E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
miel
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : mer. 28 déc. 2011, 22:47

E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par miel » sam. 10 mars 2012, 14:17

Bonjour,


Je voudrais que nous nous arrêtions sur cette information d'actualité.


Rappel :

Un agent de l'entreprise d'E.R.D.F n'a pas coupé l'électricité comme ses supérieurs lui ont ordonné face à et pour des familles dans une misère sociale.
Ce ne sont pas les seules causes de son licenciement.

Est-ce professionnel, est-ce bien, est-ce mal ?

Le débat est ouvert.
Dernière modification par miel le sam. 10 mars 2012, 17:57, modifié 1 fois.

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par Isabelle47 » sam. 10 mars 2012, 15:31

Quelles sont les autres causes?
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par etienne lorant » sam. 10 mars 2012, 15:52

Il doit s'agir de cette affaire :

http://www.rtl.fr/actualites/article/me ... 7745171217

Le témoignage de Jeff, au micro RTL de Cindy Hubert

"Cette mère de famille avec ses enfants sur les bras et qui me supplie de ne pas couper l'énergie. Elle était vraiment dans la détresse et ça se voyait, les larmes aux yeux, les pleurs... voilà c'est la précarité... Je ne me suis pas vu couper l'énergie ce jour-là, j'ai donc limité la puissance".

"Je ne me prends pas pour un super-héros, je me prends pour quelqu'un qui a juste une conscience"

Un conseil de discipline a voté son licenciement il y a trois semaines. La direction se justifie en expliquant que ce n'est pas le seul reproche qu'elle fait à son technicien.

La décision n'a pas encore été prise, le jeune technicien sera fixé sur son sort début mai.

Certains agents qui rétablissaient le courant ont été mis à pied dans un passé récent.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
miel
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : mer. 28 déc. 2011, 22:47

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par miel » sam. 10 mars 2012, 18:01

Isabelle47, on ne connait pas les autres causes car l'entreprise ne veut pas en parler par contre la direction précise que ce ne sont pas les seules causes.


Etienne Laurent, oui, c'est cette affaire là : quand j'ai vu ça aux informations j'ai eu envie de connaitre vos points de vue.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par etienne lorant » sam. 10 mars 2012, 18:18

Au sujet des "autres causes" (apparemment non dévoilées, mais pourquoi ?...) C'est ici qu'intervient la "culture d'entreprise"... dont on peut toujours craindre le pire, hélas...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
miel
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : mer. 28 déc. 2011, 22:47

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par miel » dim. 11 mars 2012, 12:16

Bonjour,


Qu'est ce la culture d'entreprise ?

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5054
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par gerardh » lun. 12 mars 2012, 13:23

________

Bonjour,

Cette question est très intéressante. Cet homme a été généreux et sa démarche est compréhensible. Mais d'un autre côté il a fait la charité avec l'argent des autres.

Cela nous ramène au concept de service public : cela consiste en ce que l'autorité publique décide de subventionner ou de distribuer des prestations non rentables dans un but d'intérêt général ou de redistribution. Il imcombe donc aux pouvoirs publics, et non au personnel des entreprises, de définir les limites de l'intérêt général. C'est ce qui est fait lorsque, sur les injonctions de l'Etat, qui les compense financièrement, EDF subventionne certains tarifs ou ERDF ne coupe pas le courant à certains payeurs défaillants. S'il faut aller plus loin dans l'assistance publique (cela aux frais des contribuables) c'est à l'Etat de le décider et non à des individus.

Dans le cas d'espèce, l'employé aurait dû signaler à sa hiérarchie une situation aigûe qui lui semblait particulièrement digne d'intérêt, et c'est cette dernière (qu'on ne peut pas soupçonner de ne pas avoir le sens du service public), de décider in fine.

A noter que l'on peut être surpris des défaillances de beaucoup de ménages en termes d'économie domestique : ils ont des automobiles, des ordinateurs, de télés à écran plasma, de téléphones portables dernier cri. Et pour le reste ils considérent que c'est autrui qui devra pourvoir.



____________

Avatar de l’utilisateur
polomnic
Quæstor
Quæstor
Messages : 268
Inscription : jeu. 29 avr. 2004, 18:59

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par polomnic » lun. 12 mars 2012, 17:03

Question délicate, et qui le sera bien davantage dans les années à venir, sachant que le coût de l'énergie va s'accroître fortement.

De plus en plus de ménages se trouveront en difficulté pour régler leur note. Ensuite, Gerardh n'a pas tort de rappeler que nombre de ces foyers ne savent pas prioritériser leurs dépenses. Combien cèdent à la tentation immédiate de l'achat consumériste d'un gadget de la vie quotidienne, comme les téléphones portables et autres abonnements afférents ?

Difficile de faire la part entre ceux qui sont vraiment dans la misère, et ceux qui ne savent pas gérer leur budget.

Toujours est-il que des secteurs comme l'énergie devraient être nationalisés, étant donné leur importance stratégique pour à la fois le bien être général et l'indépendance nationale ; et où de surcroit la concurrence ne joue même pas.

Avatar de l’utilisateur
miel
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : mer. 28 déc. 2011, 22:47

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par miel » lun. 12 mars 2012, 19:09

Bonjour,

polomnic a fait remarqué :

Toujours est-il que des secteurs comme l'énergie devraient être nationalisés, étant donné leur importance stratégique pour à la fois le bien être général et l'indépendance nationale ; et où de surcroit la concurrence ne joue même pas.

Très sérieusement pourquoi ne pas le demander aux gouvernements ?

Je crois si ma mémoire est bonne que chaque citoyen Français est acteur de la démocratie et que chacun a le droit de déposer des idées auprès du Sénat ?


Non ? Dîtes moi si je me trompe.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par Cgs » lun. 12 mars 2012, 19:27

Bonjour,

En effet, les citoyens peuvent passer par leurs élus (députés et sénateurs) pour faire remonter cette demande. Mais :

:arrow: le droit communautaire européen tend à privatiser de nombreux secteurs. Un état aura donc du mal à renationaliser des pans entiers de son économie sans être en contradiction avec le droit communautaire.

:arrow: les gouvernements ne sont pas vraiment sur la pente des renationalisations, en raison de la mondialisation des échanges, et du credo du marché (infondé, mais bon, c'est un fait).

En conséquence, cette demande risque fort de ne pas aboutir.
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par PaxetBonum » mar. 13 mars 2012, 11:04

gerardh a écrit :________

Bonjour,

Cette question est très intéressante. Cet homme a été généreux et sa démarche est compréhensible. Mais d'un autre côté il a fait la charité avec l'argent des autres.
C'est le principe de l'intendant malhonnête que louait Notre Seigneur…
Il a tout de même réduit la puissance donc pas tout a fait désobéi.
Je ne sais pas ce qui lui est reproché d'autre, mais je ne peux lui jeter la pierre d'avoir de la compassion…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
miel
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : mer. 28 déc. 2011, 22:47

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par miel » mar. 13 mars 2012, 12:25

Bonjour,



Je trouve très bien : vous réagissez et c'est ça l'important.

Le jour où il y aura de l'indifférence face à une telle information ce sera grave.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4474
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par Kerniou » mar. 13 mars 2012, 12:57

Je partage le point de vue des uns et des autres et celui de Gérardh qui me paraît bien résumer la situation. J'ajouterais que bien souvent, pour ne pas dire la plupart du temps, les élus et décideurs n'hésitent à dépenser notre argent à des fins largement moins charitables sans se soucier de nous en rendre compte. Cependant, il vrai, comme le dit Gérard, que chacun ne peut pas décider de dépenser l'argent comme il l'entend.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

salésienne05
Senator
Senator
Messages : 681
Inscription : lun. 06 juin 2011, 19:51
Localisation : Alpes-Maritimes/Hautes-Alpes

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par salésienne05 » mar. 13 mars 2012, 17:14

Concernant la manière dont les personnes à revenus modestes dépensent leur argent et "prioritarisent" leurs dépenses, je vous invite à lire l'ouvrage de l'Abbé Pierre et De Martin Hirsch intitulé "Manifeste contre la pauvreté", paru au début des années 2000 me semble-t-il. Il expliquait parfaitement bien comment une famille, et encore plus lorsqu'elle avait des enfants, préférait dépenser de l'argent dans ce qui semble "superflu" aux nantis. En effet, le superflu permet de se "sentir comme tout le monde". Les enfants, encore plus aujourd'hui qu'hier, sont sujets aux moqueties, au rejet de leurs camarades s'ils ne sont pas dans le moule. Aux parents me direz-vous de leur inculquer la confiance en eux en dehors des apparences. Oui mais souvent, ce n'est pas évident pour des parents qui eux-mêmes, se sentent déconsidérés et exclus de la société (par leur niveau socio culturel, par les codes sociaux qu'ils ne possèdent pas, etc).

Ma grand-mère et ma mère me racontaitent qu'à Marseille, dans les années 60, des petites filles défavorisées faisaient leur communion et on leur attribuait une marraine d'un milieu plus favorisé de la paroisse. Ma grand-mère est donc devenue la marraine de l'une de ces petites filles. Lorsqu'elle lui a demandé quel cadeau lui ferait plaisir (en plus de la croix qu'elle lui avait déjà offerte), la petite a répondu qu'elle voulait une paire de bottes. Oui, mais pas n'importe lesquelles : celles qui étaient "à la mode" à cette époque, rouges, brillantes, à la mode "yéyé". Ce n'était pas un caprice. Pour ma grand-mère, cette petite fille voulait simplement être considérée comme les autres petites filles, avec des accessoires que d'autres plus naties n'avaient pas, mais qui pour elle était le signe d'une appartenance sociale commune.

Quant à la télévision ou l'ordinateur, croyez-moi, selon l'endroit où on habite, cela paraît indispensable pour se sentir encore appartenir à la communauté humaine (quand on habite par exemple des zones de non-droit où quelques caïds font régner la terreur et qu'on n'ose plus sortir de chez soi).

Personnellement, je ne me risquerais pas à condamner ce pauvre employé. Car finalement, c'est lui qui, en coupant, est responsable de la détresse d'une mère de famille, alors que les dirigeabts d'entreprise, grassement payés, s'en laveront les mains. L'argent public est détourné à des fins bien plus détestables, notamment par certains de nos politiques qui n'hésitent pas à se complaire dans des dépenses somptuaires inutiles (rien que pour ma commune, je ne vous dirai pas le montant des voeux du maire, des statues érigées en l'honneur de son père sénateur, des plaques en veux-tu en voilà.... alors que nous n'avons toujours pas de cantine et qu'il a fallu pleurer pour avoir une crèche !).

Fraternellement.

Cécile

Avatar de l’utilisateur
miel
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : mer. 28 déc. 2011, 22:47

Re: E.R.D.F : Pardonnez lui d'être humain

Message non lu par miel » mar. 13 mars 2012, 19:08

:) Bonsoir à tous,



salésienne05 a fait remarqué :

Quant à la télévision ou l'ordinateur, croyez-moi, selon l'endroit où on habite, cela paraît indispensable pour se sentir encore appartenir à la communauté humaine (quand on habite par exemple des zones de non-droit où quelques caïds font régner la terreur et qu'on n'ose plus sortir de chez soi).


Je trouve que les technologies ont prit trop de place : que penserez vous d'établir 1 journée sans technologie Nationale... hormis certains professionnels.

Je pense et dîtes le moi si c'est une idée à la noix que cela mettrai à la page tous les gens qui se servent trop de tout ça sur la même longueur d'onde que ceux en France qui chez n'ont rien de tout ça :

Ceux qui auraient à y gagner ce sont les maisons d'éditions de journaux et de livres.



C'est peut-être totalement idiot... :oops: en tout cas c'est une idée... :/

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités