La transmission de la foi dans l'Enseignement catholique

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: La transmission de la foi dans l'Enseignement catholique

Message non lu par Christophe » mar. 25 sept. 2007, 13:41

Que le secrétaire général de l'enseignement catholique sous contrat en soit encore à se demander si un établissement catholique peut proposer l'éveil à la foi à ses élèves est aberrant... et affligeant !
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
erminig
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : sam. 28 juil. 2007, 22:45

Re: La transmission de la foi dans l'Enseignement catholique

Message non lu par erminig » jeu. 27 sept. 2007, 23:25

il n'en est pas à se demander s'il faut proposer un éveil à la foi. Je crois que c'est pire: l'éveil à la foi proposé ne peut l'être car il est susceptible de ne pas prendre en compte la dimension personelle de foi des gens non-catholiques fréquentant un établissement.
Respecte-t-il les ...catholiques dans leur foi, ce qui serait le légitime minimum!?

Dans un établissement proche, une année,la messe n'a pas été célébrée comme prév u un 8 décembre, pour respcter la foi d'un des élèves musulmans...
Le Christ ne gardait rien en propre,
mais livrait à tous universellement tout ce qu'il avait,
corps et âme, mère et disciples, manteau et tunique

Ruysbroeck

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: La transmission de la foi dans l'Enseignement catholique

Message non lu par Boris » ven. 28 sept. 2007, 7:56

J'ai entendu cet homme à la radio : son discours n'a rien à voir avec ce que je lis ici ou là.

Il parle d'éveil à la Foi, mais de manière non facultative et pour tous les élèves, catho ou non.
C'est un grand pas en avant. Prenons en compte le contexte dans lequel il travaille.

En disant cela, il s'oppose à tout son entourage.

De plus, il contredit la tiédeur ambiante qui prétend que l'annonce de l'Evangile consiste à un repli sur soi. Pire : il propose que les établissements qui fonctionnent bien ouvrent des succursales dans les banlieues en difficultés.

Je crois que M. de Labarre va dans le bon sens mais il rame tout seul à l'envers de son équipe.
Heureusement il a le soutien franc et avoué de certains Evêques "nommés".
Alors que les rumeurs lancées par son équipe parle d'Evêques opposés mais "inconnus" (et oui : on ne sait toujours pas qui est soi-disant contre Mgr Cattenoz ... s'il y en a qui sont aussi contres que cette équipe le prétend)
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: La transmission de la foi dans l'Enseignement catholique

Message non lu par Christophe » ven. 28 sept. 2007, 8:02

Merci Boris pour cette mise au point. Peut-être le Figaro ou le Salon Beige ont-ils fait un contre-sens.

Dans ce cas, que Monsieur de Labarre veuille bien accepter mes excuses... et mon soutien !
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La transmission de la foi dans l'Enseignement catholique

Message non lu par jean_droit » ven. 28 sept. 2007, 12:41

En vérité je crois que la nomination de monsieur de Labarre est une très bonne nouvelle.
Mais il a une tâche immense pour redresser ce qui ne va pas.
Il faut comprendre qu'il agit dans un terrain miné.
Il faut du temps ....
Certaines de ses remarques vont déjà tout à fait dans le bon sens.

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: La transmission de la foi dans l'Enseignement catholique

Message non lu par Boris » ven. 28 sept. 2007, 19:28

Christophe a écrit :Merci Boris pour cette mise au point. Peut-être le Figaro ou le Salon Beige ont-ils fait un contre-sens.

Dans ce cas, que Monsieur de Labarre veuille bien accepter mes excuses... et mon soutien !
Ces derniers temps, de larges campagnes de désinformation ont été lancées, comme la réponse du Pape à Condoleeza Rice ou cette histoire d'enseignement catholique.

On voit par derrière une certaine frange de "croyants non pratiquants" ou "mal-croyants catholiques" qui perd sa main-mise sur la communication et la transmission de la Foi.
Grâce à cela le discours de l'Eglise en France devient plus clair et cohérent, surtout vis à vis du Pape. Plus en décalage avec la société également. Comme l'Eglise hors de France.
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Deux articles de la Fondation de Service Politique

Message non lu par Christophe » sam. 29 sept. 2007, 18:18

Deux brèves sur le sujet dans Le Fil de la semaine de Décryptage :

:arrow: École catholique : état des lieux
:arrow: Enseignement catholique : “ouvert à tous”

Où l'on lit que l'enseignement catholique sous contrat n'est pas encore prêt de se réformer, et que la question du financement est bien l'obstacle principal au développement de l'enseignement catholique hors-contrat.

Pax
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Et monseigneur Cattenoz d'enfoncer le clou

Message non lu par jean_droit » mer. 03 oct. 2007, 16:38

De l'excellent Salon Beige.

Je crois me souvenir que monseigneur Cattenoz avait dit que sa croisade était une longue croisade.

Malheureusemnt il me semble bien seul et nos évêques ont bien d'autres choses à penser que la transmission de la foi.

( méchant mais pas tout à fait faux ....).

Soutenons monseigneur Cattenoz ! Posons les bonnes questions dans toutes les écoles catholiques !

Et faisons confiance en monsieur de Labarre pour faire avancer les choses.

..................

Le catéchisme ne peut être facultatif dans l'enseignement catholique

Liberté Politique consacre dans son numéro d'automne un dossier à l'éducation. On y trouve notamment un article de Thierry Boutet sur la liberté de l'éducation et une analyse de Mgr Cattenoz sur l'enseignement catholique :

"Dans notre monde occidental, la perte du sens n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui. [...]
La sécularisation massive de la société qui pénètre insidieusement l’Église et qu’elle subit dans une ambiance de « cathophobie », la crise des vocations, la situation même de notre monde d’aujourd’hui exigent une évangélisation nouvelle à laquelle l’Église appelle avec empressement l’ensemble des baptisés depuis plus de 30 ans (Annoncer l’Évangile, Paul VI, 1975). [...]

La présence de l’islam, deuxième religion de France, interroge notre société et ne peut nous laisser indifférents [...]. Trop de ces jeunes sont écartelés entre deux mondes ; ils ont perdu les repères de leur culture, de leurs communautés et de leur religion d’origine et se sentent mal à l’aise dans la culture matérialiste, individualiste et souvent antireligieuse que notre société leur impose. [...]

Dans ce contexte difficile, nous constatons tous combien le caractère propre et spécifique des établissements catholiques est à la fois ambigu et mal défini et combien trop souvent l’annonce et la proposition de la foi sont pour le moins insuffisantes, fort peu crédibles ou inefficaces et parfois même quasiment absentes de nos établissements.

De même, l’enseignement catholique ne semble pas avoir véritablement pris conscience des conséquences de la profonde déchristianisation qui atteint la majorité des familles — parfois depuis deux ou trois générations — qui confient aux établissements catholiques l’éducation de leurs enfants."

Michel Janva

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Conférence de l'association "Créer son école"

Message non lu par jean_droit » mar. 16 oct. 2007, 15:19

Ce soir je dois assister, au centre Saint Paul, à une conférence de la présidente de l'association "Créer son école".

http://www.creer-son-ecole.com/index.php?page=17

Je l'ai signalé dans l'entrée des manifestations.

Mardi 16 Octobre 2007 à 20 heures

« Sauver l’école, c’est possible. Pourquoi ? Comment ? » - par Anne COFFINIER
(PAF: 5€ - 2€ pour les étudiants - Un verre de l'amitié prolongera la conférence.)

J'essayerai jeudi de vous faire un court compte rendu.

Je pense que l'on parlera, aussi, de la fondation de l'ILFM ( Institut Libre de Formation des Maïtres ).

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Création de l' Institut Libre de Formation des Maïtres

Message non lu par Boris » mar. 16 oct. 2007, 19:53

Pourrez-vous nous en faire un résumer SVP ?

J'aimerai bien y aller mais j'ai charge de jeune famille et je suis un peu loin.
UdP,
Boris

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Création de l' Institut Libre de Formation des Maïtres

Message non lu par jean_droit » mer. 17 oct. 2007, 0:04

Bonsoir Boris !
Ce fut effectivement très intéressant.
Demain ou jeudi, grêve oblige, j'essayerai de faire un compte rendu.
Bonne nuit à la petite famille !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Les aumôneries et monseigneur Cattenoz

Message non lu par jean_droit » mar. 13 nov. 2007, 18:39

Que dire de plus que : Bravo monseigneur !

....................

"La situation est dramatique : nos aumôneries peinent à rejoindre les milliers de jeunes de nos lycées, de nos facultés, de nos écoles supérieures ; plusieurs lycées de notre diocèse n’ont plus ou n’ont jamais vraiment eu de présence chrétienne, l’Évangile n’y est plus annoncé. Comment rester insensibles devant une telle réalité ? Comment ne pas souffrir en sachant que des milliers de jeunes grandissent et entrent dans la vie sans avoir la chance d’entendre la bonne nouvelle de l’Évangile ? Oui, malheur à nous si nous n’annonçons pas l’Évangile !
Il nous faut rejoindre les attentes et les espérances de tous ces jeunes. Il y a ceux qui espèrent et ceux qui désespèrent, ceux qui ne savent pas ce que croire veut dire et ceux qui se refusent à croire, il y a ceux qui aiment la vie et ceux qui la gaspillent. Comment ne pas se sentir proches d’eux tous, comment ne pas partager leurs joies et leurs peines! Comment ne pas partager leur soif de réussir leur vie et de trouver le chemin du bonheur!

Il nous faut entendre leurs questions et leurs craintes : Comment s’insérer dans une société marquée par de nombreuses et graves injustices et souffrances ? Comment réagir à l’égoïsme et à la violence qui semblent parfois prévaloir ? Comment donner sens à la vie?

Aurons-nous l’audace et le courage de leur dire avec Jean- Paul II comme avec Benoît XVI : « N’ayez pas peur ! » Venez vous-aussi et voyez ! Laissez-vous rencontrer par le Christ. Lui et lui seul pourra combler les attentes de vos cœurs. Si vous acceptez qu’il fasse route avec vous, sa présence et sa parole viendront illuminer vos cœurs et vous montrer le chemin de la vie et du bonheur véritable.

Aurons-nous l’audace et le courage de leur dire avec Benoît XVI : « Ne vous laissez pas envoûter par les voies qui de toutes parts vous proposent des modèles de vie basés sur l’arrogance et la violence, le pouvoir et le succès à tout prix, l’apparence et la possession […] Soyez vigilants ! Soyez critiques ! […] N’ayez pas peur, chers amis, de préférer les voies « alternatives » indiquées par l’amour véritable : un style de vie sobre et solidaire ; des relations d’affection sincères et pures ; un engagement honnête dans l’étude et le travail ; l’intérêt profond pour le bien commun. N’ayez pas peur d’apparaître différents et d’être critiqués pour ce qui peut sembler perdant ou démodé : les jeunes de votre âge, mais aussi les adultes, et en particulier ceux qui semblent le plus éloignés de la mentalité et des valeurs de l’Evangile, ont un besoin profond de voir quelqu’un qui ose vivre selon la plénitude d’humanité manifestée par Jésus Christ. »

Puissions-nous être auprès de nos jeunes d’authentiques témoins du Christ, nous le serons si nous-mêmes, nous pouvons témoigner de tout ce que Jésus a changé dans nos vies. Tout en remerciant tous ceux et celles qui se dévouent au service de l’évangélisation des jeunes dans le diocèse, je voudrais lancer un appel à tous les baptisés : unissons nos forces pour rejoindre les jeunes de notre diocèse et les inviter à vivre une authentique rencontre avec le Christ".

source : diocèse d'Avignon via le salon beige

Avatar de l’utilisateur
Greensleeves
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 117
Inscription : mer. 03 janv. 2007, 14:19

Re: Les aumôneries et monseigneur Cattenoz

Message non lu par Greensleeves » mar. 13 nov. 2007, 19:42

Effectivement, il n'y a pas grand-chose à ajouter...Mgr Cattenoz a bien du courage de se positionner ainsi !
Maintenant, reste à savoir comment faire passer le message à des générations entières qui ont soit mis le grappin sur l'aumônerie, soit été élevées au biberon de l' "aumônerie-lieu de débat sur des sujets de société".
Chacun voudra-t-il reconnaître ses erreurs ? Après une phase d'optimisme, je commence à en douter sérieusement...Enfin, le sujet a déjà été abordé entre catho-citoyens, je ne vais pas le rouvrir ici...
Ad majorem Dei gloriam

"Vous niez Dieu, vous niez la sainteté, quelle est donc la routine, sourde, aveugle et obtuse, qui peut m'obliger à agir d'une façon, s'il m'est plus avantageux d'agir d'une autre ?" Dostoïevski, L'Adolescent

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Les aumôneries et monseigneur Cattenoz

Message non lu par Boris » mar. 13 nov. 2007, 21:38

:clap:


On ne peut qu'applaudir des deux mains un tel texte.
Je rejoins le Bon Seb dans son témoignage, et j'ajoute qu'aux collèges et lycée les thèmes ne volent pas très haut et pas très près de la Foi dont les jeunes n'ont presque pas connaissance.
UdP,
Boris

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La transmission de la foi dans l'Enseignement catholique

Message non lu par jean_droit » lun. 19 nov. 2007, 17:58

Trouvé sur le blog de Patrick de Plunkett :

Commentaires personnels :
Tout ce que le professeur a dit fait partie d'un dénigrement de la religion chrétienne bien connu.
Et cela sert de matériel à un cours d'histoire.
Je plains l'aumonier ou son représentant quand il faudra redresser les choses.
Qui à votre avis sera cru ?


..............


Malaise pédagogique dans l'école catholique ? Un témoignage parmi d'autres
C'est une "piqûre de rappel", après les avertissements de Mgr Cattenoz :

Témoignage d’un lecteur de ce blog :

<< Un professeur d'histoire raconte à ses élèves qu'aucun des évangélistes « n'a connu Jésus » ; que Jésus « prétend » être le fils de Dieu ; que l'évêque est « le chef de l'Eglise » (et ne parle pas du pape) ; etc. C'est peut être devenu très normal en France d'entendre cela. Mais l'est-ce encore quand il s'agit d'un professeur de l'enseignement privé catholique ?

La réaction du conseiller de l'établissement contacté pour s'en émouvoir a été formaliste, dans la ligne d'une démarche très consumériste. Il a invité les parents à rencontrer l'enseignant, pour se rassurer de la qualité du produit vendu, dans l'espoir que l'autre les embobine en leur racontant que les enfants n'ont rien compris. Ce conseiller "marketing" a l'art de "shooter" les problèmes d'après-vente.

J'en tire deux leçons :

- Les parents sont aujourd’hui tenus pour des c…, y compris dans l'enseignement catholique. Et ils partent avec un plus gros handicap s'ils sont chrétiens.

- Le livre de Cavanaugh Etre consommé devrait être commenté aux cadres de l'enseignement privé, pour qui l'enseignement confessionnel ne devrait pas se résumer à des boîtes à bac qu'il faut rentabiliser.

En discutant avec les parents tout en cherchant sur internet, nous sommes tombés sur un site qui semble servir d'aide pédagogique au professeur d'histoire en question, tant les élèves ont reconnu des phrases :

http://www.intellego.fr/index.php?pageID=document&blo...
La notation de ce cours - écrit par un élève de 1ère - est maximale. Cinq étoiles. Tant pour les élèves que pour les enseignants. >>

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités