Sur l'avortement

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » jeu. 02 nov. 2006, 8:44

Pour donner un point de vue biologique :
- l'enfant à naître n'a aucun contact avec sa mère pendant les 2 premières semaines de sa conception (donc avant la nidation). Donc du jour 0 au jour 15, on ne peut pas le qualifier d'être une excroissance de sa mère ! Faire ce raccourci révèle une méconnaissance profonde et/ou un mensonge immonde;

- la mère ne nourrit pas son enfant à naître : c'est lui qui va puiser dans le sang de sa mère ce dont il a besoin. Ainsi il aspire ce qui est contenu dans le sang de sa mère sans se préoccuper de la santé de celle-ci. Si elle ne mange pas assez, ce n'est pas l'enfant qui va en patir le premier mais elle. L'enfant est donc en réalité autonome dans le pourvoi en alimentation. Néanmoins son "supermarché" ne contient que ce qui se trouve dans le sang de sa mère : nicotine (si elle fumme), alcool (si elle boit), ... Il est autonome mais dépendant.

Ces 2 éléments sont soigneusement masqués et déformés dès lors que l'on parle d'avortement. Pourtant, il suffit d'ouvrir un livre de médecine ou de biologie humaine pour les vérifier.

La conclusion logique de ces 2 points est que cet être autonôme et possédant 24 paires chromosomiques ne peut être autre chose qu'un être humain vivant.
A la considération que c'est un amas de cellules, que sommes-nous ? N'avons nous plus de cellules amassées entre elles ?
Dernière modification par Boris le mar. 26 déc. 2006, 14:03, modifié 1 fois.
UdP,
Boris

Christian
Senator
Senator
Messages : 975
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Message non lu par Christian » mar. 07 nov. 2006, 18:07

Bonjour Zef,
:)
Je vous remercie chaleureusement pour cette mise au point très claire concernant votre position sur l'avortement, et je me réjouis aussi de celles exprimées par MB et Gaudemus . J'ai sans doute une vision un peu carricaturale des rapports entre libéralisme et morale chrétienne, et je veux bien faire amende honorable.
Je ne sais pas si je peux espérer que vos avis soit partagés par une majorité de libéraux ou d'ultra-libéraux, quelle est selon vous l'opinion dominante en la matière dans cette sensibilité politique ?
Je ne connais aucun sondage qui répondrait à votre question. Parmi les libéraux radicaux (c.-à-d. cohérents), beaucoup sont opposés à l’avortement (François Guillaumat, Chris Tame, décédé récemment, etc. ). D’autres (Murray Rothbard, le Pr. Lemennicier) invoquent le droit de propriété de la femme sur son corps pour justifier l’avortement, mais je pense avoir montré que l’argument ne s’applique pas à ce cas précis.

Il existe trois grandes questions qui divisent le mouvement libertarien : l’avortement, la ‘guerre juste’ et la propriété intellectuelle. Je suis certainement dans une minorité en répondant ‘contre’ à chacune.

Bien à vous

Christian



[align=center]La tragédie de l’homme moderne n’est pas qu’il comprenne de moins en moins le sens de son existence,
mais que cela le laisse de plus en plus indifférent.
[/align][align=center]Vaclav Havel[/align]

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Livre: Le terrorisme à visage humain.

Message non lu par mc » sam. 16 déc. 2006, 11:17

Sur genethique.org:

Mgr Michel Schooyans, professeur émérite à l'université de Louvain (Belgique), dans son ouvrage Le terrorisme à visage humain, montre les conséquences mondiales d'une idéologie qui considère le corps humain comme une chose.
Il dénonce le "bioterrorisme" aussi meurtrier que le "terrorisme guerrier" qui déstabilise l'équilibre démographique du monde. Ainsi, selon le Fnuap (Fond des nations unies pour la population) 45 millions d'avortements sont pratiqués par an et 70 000 femmes en meurent.

Pour Mgr Schooyans, c'est le fruit de "l'idéologie malthusienne mise en œuvre depuis la seconde guerre mondiale" qui ne reconnaît pas que l'homme puisse être créateur de richesses. Cette idéologie part du principe que plus il y a de pauvres, plus il faudra partager les richesses avec eux. Donc il faut les empêcher de se reproduire. Ainsi 40% de la population féminine du Brésil et du Mexique est stérilisée. Mgr Schooyans dénonce l'erreur de cette idéologie avec l'exemple de l'Inde. Ce pays qui "vers 1960 comptait 250 millions d'habitants, dont une majorité d'affamés, alimente aujourd'hui un milliard d'habitants et exporte des céréales".

Mgr Schooyans montre que l'industrie pharmaceutique a largement investi et profité des choix malthusiens. Le marché de la contraception est assez énorme puisqu'il s'étend à toutes les femmes de 15 à 49 ans. Dans nos pays, 70 % des femmes en âge de procréer prennent une contraception. Ce marché est en plus porté par une mentalité hédoniste : "le droit au plaisir, à la consommation sexuelle sans risque".

Mgr Schooyans montre comment la terminologie est utilisée pour véhiculer des idées fausses. Il prend plusieurs exemples comme celui de l'embryon. Les mots zygote, morula, blastocyste sont souvent utilisés non pas simplement pour décrire les différentes étapes du développement de l'embryon mais pour faire croire que l'œuf fécondé passe de stade en stade avant de devenir un petit homme. "On laisse croire qu'à chaque terme correspond une réalité distincte" si bien que "supprimer un embryon ne serait donc pas supprimer un enfant". Sur la contraception, le raisonnement général veut que la pilule agisse avant la nidation et de ce fait ne soit pas abortive. Pourtant les chercheurs ont eux-mêmes informé de l'action de la pilule "sur l'embryon et sur ses dangers pour la femme".

Cette manipulation sémantique conduit les gens à souscrire petit à petit, tranche par tranche, à des programmes anti-vie "qu'ils refuseraient en bloc". C'est ce que Mgr Schooyans appelle "la tactique du salami". La raison de l'être humain est ainsi "bridée, déprogrammée-reprogrammée". "Nous sommes tous exposés aux bombes d'une terreur douce, subventionnée par les Etats, votée par les parlements, célébrée dans les médias".

Mgr Schooyans fait référence à Humanae Vitae rédigée par Paul VI (1968). Il rappelle que Paul VI n'avait pas tenu compte des conclusions de ses conseillers dont la pression visait trois objectifs : une éthique du plaisir, le contrôle démographique des pays pauvres et la révisibilité d'un enseignement pontifical.

Pour Mgr Schooyans, nous sommes "bel et bien aux prises avec une révolution culturelle qui n'est pas étrangère aux "pathologies de la raison"". Il appelle à revenir aux philosophes "qui posent, au point de départ de l'activité intellectuelle, l'admiration de la réalité". Il encourage l'Eglise à mobiliser ses fidèles "dans un examen lucide des lois, et une objection de conscience organisée si nécessaire".

Le terrorisme à visage humain par Michel Schooyans en collaboration avec A-M Liebert, Ed. FX de Guibert, 2006.

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Ed.Béatitudes, UNE SAISON POUR GUERIR, L.Freed, P.Salazar

Message non lu par mc » mar. 26 déc. 2006, 12:34

Lu dans un courrier de lectrice du dernier FAMILLE CHRéTIENNE no.1510, 23-29 décembre 2006 la récente parution aux Editions des Béatitudes, 'UNE SAISON POUR GUERIR - POUR AIDER CELLES QUI VIVENT LE TRAUMATISME POST-AVORTEMENT ET POUR LEUR REDONNER ESPOIR', de Luci Freed et Penny Yvonne Salazar. La lectrice ajoute: " ce livre (...) puis la rencontre avec Penny Salazar (...) ont été déterminants dans ma capacité à témoigner des dommages créés par l'avortement (Forum des lecteurs, FC no.1434).
Les femmes américaines comme Penny Salazar ayant vécu l'avortement et témoignant publiquement de la profondeur des dommages de l'IVG sont en effet nombreuses, là ou EN FRANCE L'ANONYMAT RESTE LA RèGLE. Depuis qq années aux Etats Unis, le mouvement SILENT NO MORE mobilise les femmes ayant vécu L'IVG à parler publiquement contre l'avortement. Cela se traduit par des manifestations sur les dommages de leur avortement sur les marches du Capitole de chaque état à l'anniversaire de la légalisation de l'avortement, à des conférences de personnalités ayant vécu l'IVG et s'y opposant, ou à des autocollants 'je regrette mon avortement'. NOUS SOMMES ENCORE LOIN DE CETTE LIBéRATION DE LA PAROLE EN FRANCE (...)

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » mar. 26 déc. 2006, 14:06

L'auteur de ce livre parle par expérience : elle a eu 3 enfants. Le premier, elle l'a gardé. Le second, elle l'a fait adopté. Le troisième, elle l'a tué par avortement.

Elle sais donc de quoi elle parle.
UdP,
Boris

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lu par mc » jeu. 04 janv. 2007, 10:19

Pour info. via bafweb.com, ces liens concernant le nouveau site
NO BABY LEFT BEHIND.
Il s'agit d' un 'comptage' des bébés sauvés de l'avortement.
Toujours pour encourager à sauver et lutter contre le fatalisme ambiant.

"As the anniversary of Roe v. Wade draws closer, it is my hope that pro-lifers everywhere will not only continue their efforts in the pro-life movement, but also embrace No Baby Left Behind and join us as we celebrate lives snatched from the jaws of death." -- Joey Pfeifer, creator of No Baby Left Behind

les liens en question:
http://nobabyleftbehind.org
http://nblb.org
"
--------
Comme en illustration du livre mentionné plus haut du prof. Schooyans, le Togo vient de céder à la pression d'une agence de l'ONU et autorise l'avortement légal. Il est à craindre que cette mesure protège plus les violeurs que les togolaises violées. l'article de lifenews à ce sujet:frican Nation of Togo Succumbs to UN Pressure and Expands Abortion Access

By Cassidy Bugos

LOME, January 2, 2007 (LifeSiteNews.com) – The West African country of Togo has succumbed to pressure from the United Nations to expand its previously limited access to abortion. New legislation allows abortion in cases where the woman has become pregnant through rape or incest, and when the child can be verified to have a strong risk of serious illness. As in most African countries, abortion was previously illegal in Togo except when necessary to save the life of the mother.

The new law states: “The voluntary interruption of pregnancy is only authorized when prescribed by a doctor and on request of the woman in cases where the pregnancy is the result of rape or of an incestuous relationship.”

However, the law goes on to add that abortion will also be available “if there is a strong risk that the unborn child will be affected by a particularly serious medical condition.” How such risks will be verified is unclear since ultrasound examinations in Togo are very rare.

The Togo government has previously demonstrated concern for the country’s rate of teenage and out-of-wedlock pregnancies. Impregnating a girl who is enrolled in college or in an apprenticeship remains a criminal offence subject to imprisonment and fines of up to 500,000 CFA francs. However, critics of the new Togo law question whether legalizing abortion for cases of rape and incest won’t offer a kind of protection to such offenders.

Togo’s high birthrate of 6 children per woman has undoubtedly made it a prime target of UN de-populationists who have been pushing to bring Africa in line with the now plummeting birthrates in other continents.

In a series of committee meetings late last January, the United Nations Committee on the Elimination of Discrimination Against Women (CEDAW) reviewed the compliance reports of 8 countries. Although abortion is not part of CEDAW’s mandate, a UN press release on the meeting with Togolese representatives records that the committee criticized Togo’s abortion law, and called for its expansion. (see the full release here: http://www.un.org./News/Press/docs/2006/wom1529.doc.htm )

On remarque que l'agence a outrepassé son mandat (l'avortement n'avait rien à y faire).

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » jeu. 04 janv. 2007, 10:43

Pour mémoire, l'ONU a signé en 1998 la Convention des Droits des Enfants :
Droit N°1 : droit à la VIE
...

Sur plusieurs affiches de ces droits, il est marqué que cette convention vaut comme une loi !
UdP,
Boris

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lu par mc » jeu. 04 janv. 2007, 16:29

Excellente série d'articles des prêtres pour la vie (Canada)
via http://maranatha.mmic.net/PPVC.htm

· Adoption : le choix de l’amour – Les pro-vie préconisent l’adoption au lieu de l’avortement pour ceux qui ne sont pas encore prêts à être parents et à élever des enfants.

· Paternité véritable – Un vrai père doit « mourir » s’il veut donner la vie à sa femme et à ses enfants. Il doit accepter de se sacrifier, d’offrir sa vie pour sa famille.

· Population et développement – Il faut se demander pourquoi on consacre tant d'argent à la régulation de la population dans le monde alors que le véritable problème n'est pas la surpopulation mais le sous-peuplement, spécialement dans les pays développés.

· Paternité pro-vie pratique – Pour être chrétienne, la paternité doit être pratique, créative et salvatrice.

· Pénurie de naissances – La surpopulation est un mythe répandu et entretenu par les pays riches qui affirment que leur avenir est menacé par la masse numérique des pauvres.

· Amour vrai : une norme pro-vie – On prend souvent pour de l’amour vrai ce qui n’est qu’une passade, une aventure passagère, une impulsion amoureuse émotive qui ne résiste pas à l’épreuve du temps ou des circonstances.

· Humanae vitae revisitée – La contraception est un fléau qui affecte le Corps entier du Christ. C’est un problème trop vaste pour s’en délester en le déposant dans le giron des jeunes couples mariés. Tous les secteurs de l’Église doivent être mobilisés pour son éradication.

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lu par mc » mer. 14 mars 2007, 16:40

http://www.messengers2.com/articles/par ... _Again.pdf

En anglais, la pièce de théâtre toute récente ( février 2007) du docteur pro-vie Philip Ney (travaux sur le syndrôme des survivants, sur le syndrome des avorteurs/the Centurion's Pathway, et sur la corrélation intense entre maltraitance enfantine et avortement) : Le Serpent frappe à nouveau!

L'avortement, c'est clair, c'est le choix du Serpent, de la malédiction, de la mort, le neo-sacrifice neo-paien à Moloch!

http://www.messengers2.com/articles/par ... _Again.pdf

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lu par mc » jeu. 15 mars 2007, 18:03

LE QUIZ AMÉRICAIN DE LA VIOLENCE CHEZ LES AVORTEURS :

1) Quel meurtrier de masse, nazi, appelé 'l'Ange de la Mort' pour ses milliers d'expérimentations médicales abominables sur des patients vivants dans le camp
de concentration d' Auschwitz, a fui l'Allemagne à la fin de la 2ème guerre
mondiale et est devenu un avorteur reconnu? JOSEPH MENGELE

2) Quel avorteur de Chicago, surnommé "L'ultime monstre de l'Amérique' par la presse a été le premier tueur en série d'Amérique, comptant 50 à 200 meurtres à son actif?
Henry Howard HOLMES

3) Quel avorteur de l'Arizona a dit: "Ceci est ma machine à avorter où je fais le
travail du Seigneur. Je guéris les malades avec", et fut condamné plus tard pour
plus de 60 plaintes d'abus sexuels et de violences sexuelles et fut emprisonné
pour 35 ans? Brian FINKEL

4) Quel avorteur de la cité de New York (connu sous le pseudo de "Zorro" par
son équipe) a gravé ses initiales sur l'abdomen d'une de ses patientes avec un
scalpel parce que "Je pensais que j'avais fait un tel boulot splendide, je pensais que je devais le signer" ? (indice: Cet avorteur a travaillé dans un avortoir qui a
été fermé par la suite pour des violations de la santé et sécurité, et qui
trimbalait les femmes comme du bétail dans des avortoirs illégaux dans ses
"Bus du Bonheur"). Allan Zarkin

5) Quel avorteur célèbre d'El Paso, fervent admirateur d'Adolf Hitler, est
devenu un lutteur professionnel nommé " Le Bandit Chinois" pour se faire
de l'argent de poche? Raymond SHOWERY

6) Quel ancien officier Nazi SS a utilisé ses talents de guerre pour devenir un avorteur à Kaiser Permanente dans l'Ohio et à Hawaii?
VILIS KRUZE

7) Quel avorteur connu de Chicago a fait dans le "porno enfantin" avec
sa propre fille de 3 ans, et, quand il fut attrapé, a reproché aux pro-vies locaux les
poursuites contre lui? Richard Ragsdale

8) Quelle féministe américaine pro-avortement connue mondialement, une
des co-fondatrices de NOW (organisation nationale pour les femmes) a été
arrêté par les douaniers d 'un aéroport avec une quantité de magazines
sado-maso affichant des femmes ligotées à l'extrême? BETTY FRIEDAN

9) Quel avorteuse de la ville de New York ayant été reconnue coupable de près de
400 fautes professionnelles et d'incompétence a reçu le trophée de l'excuse la plus
originale de tous les temps en disant que son mari la dominait par du vaudou?
Judith Comeau-Samue

10) Quel avorteur a eu un rapport sexuel avec une patiente juste avant de
l'avorter, et quand il fut arrêté, a déclaré à un journal "Je crois que si une femme décide un avortement, il doit être fait légalement, en toute sécurité et avec dignité"?
P. Scott Rike

11) Quel avorteur fameux de Jackson dans le Mississippi, producteur prolifique
de pornographie enfantine, a été un membre de la Fondation Internationale des
Couches Culottes, dont les membres sont des infantilistes qui apprécient de porter
des couches culottes, de déféquer dans les couches et de se couvrir le corps de
leur défécation?Milan D. Chepko

12) Quel avorteur de Boston avorta un bébé garçon vivant et viable, l'étouffa délibérément, fut accusé de meurtre mais relâché pour un défaut dans la procédure
et fut plus tard récompensé par l'attribution du poste de directeur du Bureau de la Fédération des Plannings Familiaux d'Amérique (PPFA)? Kenneth Edelin

13) Quel partisan bruyant de l'avortement massacra ses camarades de chambre avec une hache et qualifia les meurtres 'd'homicides justifiés' parce que les camarades
s'étaient ' plaints de sa négligence' ? (Indice: Cette personne a aussi poignardé
son avorteuse de mère dans le cou avec un couteau à steak). Marc EASON

14) Quel avorteur New-yorkais a reconnu avoir fait de l'exhibition devant plus de
700 femmes et jeunes filles, a finalement kidnappé et violé une fillette de 6 ans, a passé 7 ans en prison pour le crime et fut accueilli à bras ouverts lors de
son retour à son avortoir par l'Etat de New York? Ronald TAUBER

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

AVORTEURS et AVORTEMENT

Message non lu par mc » jeu. 15 mars 2007, 18:04

Avorteurs et avortement: pour en savoir plus, ce fil sur le forum de Choisir la Vie:

http://www.choisirlavie.org/forum/viewtopic.php?p=257

mc
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 31 mai 2004, 8:07

Message non lu par mc » jeu. 22 mars 2007, 8:02

Suisse: Accusée d’avortement illégal 21.03.2007 http://www.bafweb.com

Un procès rare s’est ouvert hier au Tribunal correctionnel de Vevey. Une jeune Brésilienne de 21 ans est accusée d’avoir avorté après les délais légaux. Sa mère et son beau-père sont aussi poursuivis.

Le 23 février 2005, la jeune fille a pris un médicament, acheté par sa mère, ayant provoqué une fausse couche. Quelques heures après, la jeune femme a expulsé dans la salle de bains un fœtus, âgé de 3 à 6 mois environ, avec l’aide de sa mère. Le lendemain, la famille aurait enterré le fœtus dans les bois du Chalet-à-Gobet. Mais il n’a jamais été retrouvé, probablement déterré par un animal.

Pour Me Yasmine Boolakee, sa cliente ne savait pas qu’elle était enceinte. L’affaire a été dénoncée «par une connaissance qui l’avait accompagnée chez un médecin». Le ministère public, Anne-Catherine Page, a requis des peines de prison avec sursis pour les deux femmes. Mais elle a abandonné l’accusation d’entrave à l’action pénale pour le beau-père. Verdict aujourd’hui.

La presse se fout allègrement de nous et tente de faire passer la loi suisse, la plus permissive du monde, pour une garantie contre les excès. Ce n’est clairement pas le délai qui est en question ici puisque la loi permet d’avorter jusqu’à la veille de l’accouchement en cas de “détresse profonde” (art. 119 CPS al. 1) sur l’avis d’un seul médecin, mais l’absence de toute procédure médicale. Si le foetus n’avait pas été 1. déterré par un animal 2. suffisamment gros pour être reconnu comme tel, il n’y aurait jamais eu de poursuites. Les contrevenantes qui arriveront à faire passer leur enfant par le conduit des toilettes ne seront jamais inquiétées. Bienvenue en 2007 !

Un musée de l’avortement et de la contraception ouvre à Vienne
21-03-2007
Créé par un avorteur professionnel, le docteur Christian Fiala, également président de ” l’association internationale des professionnels de l’avortement et de la contraception “, le musée occupera deux salles dans la capitale autrichienne.

Un musée qui se veut “utile” car il prétend lutter pour la défense de la vérité, et participer à la propagation de ce bienfait qu’est l’avortement. Le docteur Fiala regrette que l’on se focalise encore trop sur les “droits du foetus” dans le monde, et que les droits de la femme sont passés sous silence. Selon, c’est la domination des hommes sur la société, mais aussi le colonialisme qui explique ce “retard”… ->
http://leconservateur.bafweb.com/index. ... e-a-vienne
Que de crime on commet en ton nom ...

elisseievna
Senator
Senator
Messages : 689
Inscription : ven. 08 oct. 2004, 3:08

Message non lu par elisseievna » sam. 31 mars 2007, 10:01

mc a écrit :LE QUIZ AMÉRICAIN DE LA VIOLENCE CHEZ LES AVORTEURS :


8) Quelle féministe américaine pro-avortement connue mondialement, une
des co-fondatrices de NOW (organisation nationale pour les femmes) a été
arrêté par les douaniers d 'un aéroport avec une quantité de magazines
sado-maso affichant des femmes ligotées à l'extrême? BETTY FRIEDAN
]
Vous n'avez aucun sens du ridicule en affichant de telles sornettes mc ? Les feminstes denoncent depuis longtemps la pornographie antifemmes, notamment sado-maso, comme provoquant la violence contre les femmes, c'est certainement la raison pour laquelle Friedan en transportait. Vous confondez juste dénonciatrice et objet de la denonciation ...
Roublev, peintre de genie, chretien ou pas.

elisseievna
Senator
Senator
Messages : 689
Inscription : ven. 08 oct. 2004, 3:08

Message non lu par elisseievna » sam. 31 mars 2007, 10:11

Si les feministes defendent le droit à l'avortement ce n'est certainement pas pour dire que c'est un bien en soi. C'est pour avoir une voie de secours, en attendant que la societe, le respect des femmes par les hommes et les autres femmes, fasse que les cas de recours à cette voie finissent par devenir de plus en plus exceptionnels et par disparaitre.

Vous pouvez penser que la mentalité contraceptive entraine une déresponsabilisation des hommes envers les femmes, mais l'objection est que si cela peut etre vrai pour certain, le sens principal de la contraception est de reconnaitre la liberté de la femme de disposer de son corps contre le "droit de l'homme" d'en disposer, c'est donc fondamentalement un enseignement du respect du corps des femmes, qui devrait avoir pour effet de ne pas la pousser à des situation de grossesse mal vécues ou desespérantes...

C'est exactement comme pour la législation sur l'accouchement sous X, que les catholiques defendent tant ... fondamentalement elle crée une situation terrible pour l'enfant, et elle est instrumentalisé par des hommes qui veulent se debarasser des enfants pour l'"honneur" ou l'argent de la famille ... seulement tant qu'elle peut éviter des situations pires d'infanticide ou de maltraitance ou de suicide de la mère, il vaut mieux la laisser possible ... jusqu'au moment où les cas où il faut y recourrir seront de plus en plus exceptionels et finiront par disparaitre.

Dans un cas comme dans l'autre, ce n'est pas par des lois fermant des possibilités de recours, mais par une "moralisation" des hommes, par une prise en compte des difficultes economiques, psychologiques des femmes que l'on rendra les cas où ces lois sont utilisées de plus en plus réduits.
Roublev, peintre de genie, chretien ou pas.

Avatar de l’utilisateur
Marc
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 60
Inscription : jeu. 22 juin 2006, 9:06

Message non lu par Marc » sam. 31 mars 2007, 12:17

Comment peut-on s'enorgueillir d'être à l'initiative de la Déclaration Universelle des Droits de l'homme en en violant, les premiers mots de l'article premier, par l'article 57 du Code civil qui autorise le secret de l'identité de la femme, plus communément appelé " accouchement sous X ",
Tous les êtres humains naissent libres et "égaux", dans le cas d'un accouchement sous X il est décidé avant même la naissance, que l'enfant à naître sera différent, sous les prétextes les plus fallacieux de protection de l'enfant ou de la mère et qui en réalité ne cherche qu'à protéger de pleutres individus coupables de fornications inavouables.
Pour un enfant né sous X , s'entendre, dire par un fonctionnaire : mon chien et mon cheval ont un pedigree, mais vous êtes moins que mes animaux, vous n'aurez jamais connaissance de vos origines même si moi je les connais.
Ce même secret s'applique aussi aux enfants nés par utilisation de sperme d'un individu étranger au couple.
Où est dans ces impostures le respect des Droits de l'Homme. Ce qu'il faut : abolition pure et simple du secret de la naissance d'un Etre humain avec effet rétroactif total.
A noter que je ne suis pas personnellement concerné mais un chrétien horrifié que de telles abominations existent encore aujourd'hui.

Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1948.
Article premier.
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités