La manif pour tous ... et après

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
petite fleur
Censor
Censor
Messages : 160
Inscription : mer. 08 juil. 2009, 22:58
Localisation : Région parisienne

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par petite fleur » ven. 21 juin 2013, 23:21

Les parents de Nicolas lancent un appel au calme :

http://www.la-croix.com/Actualite/Franc ... -21-976786

« Nous, parents de Nicolas, sommes, comme beaucoup, touchés par la sanction judiciaire disproportionnée qui touche notre fils.

Nous sommes émus et touchés par l’ampleur du soutien qui lui y est manifesté.

Notre fils mène un combat qu’il juge essentiel, avec la fougue propre à la fois à son tempérament et à sa jeunesse.

Nous respectons ses convictions, tout comme il nous paraît indispensable que d’autres convictions puissent s’exprimer sur ce sujet.

Ne faites pas de lui un héros, encore moins un martyr ! Il ne mérite ni tant d’honneur ni, pour d’autres, tant de haine.

L’enjeu essentiel, celui qui doit tous nous mobiliser, est celui de la bonne santé de notre démocratie.

Cette démocratie est abîmée lorsque des milliers de jeunes et de moins jeunes manifestent pacifiquement sans jamais avoir le sentiment d’être entendus.

Elle est abîmée, aussi, par ceux qui professent des opinions extrêmes, prônent des actions violentes ou pratiquent l’invective sans discernement sur les réseaux sociaux ou dans la rue.

Beaucoup d’entre vous ont prévu de se rassembler pour manifester leur solidarité avec Nicolas. Nous leur demandons instamment – comme nous le demandons aux forces de l’ordre – de ne pas céder à la violence.



Il est temps de chercher des issues constructives. »


Les parents de Nicolas B.
"Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie."
Jean 8, 12

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par Christophe » sam. 22 juin 2013, 0:10

PaxetBonum a écrit :
Eurynome a écrit : Saccage qui a eu lieu de manière complétement spontané (à l'annonce de la mauvaise nouvelle) et qui n'était vraisemblablement pas prévu au programme. Le juge bénéficie d'une appréciation vis à vis de la prononciation des peines: cette relative souplesse lui permet de prendre en compte les éventuelles circonstances atténuantes.
Qui plus est, eux n'ont pas donné de fausse identité et n'ont pas récidivé.

Vous n'avez jamais eu peur pour votre emploi, PaxetBonum?
Euh… mais Nicolas lui n'a rien saccagé !
D'un côté vous trouvez normal d'étudier les circonstances et de ne pas appliquer la loi à cause de celles-ci et de l'autre vous trouvez normal que la justice applique une condamnation au-delà de toute sévérité pour une absence de forfait avant interpellation… étonnant !
Allez Eurynome je vous ai démasqué : vous êtes Christiane Taubira elle-même !!
Don't feed the troll… :roule:
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par Christophe » sam. 22 juin 2013, 6:22

Condamnation du jeune Nicolas : je demande des clarifications sur la politique pénale à Christiane Taubira.
Monsieur Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale, alerte Madame le Ministre de la Justice sur la condamnation dont a fait l’objet un manifestant opposé au mariage à l’adoption des personnes de même sexe. En effet, ce jeune homme, Nicolas, a été condamné par le tribunal correctionnel à deux mois de prison ferme, à deux mois de prison avec sursis et à mille euros d’amende. Les faits pour lesquels il a été condamné sont consécutifs à une interpellation qui n’a pas elle-même entraîné de condamnation puisque Nicolas a été arrêté alors qu’il quittait une manifestation déclarée en Préfecture et qui s’est déroulée dans le plus grand calme.

L’incarcération de Nicolas a provoqué une immense émotion dans le peuple de France au nom de qui la Justice est rendue. Les Français ne comprennent pas la sévérité de cette peine.

Au regard des décisions de Justice de ces dernières semaines : braqueurs du RER D condamnés à 10 mois de prison avec sursis, à des avertissements solennels, à une mesure de protection judiciaire, à 70 heures de travaux d'intérêt général voire relaxé pour l’un d’eux ; ou encore l’agression de membres des forces de l’ordre avec du gaz lacrymogène par un militant d’extrême-gauche à Nancy qui n’a entraîné une condamnation que de 4 mois de prison avec sursis– le jeune Nicolas semble faire l’objet d’une sévérité incompréhensible dans ce contexte.

La circulaire d'action publique de Madame le Ministre, datée du 20 août, disait que "le recours à l'incarcération doit être limité aux situations qui l'exigent strictement" et le jury de consensus sur la prévention de la récidive concluait en février 2013 qu’il avait « choisi comme principe fondamental l'évitement de la prison ». Comparée avec ces propos, la sanction du jeune Nicolas paraît d’autant plus inappropriée.

Quel message renvoie donc la Justice aux jeunes avec des sanctions aussi déconnecté de la réalité ? Comment se défaire d’un sentiment de « deux poids deux mesures » lorsque l’on voit d’une part des délinquants relaxés et par ailleurs un opposant politique arrêté sans motif et condamné pour des faits postérieurs à son interpellation ?

C’est pourquoi Monsieur Yannick MOREAU demande au Ministre de bien vouloir lui donner rapidement des clarifications sur la politique pénale et carcérale du gouvernement.
:arrow: http://www.yannickmoreau.com/index.php? ... Itemid=101
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par PaxetBonum » sam. 22 juin 2013, 8:20

Eurynome a écrit : Ben si, il y a étude des circonstances atténuantes: juste que le jeune homme en question n'en avait pas. Il s'était déjà fait choper, il a recommencé et s'est permis de s'en vanter devant le juge. Il était donc parfaitement responsable de ses actes et a été punis en tant que tel. Que la peine soit sévère ou non est une autre question.
Désolé mais ce ne sont pas les faits.
Pour quel motif Nicolas a-t-il été arrêté ? Aucune dégradation, aucune menace… rien à lui reprocher
Il est condamné pour des faits après son interpellation (je ne sais pas à quel point il est légal de refuser de donner son ADN…)
Donc dans un cas un saccage orchestré (véritable fait condamnable), dans l'autre rien à lui reprocher avant son arrestation…
Quant à la sévérité de la peine ce n'est pas une autre question puisque vous invoquez des circonstances atténuantes dans le cas du mis à sac de locaux publics, on parle bien de la façon d'appréhender le délit.
PaxetBonum a écrit : Sisi, le président de la république! Voyez pas? Vous m'avez déjà vu à la télé: je suis un hybride de John Steed et de Casimir! :toast:
Vous serez poursuivi et sans circonstances atténuantes pour injure à John Steed !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Eurynome
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : jeu. 30 mai 2013, 15:38

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par Eurynome » sam. 22 juin 2013, 10:37

Christophe a écrit :Don't feed the troll…
Je suis supposé l'interpréter comment?
PaxetBonum a écrit : Désolé mais ce ne sont pas les faits.
Pour quel motif Nicolas a-t-il été arrêté ?
D’être présent lors d'une manifestation illégale: la loi est pourtant claire. Que cette loi soit juste ou pas est un autre débat: elle existe.
PaxetBonum a écrit : Il est condamné pour des faits après son interpellation (je ne sais pas à quel point il est légal de refuser de donner son ADN…)
Il a été interpellé mais ils n'aurait sûrement pas une comparution immédiate et une condamnation s'il n'avait pas "aggravé son cas": donner une fausse identité, refuser le prélèvement et récidive.
PaxetBonum a écrit : Donc dans un cas un saccage orchestré (véritable fait condamnable), dans l'autre rien à lui reprocher avant son arrestation…
Le saccage de la préfecture était tout sauf orchestré - ce qui n'enlève rien au caractère condamnable de la chose.
Quand au jeune, je me répète: il avait déjà été épinglé pour son comportement et été parfaitement au courant de ce qu'il risquait en cas de récidive.
PaxetBonum a écrit : Quant à la sévérité de la peine ce n'est pas une autre question puisque vous invoquez des circonstances atténuantes dans le cas du mis à sac de locaux publics, on parle bien de la façon d'appréhender le délit.
J'en déduis donc que si Nicolas s'en était sortit avec juste une amende et un sursis, il n'y aurait pas eu de scandale.... Comme à son premier jugement.
Le juge dispose d'un certain rayon de liberté pour rendre son jugement... mais il est obligé de tenir compte des condamnations antérieurs. Le jeune avait déjà été condamné avec sursis: cela ressort à son deuxième passage.
Donc, quelque que soit le jugement du second juge, il aurait fait de la prison.
Pour revenir sur l'exemple du saccage de la sous-préfecture de Compiègne, il y a eu des condamnations:
http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html
On ne propose pas d'amnistie quand il n'y a pas de condamnation. Et pour comparer avec le cas qui nous intéresse, il n'y a pas eu de récidive: je pense que, amnistie ou pas, ça aurait débouché sur de la prison ferme. On tolère le coup de sang une fois, pas deux.
PaxetBonum a écrit : Vous serez poursuivi et sans circonstances atténuantes pour injure à John Steed !
Je proteste Votre Honneur! Le long-métrage The Avengers de 1998 est beaucoup plus injurieux! :cry:

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par Christophe » sam. 22 juin 2013, 11:19

Eurynome a écrit :
Christophe a écrit :Don't feed the troll…
Je suis supposé l'interpréter comment ?
Vous êtes supposé interpréter que je considère vos interventions comme n'étant, pour une écrasante majorité d'entre-elles, que du trollage.
La formulation vous aurait-elle semblé ambigüe ?
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Eurynome
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : jeu. 30 mai 2013, 15:38

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par Eurynome » sam. 22 juin 2013, 11:40

Christophe a écrit : Vous êtes supposé interpréter que je considère vos interventions comme n'étant, pour une écrasante majorité d'entre-elles, que du trollage.
La formulation vous aurait-elle semblé ambigüe ?
Vous n'aimez pas que l'on contre-argumente? :?: Pas d'avis contraire vis à vis du son de cloche?

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par archi » sam. 22 juin 2013, 12:15

Bonjour.
Eurynome a écrit :
PaxetBonum a écrit : Désolé mais ce ne sont pas les faits.
Pour quel motif Nicolas a-t-il été arrêté ?
D’être présent lors d'une manifestation illégale: la loi est pourtant claire.
La loi est pourtant claire: il faut 2 sommations avant de procéder à une interpellation pour ce motif. Elles n'ont pas eu lieu.
PaxetBonum a écrit : Il est condamné pour des faits après son interpellation (je ne sais pas à quel point il est légal de refuser de donner son ADN…)
Il a été interpellé mais ils n'aurait sûrement pas une comparution immédiate et une condamnation s'il n'avait pas "aggravé son cas": donner une fausse identité, refuser le prélèvement et récidive.
Il a certainement commis des erreurs, reste qu'à la base, s'il a été mis en position de les commettre, c'est parce qu'il a été arrêté pour un motif de "rébellion" qui est très peu constitué.
Un bon avocat avec une justice normale fairait certainement exploser tout le dossier à cause du manque de justification à la base. Reste que maintenant qu'il a été incarcéré, on sait que les juges d'appel ont tendance à confirmer la peine de prison déjà effectuée.. Ca plus une justice qui donne toutes les apparences d'être à 2 vitesses, plus que clémente avec les délinquants ordinaires (d'ailleurs, les consignes de clémence de Taubira sont avérées), et beaucoup moins avec ce genre de cas.

Dans tous les cas, il est clair qu'il n'y a aucune "justice". Et encore moins quand on voit parallèlement le laxisme (à ce stade-là il y a longtemps qu'on ne peut plus parler de clémence) dont les autorités politique et judiciaire font preuve vis-à-vis de cas médiatisés récents, où la violence est bien réelle, et

Bref, se laver les mains de la situation où se trouve ce jeune sous prétexte qu'il a commis 2 erreurs dans son comportement vis-à-vis de la Police (vous n'avez jamais eu envie d'engueuler un policier vous? Pourtant c'est un délit...), comment dire... :mal:

J'en déduis donc que si Nicolas s'en était sortit avec juste une amende et un sursis, il n'y aurait pas eu de scandale.... Comme à son premier jugement.
Le juge dispose d'un certain rayon de liberté pour rendre son jugement... mais il est obligé de tenir compte des condamnations antérieurs. Le jeune avait déjà été condamné avec sursis: cela ressort à son deuxième passage.
Donc, quelque que soit le jugement du second juge, il aurait fait de la prison.
Pour revenir sur l'exemple du saccage de la sous-préfecture de Compiègne, il y a eu des condamnations:
http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html
On ne propose pas d'amnistie quand il n'y a pas de condamnation. Et pour comparer avec le cas qui nous intéresse, il n'y a pas eu de récidive: je pense que, amnistie ou pas, ça aurait débouché sur de la prison ferme. On tolère le coup de sang une fois, pas deux.
Admettons pour passer d'une amende avec sursis (1ere condamnation) à une peine de prison, ce qui fait déjà un grand pas.
Ferme? Avec comparution immédiate? (Je suppose que ce type était tellement dangereux que cette procédure s'imposait :/ ).
Avec mandat de dépôt (normalement requis uniquement pour des lourdes peines, mais rendu légalement possible pour des peines plus lourdes à cause de la comparution immédiate)?

Vous ne trouvez pas que ça fait un peu beaucoup?

(Soit dit en passant, la comparution immédiate n'est pas censée être possible pour un délit politique. Mais pourquoi a-t-il été interpellé, sinon pour un délit politique?)

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par PaxetBonum » sam. 22 juin 2013, 13:49

Eurynome a écrit : Quand au jeune, je me répète: il avait déjà été épinglé pour son comportement et été parfaitement au courant de ce qu'il risquait en cas de récidive.
Là, je découvre les faits, j'ignorais que c'était une seconde comparution.
Toutefois Archi a bien souligné :
1°) L'illégalité de son arrestation
2°) La procédure employée normalement réservée à des personnes dangereuses (et encore les dangereux sont souvent remis en liberté…)
3°) L'absence de rébellion démontré par les vidéos de l'arrestation, pourtant l'une des causes de condamnations invoquées.

J'ajoute les violences qu'il a subit de la police.
Eurynome a écrit : Je proteste Votre Honneur! Le long-métrage The Avengers de 1998 est beaucoup plus injurieux! :cry:
Très juste, vous aurez des circonstances atténuantes…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1386
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par françois67 » dim. 23 juin 2013, 0:04

Bonjour Archi,
Dangereux, non, a priori. Car oui, l'organisation de manifestations non-déclarées est potentiellement très dangereux. Il faut que la police puisse prévoir la séurité pour que cela ne tourne pas à l'émeute.
Encore une fois, il a commis des actes honteux en obstruant le travail de la justice et en récidivant.
Maintenant, le laxisme ailleurs est scandaleux, et bien pire, la décision de Mme. Taubira d'arrêter d'envoyer "tous" les délinquants en prison... Franchement, elle s'imagine qu'ils vont prendre leur mise sous condition à coeur et se convertir en brebis innofensives comme par magie? Le vrai scandale de cette semaine, cela est plutôt ceci.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
polomnic
Quæstor
Quæstor
Messages : 268
Inscription : jeu. 29 avr. 2004, 18:59

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par polomnic » dim. 23 juin 2013, 2:53

françois67 a écrit :Bonjour Archi,
Dangereux, non, a priori. Car oui, l'organisation de manifestations non-déclarées est potentiellement très dangereux. Il faut que la police puisse prévoir la séurité pour que cela ne tourne pas à l'émeute.
Face à un système pourri jusqu'à la trogne une bonne émeute populaire ne peut être que salutaire.
Des têtes devront tomber comme au saint temps de l'inquisition. Le mensonge et l'ignominie n'ont que trop duré.
Ces marchands du temple doivent être expulsés à la schlag, comme notre Seigneur Jésus Christ nous l'a montré.

Le mariage gay n'est qu'un énième avatar de Mammon. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence ?
, dixit Pierre Berger, le compagnon de l'infâme Yves Saint Laurent qui publia en son temps la satanique "Vilaine Lulu".

Ames sensibles ne regardez pas cette video. Elle est horrible, mais elle est révélatrice de la perversion totale de nos élites décadentes.


Dieu vomit les tièdes.
“Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre ; ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre”. (Matth., VI, 24).
Apocalypse de Jean Chapitre 3

Écris à l'ange de l'Église de Laodicée : Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu :
Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par archi » dim. 23 juin 2013, 8:42

françois67 a écrit :Bonjour Archi,
Dangereux, non, a priori. Car oui, l'organisation de manifestations non-déclarées est potentiellement très dangereux. Il faut que la police puisse prévoir la séurité pour que cela ne tourne pas à l'émeute.
La police était là et la dispersion n'a pas eu lieu, d'après les témoignages, selon les règles. Argument irrecevable. Doublement irrecevable quand on voit l'absence de la police quand il s'agit de lutter contre les seuls qui aient réellement provoqué des violences depuis le début de la manif pour tous:
- les casseurs du Trocadéro (et autres émeutiers des banlieues à propos desquels les grands médias se montrent fort discrets)
- les skins d'extrême-gauche (là aussi, les grands médias...).

De plus, concernant ces rassemblements non déclarés, il suffit de se connecter sur les bonnes pages Facebook ouvertes à tous, et la police ne manque pas de le faire, la preuve est qu'elle était là. Pour se faire une meilleure idée, je peux vous dire qu'à l'heure même (et même un peu avant) du début du 1er rassemblement de Veilleurs organisé dans ma ville, pas encore annoncé sur Internet (ça s'était décidé quelques jours plus tôt, ça n'était pas encore organisé, les gens étaient prévenus par le bouche à oreille), la police et les RG étaient là pour surveilller comment ça allait se passer. Je ne sais pas comment ils ont eu l'info, mais ils l'ont eue. Du côté de l'information de la police, je ne me fais donc aucun souci, ils connaissent très bien leur boulot. C'est du côté des ordres qu'ils reçoivent que le bât blesse...

Et argument triplement irrecevable, enfin, parce qu'un organisateur de rassemblement non déclaré qui pourrait (d'après votre argumentaire) mal tourner n'est pas pour autant, lui-même, un individu dangereux.
Encore une fois, il a commis des actes honteux en obstruant le travail de la justice et en récidivant.
Honteux??? :sonne:
Maladroit certainement. Mais honteux? Essayer de se soustraire à un contrôle d'identité par des policiers dont on a de bonnes raisons de penser qu'ils ne vous veulent pas du bien, en quoi est-ce honteux? C'est de la défense, et légitime (même si inefficace et contre-productif) dans ce cas.
Maintenant, le laxisme ailleurs est scandaleux, et bien pire, la décision de Mme. Taubira d'arrêter d'envoyer "tous" les délinquants en prison... Franchement, elle s'imagine qu'ils vont prendre leur mise sous condition à coeur et se convertir en brebis innofensives comme par magie? Le vrai scandale de cette semaine, cela est plutôt ceci.
Nous sommes d'accord (mais c'est l'orientation constante de son action depuis qu'elle est Ministre de la Justice).

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par archi » dim. 23 juin 2013, 8:58

polomnic a écrit :Face à un système pourri jusqu'à la trogne une bonne émeute populaire ne peut être que salutaire.
Des têtes devront tomber comme au saint temps de l'inquisition. Le mensonge et l'ignominie n'ont que trop duré.
Ces marchands du temple doivent être expulsés à la schlag, comme notre Seigneur Jésus Christ nous l'a montré.
Mais notre Seigneur Jésus Christ ne nous a pas encouragés à nous comporter en zélotes, mais en non-violents et néanmoins dénonçant et refusant le péché avec constance et détermination.
Donc luttons par tous les moyens, sauf l'"émeute populaire" qui est l'erreur à éviter. D'autant que ça finit généralement mal, comme le mouvement zélote a mal fini.

Les marchands du temple sont un cas différent. Le Temple de Dieu lui-même était souillé. Aujourd'hui nos églises sont souvent souillées, en premier lieu par les clercs et les fidèles eux-mêmes qui laissent y faire ou qui y font n'importe quoi au point d'en obscurcir la fonction sacrée. Nous devons être fermes sur le respect dû à nos temples.

Quant à Pierre Bergé et à ceux qui partagent le même degré d'iniquité, ils sont en train de préparer leur propre Jugement. Prions pour qu'ils se convertissent et que Dieu soit miséricordieux envers eux.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par jean_droit » dim. 23 juin 2013, 9:00

Excusez moi si ce texte déjà été posté.

Il ne faut pas s'étonner de cette condamnation éminemment politique.

Le pouvoir socialiste et ses amis sont violemment anticatholiques.

Ils sont en guerre contre l'Eglise.

http://www.atlantico.fr/pepites/manifes ... xLqpwZc.99
Manifestant anti-mariage gay en prison : un haut-magistrat crie sa rage

Nicolas, étudiant de 23 ans et sympathisant de la Manif pour tous, a été condamné, jeudi, à deux mois de prison ferme pour "rébellion" envers les forces de l'ordre. Cette décision de justice choque dans les commissariats et les tribunaux.


La première condamnation à de la prison ferme d'un manifestant anti-mariage pour tous provoque un tollé.

Ce mercredi, la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris a en effet condamné un étudiant de 23 ans à quatre mois de prison, dont deux ferme, pour rébellion et fourniture d'identité imaginaire ainsi qu'une amende de 1 000 euros pour refus de prélèvement de ses empreintes digitales et de son ADN.

Dans une tribune dévoilée par le site du Point, un haut-magistrat anonyme a appelé ses collègues à ne "pas se faire les complices de l'oppression. Vous n'avez que le mot indépendance à la bouche, eh bien usez-en aujourd'hui".

Nombreux sont ceux, en effet, s'inquiétant d'une dérive vers une certaine partialité. "Jusqu'à présent, les décisions concernant ces manifestants étaient beaucoup plus mesurées", s'était étonné Henri de Beauregard, avocat de la Manif pour tous avant d'ajouter : "nous avons eu des relaxes, des annulations de procédure, des jours-amendes. La peine la plus sévère, pour des violences volontaires avec une arme sur dépositaire de l'autorité publique, ça a été quatre mois avec sursis".

Dans cette lettre, le haut-magistrat affirme : "nous ne serons pas comme ces procureurs généraux, quasiment tous nommés par le gouvernement d'avant 2012, qui sont aujourd'hui les courtisans les plus pressés auprès du pouvoir en place".

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1386
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Mariage pour tous : premier prisonnier politique

Message non lu par françois67 » dim. 23 juin 2013, 23:34

Bonjour Archi,
Le vrai scandale, cela est le deux poids deux mesures: il est clair que les fauteurs de trouble que vous citez auraient mérité des sanctions de plusieurs années. Le délit de Nicolas est bien léger en comparaison. Mais c'est un délit. Maintenant, cela est sûr qu'il y a beaucoup plus dangereux comme délinquants.
Pour les empreintes, cela est honteux je le maintiens de se rebéler contre une loi légitime, cf. saint Thomas d'Aquin. D'ailleurs, cela se faisait déjà dans les années 50 je crois aux Etats-Unis de devoir donner dès l'arrestation ses empreintes. Et cela est normal, par mesure de précaution: s'il s'échappe, si par la suite il y a d'autres soucis avec lui... Cela ne coûte rien de les donner, je vois vraiment mal comment on pourrait vous porter préjudice en ayant pris vos empreintes. Vous faites bien cela quand vous faites faire votre carte d'identité.
Enfin, je crois que ce qui a vraiment pesé dans sa condamnation est la récidive, puisqu'il ne pouvait pas prétexter ne pas avoir su, avoir agis par mégarde.
De plus, votre histoire de non-déclaration de manifestations n'est pas très crédible: pourquoi les policiers devraient-ils se mettre à fouiller le net pour pouvoir assurer la sécurité? Imaginez les manifestations spontanées et les dégâts que cela peut produire. La police doit pouvoir prévoir les risques. Et puis enfin, pourquoi cela serait-il si contraignant de participer à la sécurité de nos rues en remplissant un peu de paprasse?
Pour finir, lors d'une veillée devant la préfecture de Strasbourg où nous étions environ deux cent bien que pas en même temps, aucun policier n'était là pour nous surveiller. Une escorte d'un représentant étranger qui est passée place de la République devant nous a même eu l'air surprise, donc cela est révélateur de "l'alerte générale" que nous avions provoqué... En fait, on aurait bien apprécié une petite surveillance, car quand à 23 heures deux homosexuels alcoolisés sûrement et pas pacifistes surtout dans le verbe, dont un au moins nous hurlait qu'il souhaitait que nos enfants soient homosexuels et pédophiles, ont failli en venir aux mains alors que nous essayions plus ou moins de nous écarter: malgré l'appel il me semble d'un veilleur, aucun policier ne s'est à ma connaissance pointé.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités