Halloween : Il ne faut pas croire les médisants

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2183
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Halloween : Il ne faut pas croire les médisants

Message non lupar Nanimo » ven. 02 nov. 2018, 18:45

En revanche, le symbolisme d'Halloween, l'invasion du monde des hommes par les esprits des défunts et des démons, les costumes de squelettes, de cadavres, mais aussi de monstres de toute sorte (songez aux fameux Fomoirés), ainsi que le rituel du trick-and-treat dont j'ai déjà parlé, me semblent être des rémanences bien plus anciennes que le XIXe siècle. Il y a toute une imagerie sanglante et morbide autour de cette fête, ainsi qu'une vraie dimension féerique et magique, qui ne s'expliquent pas par un épisode de famine, aussi marquant soit-il.
Merci de votre réponse, Valentin. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous en ce qui concerne le symbolisme de l'horreur.

Je pense que ce symbolisme d'origine paienne a lui aussi a été submergé par l'horreur de la famine et s'est christianisé et c'est pourquoi la célébration est si proche de la Toussaint : ces corps exsangues ou déformés, parfois handicapés, ces têtes blanches aux yeux vitreux, les cadavres, les squelettes, les cimetières, etc. sont dérivés de la Potato Famine où le sort de chacun a été confié à Dieu.

Ceci dit, je suis de votre avis en ce qui concerne la symbolique de la magie. Là nous avons la survivance d'une fête paienne indiscutablement.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]


Revenir vers « Société »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit