La société américaine

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La société américaine

Message non lupar etienne lorant » mar. 29 nov. 2016, 18:36

10 heures du matin heure locale, lundi 28 novembre. L’université de l’Ohio envoie une alerte : les étudiants du bâtiments Watts de la 19e avenue doivent d’urgence se sauver, se cacher, ou combattre.

Un homme armé d’un couteau de boucher vient de poignarder plusieurs étudiants, et écraser un autre avec sa voiture.

Le djihadiste s’appelle Abdul Artan. Abdul Razak Ali Artan de son nom complet. C’est un étudiant de 18 ans rapporte MSNBC, d’origine somalienne, réfugié et disposant d’un permis de séjour régulier – comme quoi Donald Trump ne se trompait pas lorsqu’il annonçait qu’on ne sait pas qui sont vraiment les réfugiés qui demandent l’asile politique.

Des sources rapportent que Abdul Artan a laissé une note expliquant qu’il « est malade de voir tous ces actes de haine contre les musulmans du pays » : lourde responsabilité des médias de gauche, qui ont récemment annoncé une recrudescence d’attaques racistes contre les musulmans alors que l’information, mensongère, était destinée à mettre le blâme sur les électeurs de Trump qu’ils s’évertuent à faire passer pour racistes....

http://www.dreuz.info/2016/11/28/univer ... re-belier/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Une renaissance pour le Ku Klux Klan ?

Message non lupar etienne lorant » jeu. 01 déc. 2016, 19:10

Dans le sillage de la victoire de Donald Trump et la poussée du mouvement extrémiste "alt-right", une organisation raciste vieille de 150 ans se verrait bien pousser des ailes: le Ku Klux Klan, qui pourrait organiser samedi son premier rassemblement depuis l'élection.

"Le nombre de nos membres augmente de jour en jour, (...) on a reçu 1.000 demandes d'information depuis l'élection", affirme Gary Munker, qui se présente comme un porte-parole de ce mouvement qui prône depuis 1866 une Amérique blanche et chrétienne, devenu synonyme de lynchages et d'assassinats.


http://www.ladepeche.fr/article/2016/12 ... sance.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1938
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Une renaissance pour le Ku Klux Klan ?

Message non lupar Relief » jeu. 01 déc. 2016, 19:42

Dans le sillage de la victoire de Donald Trump et la poussée du mouvement extrémiste "alt-right", une organisation raciste vieille de 150 ans se verrait bien pousser des ailes: le Ku Klux Klan, qui pourrait organiser samedi son premier rassemblement depuis l'élection.

"Le nombre de nos membres augmente de jour en jour, (...) on a reçu 1.000 demandes d'information depuis l'élection", affirme Gary Munker, qui se présente comme un porte-parole de ce mouvement qui prône depuis 1866 une Amérique blanche et chrétienne, devenu synonyme de lynchages et d'assassinats.
Rappelons que le KKK est anti-juif, anti-catholique et anti-noir.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: La société américaine

Message non lupar Pathos » sam. 03 déc. 2016, 18:35

Quel aveu !
Pourvu qu'il s'y tienne

https://francais.rt.com/international/3 ... -americain

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2246
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: La société américaine

Message non lupar poche » lun. 05 déc. 2016, 17:34

Les enfents de notre communauute avont beaucoup de peur a cause de l'ectiion de Donald Trump.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

La société américaine - De fausses informations qui tuent...

Message non lupar etienne lorant » ven. 09 déc. 2016, 12:02

La candidate malheureuse à l’élection présidentielle américaine Hillary Clinton s’est exprimée, jeudi, au Congrès, pour dénoncer les fausses informations et rumeurs qui inondent les réseaux sociaux, menaçant la démocratie.

C’était seulement sa deuxième apparition depuis sa défaite à l’élection présidentielle il y a un mois exactement. Hillary Clinton s’est exprimée, jeudi 8 décembre, depuis le Congrès, où elle assistait à une cérémonie en hommage à un sénateur sur le départ, Harry Reid.

La candidate s’en est vivement pris jeudi aux fausses informations et rumeurs inventées qui fleurissent sur Internet. Hillary Clinton n'a pas directement commenté sa défaite dans son allocution, mais elle n'a pu s'empêcher d'évoquer ce qu'elle a appelé "l'épidémie de fausses nouvelles et de fausse propagande qui ont inondé les réseaux sociaux depuis un an".

>> À lire : Les complotistes pensent qu'Hillary Clinton a été remplacée par un sosie après son malaise

"Il est désormais évident que les fausses informations peuvent avoir des conséquences dans le monde réel", a expliqué Hillary Clinton. "Des vies sont menacées, la vie de gens ordinaires qui ne font que leur travail".

Il s'agissait d'une allusion apparente à l'irruption d'un homme armé dans une pizzeria de Washington dimanche dernier.

"Nous devons faire face à ce danger"

Edgar Maddison Welch, 28 ans, a tiré plusieurs coups de feu sans faire de victime à l'intérieur du restaurant Comet Ping Pong, alors qu'il était venu pour rechercher des tunnels imaginaires où les restaurateurs entretiendraient un réseau pédophile, une rumeur folle connue sous le nom de "Pizzagate" et propagée sans aucun fondement par des supporteurs de Donald Trump, le patron du restaurant ayant eu des contacts avec l'entourage d'Hillary Clinton.

>> À lire : Pizzagate, la rumeur qui a accouché d’une fusillade à Washington

"Nous devons faire face à ce danger rapidement", a lancé Hillary Clinton, en mettant son poids derrière un projet de législation pour lutter contre "la propagande étrangère", et en appelant la Silicon Valley à intensifier sa collaboration.

Mais la candidate faisait-elle aussi allusion à sa propre défaite, sa candidature ayant dû lutter contre un grand nombre de fausses informations sur Internet ?

http://www.france24.com/fr/20161209-hil ... democratie
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La société américaine

Message non lupar etienne lorant » mer. 07 juin 2017, 17:59

L'ex-directeur du FBI va témoigner sur les ingérences russes

Limogé en mai dernier, James Comey sera entendu le 8 juin devant le Sénat américain. Il sera interrogé sur d'éventuelles pressions exercées par le président américain à son encontre pour l'inciter à stopper l'enquête sur les connexions russes de l'ex-conseiller à la Sécurité nationale, Michael Flynn, selon CNN.


http://plus.lefigaro.fr/tag/james-comey
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La société américaine

Message non lupar etienne lorant » jeu. 08 juin 2017, 9:28

Newsletter BFMTV Midi
Le procureur général Jeff Sessions, dont la relation avec Donald Trump s'est passablement dégradée, aurait proposé sa démission au président américain.

Crise en vue au sein de l'administration Trump? Selon CNN, le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions, aurait proposé au président des Etats-Unis de démissionner de son poste, à l'issue de plusieurs échanges houleux entre les deux hommes ces dernières semaines. La chaîne d'information américaine cite une source proche du ministre pour appuyer son propos.

Selon CNN, la situation entre Donald Trump et Jeff Sessions se serait tendue depuis que ce dernier a annoncé, en mars, qu'il se retirait de l'enquête sur les ingérences de la Russie dans la campagne électorale du républicain, après des révélations du Washington Post sur ses rencontres avec l'ambassadeur russe.

La relation avec le président des Etats-Unis serait devenue si houleuse que le ministre de la Justice a proposé de démissionner, si Donald Trump ne voulait plus de lui.


Cette fracture avec son ministre de la Justice intervient à un moment particulièrement critique pour Donald Trump, alors que l'ancien directeur du FBI James Comey, qu'il a limogé le 9 mai dernier, doit témoigner jeudi devant le Congrès sur les conditions de son limogeage. James Comey est notamment appelé à confirmer si, oui ou non, le président américain a fait pression sur lui pour orienter ou faire classer des pans de l'enquête du FBI sur les ingérences russes.

Interrogé sur une potentielle démission de Jeff Sessions, la Maison Blanche s'est refusée à tout commentaire. Si le départ du ministre venait à se confirmer, il interviendrait quatre mois après celui du conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, qui avait dû quitter ses fonctions en raison d'une controverse sur ses contacts avec des diplomates russes. De quoi fragiliser encore davantage une administration déjà
chancelante.


Donald Trump et Jeff Sessions, le 15 m ... 80938.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Message non lupar etienne lorant » jeu. 08 juin 2017, 15:28

Audition sous haute tension de Comey au Congrès sur Trump et la Russie
Publié le jeudi 08 juin 2017 à 14h02 à Washington (AFP)

Dans une audition au Congrès attendue par toute l'Amérique, l'ancien directeur du FBI James Comey va raconter jeudi les coulisses de son limogeage par Donald Trump, en particulier comment il a résisté aux pressions du président pour épargner l'un de ses proches conseillers.

L'audition-événement, devant la commission du Renseignement du Sénat, commencera à 14H00 GMT et sera retransmise sur les grandes chaînes de télévision américaines.

Le contenu de son témoignage est déjà partiellement connu. La déclaration liminaire de M. Comey a été publiée mercredi sous la forme d'un minutieux récit de ses conversations avec le milliardaire depuis janvier, provoquant une déflagration politique.

Il y confirme ce qui avait fuité dans la presse: Donald Trump lui aurait demandé d'abandonner toute enquête sur Michael Flynn, son conseiller à la sécurité nationale évincé en février et inquiété pour n'avoir pas révélé le contenu de ses conversations avec l'ambassadeur russe aux Etats-Unis.

"J'espère que vous pourrez trouver une façon d'abandonner cela, de lâcher Flynn. C'est un homme bien", aurait dit le président à M. Comey en tête à tête le 14 février dans le Bureau ovale.

Donald Trump avait nié avoir formulé une telle demande.

L'ancien chef du FBI relate aussi en détails un dîner à la Maison Blanche, le 27 janvier, lors duquel Donald Trump lui aurait dit: "J'ai besoin de loyauté, je m'attends à de la loyauté".

Une requête ambigüe adressée à l'homme qui supervisait à l'époque l'enquête du FBI sur une éventuelle collusion entre des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump et la Russie.

Les partisans républicains du chef de l'Etat américain faisaient la différence entre des demandes inhabituelles ou "inappropriées", et illégales, selon eux non prouvées. M. Comey lui-même ne qualifie pas juridiquement les requêtes présidentielles.

Dans un communiqué, l'avocat personnel de Donald Trump, Marc Kasowitz, a affirmé que celui-ci était "complètement conforté" par le témoignage de l'ancien directeur.

Il s'est réjoui qu'il ait confirmé ce que le successeur de Barack Obama clame depuis des mois: le président ne fait "pas l'objet d'une enquête en lien avec une investigation sur la Russie", écrit l'avocat.

Note perso: C'est maintenant que çà se passe ! Depuis 14hGMT
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La société américaine

Message non lupar etienne lorant » jeu. 08 juin 2017, 18:14

Les interférences de Donald Trump dans l'enquête du FBI sur les liens entre son équipe de campagne et la Russie constituent-elles une entrave à la justice, qui est un délit, et cela pourrait-il entraîner sa destitution? Voici quelques éléments de réponse.

- Qu'est-ce qu'une entrave à la justice ?

Selon le code des Etats-Unis (US Code), qui rassemble l'ensemble des lois fédérales américaines, "quiconque essaye, de manière corruptrice, (...) d'influencer, d'entraver ou d'empêcher la bonne administration de la justice, doit être puni". Le délit est passible d'une peine d'emprisonnement n'excédant pas cinq ans.

- Trump a-t-il entravé la justice ?

Les faits portent surtout sur ce qu'a pu faire le président des Etats-Unis pour empêcher le déroulement normal de l'enquête sur les liens entre son équipe de campagne et des responsables russes.

Lors d'une conversation en tête à tête avec le directeur du FBI, James Comey, Donald Trump a notamment laissé entendre qu'il souhaitait que M. Comey renonce à son enquête sur les relations entre l'ancien conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, et la Russie.

Début mai, le président a limogé M. Comey et se serait vanté à des diplomates russes d'avoir ainsi fait dérailler l'enquête, selon le New York Times.

"La clé", explique Brandon Garrett, professeur de droit à l'université de Virginie, "c'est qu'il doit y avoir une intention" de contrecarrer, en connaissance de cause, le bon fonctionnement de la justice.

Pour les juristes interrogés par l'AFP, ce n'est pas établi à ce stade.

"Le limogeage de Comey est jusqu'ici la meilleure preuve que Trump a agi de manière corruptrice", explique Joshua Dresser, professeur à l'université d'Etat de l'Ohio.

Pour autant, aucun procureur ne prendrait le risque de poursuivre sur cette base, selon lui, car il lui faut "des preuves qu'il estime suffisantes pour déclarer coupable, au-delà du doute raisonnable, et nous n'en sommes pas encore là".

Autre réserve des spécialistes, il existe un débat sur le fait de savoir si une enquête du FBI entre bien dans le champ du fonctionnement du système judiciaire et peut donc être l'objet d'une entrave à la justice.

- Le président peut-il être inculpé ?

Les avis sont partagés, en partie faute de précédent. "Il y a des doutes considérables quant à savoir si un président en exercice peut être inculpé, sans parler d'être condamné", explique Charles Collier, professeur à l'université de Floride.

- L'entrave à la justice peut-elle servir de base à une procédure en destitution ?

Oui, même si le concept d'entrave à la justice relève du système judiciaire, alors que la procédure de destitution est entièrement politique.

Elle pourrait ainsi être lancée même si Donald Trump n'est pas formellement mis en cause par la justice. C'est ce qui s'était produit pour l'ancien président Richard Nixon, en 1974.

Il appartient au Congrès, à majorité républicaine, de destituer le président, s'il estime qu'il s'est rendu coupable de "trahison, corruption ou autres crimes et délits majeurs". En pareil cas, le Congrès peut s'appuyer sur les éléments de preuve éventuellement exposés par la justice.

Source Washington AFP
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

LaurentVan
Censor
Censor
Messages : 121
Inscription : jeu. 09 mai 2013, 5:04

Re: La société américaine

Message non lupar LaurentVan » ven. 09 juin 2017, 4:31

Bonjour,
Pour ceux qui continuent de consommer anonymement des informations fournis par des media du style CNN, New York Time, Washington Post, etc, comme des faits vrais et comme un remplacement parfait pour l’actuel journalisme sans parti pris, et en même temps ignorent ouvertement les preuves pléthoriques qui continuent de suggérer que ces officines sont simplement en train de pousser un discours sensationnaliste dans le but de démolir une administration qu’ils désapprouvent, veuillez considérer le témoignage de Comey un peu plus tôt dans la journée dans lequel il décrit une histoire du New York Times, qui affirmée de nombreux contacts entre les associés de Trump et de la Russie, comme « presque totalement fausse ».

http://www.zerohedge.com/news/2017-06-0 ... rely-wrong

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4340
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: La société américaine

Message non lupar gerardh » ven. 09 juin 2017, 11:30

_____

Bonjour,
"Chacun sa vérité" ? comme dans la pièce de théâtre de Pirandello ?


______________

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Politique et fusillade peuvent faire bon ménage

Message non lupar etienne lorant » mer. 14 juin 2017, 17:25

Mercredi 14 juin 2017, 16h38


Un élu républicain important du Congrès américain et plusieurs personnes ont été blessés tôt mercredi par un tireur armé d'un fusil alors qu'ils s'entraînaient pour un match caritatif de baseball près de Washington.
Le suspect a été arrêté "et n'est plus une menace", a déclaré la police d'Alexandria en Virginie, où a eu lieu la fusillade.

Le numéro trois de la Chambre des représentants, Steve Scalise, a été touché à la hanche mais est dans un état stable et était opéré dans un hôpital de Washington, a annoncé son bureau.

Les parlementaires ont raconté une scène d'une extrême violence, des dizaines de balles ayant été tirées au cours de la fusillade, qui n'a pris fin qu'avec les tirs de riposte des officiers de la police du Capitole qui étaient sur place, mais n'avaient que leurs armes de poing.
"Il aurait tué tout le monde" sans les policiers, selon le sénateur Rand Paul. "Sans eux, cela aurait été un massacre".
"Il n'arrêtait pas de tirer", a raconté l'élu Chuck Fleischmann.
Au total, cinq personnes ont été hospitalisées, selon le chef de la police d'Alexandria, Michael Brown, qui n'a pas précisé si ce décompte incluait ou non le tireur.

Selon les témoignages des élus, deux officiers de sécurité de la police du Capitole ainsi qu'au moins un collaborateur parlementaire, travaillant pour le représentant Roger Williams, ont été blessés.

Le président Donald Trump s'est dit sur Twitter "profondément attristé" par le crime.
La fusillade a eu lieu vers 07H00 locales (11H00 GMT) à Alexandria, sur le Eugene Simpson Stadium Park, où l'équipe de baseball républicaine s'entraînait depuis des semaines, au petit matin, en vue d'un match annuel prévu jeudi à Washington entre une équipe républicaine et une équipe démocrate, une tradition organisée depuis 1909.

"J'étais sur le terrain et j'entends +bam!+, je me retourne et je vois un fusil sur la troisième base (…) J'entends un autre +bam!+ et je réalise qu'il s'agit d'un tireur. Au même moment j'entends Steve Scalise pousser un cri. Il a été touché (...) L'arme était un semi-automatique et il a continué à tirer sur différentes personnes", a raconté l'élu de l'Alabama Mo Brooks sur CNN.

A la Chambre des représentants, tous les votes ont été annulés, tout comme de nombreux événements prévus dans la journée.

Article complet sous le lien :


http://www.linternaute.com/actualite/de ... cain.shtml
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La société américaine

Message non lupar etienne lorant » jeu. 15 juin 2017, 10:40

Donald Trump a-t-il fait obstruction à la justice dans l’« affaire russe » ? The Washington Post rapporte mercredi 14 juin que cette question fait désormais partie de l’enquête de Robert Mueller, le procureur spécial chargé des investigations sur l’ingérence présumée de Moscou dans la présidentielle américaine.


L’ancien chef du FBI interroge actuellement des responsables du renseignement pour déterminer si le président des Etats-Unis a tenté de freiner ou bloquer l’enquête sur le rôle de Moscou dans le processus électoral de 2016 ainsi que sur une possible collusion entre les proches de M. Trump et Le Kremlin, affirme le quotidien qui cite des sources anonymes.
Cinq demandes d’entretien
Le procureur aurait sollicité des entretiens avec cinq hauts responsables, dont trois ont accepté d’être entendus. Il s’agit de Daniel Coats, directeur du renseignement, Mike Rogers, directeur de l’agence d’espionnage NSA, ainsi que de son ancien adjoint, Richard Ledgett. Ces auditions pourraient se tenir dès cette semaine, selon le quotidien.
M. Mueller s’intéresserait notamment à un événement survenu le 22 mars, lorsque Daniel Coats avait affirmé à des associés que Donald Trump lui avait demandé d’intervenir auprès de James Comey pour qu’il cesse de cibler son ancien conseiller Michael Flynn, personnage central de ce dossier.


Le fait d’élargir ainsi le champ de l’enquête représente « un tournant majeur », affirme The Washington Post, qui souligne par ailleurs que les enquêteurs sont à la recherche de potentiels délits financiers chez les collaborateurs du milliardaire républicain.
Le président états-unien s’était félicité la semaine dernière des déclarations de James Comey, ancien chef du FBI qu’il a limogé au début de mai, qui avait affirmé lors d’un témoignage très à charge contre Donald Trump que celui-ci ne faisait pas l’objet d’une enquête de la police fédérale dans le cadre de l’affaire russe à l’époque où il était en place.
Selon les sources anonymes du journal, la donne a changé « rapidement après le limogeage de Comey », le 9 mai. Robert Mueller avait été nommé procureur spécial dans cette affaire pour garantir l’indépendance de l’enquête la semaine suivante, le 17 ma

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article ... 0WVUZg1.99



En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article ... 0WVUZg1.99



En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article ... 0WVUZg1.99
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12560
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La société américaine

Message non lupar etienne lorant » jeu. 15 juin 2017, 15:14

La Mara Salvatrucha 13 (MS-13) a été formé à Los Angeles, en Californie, dans les années 1980 par les jeunes immigrants salvadoriens et les jeunes adultes qui ont été victimisés par d’autres gangs.

MS-13 est rapidement devenu connu comme l’un des gangs les plus violents dans la région car beaucoup de leurs membres fondateurs avaient de l’expérience ou une formation dans la guérilla, gagnant ainsi un niveau de sophistication qui a permis de remplacer leurs rivaux du gang.

Le gang est connu pour être impliqué dans tous les aspects de l’activité criminelle. En raison de leurs liens avec leur ancienne patrie, les membres MS-13 ont accès à des armes de pointe, rendant ainsi le trafic d’armes une de leurs principales activités criminelles. En dépit de leur accès à des armes, il y a eu beaucoup de meurtres très médiatisés et les agressions dans lesquelles MS-13 avait utilisé des machettes pour attaquer leurs victimes. Le gang est fortement impliqué dans les cambriolages, les vols de voitures, les ventes de stupéfiants, la contrebande d’armes, d’assassinat, de viol, de prostitution, d’agressions et d’intimidation de témoins. Alors que MS-13 est victime généralement des membres de gangs rivaux et les incidents y ont inclus, malheureusement, des civils innocents. Le gang crée sans cesse des guerres avec d’autres gangs en raison de son recrutement agressif de nouveaux membres et l’expansion dans de nouvelles activités illicites. Actuellement, la plus grande rivalité se fait face à des gangs hispaniques: 18th Street, South Side Locos (SSL) et de la rue Thug criminels. Cependant la Mara Salvatrucha peut conter sur l’aide de la Mafia Mexicaine, du Cartel de Sinaloa, du Cartel du Golfe et bien d’autres.

Le gang est estimé à plus de 10.000 membres aux États-Unis, avec plusieurs milliers d’autres en Amérique centrale. MS-13 est organisé et on y retrouve plusieurs bandes qui varient en taille de 10 à 500 membres. Ils sont organisés avec un chef, un trésorier et un soldat. Ils sont connus pour recruter massivement des jeunes de 10 ans et plus. Les membres de gang sont connus pour traîner les collèges et lycées afin d’attirer des membres potentiels avec des soirées qui offrent sexe, alcool et drogue. L’initiation des nouveaux membres consiste, pour les hommes, à encaisser des coups en règle pendant 13 secondes. Les femmes doivent, elles, subir un viol collectif de la part de six membres masculins du gang pendant plus d’une minute. L’âge ne compte pas et certains font partie du gang depuis l’âge de cinq ans. Dans les cas graves, l’échec à exécuter un ordre ou une mission a abouti à la mort. Une fois membre, il est très difficile de quitter le gang sans conséquence grave. Une des seules exceptions à la participation est si un membre a un enfant et veut fonder une famille.


https://www.mafieux.fr/mara-salvatrucha ... mexicaine/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Société »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités