La société américaine

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1563
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

La société américaine

Message non lupar FMD » lun. 31 oct. 2005, 18:59

Défense de la vie aux Etats-Unis
Bonsoir,

Après le retrait de la très controversée Harriet Miers, George W. Bush a finalement tenu compte des revendications de sa base électorale - certes, il n'avait guère le choix dans sa posture actuelle - en nommant finalement Samuel Alito en remplacement de la juge démissionnaire Sandra Day O'Connor. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour les défenseurs de la vie auxquels il ne manque désormais plus qu'une seule voix pour renverser l'arrêt Roe vs. Wade légalisant l'avortement aux États-Unis à condition toutefois que la candidature de M. Alito soit validée par le Sénat, ce qui est éminemment probable. En effet la campagne injurieuse déjà entamée par certains démocrates à l'encontre de M. Alito, qui se voit notamment affublé du sobriquet de « Scalito » en référence au juge pro-vie Antonin Scala, a peu de chances d'aboutir du fait de la nécessaire cohésion du camp républicain et de la division des démocrates sur les questions morales. Pour information, le juge pro-choix John Paul Stevens a désormais 85 ans et il n'est pas impossible que son remplacant soit nommé durant le mandat de M. Bush.

PaX
Franck
Dernière édition par FMD le ven. 24 mars 2006, 0:13, édité 1 fois.

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 350
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lupar mc » mer. 01 févr. 2006, 10:50

Article sur http://www.bafweb.com
http://www.bafweb.com/2006/01/31/4078#more-4078
Après 33 ans de forcing aux USA, les activistes pro-mort reconnaissent être en train de perdre la main. "Je pense que [Roe vs Wade (l’arrêt de la Cour suprême qui a libéralisé l’avortement)] sera démantelé à court terme", a déclaré Nancy Keenan, présidente de l’association faîtière pro-’choix’ américaine NARAL, à l’agence Reuters. "Nous avons un président anti-choix, un congrès anti-choix et maintenant… avec la confirmation du juge Alito, nous voyons toutes les dipositions réunies pour une Cour suprême anti-choix". La nomination de Samuel Alito à la Cour suprême permet en effet d’espérer très bientôt un retournement des abus engendrés par l’arrêt Roe vs Wade de 1973. (...)

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1563
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Message non lupar FMD » mar. 28 févr. 2006, 21:32

Le Dakota du Sud l'a fait!

Le Chambre de l'État du Dakota du Sud vient d'interdire l'avortement dans presque tous les cas – l'avortement n'est plus permis que dans le cas où la vie de la mère est mise en danger - avec une majorité des voix avoisinant les deux tiers. La pratique de l'avortement sera désormais passible de 5.000 dollars d'amende et de peines de prison allant jusqu'à cinq ans pour les médecins criminels. La Géorgie, l'Ohio, la Caroline du Sud, le Tennessee et l'Indiana envisagent d'adopter très prochainement une législation similaire. Si la Cour Suprême est saisie, il sera intéressant de voir si Roe vs. Wade tient bon – a priori il n'est malheureusement pas encore directement menacé mais il est cependant possible que cela débouche sur une restriction draconienne de son champ d'application.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7851
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lupar Christophe » mar. 28 févr. 2006, 21:45

Excellente nouvelle pour la Civilisation ! :) Toutes mes félicitations !
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1563
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Message non lupar FMD » jeu. 02 mars 2006, 19:40

Et c'est désormais très prochainement au tour du Mississipi!

Sur l'initiative d'un élu du Parti Démocrate - ce qui est à souligner, un texte de loi pénalisant l'avortement dans les mêmes conditions qu'au Dakota du Sud sera présenté dès la semaine prochaine à la Chambre des représentants du Mississipi. Le gouverneur républicain du Mississipi, M. Haley Barbour, a déjà annoncé qu'il signera très probablement ce texte.

Avatar de l’utilisateur
Spinof
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : sam. 24 juil. 2004, 17:17
Localisation : Grenoble

Message non lupar Spinof » mer. 15 mars 2006, 18:38

Ca alors !!

Sur l'avortement je pense vraiment que vous exagérez.
Ces états d'amérique vont interdire l'avortement, même top. Et bientôt il sintersiront la pilule et les préservatifs.
La loi francaise Veil de 1974 sutr la pilule suit celle de Roe en 1973.
D'ailleurs, dans certains de ces états, la sodomie est encore passible de prison.

La dessus, la loi fait du voyeurisme et viens fouiller dans nos maisons.
Je pense qu'il faut laisser aux parents, et à la mère, la possibilité d'avoir le choix.
Mais bon... je ne vais pas relancer le débat.



Spinof
"L'homme est le fruit du désir et non du besoin"
E. Kant

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

à Spinof

Message non lupar MB » mer. 15 mars 2006, 19:55

Bonjour Spinof !

On n'est pas obligé d'interdire la pilule avec l'avortement. Quoiqu'on en dise, ce n'est pas la même chose. Vous avez le même problème que les partisans de l'avortement : dès qu'on leur dit qu'on est contre, ils s'imaginent aussi que, par voie de conséquence et automatiquement, on est contre tout le reste.

Bien à vous

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1563
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Message non lupar FMD » ven. 24 mars 2006, 0:12

Bonsoir,

Les bonnes nouvelles en provenance des États-Unis sur le front de la défense de la vie ne tarissent décidément pas:

:arrow: 45% des américains (82% des républicains) soutiennent que le droit à l'avortement n'est pas garanti par la constitution américaine – 46% pensent le contraire, c'est le résultat le plus serré de ce sondage.
:arrow: 64% des américains sont favorables à des lois inculpant de deux meurtres toute personne accusée du meurtre d'une femme enceinte.
:arrow: 59% des américains (90% des républicains) pensent que l'avortement tue un être humain.
:arrow: 51% des américains sont opposés à un remboursement étatique de l'avortement pour les femmes aux revenus les plus faibles.
:arrow: 50% des américains (81% des républicains) pensent que la vie commence dès la conception.
:arrow: 55% des américains (82% des républicains) sont favorables à l'obligation de conseil à propos des options d'une mère avant tout avortement
:arrow: 69% des américains (90% des républicains) sont favorables à l'interdiction des fonds fédéraux visant à soutenir l'avortement à l'étranger.
:arrow: 48% des américains (79% des républicains) soutiennent le droit à l'objection de conscience pour les pharmacies et les pharmaciens refusant de délivrer la pilule du lendemain.

Notons également que le clivage entre démocrates et républicains sur cette question est plus que jamais d'actualité, les sympathisants républicains soutiennent absolument toutes les réponses pro-vie alors que les sympathisants démocrates soutiennent globalement les propositions inverses bien qu'ils rejoignent les sympathisants républicains sur certaines questions comme le double meurtre, le remboursement de l'avortement et même la nomination de juges potentiellement opposés à l'avortement à la Cour suprême.

Source: http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/M ... c4708.html.

En Christ,
Franck

Avatar de l’utilisateur
DeLesdiguieres
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : mar. 29 nov. 2005, 1:13
Contact :

Message non lupar DeLesdiguieres » ven. 24 mars 2006, 0:54

Le Dakota du Sud l'a fait!
Attendons, je crois que c'était juste une annonce pour faire sensation, car l'avortement est un droit constitutionnel et ne peut être supprimé que par le conseil d'état (je ne souviens plus excatement du nom de cette chambre), donc simple effet d'annonce.
N'allons pas trop vite ... :oops:
Margaritas ante porcos

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1563
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Message non lupar FMD » ven. 24 mars 2006, 1:02

Bonsoir DeLesdiguieres,
attend, je crois que c'était juste une annonce pour faire sensation, car l'avortement est un droit constitutionnel et ne peut être supprimé que par le conseil d'état (je ne souviens plus excatement du nom de cette chambre), donc simple effet d'annonce.

La saisie de la Cour suprême est précisément le but de cette loi. En effet le mouvement pro-vie espère que d'ici l'examen de la conformité de cette loi avec la Constitution américaine, ce qui risque de prendre plusieurs années du fait de la longueur des procédures, l'équilibre de la Cour suprême sera renversé en faveur des abolitionnistes. Il ne manque aujourd'hui qu'une seule voix aux pourfendeurs de l'avortement au sein de cette insitution pour renverser l'arrêt le légalisant, et cette voix pourrait bien venir du remplaçant du juge Paul Stevens, si toutefois son remplacement se fait sous la mandature de M. Bush ou d'un éventuel successeur républicain courageux et cohérent avec la ligne de son parti.

PaX
Franck

Exupère
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : jeu. 25 août 2005, 16:03
Localisation : Toulouse

Message non lupar Exupère » ven. 24 mars 2006, 11:11

Voici une merveilleuse nouvelle pour l'Humanité. Bravo à ces gens courageux qui ont passé des décennies à prêcher dans le désert pour finalement arriver à ces fruits.

Si eux y sont arrivés nous le pouvons aussi. Au boulot!

En Christ
Ex
Dernière édition par Exupère le ven. 24 mars 2006, 17:27, édité 1 fois.
- Quiconque donc écoute les paroles que je viens de prononcer et les met en pratique ressemblera à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc -
Mt 7, 24

Renaud
Quæstor
Quæstor
Messages : 231
Inscription : mar. 30 août 2005, 5:02

Message non lupar Renaud » ven. 24 mars 2006, 16:51

Bonjour à tous,

Le Saint-esprit se manifeste où il veut, quand il veut, auprès de qui il veut, etc, et c'est certainement une manifestation de la Vérité que cela se produise ainsi. Puisse la reculade notoire de l'avortement aux Etats-Unis engendrer un redressement de justice qui se répende.

Nous pourrions, nous en France et ailleurs, qui nous prétendons avec de plus en plus de ridicule, le "centre du monde" nous en inspirer d'urgence. Ici, pour une fois, et toutes choses bien comprises par ailleurs, l'exemple venu des USA pourrait nous servir et oh combien.

Ce pays, qui est un pays-empire, s'il est "travaillé" fortement par la morale (et, je le répète, c'est peut-être là une Vraie lueur de la force morale, et non pas seulement un fait sociologique) n'en conduit pas moins, de par ses responsables actuels (mais aussi, pour beaucoup, passés), une politique dévastatrice et calamiteuse qui pèse de tout son poids de "centre de gravité mondial" sur le monde entier et y répend les pires injustices structurales, sous discours "démocratique" abrutissant et soporifique. Combiens ont ce réflexe systématique d' "alignement" sur les Etats-unis, uniquement et inconsciemment: "parce que ce sont les Etats-Unis". Qu'ils s'alignent, (alors-là oui!) sur l'attitude anti-avortement qui y gagne le législatif aux USA, mais que ceci ne soit jamais le fait de s'acheter une conduite et de laisser la structure modélisée et dominée par les Etats-Unis sur les plans économique, financier et militaire continuer ses ravages dans le monde.

Les statistiques sont formelles et se recoupent de différentes façons: il y a au minimum 30 000 morts dans le monde par JOUR (sûrement plus) dûs aux mauvais traitements, ou à l'abscence de traitement économique tout court à cause des Etats-Unis et de nous les européens. Sans parles des guerres que conduisent sans cesse les Etats-Unis pour leur seul "bien être". Les transferts (matières premières, énergie, capitaux, CONTRÔLE DE L'ARGENT ET SA CREATION, hommes et surtout matière grise, etc) sont tellement massifs, et peut être irréversiblement déséquilibrants entre le "reste" du monde et les Etats-Unis (bien sûr immédiatement suivis l'Europe) que nous ne dormiront pas tranquilles tant que cette structure prédatrice et pillarde sera perpétuée par les "biens pensants" que nous prétendons être plus ou moins les uns et les autres, les faits parlent d'eux-mêmes.
Renaud
Deus in adjutorium

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 350
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lupar mc » mar. 08 août 2006, 9:35

http://www.lesalonbeige.com/
L'organisation pro-vie Americans United for Life publie un dossier (disponible sur Amazon, ou téléchargeable) faisant un bilan de la stratégie des "petits pas", Etat par Etat, dans laquelle elle s'est spécialisée. La Cour Suprême fédérale interdisant aux Etats d'imposer des restrictions majeures à l'avortement, AUL a promu avec succès des mesures législatives limitées, compatibles avec les exigences actuelles de la Cour et soutenues par l'opinion publique. Quelques exemples :

- Des lois de "consentement informé", adoptées dans 29 Etats sur 50. La mère, souvent 24 heures avant d'avorter, doit recevoir des informations, dont habituellement : une description de l'état de développement de son enfant; une description de l'opération; l'existence d'alternatives à l'avortement; les risques pour sa santé (cander du sein, notamment).

- Des lois d' "implication parentale", dans 35 Etats. Dans 22 Etats, il s'agit de lois requérant le consentement d'un parent pour un avortement pratiqué sur une mineure; dans 13 Etats, de lois de simple notification d'un parent.

- Des lois limitant l'utilisation de moyens publics pour pratiquer des avortements. 33 Etats refusent que soient utilisés des fonds de l'Etat, sauf dans des cas extrêmes; 4 Etats interdisent même aux assureurs privés de rembourser les avortements, sauf en cas de danger pour la vie de la mère.

Ces mesures semblent fonctionner : dans les années 90, le nombre d'avortements aux Etats-Unis a baissé de 17% (pas en France -ici, pdf), et les spécialistes observent une corrélation entre la baisse et les mesures prises par les Etats.

Reste un problème éthique : promouvoir une stratégie "par étapes", n'est-ce pas pactiser avec le mal ? Pas si les pro-vie proclament tout le long que leur but ultime est une véritable abolition de l'avortement, seule situation conforme à la justice. AUL cite Evangelium Vitae (§74):

[L]orsqu'il ne serait pas possible d'éviter ou d'abroger complètement une loi permettant l'avortement, un parlementaire, dont l'opposition personnelle absolue à l'avortement serait manifeste et connue de tous, pourrait licitement apporter son soutien à des propositions destinées à limiter les préjudices d'une telle loi [...].

Henri Védas

Avatar de l’utilisateur
Antoine Marie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 527
Inscription : lun. 15 févr. 2010, 17:49
Localisation : France

La société américaine

Message non lupar Antoine Marie » mar. 28 juin 2011, 18:05

Le mariage gay légalisé à New York
Dimanche, le New York Times, dans une enquête fouillée, détaillait comment le gouverneur avait réussi cet exploit. Il a commencé, il y a quelques semaines, par réunir secrètement "un groupe de donateurs républicains super-riches". Ceux-ci avaient en commun soit d'être homosexuels, soit d'en avoir parmi leurs très proches (parent, enfant, frère, sœur). Catholique, le gouverneur savait de quoi il retourne : la femme avec qui il partage sa vie, Sandra Lee, a un frère homosexuel. Il les a convaincus de l'aider à "retourner" suffisamment de voix républicaines pour faire passer la loi sur le mariage gay.

Affaire conclue, une dizaine de ces rupins ont déboursé chacun une "somme à 6 chiffres" qui est allée alimenter un fonds pour battre campagne et persuader quelques républicains réticents bien ciblés de changer opportunément d'avis. Résultat : quatre d'entre eux sont allés grossir le camp de la légalisation, un seul démocrate faisant défection. Cela a suffit à faire triompher le camp du progrès. Une histoire, au fond, incomparablement américaine.
Le compte est bon : argent, sexe et pouvoir...
En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. Jn 1, 4

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8365
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le mariage gay légalisé à New York

Message non lupar PaxetBonum » mar. 28 juin 2011, 18:08

La Rome antique…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « Société »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités