu,
car Dieu est amour. (1Jn 4,7-8)

Avatar de l’utilisateur
Théo d'Or
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 470
Inscription : sam. 12 sept. 2009, 23:33
Localisation : Ici

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Théo d'Or » jeu. 25 août 2011, 18:32

Un des écrits qui m'a bien perturbée et qui me perturbe encore!

Dans cet apocryphe, Marie-madeleine, la prostituée, serait devenue la compagne de Jésus dans une relation spirituelle voire charnelle, en sortant du matérialisme de l'époque (femme inférieure, soumise à son homme, dans un mariage presque marchand).

Avoir connaissance de l'existence d'un tel écrit (incomplet, il faut le dire et dont on n'est pas sûr que c'est bien l'intéressée qui l'ait écrit) d'une part, et d'une Église très masculinisée d'autre part, est depuis longtemps une grande source de perturbation pour moi...

Cela dit, je suis prête à postuler que tous les mystères divins se trouvent dans l’Église, même s'il y a un déséquilibre apparent du masculin et du féminin...

Mais je ne suis pas encore assez avancée dans la connaissance pour éviter ce point de résistance chez moi.

Cordialement,

Théo d'Or
En recherche...

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2449
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Suliko » jeu. 25 août 2011, 18:43

Cela dit, je suis prête à postuler que tous les mystères divins se trouvent dans l’Église, même s'il y a un déséquilibre apparent du masculin et du féminin...
Quel déséquilibre? Il n'a existé et n'existera qu'un seul être humain sans péchés: la Vierge Marie. Une femme qui a le privilège d'être appelée Mère de Dieu!
Isaïe 66 ;7 : "Avant d'être en travail, elle a enfanté ; avant le temps de l'enfantement, elle a mis au monde un enfant mâle."
Targum Jonathan : "Avant que la détresse ne vienne sur elle [=Jérusalem], elle sera rachetée ; avant que le tremblement ne vienne sur elle, comme les souffrances sur une femme en train d'enfanter, son roi [=le roi-Messie] sera révélé."

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1177
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Olivier C » jeu. 25 août 2011, 19:08

Mouais... il ne faut perdre la tête chaque fois que l'on croise un apocryphe d'origine gnostique ou autre.

Tous les ans les magazines bidons ressortent leur "nouveauté" sur une découverte d'apocryphes - connus depuis longtemps - en nous promettant une remise en question de la foi chrétienne. Pauvres torchons en mal de créativité...
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Observer
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 27 avr. 2011, 14:17

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Observer » jeu. 25 août 2011, 21:23

Théo d'Or a écrit :Un des écrits qui m'a bien perturbée et qui me perturbe encore!

Dans cet apocryphe, Marie-madeleine, la prostituée, serait devenue la compagne de Jésus dans une relation spirituelle voire charnelle, en sortant du matérialisme de l'époque (femme inférieure, soumise à son homme, dans un mariage presque marchand).
Hum ce n'était pas dans le Da Vinci Code ça ? :clown:

Mais cet écrit a-t-il une quelconque "valeur théologique" ? si non, alors pourquoi le lire et semer le doute en nous ?
Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu,
car Dieu est amour. (1Jn 4,7-8)

Elric
Ædilis
Ædilis
Messages : 49
Inscription : lun. 01 mars 2010, 17:25

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Elric » jeu. 25 août 2011, 22:46

Ce qui est intéressant avec les textes apocryphes, c'est de savoir, au cas par cas, pourquoi ils ont été classés comme tels. Généralement on se retrouve avec des textes écrits un paquet de siècles après la venue du Christ et qui s'adressent à des communautés bien particulières.
Pour ce qui est de cet évangile que je n'ai pas lu, je serais curieux d'avoir la réponse.

Avatar de l’utilisateur
Théo d'Or
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 470
Inscription : sam. 12 sept. 2009, 23:33
Localisation : Ici

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Théo d'Or » jeu. 25 août 2011, 22:57

Observer a écrit :
Théo d'Or a écrit :Un des écrits qui m'a bien perturbée et qui me perturbe encore!

Dans cet apocryphe, Marie-madeleine, la prostituée, serait devenue la compagne de Jésus dans une relation spirituelle voire charnelle, en sortant du matérialisme de l'époque (femme inférieure, soumise à son homme, dans un mariage presque marchand).
Hum ce n'était pas dans le Da Vinci Code ça ? :clown:

Mais cet écrit a-t-il une quelconque "valeur théologique" ? si non, alors pourquoi le lire et semer le doute en nous ?
Je dois être honnête, je l'ai juste lu il y a quelques années et je n'ai pas beaucoup creusé l'affaire. C'est un ami qui me l'avait fait lire et je crois que j'ai été un peu trop naïvement contaminée par ses convictions que j'ai aisément implémentées dans ma vision du monde. Mais il est vrai que je dois reconnaître que j'ai une mauvaise connaissance des conclusions théologiques de l’Église au sujet de cet écrit.

Désolée, je redébarque ici après une méchante période anti-cléricale durant laquelle j'ai campé dans des positions finalement pas très approfondies au niveau intellectuel. Je suis plutôt demandeuse d'un éclairage théologique de l'Eglise...

:oops: :oops: :oops: :oops: :oops:
En recherche...

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1177
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Olivier C » ven. 26 août 2011, 7:45

Elric a écrit :Ce qui est intéressant avec les textes apocryphes, c'est de savoir, au cas par cas, pourquoi ils ont été classés comme tels.
Tout a fait exact. C'est d'ailleurs ce que font les théologiens, les apocryphes sont très intéressants de ce point de vue. La plupart des apocryphes recouvrent des enjeux christologiques, notamment sur la nature du Christ.

Par exemple, dans certains d'entre eux, on n'accepte pas que Dieu se soit réellement fait homme, on va donc écrire des textes pour expliquer la manière dont Dieu a pris l'apparence d'un homme. De mémoire on appelle cette hérésie l'appolinarisme, mais il y en a beaucoup d'autre du même genre.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par ti'hamo » lun. 29 août 2011, 11:45

@Théo d'or
Une Église très masculinisée ?? L'évangélisation de l'empire romain, puis de l'Europe, a été beaucoup l'œuvre de femmes, et l'Église ne s'en est pas cachée puis qu'elle a retenu leurs noms (notamment en canonisant nombre d'entre elles). Déjà, dès les évangiles (les canoniques), le rôle des femmes est souligné : ce sont elles les premiers témoins de la résurrection du Christ, qui l'annoncent aux apôtres (qui, d'ailleurs, au début, ne les croient pas).
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Observer
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 27 avr. 2011, 14:17

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Observer » lun. 29 août 2011, 20:17

Bonsoir

Effectivement, moi qui suis en train de lire "la légende dorée" de Jacques
de Voragine, les femmes y sont nombreuses, surtout (malheureusement ?)
en tant que Martyres.
On peut également citer Sainte Monique, mère de Saint Augustin, que l'on vient
de fêter ces jours-ci.
Et comment ne pas citer la Bienheureuse Marie, qui a eut une place de premier ordre.

Mais après tout, je me demande, si les femmes ont joué un grand rôle dans
l'Evangelisation, pourquoi ni en a-t-il pas eut une parmi les apôtres ?
Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu,
car Dieu est amour. (1Jn 4,7-8)

Elric
Ædilis
Ædilis
Messages : 49
Inscription : lun. 01 mars 2010, 17:25

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Elric » lun. 29 août 2011, 22:16

Observer a écrit :Bonsoir

Effectivement, moi qui suis en train de lire "la légende dorée" de Jacques
de Voragine, les femmes y sont nombreuses, surtout (malheureusement ?)
en tant que Martyres.
On peut également citer Sainte Monique, mère de Saint Augustin, que l'on vient
de fêter ces jours-ci.
Et comment ne pas citer la Bienheureuse Marie, qui a eut une place de premier ordre.

Mais après tout, je me demande, si les femmes ont joué un grand rôle dans
l'Evangelisation, pourquoi ni en a-t-il pas eut une parmi les apôtres ?
Bonjour,

n'oubliez pas qu'à l'époque du christ dans l'empire romain, la femme n'avait pas la place qu'elle a aujourd'hui. Elle n'avait pas du tout les mêmes droits juridiques que les hommes, et la parole d'une femme n'aurait sans doute pas été perçue de la même manière que celle d'un homme. Imaginez un peu, une femme qui aurait quitté son foyer pour aller sur les routes... La place de la femme à l'époque c'était son foyer, qui plus est dans la palestine romaine. Jetez un oeil au lévitique. Pourtant parmi les apôtres qui suivaient Jesus, il y avait des femmes, leur rôle est d'ailleurs expliqué dans St Luc il me semble, où elles s'occupaient de toute la partie "logistique" (je n'ai plus le passage en tête). Il a été rappelé ici le rôle éminent de certaines femmes dans l'évangile, inutile de les rappeler, mais on voit bien que dès le début, les femmes ont eu toute leur part et leur rôle à jouer, mais elles ne furent effectivement pas envoyée "prêcher". Autres temps autres mœurs, certains ne seront sans doute pas d'accord avec cela, et je peux tout à fait le comprendre, mais je ne suis pas certain pour ma part que Dieu ait voulu à la base empêcher le femme de répandre l'évangile, mais compte tenu de mes quelques connaissances historiques, je ne vois pas comment cela aurait été possible.

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1177
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Olivier C » mar. 30 août 2011, 7:40

Elric a écrit :Autres temps autres mœurs, certains ne seront sans doute pas d'accord avec cela, et je peux tout à fait le comprendre, mais je ne suis pas certain pour ma part que Dieu ait voulu à la base empêcher le femme de répandre l'évangile, mais compte tenu de mes quelques connaissances historiques, je ne vois pas comment cela aurait été possible.
Effectivement, je ne suis pas d'accord avec cela : le Christ a toujours montré qu'il savait être en rupture avec la culture ambiante quand il le fallait, et cela sur des points particulièrement cruciaux. Or il ne l'a pas fait sur ce point précis, peut être faut-il reconnaître ici un rôle différent pour les hommes et les femmes, un rôle que notre esprit moderne est peut-être invité à voir une complémentarité homme/femme là où il ne voit qu'inégalité dans le "faire".
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Virgile
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1133
Inscription : mer. 14 janv. 2009, 10:33

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Virgile » mar. 30 août 2011, 8:17

Bonjour,

ce que l'on appelle l'évangile de Marie-Madeleine est un texte gnostique qui fait partie du codex de Berlin. Le codex de Berlin (tout simplement parce qu’il se trouve actuellement à Berlin) est un ensemble de textes découvert à la fin du 19ème siècle en Egypte. Ecrit dans le dialecte sahidique de la langue copte, sa traduction complète a été achevée il y a une soixantaine d’années et sa publication remonte à 1955.

Le manuscrit (sur papyrus) du codex de Berlin contient très exactement 56 textes. Il est daté du quatrième ou du cinquième de notre ère. Dans cet ensemble de textes figure l'évangile de Marie. La datation de évangile apocryphe est incertaine, bien entendu, et elle varie suivant les spécialistes - mettons de la fin du deuxième siècle jusqu’au cinquième siècle - peu importe: de toute façon bien après la rédaction des Evangiles canoniques.

L'évangile de Marie est aujourd'hui utilisé par toutes sortes de gens pour ruiner l’autorité des quatre Evangiles canoniques en général et pour attaquer l'Eglise catholique en particulier. Pour une mise au point agréable à lire et instructive, je suggère à ceux que le sujet intéresse la lecture du texte suivant sur Domuni, le site Internet de l'Université dominicaine:
http://biblio.domuni.eu/articleshum/mar ... /index.htm

Amicalement.
Virgile.

PS.: sur le site de Domuni, un autre texte à lire :
- Décoder Da Vinci Code. Étude scientifique et théologique du roman de Dan Brown et du film de Ron Howard.
http://biblio.domuni.eu/index.php?f=art ... vincicode/
Le dossier "Da Vinci code" sur le site de la Conférence des Evêques de France:
http://www.cef.fr/catho/actus/dossiers/ ... /index.php

Elric
Ædilis
Ædilis
Messages : 49
Inscription : lun. 01 mars 2010, 17:25

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Elric » mar. 30 août 2011, 11:53

Olivier C a écrit :
Elric a écrit :Autres temps autres mœurs, certains ne seront sans doute pas d'accord avec cela, et je peux tout à fait le comprendre, mais je ne suis pas certain pour ma part que Dieu ait voulu à la base empêcher le femme de répandre l'évangile, mais compte tenu de mes quelques connaissances historiques, je ne vois pas comment cela aurait été possible.
Effectivement, je ne suis pas d'accord avec cela : le Christ a toujours montré qu'il savait être en rupture avec la culture ambiante quand il le fallait, et cela sur des points particulièrement cruciaux. Or il ne l'a pas fait sur ce point précis, peut être faut-il reconnaître ici un rôle différent pour les hommes et les femmes, un rôle que notre esprit moderne est peut-être invité à voir une complémentarité homme/femme là où il ne voit qu'inégalité dans le "faire".


En ce qui le concerne vous avez tout à fait raison. Il accueillait des prostituées, des publicains, etc. ...
Mais en ce qui concerne les hommes de son temps, en allait-il de même? Les foules auraient-elles acceptées la prédication d'une femme ? Etait-ce sa place de vivre loin de son mari, de ses enfants ?
Nous pourrions spéculer des heures là-dessus.
Je suis d'accord avec vous pour la complémentarité de toute façon. On le voit très bien d'ailleurs avec le rôle qu'ont longtemps joué les bonne-sœurs qui ont une place particulière dans l'église. Pour autant il me semble que ce que le Christ était capable d'accepter n'était pas courant au premier siècle.
Pour ce qui est du rôle des femmes, que certains pensent dépréciés, on peut également souligner leur rôle éminent dans l'église au XXème siècle. Pour le coup les exemples abondent.

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1177
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: L'Evangile de Marie(-Madeleine ) ?

Message non lu par Olivier C » mar. 30 août 2011, 12:11

Elric a écrit :Mais en ce qui concerne les hommes de son temps, en allait-il de même? Les foules auraient-elles acceptées la prédication d'une femme ? Etait-ce sa place de vivre loin de son mari, de ses enfants ?
Il est clair qu'une femme enseignant dans un monde sémitique aurait été très mal vue. Mais il ne faut pas oublier pour autant que les alentours d'Israël étaient attirés par d'autres modèles, avec des cultes païens laissant toute liberté à des prêtresses et prophétesses. Dans des moments de chute, dénoncés par les prophètes de l'Ancien Testament, Israël lui même s'était laissé séduire par ces pratiques.

Au delà d'une interprétation des textes bibliques cherchant à démêler le culturel du révélé les éléments clefs sont aussi à chercher du côté de l'image "spirituelle" de chacun des sexes dans les rôles qu'ils peuvent assumer pour l'Évangile.

Pour le reste, aujourd'hui nous ne manquons pas de femmes exégètes et théologiens dans l'Église catholique...
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités