L'Education Nationale...

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Message non lu par FMD » mer. 22 mars 2006, 21:55

[align=justify]
l'aiglejo a écrit :OK, mais je parlais du primaire et des méthodes d'enseignement et d'apprentissage de la lecture !

Ah mais je n'ai jamais dit le contraire: « Je ne sais pas ce qu'il vaut pour les petites classes [...] Je rappelle encore une fois que mes propos ne concernent que ses grandes classes ». ;-)
Pour le terme "laïque"...Pas d'accord non plus !

C'est ainsi que se présente cette école, cela dit il ne faut pas se fier uniquement aux étiquettes. Ainsi mon lycée a beau être public, son aumônerie est extrêmement active du fait de son rattachement à la paroisse de Saint Honoré d'Elyau et il est donc à ce titre bien plus catholique que de nombreux établissements catholiques sous contrat. Quoi qu'il en soit je vais désormais me taire sur le sujet, entre les élèves de la rue Spontini que je croise tous les jours et ceux de la rue de Londres sur lesquels je ne souhaite pas m'appesantir, on ne peut pas dire que je sois impartial en la matière.[/align]

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » ven. 24 mars 2006, 0:38

J'ai enseigné trois ans dans le privé hors contrat catholique, collège et lycée. L'établissement ressemblait un peu à ce qui est dit ici du cours Hattemer. J'avais une classe de philo en terminale littéraire. Le vouvoiement était de rigueur, les élèves en uniforme, les professeurs en cravate, les classes très petites. J'ai eu des élèves avec des 15, 16, 17 au bac de philo. C'est un très bon souvenir.

ursulavonglott
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : lun. 06 mars 2006, 12:20

Message non lu par ursulavonglott » mar. 11 avr. 2006, 11:41

Lui apprendre à lire, lire lire, etudier, etudier, critiquer, et reflechir, débattre, discuter les textes. Commencer par le faire soi -meme.
hé bien oui, je crois que c'est le mieux. je n'ai pas lu le fameux livre incriminé en début de topic, mais je suis certaine que je serais en grande partie d'accord avec lui....
personnellement je pencherais pour conseiller à tout un chacun d'apprendre à déchiffrer à ses enfants avant même de les envoyer en classe, bref, dès que possible. (bien sûr on encourt ensuite le risque de l'ennui, au moins pendant un temps...) et ce avec la méthode syllabique de nos grands mères.

il faut savoir une chose : aucun enseignant en france n'apprend à apprendre à lire aux enfants lors de sa formation. ce qui signifie qu'il arrive vierge de toute connaissance pratique en la matière devant ses classes et qu'il se forme sur le tas. Et qu'il suit bonant malant ce qu'on lui a dit : tu feras du syllabique, tu feras du global, tu feras n'importe quoi. avec force d'inspections à l'appui.


en ce qui concerne maintenant le fait que les professeurs incriminent la religion ou autre...j'ai beau faire, j'essaie de ne pas le faire. d'ailleurs nous n'avons pas le droit de parler religion ou politique, mais le devoir d'en apprendre quelques traits aux enfants en sixième sans faire de prosélytisme. (style un extrait de la bible, un du coran, un de la mytholgie, etc etc etc)

mais en revanche, lorsque dans mon collège, je vois des élèves musulmanes (17 - 18 ans) en recherche d'emploi et de stages, me dire "haaaan! non, dans la restauration, je peux pas travailler, je peux pas servir du vin, la religion l'interdit, je peux pas servir du porc la religion l'interdit, ou en coiffure, je peux pas toucher les cheveux des hommes, ou en pharmacie je peux pas vendre de sirop y a de l'alcool, ou en boulangerie, je peux pas enlever le voile c'est hors de question..."

je suis bien contrainte et forcée de leur ouvrir les yeux en leur disant que la religion, si on veut trouver un boulot et survivre dans la vie en france, il faudra bien à un moment la mettre un peu de côté, que le vin on leur demande pas de le boire, que le porc on leur demande pas de le manger, et que le voile, c'est dangereux pour la plupart des métiers manuels...est-ce que je prône l'anti religion pour autant? je suis un peu perdue, j'ai surtout le sentiment que je prone le bon sens, et que je ferai de même en rencontrant des problèmes avec des petits catholiques... (hann, non, je peux pas aller voir ce film au cinéma avec tout le monde, ou je peux pas faire ce voyage culturel, il est mixte..)

quelle que soit la religion concernée, poussée à bout les logiques mèneront toujours forcément l'enseignement à un moment ou à un autre à toucher les limites.
par exemple, je connais beaucoup d'enseignants qui pour faire lire les enfants au collège proposeront harry potter.... j'ai même héisté à le faire moi aussi, et ce sans arrière pensée aucune, juste pour leur donner le gout de la lecture.

Marieg
Ædilis
Ædilis
Messages : 22
Inscription : mer. 13 sept. 2006, 15:10
Localisation : Haute Savoie

Éducation Nationale, le bourrage de crâne anti-chrétien ?

Message non lu par Marieg » ven. 12 janv. 2007, 20:11

bonjour,
j'habite a chamonix, et je suis en 1er, au lycée publique du coin.
en 2nde, est inclu dans le programme la vie de jésus.
Ma prof d'histoire disait " je ne dirai pas ma position mais je suis athée"
et nous a prouvé que Jésus était un homme très intelligent qui a réussit a monter toutes une religion qu'on ne pourra jamais démontrer le fait qu'elle soit fausse.
cette année, en français, la prof de français, lorsque l'on aborde
le sujet de Dieu parle comme si c'etait évident qu'il n'existe pas!!
ma prof d'histoire, nous démontre que toute les guerres ( comme la 1er guerre mondial)
ont été déclaré a cause des religions.

hier, avec l'école nous avons vu un spectacle contre la drogue, ils faisaient une allusion a, etre accro a la drogue, C comme accro a une religion???? :ranting:

Pour ceux a qui on ne parle pas du Christ, ils ont une très mauvaise image!!


propagande, bourrage de crane,??
on parle de tolerance, mais, tolert on au moin la religion française,?
"la vérité vous rendra libre" St Jean

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » sam. 13 janv. 2007, 9:27

Sur la tolérance : la tolérance est une idéologie et non une attitude, encore moins une valeur. Elle cherche à remplacer le respect. La tolérance c'est "chacun pense ce qu'il veut et ne peut pas l'imposer aux autres". Donc on est obligé d'accepter les idées contraires aux notres.
Mais la tolérance atteint très vite ses limites comme le montre le tépoignage de Marieg.

Ensuite, pour la prof de Français, il suffit de la mettre au défit de montrer que Jésus n'a pas existé ! Tout historien un temps soit peu sérieux sait que Jésus a réellement existé : l'Empire Romain nous a laissé plusieurs témoignages d'historiens de l'époque qui n'étaient pas chrétiens.
donc ce ne sont même pas les sources chrétiennes qui sont nécessaires pour faire la démonstration de l'existence de Jésus. Il me semble qu'il y a un fil de discussion à ce propos sur ce forum.

Pour la prof d'histoire, comment la république Laïc (au sens anti-religieuse) a-t-elle pu prendre part à une guerre de religion en 1914 ?
Quelle religion la France défendait-elle ?

C'est bien pour cela qu'il existe tant d'école catholique sous et hors contrat.
UdP,
Boris

Marieg
Ædilis
Ædilis
Messages : 22
Inscription : mer. 13 sept. 2006, 15:10
Localisation : Haute Savoie

MERCI

Message non lu par Marieg » sam. 13 janv. 2007, 12:39

Merci pour vos encouragements et conseils :)
mais, quand on voit que le taux de catholique en france est passé de 80% a 51 % des années 90 a aujourd'Hui, ça déprime!!
"la vérité vous rendra libre" St Jean

La Rochejaquelein
Ædilis
Ædilis
Messages : 48
Inscription : lun. 23 oct. 2006, 21:25

Re: MERCI

Message non lu par La Rochejaquelein » mar. 23 janv. 2007, 0:34

Marieg a écrit :Merci pour vos encouragements et conseils :)
mais, quand on voit que le taux de catholique en france est passé de 80% a 51 % des années 90 a aujourd'Hui, ça déprime!!
51% des français vous êtes gentil.

Avatar de l’utilisateur
Tyty
Censor
Censor
Messages : 90
Inscription : jeu. 25 janv. 2007, 16:44
Localisation : 91

Message non lu par Tyty » jeu. 25 janv. 2007, 17:17

Il est vrai que de dire que la première guerre mondiale a été déclenchée à cause des religion c'est un peu abusif. Toujours est-il que je sors tout juste du lycée et que je trouve anormal que l'on raconte l'histoire de jésus au lycée alors qu'on ne nous parle pas du tout des prophètes musulmans ou autres je n'ai d'ailleurs aucune notion à ce sujet. Comparer l'utilisation de drogue à la religion je ne trouve pas ca déplacé ,c'est, comme je l'ai déjà dit, le point de vue d'un philosophe reconnu comme tel: Marx, alors on en pense se qu'on veut. Freud compare quasiment la religion à une maladie en disant que "la religion c'est la névrose obsétionelle de l'humanité".
"Dieu : N'importe quel chrétien venant de recevoir l'Eucharistie vous le confirmera, Dieu fond dans la bouche, pas dans la main." Pierre Desproges

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » jeu. 25 janv. 2007, 18:05

Tyty a écrit :Toujours est-il que je sors tout juste du lycée et que je trouve anormal que l'on raconte l'histoire de Jésus au lycée alors qu'on ne nous parle pas du tout des prophètes musulmans ou autres je n'ai d'ailleurs aucune notion à ce sujet.
Alors vous avez du sécher des cours...
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » ven. 26 janv. 2007, 11:42

Tyty a écrit :Comparer l'utilisation de drogue à la religion je ne trouve pas ca déplacé ,c'est, comme je l'ai déjà dit, le point de vue d'un philosophe reconnu comme tel: Marx, alors on en pense se qu'on veut.
Quand on sait de quelle façon la philosophie marxiste a fait progresser l'humanité, on évite d'en faire une référence...
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Etienne
Censor
Censor
Messages : 104
Inscription : dim. 10 sept. 2006, 18:42
Localisation : FRANCE

Message non lu par Etienne » ven. 26 janv. 2007, 21:06

Bonjour à tous,

Quand on voit le carnage de 14-18 et les témoignages des derniers soldats survivants (lazare ponticelli), qui ne savent toujours pas pourquoi ils se battaient....C'est donc réllement culloté de mettre cela sur le dos de la religion=>mais quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage n'est-ce pas?
La république n'est-elle pas une religion sans DIEU, qui produit les apôtres du "néant raisonné", allant jusqu'à assassiner 1.5 millions de Français (10% de la population active masculine) dans leur délire au nom de la république (qu'ils continuent à idolatrer)... Et on ne parle que de la première.

N'est-ce pas digne des sectes telles que le temple solaire ou autres, qui s'immole du feu de leur néant faute de lumière.
La république, déesse de la liberté factice et du meurtre légitimé.
Tenez pour exemple ce qu'ils ordonnent encore à nos enfants de chanter à l'école =>"Aux armes citoyens, qu'un sang impur abreuve nos sillons".
L'appel au meurtre et au sang est bien une drogue et les dirigeants français nous ont accoutumé au carnage et à la négation de DIEU.
Ainsi, aux lunettes citoyens, "arrétons d'avoir confiance en ceux qui nous frappent". Et tournons-nous vers "celui qui est, qui était et QUI VIENT".

Fraternellement.
(Mt 26.63-66)
Mais Jésus se taisait. Le Grand Prêtre lui dit:" Je t'adjure par le Dieu Vivant de nous dire si tu est le Christ, le Fils de Dieu. " Tu l'as dit, lui dit Jésus..."
Qu'en pensez vous?" Ils répondirent: " Il est passible de mort."

Avatar de l’utilisateur
Lutin Grognon
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : dim. 02 avr. 2006, 19:35
Localisation : France

Message non lu par Lutin Grognon » mar. 13 févr. 2007, 0:11

Boris a écrit :C'est bien pour cela qu'il existe tant d'école catholique sous et hors contrat.
Je suis cette année dans un lycée privée « catholique », et j'ai une enseignante de français qui tente de nous endoctriner, de nous inculquer la philosophie de Voltaire et des « Lumières ».
Lutin Grognon

Avatar de l’utilisateur
Lutin Grognon
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : dim. 02 avr. 2006, 19:35
Localisation : France

Message non lu par Lutin Grognon » mar. 13 févr. 2007, 0:13

L'Education Nationale n'enseigne que ce qu'elle veut que nous sachions. Apparemment, il n'y a pas assez de temps au programme pour traiter le génocide vendéen, mais le professeur a carte blanche pour proliférer la calomnie de la « collaboration » et du « silence » de l'Eglise à l'époque du nazisme.
Lutin Grognon

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lu par Charles » mar. 13 févr. 2007, 0:47

Lutin Grognon a écrit :
Boris a écrit :C'est bien pour cela qu'il existe tant d'école catholique sous et hors contrat.
Je suis cette année dans un lycée privée « catholique », et j'ai une enseignante de français qui tente de nous endoctriner, de nous inculquer la philosophie de Voltaire et des « Lumières ».
Vous en avez parlé avec vos parents ?

Avatar de l’utilisateur
Ady
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 20
Inscription : sam. 27 janv. 2007, 1:45

Message non lu par Ady » mar. 13 févr. 2007, 2:08

Vous croyez réellement que l'Education Nationale y est pour quelque chose?
C'est avant tout la responsabilité des profs sur le terrain, de divulguer des idées personnelles.

Je suis tombé sur toutes sortes de profs qui nous dévoilaient leurs idées, mais j'ai toujours eu à l'esprit que ce n'était pas une vérité dîte lorsque le profs parlait de ses propres opinions.
C'est trop compliqué de faire la part des choses entre les cours purs et les "rajouts" du prof?

Je suis tombé sur des profs catholique et c'est pas pour autant que je les aient cru ^^
Dans l'autre sens c'est pareil!
Liberté, Egalité, Fraternité, Respect

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité