Sur les maisons de retraite

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8544
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Sur les maisons de retraite

Message non lupar jean_droit » lun. 07 janv. 2013, 10:38

Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Pour se faire une vraie opinion il faudrait en savoir plus. Car j'ai lu que le fils de la personne expulsée devait 40.000 euros à la maison de retraite. Qu'il faisait le mort .... Cependant qu'il passait ses vacances dans le Sud de la France. Combien de personnes sont mises par leurs familles dans des maisons de retraite et sont quasi abandonnées à leur triste sort ?

D'autre part expulser une personne si âgée en plein hiver ....

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8544
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar jean_droit » lun. 07 janv. 2013, 11:07

Il me semble que cet article est plus équilibré :

Mais on ne sait pas pourquoi le fils n'a pas payé les 40.000 euros.

http://www.20minutes.fr/article/1074619 ... or=RSS-176
SOCIAL - Elle devait plus de 40.000 euros à l’établissement, selon son directeur...

Pas de trêve hivernale à Chaville. Une femme de 94 ans a été renvoyée vendredi de la résidence médicalisée privée de cette ville des Hauts-de-Seine où elle séjournait, parce qu’elle n’avait pas payé ses loyers, d’après l’Echo républicain.

D’après le journal, la direction de l’établissement a mis la nonagénaire et ses affaires dans une ambulance, et a payé le trajet jusqu’à Brou, dans l’Eure-et-Loir, où vit son fils. Ce dernier étant absent, et la chambre de la maison de retraite ayant déjà été réattribuée, la vieille dame a été conduite aux urgences de l’hôpital de Châteaudun.

«Une chambre d’EHPAD est un domicile»

L’établissement, scandalisé, a indiqué qu’il allait «faire un signalement à la gendarmerie». «C’est honteux et complètement illégal en pleine trêve hivernale qui interdit les expulsions, y compris des établissements de santé», a souligné la direction.

Michèle Delaunay, la ministre aux Personnes âgées et à l’Autonomie, s’est émue du cas de cette femme, et a indiqué dimanche qu’elle «demanderait la vérification de ces faits inacceptable». «Une chambre d’EHPAD [établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes] est un domicile», a-t-elle argué, sur Twitter.

Une nouvelle chambre

«On est sincèrement mortifié de cette situation mais nous n’avions pas d’autre choix», s’est justifié, dimanche soir, le responsable de la maison de retraite. Interrogé par l’Echo républicain, Laurent Boughaba a indiqué qu’ «en trente ans de métier, (il n’avait) jamais été confronté à une telle situation». La vieille dame doit selon lui plus de 40.000 euros à la maison de retraite, où elle vit depuis bientôt deux ans, car ses enfants n’auraient quasiment jamais réglé les frais.

«Nous avons écrit plusieurs lettres recommandées au fils qui s’occupe administrativement de sa maman pour lui demander de la prendre en charge», a expliqué le directeur. En vain. Alors, «nous avons pris l’initiative de faire reconduire sa mère à son domicile, à Brou».

Le fils de la nonagénaire, en vacances dans le sud de la France, a promis de venir chercher sa mère, ce lundi. Mais devant le scandale provoqué par l’affaire, la direction de la maison de retraite a décidé de réintégrer la vieille dame, qui devrait donc retrouver une chambre à Chaville dans la journée.

Avatar de l’utilisateur
levergero78
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 407
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:39
Localisation : yvelines & Finistère

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar levergero78 » lun. 07 janv. 2013, 11:08

Cette affaire est particulièrement scandaleuse tant de la part de la direction de la maison de retraite que de celle du fils de la vieille personne.

Elle confirme, s'il le fallait encore, l'indifférence que provoquent un peu partout ces personnes au seuil de la mort et, surtout, dans leur propre famille...
http://jean-paul.vefblog.net

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 501
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar MariaMagdala » lun. 07 janv. 2013, 14:46

Je trouve cette histoire très étrange...

Normalement quand la famille n'a pas de quoi payé, une partie (parfois la majorité) est prise en charge par les aides sociales....
Mais ces frais sont parfois exorbitants: dans un centre ou je travaillais, c'était plus de 2000 euros par mois!!!
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)
[/color]

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3614
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar Kerniou » lun. 07 janv. 2013, 15:13

C'est doublement choquant tant de la part du fils que de la maison de retraite.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1192
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar Epsilon » mar. 08 janv. 2013, 16:24

Pour complément d'info


Epsilon

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8198
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar Raistlin » mar. 08 janv. 2013, 16:35

Pour complément d'info
Je suis plutôt d'accord avec cet article. Les vrais responsables sont les parents de cette dame âgée. Si l'on en croit la maison de retraite, ils ont relancé la famille à plusieurs reprises, sans succès à l'évidence. En gros, tout porte à croire que cette famille s'est purement et simplement désintéressée du sort de cette dame.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8198
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar Raistlin » mar. 08 janv. 2013, 17:32

Certes, mais la maison de retraite est aussi gravement en tort car il existe une loi qui interdit l'expulsion pendant la période hivernale, encore plus quand la personne expulsée est une femme âgée de... 94 ans ! :/
Oui, vous avez raison... mais le problème est que les impayés remontaient à de nombreux mois. Comme le dit l'article, dans une maison de retraite, il y a des gens qui travaillent et qui sont rémunérés. Les faire travailler et ne pas les payer, même sous couvert de trêve hivernale, c'est de l'esclavage.

Bien sûr, cette maison de retraite aurait dû attendre le printemps, ou expulser cette dame plus tôt. Mais je rappelle que cette dame a une famille, tenue par la loi de s'en occuper. L'expulsion n'équivalait donc pas vraiment à une mise à la rue, mais simplement à un renvoi immédiat dans sa famille. Du moins, c'est ainsi que je comprends les choses : la dame ne s'est pas retrouvée avec ses affaires à errer dans les rues de Chaville.

Maintenant, que faire dans le cas de familles qui se désintéressent de leurs parents âgés ? C'est là où la Justice ou l'aide sociale peuvent et doivent intervenir.

En fait, ce qui est un peu énervant dans cette histoire, c'est que cette maison de retraite se prend un peu tous les torts dans la tête alors que les fils de cette dame sont les premiers responsables : ils ont arrêté de payer ! Au pire, la maison de retraite a été maladroite. Mais les vrais coupables, ce sont les fils.

Bien à vous,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12802
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar etienne lorant » mar. 08 janv. 2013, 20:10

C'est doublement choquant tant de la part du fils que de la maison de retraite.
Ignorez-vous qu'il y a des fils uniques qui sont au chômage ? Ou qui n'ont plus de chômage ? je connais un fils marié qui a perdu son emploi, que sa femme a quitté, qui est descendu sur l'aide sociale et qui continue de dériver... Sa mère est aussi dans une maison de repos, mais le montant de sa retraite ne suffit pas à payer l'hébergement 45 euros par jour ! Et comment le fils paierait-il puisqu'il peine à se subvenir à lui-même ?
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8544
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar jean_droit » mer. 09 janv. 2013, 11:43

Mais .... Il ne s'agissait pas d'un fils unique .... Et celui ci était en vacances dans le Sud de la France. A mon avis les torts sont bien partagés. Je me demande, aussi, si la maison de retraite n'a pas fait exprès.

Mais 94 ans et en janvier ....

Avatar de l’utilisateur
le fureteur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : lun. 18 janv. 2010, 1:37
Conviction : Catholique Romaine mais oecuménique
Localisation : dans les mains de Dieu

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar le fureteur » mer. 09 janv. 2013, 17:21

Voici un extrait de l'article sur ce sujet du quotidien régional "Nice-Matin" d'hier :
Les "regrets" de la maison de retraite.
Le président de la maison de retraite Villa Beausoleil dans laquelle logeait a dit "regretter" cet évènement.
"Je regrette, je présente mes excuses d'abord à cette résidente, je suis navré que l'on puisse faire la une dans ce genre de circonstances" a dit sur i télé Richard Claverie, co-fondateur et coprésident de la maison de Retraite. Cette dernière a voulu réintégrer samedi cette pensionnaire, mais sa famille a refusé, selon le ministère des Affaires Sociales.
L'enquête devrait permettre de déterminer l'historique de son expulsion et de comprendre si les procédures ont été respectées.
Affaire à suivre...
"Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe" Fr. Roger de Taizé

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3614
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar Kerniou » mer. 09 janv. 2013, 19:24

Il semble que les fils de cette dame soient tout à fait en mesure de le faire.
S'ils étaient en situation difficile, ils bénéficieraient d'aides du Conseil Général au titre de l'APA.
Après maints rappels, ils ne se sont pas manifestés. C'est bien regrettable.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12802
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar etienne lorant » ven. 11 janv. 2013, 16:32

Le directeur de la maison de retraite qui avait renvoyé une nonagénaire pour impayés a été suspendu de ses fonctions, et l'établissement a été accusé de "négligence grave" dans un prérapport de l'Agence régionale de santé (ARS).

Cette maison de retraite de Chaville (Hauts-de-Seine) "est désormais placée sous mesures de contrôle renforcé", a annoncé vendredi la ministre déléguée chargée des Personnes âgées Michèle Delaunay.
Le directeur de la maison de retraite a, lui, été suspendu de ses fonctions le temps de l'enquête, a indiqué la direction du groupe qui la gère.

Selon le prérapport de l'ARS, cité par le ministère, l'établissement a fait preuve de "négligence grave" vis-à-vis de sa résidente: "au moment de son entrée en commettant l'erreur de ne pas lui faire signer son contrat de séjour, et au moment de sa sortie en ne respectant pas les procédures prévues par la loi".
"Ces manquements au moment de la sortie feraient suite à des +négligences récurrentes+ de la famille dans le respect du contrat de séjour, par le défaut régulier de paiement des frais d'hébergement (39.700 euros)", ajoute le ministère.
Le rapport de l'ARS détaille que "la décision de rupture unilatérale du contrat de séjour avec la résidente a été prise dès le 6 décembre, et que la préparation de son renvoi a été organisée le 18 décembre, sans qu'à aucun moment la résidente ne soit informée".
"Par ailleurs, la société d'ambulance en charge du transport de la résidente avait pour mission - en l'absence d'accueil au domicile de son fils - de la déposer aux urgences de l'hôpital le plus proche, avec une consigne écrite de ne pas la réadmettre à la maison de retraite", ajoute le ministère.
Enfin, "les premières conclusions de l'enquête montrent que l'établissement ne s'est pas assuré au préalable de la présence du fils à son domicile", selon le rapport cité.
Spoiler!
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Message non lupar Isabelle47 » ven. 11 janv. 2013, 19:39

Les histoires de cette vieille dame expulsée et celle de cette petite fille rejetée de la cantine sont scandaleuses et hélas significatives de notre société.
Mais il ne faut pas minimiser la responsabilité des parents, dans un cas comme dans l'autre.
Les enfants de la vieille dame, coupables d'avoir laissé un tel impayé alors qu'apparemment ils auraient eu les moyens d'y faire face, ou de négocier un paiement échelonné; les parents de la fillette d'avoir fait la sourde oreille à plusieurs demandes de rendez-vous de la part des responsables de la cantine afin de trouver un arrangement; la maman en particulier avait été prévenue de venir chercher sa fillette ce jour-là et ne s'est pas présentée à l'école.
Ceci n'excuse en rien la manière de procéder de la maison de retraite ou des responsables de la cantine mais la famille dans les deux cas est aussi gravement responsable.
Et en France, on a un peu trop tendance à se décharger de sa responsabilité personnelle sur la société (ou l'état).
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1128
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Sur les maisons de retraite

Message non lupar astre » dim. 19 janv. 2014, 19:39

Un tableau religieux qui gêne dans une maison de retraite

Une "Vierge et l'enfant" retirée d'une maison de retraite au nom du principe de laïcité.

http://www.ouest-france.fr/scaer-un-tab ... ne-1864775
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre


Revenir vers « Société »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités