Travail du dimanche

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Anne » jeu. 06 nov. 2008, 6:08

DavidB a écrit :André Couture, un prof de l'université Laval, dans son cours sur les grandes religions, avait dit dans le début du cours qu'il ne parlerait pas du christianisme, qu'il n'avait pas le temps. Or, il en parle tout le temps et 99% du temps c'est pour montrer que les chrétiens sont pas meilleurs que les autres. Aussi, en plus d'écoeurer 40% des étudiants chrétiens au programme de pastoral avec leur appartenance chrétienne, il s'est fait un plaisir de nous coller les examens le... attention... DIMANCHE matin de 9h30 à 12h30! He oui! À l'heure de toutes les messes aux environs de l'université. Ça s'appelle le respect de la dictature laïciste liberté religieuse. :-D
Et, bien sûr, il n'est jamais venu à l'idée de ces 40% de protester...?
<:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Anne » jeu. 06 nov. 2008, 6:21

Balade a écrit :Bonjour AnneT, :)
:ciao:
« Souviens-toi du jour du sabat pour le traiter saintement.
Durant six jours tu travailleras, tu éxécuteras toute la besogne;
mais le septième c'est le sabbat en l'honneur de yahvé ton Dieu :
tu n'éxécuteras aucune besogne, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ta
servante, ni ton bétail, ni l'expatrié qui séjourne en ta cité.
Car en six jours Yahvé a fait le ciel et la terre, la mer et tout ce qui
s'y trouve et, le septième, il s'est reposé. Aussi Yahvé a-t-il béni le
jour du sabat et l'a-t-il consacré. » (Exode, 20:8-12)
Ouais, mais c'est dans "l'Vieux Testament! "
C'est moins bon que dans "l'Neuf Testament!"
;)
Combien diront que Jésus n'a jamais dit d'aller à la messe le dimache... :roule:
Quand on aime Dieu de toute son âme, comme nous le demande le premier
commandement, on ne fait rien par obligation, mais tout par amour... Est-ce
par obligation que nous rendons visite à nos parents et que nous regrettons
de ne pouvoir les voir plus souvent ? Non, c'est bien parce que nous les aimons
et nous complaisons en leur compagnie.
Il faut en être à un certain stade pour penser ainsi. Pour beaucoup de catholiques, aller à la messe est/était une "obligation" dépassée! Tout comme la morale est dépassée, d'ailleurs! :siffle:

Je suis tout à fait d'accord avec le reste de votre analyse!

Et nous avons eu aussi au Québec un sympatique ex-premier-ministre (Lucien Bouchard, pour ne pas le nommer) qui, avec toute une joyeuse bande d'acolytes, nous a traîtés de paresseux il n'y a pas si longtemps, car il paraît que nous ne travaillons pas assez...
:clown: Sacré Lulu! Quel boute-en-train! :s
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1917
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Travail du dimanche

Message non lu par DavidB » jeu. 06 nov. 2008, 8:13

AnneT a écrit :
DavidB a écrit :André Couture, un prof de l'université Laval, dans son cours sur les grandes religions, avait dit dans le début du cours qu'il ne parlerait pas du christianisme, qu'il n'avait pas le temps. Or, il en parle tout le temps et 99% du temps c'est pour montrer que les chrétiens sont pas meilleurs que les autres. Aussi, en plus d'écoeurer 40% des étudiants chrétiens au programme de pastoral avec leur appartenance chrétienne, il s'est fait un plaisir de nous coller les examens le... attention... DIMANCHE matin de 9h30 à 12h30! He oui! À l'heure de toutes les messes aux environs de l'université. Ça s'appelle le respect de la dictature laïciste liberté religieuse. :-D
Et, bien sûr, il n'est jamais venu à l'idée de ces 40% de protester...?
<:
J'en ai parler à quelques autres étudiants, s'ils trouvaient ça moche, il ne semblait pas nécessaire d'en faire un plat. Après tout, il n'y avait que 2 examens. Et selon la tutrice du cours, il semble que j'étais le seul à trouver cela choquant... Pour certains étudiants de la facultés je suis le mouton noir d'extrême droite qui exagère souvent, un peu déconnecté... Je me suis permis, disons, d'écrire une longue lettre à monsieur couture... Une lettre qui n'a jamais trouvé de réponse.
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1687
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Altior » jeu. 06 nov. 2008, 10:06

Aller a un examin le jour de Dieu ce n'est pas un peche a mon avis. C'est un travail noble.

Avatar de l’utilisateur
Balade
Barbarus
Barbarus

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Balade » jeu. 06 nov. 2008, 10:49

AnneT a écrit :
Balade a écrit :

« Souviens-toi du jour du sabat pour le traiter saintement.
Durant six jours tu travailleras, tu éxécuteras toute la besogne;
mais le septième c'est le sabbat en l'honneur de yahvé ton Dieu :
tu n'éxécuteras aucune besogne, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ta
servante, ni ton bétail, ni l'expatrié qui séjourne en ta cité.
Car en six jours Yahvé a fait le ciel et la terre, la mer et tout ce qui
s'y trouve et, le septième, il s'est reposé. Aussi Yahvé a-t-il béni le
jour du sabat et l'a-t-il consacré. » (Exode, 20:8-12)
Ouais, mais c'est dans "l'Vieux Testament! "
C'est moins bon que dans "l'Neuf Testament!" ;)
Ça m'a fait rire ! :)
AnneT a écrit : Combien diront que Jésus n'a jamais dit d'aller à la messe le dimanche... :roule:
Ceux qui rechignent à aller à la messe et cherchent des
prétextes pour éviter d'y aller ne sont pas convertis.
("convertir" dans les sens de conversion intérieure)
AnneT a écrit :
Balade a écrit :
Quand on aime Dieu de toute son âme, comme nous le demande le premier
commandement, on ne fait rien par obligation, mais tout par amour... Est-ce
par obligation que nous rendons visite à nos parents et que nous regrettons
de ne pouvoir les voir plus souvent ? Non, c'est bien parce que nous les aimons
et nous complaisons en leur compagnie.
Il faut en être à un certain stade pour penser ainsi. Pour beaucoup
de catholiques, aller à la messe est/était une "obligation" dépassée!
Mais pour atteindre ce stade, il faut justement aller à la messe, prier
et approfondir sa relation avec Dieu ... Si nous n'assistons pas à la
messe (qui est la plus grande des prières) et que nous ne prions pas,
comment pouvons-nous espérer faire grandir notre amour pour Dieu ?

BJLP
Quæstor
Quæstor
Messages : 334
Inscription : mar. 18 mars 2008, 8:57

Re: rep

Message non lu par BJLP » jeu. 06 nov. 2008, 14:48

giorgino a écrit :Et effectivement Laval ( pardon , Sarkozy )est pour le travail le dimanche . ce qui est génant c'est que 13 % des forumeurs de La cite catholique votent Sarko .!!!!!

Ces 13% ne souhaite pas travailler le dimanche et ne veulent pas se sentir concernés.
Mais ils souhaitent que les autres travaillent le dimanche , (soit pas choix ou par contrainte), pour satifaire leurs profits banquiers

Ces 13% noyautent tout ce qui est à caractére social.
Ces 13% ne souhaitent pas que les travailleurs puissent se défendre .
Ces 13% Sont pour la ségrégation sociale.Consiemment ou incosiemment ,c'est pareil, qui ne dit rien concent.

Les travailleurs ne veulent pas de paternalisme mais ils veulent la Justice par un travail bien payé qui puissent faire vivre sa famille, avoir un logement, avoir droit aux soins, profiter d'un bonne instruction, avoir droit à une vie de famille.Les contraindre par un soit disant choix de travailler le dimanche casse avec certitude ces droits.
Je suis Chrétien catholique, de gauche, et contre le travail du dimanche .

Faire travailler les plus pauvres pour que ceux qui votent cela dans nos assemblées ce la coulent douce les dimanches.
Mais on prend les Français pour de plouques, il faut réagir et aux prochaines elections virer cette droite libérale et imorale qui ne pense qu'a compter sont fric et qui crée les crises économiques de toutes piéces pour encore faire payer les plus pauvres.
Ceci dit ne veut pas dire être comuniste à la maniére de l'URRS.

La question est :
La dignité des Hommes et des Femmes doit passer avant les intérets de l'argent pour l'argent.
""La Vie d'un Ouvrier Vaut Plus Que Tout l'Or du Monde""
""Les travailleurs sont eux aussi fils de Roi""
""L'homme travaille pour vivre mais ne vit pas pour travailler""

BJLP
Quæstor
Quæstor
Messages : 334
Inscription : mar. 18 mars 2008, 8:57

Re: Travail du dimanche

Message non lu par BJLP » jeu. 06 nov. 2008, 15:05

Mais pour atteindre ce stade, il faut justement aller à la messe, prier
et approfondir sa relation avec Dieu ... Si nous n'assistons pas à la
messe (qui est la plus grande des prières) et que nous ne prions pas,
comment pouvons-nous espérer faire grandir notre amour pour Dieu ?
[/quote]

Notre amour pour Dieu passe par notre amour de notre prochain.
Notre Amour pour Dieu passe par nos actions pour plus de justice.
D'ou l'engagement des chrétiens dans les instances sociales, syndicales, associatives, éducatives, paroissiales.
IL faut que les hommes et les femmes du Monde Ouvrier n'est pas peur de ce faire entendre au sein de notre Eglise.

Pas d'ouvrier, pas de prie-dieu dans les églises et pas d'église du tout car ce ne sont pas les financiers qui les construisent de leurs mains blanches.

Nous avons besoins des uns des autres mais cela doit se faire dans le respect humain.
Et eviter l'esprit de mépris des riches envers les plus pauvres.
La crise est un exemple parfait de ce mépris.
Le mépris engendre la Haine.
La haine engendre les révolutions.

""La responsabilité des revolutions incombe à ceux qui les ont engendrées pas à ceux qui la font.""

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Anne » ven. 07 nov. 2008, 3:43

Balade a écrit : Mais pour atteindre ce stade, il faut justement aller à la messe, prier
et approfondir sa relation avec Dieu ... Si nous n'assistons pas à la
messe (qui est la plus grande des prières) et que nous ne prions pas,
comment pouvons-nous espérer faire grandir notre amour pour Dieu ?
Voilà!
C'est en grande partie le problème!

Encore cette bonne vieille histoire de poule et d'oeuf...
:s

P.S. Cet avatar-icône d'une Vierge de la Tendresse est magnifique!
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Anne » ven. 07 nov. 2008, 3:51

Altior a écrit :Aller a un examin le jour de Dieu ce n'est pas un peche a mon avis. C'est un travail noble.
Il y a six autres magnifiques jours qui sont disponibles pour s'acquitter de cette noble tâche... :jesus:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Balade
Barbarus
Barbarus

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Balade » ven. 07 nov. 2008, 19:12

AnneT a écrit : P.S. Cet avatar-icône d'une Vierge de la Tendresse est magnifique!
Merci ! :)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Travail du dimanche

Message non lu par etienne lorant » mer. 12 nov. 2008, 20:10

Bravo !

Oui, le repos du dimanche est un des fondements de la civilisation chrétienne... Enlever le dimanche c'est retomber dans le paganisme - ça semble exagérer de dire ça, et pourtant, il suffit de songer à tout ce qui est advenu après Vatican II...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Souricette
Senator
Senator
Messages : 838
Inscription : sam. 29 oct. 2005, 22:04
Localisation : Alpes-Maritimes
Contact :

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Souricette » mer. 12 nov. 2008, 20:13

Cela est mangifiquement illustré dans la pièce Le repos du septième jour de Paul Claudel.
En croyant à des fleurs, parfois on les fait naître.
(Edmond Rostand)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Travail du dimanche

Message non lu par etienne lorant » jeu. 13 nov. 2008, 16:07

Le repos du septième jour, intéressant... encore édité en librairie, vous croyez ?
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Souricette
Senator
Senator
Messages : 838
Inscription : sam. 29 oct. 2005, 22:04
Localisation : Alpes-Maritimes
Contact :

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Souricette » jeu. 13 nov. 2008, 16:39

Il est dans le premier tome du Théâtre de Paul Claudel dans la Pléaide. Vous devez pouvoir le trouver en bilbiothèque. Sinon, il existe d'occasion sur le net. Je ne sais pas s'il est réédité dans d'autres collections.
En croyant à des fleurs, parfois on les fait naître.
(Edmond Rostand)

mgls
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : dim. 09 mai 2004, 19:40
Localisation : Compiègne (Oise)
Contact :

Touche pas à mon dimanche

Message non lu par mgls » sam. 22 nov. 2008, 14:23

"Si la réglementation n'évolue pas, vous allez avoir des dizaines de milliers de salariés qui vont y perdre", a lancé M. Bertrand, selon lequel "il y a des enseignes qui vont fermer et des étudiants (...) qui vont perdre leur boulot".

C'est ça qu'il appelle créer des emplois.
Je pensais qu'un étudiant (en dehors des vacances) était fait pour étudier.
Faut-il payer des chômeurs à rester chez eux, ou obliger les étudiants (ceux qui étudient) à travailler pour payer leurs études.
Le travail des étudiants, c'est des impôts et des charges sociales en moins (trou de la sécurité sociale).

Le dimanche est devenu, notamment dans le commerce, le terrain d'une concurrence de plus en plus vive pour la conquête des parts de marché.
Or cette journée est un enjeu important de la société de demain.
Le repos pris en commun et la trêve de l'économie sont, non le signe du refus d'évoluer dans une société en crise, mais la reconnaissance de la primauté de la personne humaine.
Comme les jours fériés, la spécificité du dimanche, jour chômé en commun, répond, en effet, à des exigences profondes de la vie familiale, culturelle, associative et spirituelle.
L'activité dominicale se justifie seulement quand il s'agit de services aux personnes ne pouvant être différés.

Le libéralisme mal compris, c'est le retour à l'esclavage pourtant aboli en France le 27 avril 1848.
"France, qu'as-tu fait de ton baptême ?" Jean-Paul II (Le Bourget - 1er juin 1980)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités