Le Kulturkampf ou comment l’Église a résisté aux attaques du chancelier Bismarck

Anthropologie - Sociologie - Histoire - Géographie - Science politique
Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2185
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Le Kulturkampf ou comment l’Église a résisté aux attaques du chancelier Bismarck

Message non lupar Relief » jeu. 15 févr. 2018, 21:26

Image

Le 5 février 1875, le pape Pie IX condamnait dans son encyclique Quod numquam les lois et le Kulturkampf du chancelier Otto von Bismarck.

Entre 1871 et 1878, le chancelier impérial Bismarck a tenté d’affaiblir la présence des catholiques en Allemagne. Mais confronté pendant sept ans à l’unité de l’Église et des catholiques, il a finalement du renoncer.

En 1871 lorsque la naissance de l’Empire allemand est proclamée dans la galerie des Glaces du château de Versailles par Guillaume Ier, alors roi de Prusse. Il vient de vaincre la France et de réaliser autour de son royaume l’unité de l’Allemagne après des siècles de divisions entre micro-États et principautés rivales.

Le roi de la Prusse protestante devient ainsi l’empereur de ce nouvel empire et doit composer avec plus de 35% de sa population de confession catholique. Otto von Bismarck, lui qui avait voulu bâtir l’unité des Allemands non pas par la diplomatie mais « par le sang et le fer » et jusqu’alors ministre-président du Royaume de Prusse, devient le chancelier de l’Empire allemand.

Face à la puissance de la Prusse au sein de l’Empire allemand, les catholiques apparaissent comme une force d’opposition au nationalisme prussien. Que ce soit à cause des catholiques lorrains et alsaciens qui souhaitent une plus grande autonomie, des catholiques polonais qui se désolidarisent de l’Empire allemand, ou encore des catholiques de Bavière et de la région de Cologne qui se méfient du monopole de la Prusse sur l’Empire allemand, les catholiques apparaissent comme les représentants des principaux particularismes qui peuvent tenir tête à la domination culturelle de la Prusse.

La suite ici : https://fr.aleteia.org/2018/02/05/le-ku ... -bismarck/

Revenir vers « Histoire »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités