Page 1 sur 3

Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : sam. 06 avr. 2013, 0:54
par françois67
Bonsoir,
Demain les enfants de 6ème de 10 ans se verront refourguer des capotes au collège... Sidaction rend le Planning familial tout juste puritain. D'ailleurs, soyez conscients que donner de l'argent à cette association, cela se trouve soutenir des choses comme celle-ci... vous ne pourrez vous plaindre de ne pas avoir été averti. Si vous voulez donner, donnez aux organisations qui prônent la statégie ABC: "abstinence, be faithful (=soyez fidèle), condom) qui se trouve la plus efficace de très loin. Ainsi M. Bergé prône non-seulement la débauche et la sexualité à 11-12 ans, mais de plus en incitant ainsi dès le plus jeune âge augmente-t'il les risques! Mais personne ne s'en offusque, cela est Pierre Bergé après tout, le grand humaniste du Monde...
http://www.bvoltaire.fr/pierrevanommesl ... pere,17973
Monsieur Bergé vient de franchir un nouveau pas dans l’abjection. Au micro de RTL, le 4 avril, il vient de demander à Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, de distribuer gratuitement des préservatifs dans les collèges. Il ne s’agit pas d’un lapsus puisqu’il précise « je dis bien les collèges ». Un collégien, rappelons-le, a entre 11 et 15 ans : c’est un enfant.

On pourrait feindre l’indulgence vis-à-vis d’un vieux monsieur qui n’a peut-être plus toute ses facultés intellectuelles. Mais il faudrait arrêter de lui donner la parole et lui retirer la présidence du Sidaction. Que les donateurs potentiels réfléchissent, sinon, au soutien qu’ils donneraient à ces propos.

Cependant la précédente déclaration du millionnaire socialiste sur les mères porteuses (« Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? ») en dit long sur sa pensée profonde : les êtres humains, homme, femme ou enfant, ne sont que des objets que l’on peut acheter pour assouvir ses pulsions si on en a les moyens. Et il les a. On attend des nombreux socialistes qu’il a soutenus — Bertrand Delanoë, Ségolène Royal, Vincent Peillon lui-même — qu’ils se désolidarisent de ce personnage aux fantasmes rebutants. Sauf à les cautionner…

Pierre Van Ommeslaeghe
texte sous cc-by-nc-sa


Mme. Royal se trouve entre autre visée... le commentaire a loin d'avoir tort.
Bien à vous.

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : sam. 06 avr. 2013, 9:45
par levergero78
Pierre Bergé le compagnon d'Yves Saint-Laurent n'a jamais été un parangon de vertu.

C'est un homme très riche, très impliqué dans le sidaction et qui fut le fondateur ou le propriétaire du magazine "têtu" destiné aux homos...

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : sam. 06 avr. 2013, 10:55
par taliesin
Où va le monde ???
Je me demande parfois, malgré tous nos efforts, s'il sera un jour possible d'arrêter cette folie !

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : sam. 06 avr. 2013, 16:42
par JustineF
De nombreuses études établissent une corrélation entre l'information sur les moyens de contraception et le taux de IST-MS contractées par les adolescents. Il semble donc responsable de les informer tôt sur les risques et les mesures à prendre.

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... 2/abstract

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : sam. 06 avr. 2013, 17:46
par levergero78
Mieux vaut peut être cela que d'"engrosser" une ado ou d'attraper le sida... :mal:

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : sam. 06 avr. 2013, 18:38
par JustineF
D'abord demandez-vous déjà d'où vient le sida, ensuite demandez-vous si le préservatif qui protège si bien des MST protège de la déshumanisation des rapports affectifs, enfin demandez-vous si ce que vous dites vous ne faites pas que répéter bêtement ce qu'on entend à longueur de journée dans les mass média qui sont entre les mains d'une poignée d'élite déterminée à réduire l'influence de l'Eglise.
Il ne faut pas se voir plus important qu'on est non plus. Quand ils font la promotion d'une mesure destinée à limiter la transmission des MST et IST, ce n'est pas pour saper "l'influence" de l'église (à supposer qu'il lui en reste), c'est pour prévenir plutôt que de guérir. Comme vous le savez la chair est faible et nous ne sommes que de pauvres pêcheurs. Quitte à fauter autant que ce soit sans chopper ni refiler de virus par la même occasion. C'est trop pragmatique à votre goût?
Où sont vos chiffres, vos études, vos recherches en matière de sexualité des enfants ? Que dalle, le préservatif c'est pour inciter les jeunes à la débauche plus vite, pour qu'ils deviennent très jeune des consommateurs dociles du sexe, c'est pour les faire devenir matérialiste et les priver de spiritualité (on lui de leur apprendre ce qu'est l'amour on leur tend un préservatif symbole de la brutalité sexuelle TIENS CONSOMMES DU SEXE et enlève ta tétine, bienvenu dans le monde néolibéral pour ne pas dire ultra libéral, ici tu vas t'éclater parce que mort y a plus rien, c'est le néant : PROFITES de ta vie et éclates toi comme un gros porc, surtout restes con).
On perçoit la colère dans votre message. Je ne sais pas si le but est de les inciter à la débauche. J'en doute. L'âge du premier rapport sexuel reste assez stable d'ailleurs donc ce n'est peut-être pas réussi si tel était leur but. Le but me semble au contraire être de responsabiliser les individus dès lors qu'ils sont en mesure d'avoir des rapports sexuels et qu'ils ne fassent pas ça en dépit du bon sens en risquant leur santé et celle des autres. Cela va très bien en accompagnement d'une discussion sur le sexe, ses significations, les sentiments et la connaissance de son corps.
Depuis quand les enfants ne sont plus du ressort des parents ? Bientôt, les enfants seront arrachés aux parents non conformistes et placés pour être éduqués selon la volonté de la sacro sainte société.
Il arrivent que les enfants soient en effet protégés de leur parents quand ceux-ci manquent à leurs devoirs élémentaires. Cela arrive notamment avec les enfants de personnes endoctrinées par des sectes. A ce propos, je vous invite à lire le rapport d'un psychologue ayant accompagné des enfants à la sortie d'un environnement sectaire:

http://www.unadfi.org/IMG/pdf/Maltraita ... sectes.pdf

On y lit notamment :
Mais, tout le reste du temps se passait en vase clos avec les autres adeptes. Il est donc légitime de parler de défaut de socialisation par l’absence de liens hors du groupe.

La vie communautaire de ce groupe renforçait chez l’enfant le sentiment de vivre dans un cocon protecteur puisque tout ce qui était « dans » la maison était bon et tout ce qui était « dehors » représentait le Mal. On apprenait ainsi à l’enfant, comme à l’adepte adulte, à rejeter le monde extérieur. Ce huis clos rassurant facilitait l’emprise sur ces enfants.

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : sam. 06 avr. 2013, 18:47
par Ren'
Le préservatif c'est pour inciter les jeunes à la débauche plus vite
En tant qu'enseignant au collège, je peux vous dire que le véritable problème dans l'enceinte des établissements est le téléphone portable qui donne accès à la pornographie la plus dure.
Et cet accès commence désormais dès l'école primaire...
(je vous épargne la liste des cas sordides auxquels j'ai déjà pu être confronté en 13 ans de carrière)

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : sam. 06 avr. 2013, 21:39
par françois67
Bonjour,
Selon un rapport, qui certes n'est pas officiellement une référence de l'Académie de médecine française au contraire de ce que précise le médecin, Académie qui ne le dément ni dénonce pas non plus, 4% des utilisateurs du préservatif sont censés obtenir le Sida. Il offre une fausse sécurité aux gens, alors qu'il est loin d'être infaillible et qu'en plus il incite à la pratique du sexe de façon désordonnée, ce qui justement encourage les grossesses prématurées et le Sida. Les seuls pays d'Afrique où le Sida a régressé sont le Botswana et l'Ouganda, qui suivent le système ABC décrit plus haut.

http://lci.tf1.fr/monde/institutions/20 ... 07849.html
En tout cas, j'encourage à, si vous souhaitez lutter contre le Sida, ne pas donner votre argent à des personnes comme Pierre Bergé, mais à des missions comme celle-ci, en Afrique du Sud par exemple, du cardinal Napier:
http://www.zulumissions.org/index.asp
Bien à vous.

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : lun. 08 avr. 2013, 20:28
par Kolia Karamazov
Pierre Bergé a atteint au fil de sa vie un stade très avancé de perversion.
Deux alternatives n'ont cessé de se présenter à lui.

D'un côté il pouvait se reconnaître pécheur, tomber face contre terre devant Christ et baigner ses pieds des larmes d'un repentir sincère.

De l'autre il pouvait s'enfermer un peu plus dans son orgueil, rejeter son Père chaque jour d'avantage et s'éloigner du salut. C'est malheureusement le chemin qu'il a suivit avec constance.

Comme tout pécheur, il hait par dessus tout la lumière car elle révèle que ses oeuvres sont mauvaises. Or, sa perversion étant tout particulièrement sexuelle, ce sont les hommes et les femmes chastes qui constituent la lumière la plus insupportable à ses yeux.
C'est pour cela que tout au long de sa vie il n'a cessé d'oeuvrer afin d'éradiquer la chasteté. Il a tout fait pour fabriquer des pervers sexuels. Sa proposition de mettre en place des distributeurs de préservatifs pour les enfants de 10 à 15 ans, n'est qu'une nouvelle offensive dans ce combat.

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : mar. 09 avr. 2013, 13:40
par JustineF
En tout cas, j'encourage à, si vous souhaitez lutter contre le Sida, ne pas donner votre argent à des personnes comme Pierre Bergé, mais à des missions comme celle-ci, en Afrique du Sud par exemple, du cardinal Napier:
http://www.zulumissions.org/index.asp
Bien à vous
C'est pour cela que tout au long de sa vie il n'a cessé d'oeuvrer afin d'éradiquer la chasteté. Il a tout fait pour fabriquer des pervers sexuels. Sa proposition de mettre en place des distributeurs de préservatifs pour les enfants de 10 à 15 ans, n'est qu'une nouvelle offensive.
C'est assez cocasse de voir les deux personnages cités chacun l'un après l'autre.
Pierre Bergé n'est jamais allé aussi loin que le Cardinal Napier affirmant qu'il "doute que la pédophilie soit un crime".

http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-21810980
"Now don't tell me that those people are criminally responsible like somebody who chooses to do something like that. I don't think you can really take the position and say that person deserves to be punished. He was himself damaged."
Franchement? Un cardinal qui prône l'impunité, de l'aide et de l'écoute pour les pédophiles?

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : mar. 09 avr. 2013, 14:25
par Raistlin
Pierre Bergé n'est jamais allé aussi loin que le Cardinal Napier affirmant qu'il "doute que la pédophilie soit un crime".
Justine, vous abusez. Certes, les propos de ce cardinal étaient fort maladroits mais sa pensée n'est pas ce que vous voulez en faire. Car il parlait pas des actes pédophiles, mais de la pulsion pédophile en elle-même. Et effectivement, la pulsion pédophile n'est pas un crime, elle est une maladie. C'est le passage à l'acte qui est un crime. En outre, je pense aussi qu'il voulait signifier que le pédophile est le plus souvent autant une victime qu'un bourreau. Cette société qui en fait les nouveaux monstres à abattre est hypocrite, elle qui les encourageait presque dans les années 70.

Cordialement,

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : mar. 09 avr. 2013, 15:31
par JustineF
C'est un débat intéressant. Les parents sont-ils les seuls à avoir un mot à dire sur l'éducation de leurs enfants. Allons plus loin y-a-t-il même un devoir d'ingérence quand la sécurité de l'enfant est menacée?

Je pense que quiconque place l'intérêt de l'enfant au dessus des querelles partisanes sera d'accord pour mettre en place des dispositifs permettant d'éviter le pire.

C'est le cas avec les sectes par exemple:
"Un drame national." Georges Fenech estime "qu'entre 50 000 et 60 000 enfants sont victimes tous les ans de dérives sectaires en France" qui se traduisent par des "maltraitances physiques ou morales". Le président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)
Le guide souligne que les mineurs constituent "un public vulnérable et une cible privilégiée des mouvements à caractère sectaire", qu'ils vivent avec leurs parents eux-mêmes adeptes ou qu'ils subissent l'influence de thérapeutes ou de formateurs aux méthodes dangereuses pour leur santé physique ou mentale. Pour le président de la Miviludes, protéger les mineurs des dérives sectaires relève d'un "devoir d'ingérence". "Il faut évidemment respecter la liberté individuelle et les croyances, sauf quand il y a un danger pour les enfants", a-t-il indiqué.
Le problème bien entendu est que :

Les catholiques pensent que le gouvernement est totalitaire et cherchent à pervertir leurs enfants.

Le gouvernement cherche à mettre en place un politique de prévention des IST-MST qui passe par l'information et l'accès libre aux moyens de protection dès l'adolescence.

Personne n'aurait à gagner quoique ce soit dans un conflit égoïste. On ne peut qu'espérer qu'un dialogue s'ouvre sur ces sujets pour qu'au final ce ne soit pas les enfants qui paient les pots cassés.

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : mar. 09 avr. 2013, 15:42
par Raistlin
C'est un débat intéressant. Les parents sont-ils les seuls à avoir un mot à dire sur l'éducation de leurs enfants. Allons plus loin y-a-t-il même un devoir d'ingérence quand la sécurité de l'enfant est menacée?
Si la sécurité de l'enfant et sa santé ne sont pas menacées, c'est aux parents que revient l'autorité pour éduquer.

Les catholiques pensent que le gouvernement est totalitaire et cherchent à pervertir leurs enfants.
Les catholiques s'insurgent contre un gouvernement qui veut enseigner par la force une idéologie non scientifique et absurde, le Gender. Ils ont raison car c'est de l'endoctrinement. Demain, le gouvernement voudrait enseigner que la Terre est plate, que nous nous insurgerions tout autant.

Ce qui me fait rire, c’est beaucoup en France s’offusquent des créationnistes américains qui ont obtenu que leur théorie soit enseignée. Mais le Gender est mille fois moins crédible que le créationnisme. C’est donc se moquer de la paille dans l’œil du voisin sans voir la poutre qu’on a dans le sien.

Le gouvernement cherche à mettre en place un politique de prévention des IST-MST qui passe par l'information et l'accès libre aux moyens de protection dès l'adolescence.
Non, vous faites erreur. Le gouvernement veut promouvoir la liberté sexuelle, et au passage éviter les problèmes en « éduquant » les enfants. Mais à la base, c’est bien l’hédonisme et la liberté sexuelle qui sont enseignés.

Il existe bien des façons de lutter contre les maladies sexuelles et les grossesses non désirées. Une qui respecte à la fois la dignité humaine et la morale est de responsabiliser l’adolescent, et de lui apprendre à ne pas considérer sa sexualité comme un jouet, mais comme un don à recevoir et à respecter.

Cordialement,

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : mar. 09 avr. 2013, 15:59
par Raistlin
Raistlin, justine ne parle même pas du gender là il nous traite de secte et veut que nos enfants soient éduquer par la "société" "le gouvernement" pour lui nous sommes des malades et nous contaminons nos enfants avec notre maladie de croire en Dieu. Il veut éradiquer ça. Il va dire qu'il a pas dit ça comme ça, mais c'est ce qu'il veut. Il est intolérant, il a la haine des croyants. C'est lui qui devrait se soigner. Il n'ose pas nous attaquer de face tant c'est un lâche mais il passe par le biais d'un pseudo débat sur les sectes pour ensuite nous amener sur la question de savoir si la religion est une secte ou non dangereuse pour les enfants et donc qui justifierait qu'on retire les enfants des mains des parents cathos pour les soigner.
Matthew, Justine est une femme...

Ensuite, je pense que vous allez un peu loin. Nous avons certes des différents avec Justine, et nous ne cédons pas d'un pouce face à ses idées selon nous gravement erronées, mais nous ne devons pas céder à la facilité des attaques ad hominem et des insultes qui n'ont jamais fait honneur à quelqu'un.

Ne pas pouvoir débattre dans le calme et la rationalité, c'est justement ce que je reproche aux lobbys gays et au gouvernement. Tachons de ne pas leur ressembler.

Fraternellement,

Re: Pierre Bergé: pervers pépère

Publié : mar. 09 avr. 2013, 16:15
par JustineF
Justine on peut lui parler à le seconde personne du singulier et quitte à parler de Justine autant dire "ELLE".
Si la sécurité de l'enfant et sa santé ne sont pas menacées, c'est aux parents que revient l'autorité pour éduquer.
Absolument. 100% d'accord.

Le problème se pose avec la sexualité parce qu'elle n'est pas sans péril notamment depuis le SIDA.

Par conséquent, on se retrouve avec une question épineuse:

1/ leur faire la leçon et proner l'abstinence et un seul partenaire sexuel dans leur vie. Il n'y aurait dès lors que des vierges et des gens mariés d'autre part. Ce serait certainement idéal pour faire barrage à la transmission des MST mais c'est assez irréaliste. La chair est faible et les hommes imparfaits. Penser le contraire reviendrait à vivre dans 'une société "fictive" et "imaginaire" pour reprendre les mots de Matthew.

2/ Leur délivrer le message que la sexualité n'amène aucune responsabilité et n'est qu'un acte mécanique et que le préservatif est la solution à tout. ce serait également trop simpliste et cela ne constituerait pas une éducation sexuelle 'écologique' et respectueuse. La sexualité peut être certes ludique mais elle se vit d'autant mieux qu'elle est vécue dans le respect de soi-même et de ses partenaires.

Un discours juste et équilibré est possible. J'en suis convaincue. A condition bien sûr de mettre vraiment l'accent sur le libre-arbitre éclairé des jeunes adultes pour leur permettre de faire leurs choix de manière autonome.
Non, vous faites erreur. Le gouvernement veut promouvoir la liberté sexuelle, et au passage éviter les problèmes en « éduquant » les enfants. Mais à la base, c’est bien l’hédonisme et la liberté sexuelle qui sont enseignés.
Liberté: le mot est inscrit au fronton de nos institutions. La liberté sexuelle n'est pas un fléau, la question c'est que fait-on de sa liberté? L'éducation ne vise-t-elle pas justement à former des gens libres? Pour être libre aussi faut-il pouvoir agir en conscience. Une éducation juste permettrait à chacun de développer son libre-arbitre, acquérir les connaissances nécessaires à une vie sexuelle choisie entre adultes consentants et respectueux les uns des autres. Ce serait une belle leçon de civisme vous ne pensez pas?

Je me plais à penser, Raistlin que nous nous accordons sur certains points.