Pape François : « Il y a plus de chrétiens persécutés aujourd’hui que dans les premiers siècles »

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2201
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Pape François : « Il y a plus de chrétiens persécutés aujourd’hui que dans les premiers siècles »

Message non lupar Relief » ven. 13 avr. 2018, 19:06


zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 594
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Pape François : « Il y a plus de chrétiens persécutés aujourd’hui que dans les premiers siècles »

Message non lupar zelie » sam. 14 avr. 2018, 12:04

Bonjour Relief,
le passage en question :
La seconde caractéristique des apôtres est le témoignage.
Le témoignage chrétien gêne car il ne brade pas la vérité, comme peuvent en témoigner les nombreux chrétiens tués et persécutés, comme en Afrique et au Moyen-Orient. « Il y en a plus aujourd’hui que dans les premiers siècles, en prison, égorgés et frappés, parce qu’ils confessent Jésus», a reconnu le Pape, pour qui le témoignage chrétien ne doit pas s’embarrasser de compromissions.
Malgré le fait que votre lien renvoie à Vatican News, le texte qu'on y lit est un résumé commenté de l'homélie du Pape, avec toutes les réserves d'usage que cela induit. J'aurais aimé avoir accès à l'homélie exacte et entière, je n'y suis pas arrivée.
Du coup, je tique un peu sur la fin de cette citation, juxtaposée justement après une phrase faisant référence à des massacres, car mise ainsi, elle fait froid dans le dos. Ce n'est pas la stratégie habituelle du Pape.

Pour ce qui est des persécutions chrétiennes, je pense aussi qu'il n'est pas étranger à notre Saint Père que la situation actuelle, démographiquement, politiquement et religieusement, est bien différente de ce qu'elle était il y a 1700 à 2000 ans. Le "frottement" entre chrétiens et autres cultures n'était pas ce qu'il en est aujourd'hui soit parce que les cultures n'existaient pas, soit parce que l'apostolat était loin d'être mondial. Par contre, dans le peu de régions du monde où le christianisme naissait (le monde connu d'alors), les persécutions étaient comparables. D'une certaine façon, à la lumière du passé, ne fallait-il pas s'attendre à ce que le christianisme se propageant, la persécution se diffuse elle aussi?
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre


Revenir vers « Société »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit