Christianophobie dans les écoles de nos enfants

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar coeurderoy » mar. 30 juin 2009, 13:39

Oui, de vieux Alforvillais nous en ont parlé : ils ont espéré que ces berges verraient apparaître jardins ou lieux de détente... Un architecte a pondu deux monstres de 17-18 étages barrant (pour les petites maisons qui sont derrière) toute vue sur Seine. Il y a du "zoning", comme partout, dans ce coin de banlieue dont seul le centre-ville rappelle encore les années 60. En face, à Ivry-sur-Seine, a vécu Madeleine Delbrel. J'avoue avoir une très sincère compassion pour ceux qui, faute de moyens, sont contraints de passer leur retraite dans ces rues irrespirables dès que la température monte un peu : la vraie mortification des sens, chers frères et soeurs nichés dans des monastères sublimes, sylvestres et paisibles, ne se compte pas que dans le port de la bure ou dans la pauvreté relative, admirée et photogénique qui plait tant aux paroisses bon chic ! (flagrant délit de persiflage ! :diable: )
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar coeurderoy » mar. 30 juin 2009, 13:58

Pour revenir au sujet du fil, j'ai travaillé entre 86 et 89 dans une clinique privée tourangelle portant le nom d'un saint. Les crucifix se trouvaient au dessus des lits (et dans les salles d'opération). Les chirurgiens, pour la plupart, toléraient la présence de l'image du Crucifié (parce que des infirmières catholiques avaient plusieurs fois refusé de les décrocher...). Une jeune infirmière athée me lance un jour : "ah ! ces croix ! , moi ça m' ficherais le bourdon si j'étais à leur place ! [les malades], en plus on n'est même pas sûr qu'il ait existé !".
Beaucoup de chrétiens subissant des interventions délicates ou d'autres, en phase finale d'un cancer, appréciaient évidemment de pouvoir accrocher leur regard à ces images du Sauveur.
En revanche, côté patients, je n'ai jamais entendu de réflexions anti-chrétiennes venant d'athées, d'agnostiques ou de personnes appartenant à d'autres confessions.
Il est tout-de-même clair que ce grand signe de contradiction, cette pierre d'achoppement est bien là pour continuer à travailler les coeurs et les intelligences !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10178
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar Fée Violine » mar. 30 juin 2009, 15:41

Pour revenir au sujet du fil, j'ai travaillé entre 86 et 89 dans une clinique privée tourangelle portant le nom d'un saint.
C'est la clinique où je suis née. Saint Grégoire, à Saint-Symphorien !

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar coeurderoy » mar. 30 juin 2009, 16:10

Parfaitement ! :clap: j'ignorais que tu appartenais à cette cohorte gracieuse de naïades et autres sylves célébrées par Ronsard !!!
C'est aussi à la clinique Saint Grégoire qu'est mort Charles Maurras m'a-t-on dit lorsque j'y travaillais : j'habitais pas très loin, tout près de l'église Saint-Symphorien, rue de l'Ermitage (au niveau du "pont de fil").
Fin des passionnants détails biographiques nous concernant, précieux matériaux néanmoins pour nos futurs hagiographes :hypocrite: !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

coloquinte
Censor
Censor
Messages : 74
Inscription : mer. 26 déc. 2007, 16:06

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar coloquinte » mar. 30 juin 2009, 16:40

Fin des passionnants détails biographiques nous concernant, précieux matériaux néanmoins pour nos futurs hagiographes :hypocrite: !
Certes, j'ai pensé la même chose en vous lisant :rire:
"Et Agrippa dit à Paul :Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien!Paul répondit:Que ce soit bientôt ou que ce soit tard, plaise à Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m'écoutent aujourd'hui, vous deveniez tels que je suis, à l'exception de ces liens! " (Actes 26, 28-29)

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar Théophane » mar. 30 juin 2009, 16:56

Beaucoup de chrétiens subissant des interventions délicates ou d'autres, en phase finale d'un cancer, appréciaient évidemment de pouvoir accrocher leur regard à ces images du Sauveur.
Je pense que si j'étais mourant, je souhaiterais pouvoir poser mon regard sur le crucifix... C'est tellement réconfortant. Même lorsqu'on est chez soi, à la maison, quelle joie de regarder le crucifix qui est au mur !
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

zélie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1468
Inscription : ven. 28 nov. 2008, 13:43

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar zélie » mer. 08 juil. 2009, 0:20

oui, moi aussi j'adore pouvoir poser mon regard sur un crucifix, où qu'il soit, même au milieu d'un rond-point. Et je suis bien contente de vivre dans un pays de tradition catholique.
Sans vouloir nécessairement me rattacher à l'exemple qui initie ce fil, parce que ne connaissant pas les faits exacts il est difficile d'en débattre, je comprends tout de même, dans un cas plus général, que si quelqu'un n'a aucune accointance avec les crucifix, leur vision les gêne, tout comme me gênerait personnellement un croissant, un bouddha, une étoile, etc... en lieu et place de tous les endroits où je vois un crucifix. Je comprends alors que mon éventuelle gêne peut être celle de ceux que le crucifix dérange d'une part, mais que d'autre part notre pays doit aussi être fier de son passé et que le rejeter n'est pas bon. Mais en tre les deux, j'avoue que ne n'ai pas beaucoup d'idées à proposer, et pour moi le débat du signe religieux non ostentatoire mais présent quand même reste ouvert.

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1428
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar Harfang » mer. 08 juil. 2009, 2:16

Ben c'est sûr que je préfère voir un crucifix qu'une étoile ou un croissant mais si je vivais dans un pays de tradition musulmane ou juive je trouverai ça tout à fait normal qu'il y ait des croissants ou des étoiles dans le paysage de ces pays, ça fait partie de la culture, de l'histoire et de la tradition du pays en question... Même si rien ne vaut une croix, on est d'accord :>
De ce fait la France est depuis toujours un pays catholique, c'est normal qu'il y ait des croix dans le paysage et vouloir à tout prix les supprimer sous couvert de laïcité me semble vraiment osé...
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar coeurderoy » mer. 08 juil. 2009, 8:31

Heureux que les examinatrices n'aient pas été contraintes d'être mutées à...La Bénisson-Dieu !!!



je leur conseille d'enseigner ici :

http://www.athee-sur-cher.fr/
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Ner-Zhul
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : ven. 10 juil. 2009, 9:31
Localisation : Helvetet (Enfer, pour les non-païens)

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar Ner-Zhul » ven. 10 juil. 2009, 11:27

Bien sûr que non, la France n'est pas un pays catholique. La majorité des français croyants sont catholiques, c'est tout à fait différent.

Les signes de religions sont interdits dans les écoles publiques il me semble. Puisqu'il s'agit dans ce topic d'une école privée, alors il est tout à fait légal pour le directeur d'afficher des crucifix dans son école. Les examinatrices en question n'avaient aucune raison de porter plainte.

[ Inutile | Christophe ]

zélie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1468
Inscription : ven. 28 nov. 2008, 13:43

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar zélie » ven. 10 juil. 2009, 14:35

Mais dans les école privées sous contrat, la laïcité n'est-elle pas obligatoire?

Avatar de l’utilisateur
abbaruah
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : sam. 22 nov. 2008, 18:00
Localisation : Bretagne

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar abbaruah » sam. 11 juil. 2009, 12:15

:cry: Permettez que je vous rapporte un épisode de l'année scolaire de mon fils en 1er.
Sur le modèle de : " être où ne pas être ..... Il fallait réécrire un monologue. Mon fils choisit : " mourir où ne pas mourir ". Et il décrivit le Christ au Mont des Oliviers, la nuit de son arrestation, et les réflexions qu'Il aurait pu avoir sur la nécessité de mourir où de choisir de ne plus sauver l'humanité.
La note est tombée : désespérante et insignifiante avec en rouge le commentaire suivant : " Attention, vous risquez de heurter la personne qui vous corrige. Un conseil, le sujet religieux est à proscrire au Bac. Vous devez rester scolaire. Aprés un cours, la " prof ", l'a interpellé dans le couloir pour lui signifier qu'elle avait bien compris le message mais qu'ici on ne fait pas de prosélytisme et que ce n'était pas la peine d'être aussi arrogant en étalant sa culture religieuse indéniable.
Il rentre en terminal, je me demande comment va être abordé la philosophie et la religion où l'union semble impossible.
Pourquoi chercher Dieu sur une multitude de chemins, alors qu'il suffit de rester là, et de Lui faire toute la place.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13025
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar etienne lorant » sam. 11 juil. 2009, 13:23

Ce qui est arrivé à votre fils montre bien sûr comment on peut devenir rapidement un "persécuté" à cause de sa foi - mais ce qui me paraît extraordinaire, et digne de louanges, c'est l'impact extraordinaire d'un discours sur Jésus. La réaction de ce professeur, qu'est-ce qu'elle montre: que ce que votre fils a écrit l'a obligée à se remettre en question. Elle n'a pas aimé cela, mais moi non plus je n'aime pas l'huile de foie de morue - ce qui est bon pour l'homme n'a pas forcément bon goût, mais il s'en trouve bien ensuite... Quant à votre fils, il s'applique déjà pour lui cette Parole: "Quiconque ce sera déclaré pour moi devant les anges, je me déclarerai pour lui devant Dieu"... ayez confiance !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
abbaruah
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : sam. 22 nov. 2008, 18:00
Localisation : Bretagne

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar abbaruah » sam. 11 juil. 2009, 15:57

Merci Etienne Lorant pour votre commentaire qui malheureusement ne conforte que notre Foi. Notre Etat Laïque, bien que respectueux de la liberté de conscience, permet la liberté de culte communautaire mais pas son expression en dehors de la communauté. C'est probablement pour cela que les deux examinatrices ont fait leur cinéma pour les croix. La liberté religieuse est " parquée ".
Finalement on s'en sort pas trop mal depuis 1905, car l'idée au départ était quand même la destruction définitive de l'Eglise.
Maintenant on peut se poser une question, " comment se fait il que le culte musulman soit sous contrôle de l'Etat " ? :bomb:
Pourquoi chercher Dieu sur une multitude de chemins, alors qu'il suffit de rester là, et de Lui faire toute la place.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13025
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Deux examinatrices gênées par des croix dans des salles

Message non lupar etienne lorant » sam. 11 juil. 2009, 16:36

Merci Etienne Lorant pour votre commentaire qui malheureusement ne conforte que notre Foi.
S'il n'a réussi que cela, mon Dieu, quel bonheur c'est ! Si vous voulez m'en croire, Dieu ne révèle pas comment il agit à travers les êtres, mais ce qu'Il accomplit, s'accomplit sûrement. Songez à votre fils, ce souvenir lui donnera des forces à un moment où il en aura besoin. Ayez confiance !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Société »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit