Malika Sorel, ses ouvrages

Littérature - Fiches de lecture - Biographies - Critiques - Essais - Philologie
Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Le nouveau livre de Malika Sorel

Message non lupar Gaudeamus » jeu. 12 mai 2011, 10:17

Cher Gaudeamus,

Je ne l'ai pas encore lu, mais il fait partie de ma liste et a l'air très intéressant. Il semble - d'après ce qu'on m'a dit - apporter un éclairage complémentaire.

Il faut que vous lisiez le premier livre de Mme Sorel, que j'ai mentionné plus haut : il donne des notions qui rendent plus rapide la compréhension du second (notamment la différence entre intégration et insertion). L'intérêt principal de ces livres et d'insister sur l'importance des phénomènes culturels et cognitifs à l'oeuvre dans l'intégration ; tout le monde aujourd'hui, à l'inverse, passe son temps à dire que ce n'est qu'une question d'argent et de moyens... L'homme est pourtant plus que son porte-monnaie, et à cet égard, les associations "de terrain" qui réclament toujours plus, les béni-oui-oui qui réduisent l'explication du manque d'insertion à la seule pauvreté, méprisent le fond de l'être humain.

Bien à vous
MB
Merci beaucoup pour votre réponse !
Je comptais justement lire dans la foulée le 1er livre de M. Sorel car je me souvenais bien de votre post à ce sujet (désolé si cela fait platement flagorneur mais c'est comme ça...)
Je suis un peu perplexe quant à ces questions. D'une part, Malika Sorel montre bien que certains éléments culturels, comme une culture familiale excessivement autoritaire par rapport à nos normes, l'importance de la conformité au groupe, etc. nuisent à l'intégration voire à la simple insertion des immigrés dans la société française. Cela paraît clair par rapport à la question de l'école notamment.
Mais d'autre part, ces mêmes facteurs culturels traditionnels ne pourraient-ils pas protéger ces immigrés vis-à-vis de la culture matérialiste, de l'atomisation des individus et de l'anomie qui tendent à prévaloir en occident ? Il s'agirait, certes, d'une sortie par le bas de notre propre malaise civilsationnel, par rapport à la sortie par le haut que représente le christianisme, c'est pourquoi je suis finalement plutôt sceptique sur la régénération supposée de la société française par l'islam ou l'immigration africaine.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3866
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le nouveau livre de Malika Sorel

Message non lupar Kerniou » mar. 07 juin 2011, 12:39

J'ai lu le premier livre de Malika Sorel.
Réaliste et sans complaisance, elle situe les responsabilités de chacun et considère les immigrés comme des personnes majeures avec leurs manques et leurs atouts pour faire face aux difficultés qu'ils doivent affronter. Le dénigrement de l'école et des services sociaux ne peuvent qu'affaiblir leur capacités d'agir et engendrer leur discrédit. Comment un enfant, au hasard, un garçon, peut-il respecter l'autorité d'une institutrice quand son père trouve normal qu'il n'obéisse ni à sa mère ni aux femmes ? Pire encore, quand son père lui confie la surveillance de sa mère et de ses soeurs ?
L'école et le travail socio- éducatif ont été tellement dévalorisés que les professionnels se heurtent à la défiance des enfants.
Les média devraient revoir leur manière de traiter ces institutions de l'état dans leurs commentaires des faits divers. On peut parler des défaillances des enseignants et travailleurs sociaux mais on ne peut pas les renvoyer exclusivement à leurs échecs ... Dévaloriser systématiquement leur travail concourt à les mettre encore plus en position de faiblesse face aux populations qu'ils ont en charge et qui n'hésitent pas à leur reprocher leur incompétence ...
L'insertion est l'affaire de tous et nous avons notre rôle à jouer vis à vis des migrants dans l'mage que nous voulons leur donner de notre pays dans les droits et les devoirs mais aussi aux exigences nécessaires de leur part pour y accéder.
Je vais lire le deuxième livre.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.


Revenir vers « Lettres »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit