Travail du dimanche

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Ali
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : mar. 31 janv. 2006, 13:11

Message non lu par Ali » mar. 15 août 2006, 4:26

Chers amis,

je doute que tout ait été dit sur le dimanche, chomé ou pas ?

En effet, ne pouvons nous pas considérer que le dimanche doit garantir à tous les citoyens de ce pays une journée de libre afin de vaquer à des occupations spirituelles ou à sa vie familiale ? Sans agresser le christianisme, je pense au contraire que le dimanche chomé ferait plus de mal que de bien. Par exemple :

- Sur le plan familiale, ce jour permet à chacun de voir ses proches comme il l'entend et est à peu près sur de leur disponibilité.

- Sur le plan économique : il est faux de croire ques les gens dépenseraient plus d'argent. C'est une curieuse corrélation que celle qui est établie entre le temps d'ouverture et magasin et le niveau de consomation ... ne serait-ce plutôt pas le niveau de revenu qui permet aux gens de consommer plus ? De même, les personnes qui décideraient de travailler le dimanche ne pourraient pas dépenser leur argent en ce jour étant donné qu'il n'est pas chomé pour elles ... J'ajouterai que durant les 30 glorieuses, la société de consommation a prospéré allégrement sans qu'il soit nécéssaire de chatrer la semaine du repos dominical.

- Sur le plan social, je pense que si les gens devaient travailler le dimanche, le samedi soir cesserait d'être un jour de détente collective. Dès lors, il y aurait surement un manque à gagner pour les restaurants, stades de foot, boites de nuits, bars, etc ... et faire des rencontres serait moins aisé (à supposer que ce le soit :) ) dans la mesure ou les gens sortirait désormais à des moments différents ...


En conclusion, il ne fait pas oublier une chose très simple, c'est que le temps libre génère lui aussi de la richesse économique, sociale et culturel, et que la brader est une mauvaise idée pour tous.


Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Guillaume
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : ven. 02 juil. 2004, 0:06

Message non lu par Guillaume » mar. 15 août 2006, 19:44

contre le travail le dimanche.
pour que les gens puissent se voir entre eux un certains jour. Pour que les familles se voient. pour que des rassemblements aient lieux. Bref pour un minimum de cohésion sociale.

ceci dit il me semble que certains types de commerces et services doivent rester ouvert le dimanche mais je ne saurai poser précisement une limite.

Guillaume

Avatar de l’utilisateur
Domy
Censor
Censor
Messages : 196
Inscription : ven. 18 août 2006, 23:47
Localisation : Royaume de France occupé, saccagé par la république des FM
Contact :

Message non lu par Domy » dim. 20 août 2006, 10:30

Le travail du dimanche est la hache avec laquelle les partis républicains, ouvertement cathophobes, vont exécuter le catholicisme et aboutir à la clochardisation des chrétiens, car en effet, quel patron alors voudra embaucher un chrétien pratiquant puisqu'il respecte le Jour du Seigneur et ne peut donc travailler le dimanche ? Aucun !

D'autre part, beaucoup de forumeurs, intoxiqués par la doctrine républicaine qui leur décape le cerveau, oublient que les fondements de la France sont chrétiens et que ses institutions doivent le rester ! Alors, qu'ils adhèrent en ce cas à un autre parti, respectueux de la France et des valeurs chrétiennes. Quand l'UMP a fait voter toutes ses lois cathophobes, j'ai immédiatement rendu ma carte à mon parti en leur disant pourquoi je les quittais et que je n'y remettrai jamais les pieds car quand on touche à l'Eglise, je suis furieuse ! Et je n'ai pas été la seule, croyez-moi ! Dieu doit être placé au-dessus de tout, et ceux qui placent leur parti politique cathophobe au-dessus de Dieu sont des chrétiens indignes. Six mois après, grâce à un paroissien qui m'a fait part de son existence, j'adhérais à l'Alliance Royale, et dans ce parti politique respectable, je suis en cohérence avec ma foi !

Vive le Roi, car il sauvera la France de ses errances haineuses théophobes !

:)
Domy

http://www.allianceroyale.fr
http://lafrancecouronnee.xooit.fr

Gwendi
Ædilis
Ædilis
Messages : 13
Inscription : dim. 20 août 2006, 4:40

Message non lu par Gwendi » dim. 20 août 2006, 20:56

je ne suis pas vraiment d'accord, c'est la république francaise qui souffre de ses contradictions, démocratie/majorité, liberté/égalité et socialisme/libéralisme. comme la raison avec la science, et non l'église qui reste elle meme grande et éternelle. cela dit dorénavant l'état francais copie l'Amérique et devient donc un instrument de pouvoir a la propagande mondialiste otanusienne.
j'ai lu dans le magazine le point, de début d'année (mars?) un article sur les cathédrales en france ( que je vous conseille a tous). il etait fait mention que jamais auparavant un gouvernement n'avait coupé autant les subventions pour la restauration de notre patrimoine culturel, civilisationnel, religieux européen et francais. chacun jugera si l'insertion social purement économique (le travail ne suffit plus il faut des aides, que ca rapporte!) doit remplacer l'assimilation culturelle et spirituelle.
sinon je suis d'accord avec vous pour la nécessité d'un nouveau roi ou bien l'instauration d'un état chrétien. le reste c'est de l'impasse une tentative oecuménisme pour marginaliser la pratique et la croyance au privé et l'intégrer dans l'économie pour manipuler les masses avec du jeux et des spectacles.
ce phénomène a pris de l'ampleur au 20 eme siecle et le capitalisme devient dorénavant religion d'état par le biais des médias, sous prétexte de pseudo"tolérance" religieuse, on impose des lois liberticides et on interdit la liberté de penser et de croire a ses propres citoyens. le catholicisme est brocardé dans le passé, beaucoup se complaisent la dedans en regardant leur histoire avec nostalgie et d'autres vers le sud désigné comme el dorado (!) un gisement d'hommes pauvres a convertir, a accueillir, a importer sur le continent (tels les esclaves américains) pour une nouvelle europe moderne ou une nouvelle Amérique, tandis que l'islam conservateur devient "fondamentaliste", 'terroriste et dangereux pour justifier un soit disant choc des civilisations. c'est la propagande de l'idéologie américaine qui veut cela.
nous diviser les uns les autres, communautés contre communautés, nation contre nation, peuple contre peuple, race contre race, confession contre confession , voisin contre voisin, patron contre ouvrier, classe contre classe, homme contre femme, hétéro contre gay... pour des broutilles existentielles internes qui nous éloigne de dieu, de son message pacifique et de fait de l'essence des choses en nous rattachant aux contingences matérielles, économiques et individuelles.

La pseudo « tolérance religieuse » fait partie de la propagande, et elle est interprétée de manière à signifier indifférence religieuse. Les dogmes et les doctrines religieuses sont traitées comme étant tout à fait secondaires. Les Eglises sont souvent fusionnées ou séparées comme des partis ou des entreprises en partenariat pour des considérations purement économiques. Quand la religion n’est pas simplement un amusement social hebdomadaire obligatoire, c’est une conférence politique. La coopération entre les Eglises est constamment organisée, et toujours pour quelque but unitaire, n’ayant rien à voir avec la religion. Ce que cela signifie, c’est la soumission de la religion au programme de déformation de la Culture.

en 2007 je voterai surement sarkozy plus par stratégie que par conviction car il est catholique, européen et revient sur la loi idiote de la laicité qui oppose stupidement raison a foi, science a religion et l'état a l'église.

mgls
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : dim. 09 mai 2004, 19:40
Localisation : Compiègne (Oise)
Contact :

Travail du dimanche

Message non lu par mgls » lun. 11 déc. 2006, 21:40

La CFTC se bat pour le maintien du repos dominical. C'est un choix de société.
Le dimanche constitue une mise entre parenthèses de l'activité économique, un temps de repos familial et personnel.
Cette pose doit être collective si l'on veut favoriser le vivre-ensemble.
D'ailleurs, quand on interroge les Français, trois quart d'entre eux ne sont pas prêts à travailler le dimanche (sondage BVA, juillet 2006).
Ceux qui le font y sont contraints, la précarité de l'emploi ne leur donne pas le choix.
Ces ouvertures font en outre peser une menace économique sur les commerces de proximité, bouchers ou boulangers, pour l'instant seuls habiltés à ouvrir ce jour-là.
Si les grandes enseignes les concurrencent, elles phagocyteront la clientèle. Des centaines de milliers d'emplois pourraient disparaître. Même le ministre du commerce, Renaud Dutreil, le craint.
Et puis, si les petits commerces meurent, que feront les personnes âgées, incapables de se rendre dans les grandes surfaces éloignées ?
Et qu'on ne me dise pas que dans les capitales étrangères, tout est ouvert le dimanche. D'une part, c'est faux et d'autre part, il est bon que nous conservions notre art de vivre.
Joseph Thouvenel - Secrétaire général adjoint de la CFTC


http://www.cftc-paris.com

http://www.generationvote.net/bloc_deta ... rm=ok_vote

http://questionnaire.benchmark.fr/fiche ... index.html
"France, qu'as-tu fait de ton baptême ?" Jean-Paul II (Le Bourget - 1er juin 1980)

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Boris » mar. 12 déc. 2006, 11:52

mgls a écrit :Et puis, si les petits commerces meurent, que feront les personnes âgées, incapables de se rendre dans les grandes surfaces éloignées ?
Eh bien elles iront dans les maisons de retraitres, pour être sur que la société ne voit plus ces personnes non productives qui lui renvoient à la figure une certaine forme de son échec !
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Ady
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 20
Inscription : sam. 27 janv. 2007, 1:45

Message non lu par Ady » sam. 27 janv. 2007, 3:27

D'un coté, certains aimeraient bien travailler quelques dimanches pour toucher plus (pas mal d'entreprises payent double ses heures-ci).
=> les syndicats n'ont rien a nous imposer

D'un autre coté, les entreprises n'ont pas a forcer les heures supplémentaires sur un temps libre essentiel à la réussite sociale; famille, amis, passions, ...
=> les entreprises non plus


Personnellement, on s'est arrangé entre collègues pour que tout le monde soit satisfait et on s'en ai bien sortis, sauf le gérant qui a fais 4 dimanches de suites ...

mgls
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : dim. 09 mai 2004, 19:40
Localisation : Compiègne (Oise)
Contact :

Point de vue de l'Archevêque d'Albi

Message non lu par mgls » sam. 19 avr. 2008, 20:19

Le repos dominical est contesté essentiellement pour des motifs économiques. Une tendance forte pousse à multiplier les occasions de consommation au détriment surtout des plus faibles. Il faut rappeler que le repos dominical a été un progrès social ! Il est important, face à cette question tout particulièrement, de veiller à la cohérence des actes et des paroles en résistant aux sollicitations d’aller faire des achats le dimanche.

http://www.repos-dominical.com/2008/04/17/le-dimanche
"France, qu'as-tu fait de ton baptême ?" Jean-Paul II (Le Bourget - 1er juin 1980)

NoName
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : jeu. 24 avr. 2008, 22:14
Localisation : Berlin, Allemagne.

Re: rep

Message non lu par NoName » mar. 22 avr. 2008, 17:29

giorgino a écrit :Le travail du dimanche sonne le glas de la civilisation chrétienne et catholique pour une raison très simple , si simple qu'il est inutile de la développer ici .
Tu fais référence à la Messe domnincale biensur. Mais attention, travailler le dimanche restera un choix (enfin normalement). Jésus laisse le choix de le suivre ou non, ceux qui allaient à la Messe dominicale ne travailleront pas le dimanche je pense, quand bien même c'est autorisé. TOut ce qui est autorisé n'est pas forcement utilisé, il en va de même pour l'autorisation de travailler le dimanche. Il y aura biensur l'apat du gain (salaire doublé le dimanche) qui pourrait détourner certain de leur devoir de catholique, j'espère que ça concernera pas grand monde.

Puis ça fait un bout de temps que le travail du dimanche est une réalité, pour la jeunesse étudiante surtout.

Par contre, je pense que le bénévolat va en soufrir, beaucoup consacrent leurs dimanche à aider leurs prochains et le dimanche chomé a aussi une grande importance pour le plupart des associations bénévoles (mais pas seulement, aussi les associations sportives ou autre).

Que la paix soit avec vous :ciao:

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: rep

Message non lu par Invité » mer. 23 avr. 2008, 13:53

giorgino a écrit :Et effectivement Laval ( pardon , Sarkozy )est pour le travail le dimanche . ce qui est génant c'est que 13 % des forumeurs de La cite catholique votent Sarko .!!!!!
Bonjour,
Êtes vous sur que ce ne sont que 13% des personnes du forum qui votent Sarko?
Le chiffre 83% ne serait-il pas plus juste.
Ceci dit compte tenu que beaucoup d'entre eux clament que voter à gauche c'est ne pas être chrétien.
Qu'elle est la différence entre un coq et un français.?
Aucune ce sont les deux animaux qui chantent les deux pieds dans la .................................... (Coluche)

BJLP
Quæstor
Quæstor
Messages : 334
Inscription : mar. 18 mars 2008, 8:57

Re:

Message non lu par BJLP » jeu. 05 juin 2008, 7:11

Théophane a écrit :On peut être à l'UMP sans forcément être en accord avec tout ce qu'il y a dans le programme du parti.
Réponse au vol , en passant,

On peut-être de gauche sans forcément être en accord avec toutes les idées de gauche.

BJLP
Quæstor
Quæstor
Messages : 334
Inscription : mar. 18 mars 2008, 8:57

Re: Travail du dimanche

Message non lu par BJLP » jeu. 05 juin 2008, 8:02

Bonjour,
Travailler le dimanche c'est avant tout remettre en cause le repos hebdomadaire.
Ceux qui le préconisent ne s’attaque pas forcément aux chrétiens, à leurs pratiques religieuses.
Ce n’est que pour satisfaire le monde financier et monétaire un point c’est tout.
Il est remarquable de constater que la remise en cause de ce jour férié apporte le tollé chez les chrétiens alors que certains d’entre eux remettent en cause les acquis sociaux obtenus depuis plus d’un siècle.
Le repos hebdomadaire fait parti du temps de travail.
Ce dernier est actuellement remis en cause par ceux qui ne sont que technocrates ou ENAcques et financiers.
Il est remis en cause par ceux qui ne savent pas du tout ce que c’est que de travailler, en poste, au sifflet, avec des cadences de plus en plus dures à suivre,
Le temps de travail est remis en cause par ceux qui ne veulent pas la solidarité en France, le partage du travail.
Le travail le dimanche est une question qui ne date pas de ce jour.
Il fut un temps pas si lointain ou on proposait de travailler le dimanche en étant mieux payé voir payé double. Aujourd’hui on demande de travailler plus pour gagner plus avec des heurs supplémentaires détaxées.
Tout cela est une fausse idée car déjà des députés de la majorité demandent la déréglementation du temps de travail dans sa globalité.
Conséquences, toutes les heures de travail sont des heures normales de travail sans majoration , sans avantage fiscaux donc toutes imposables et le tour est joué .
On revient au temps de travail du début du XXem siècle et le tour est joué à la grande satisfaction des actionnaires , des financiers, des spéculateurs qui eux ont le droit de bien vivre financièrement , moralement, humainement, socialement.

« « Chez ces gens là on ne pense pas on compte » »

Pour satisfaire tout le monde il faudrait :
Ne pas travailler le vendredi, le samedi, le dimanche , ça devrait plaire à certains n’est-ce pas ?
Les musulmans, les juifs, les chrétiens y trouveraient leurs compte.
156 jours (3x52) de repos par an plus les cinq semaines (5x7) de congés payés, soit 191 jours fériés . en valeurs corrigées tenant compte des trois jours du week-end il faut retrancher (3x7) 21 jours.
Il nous reste 170 jours de repos
On en est pas encore là ! sauf pour quelques-uns

Avatar de l’utilisateur
Souricette
Senator
Senator
Messages : 838
Inscription : sam. 29 oct. 2005, 22:04
Localisation : Alpes-Maritimes
Contact :

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Souricette » dim. 15 juin 2008, 13:50

Travailler plus ? Je suppose que celui qui scande ce slogan est un modèle en la matière ? Or, quand on le voit, on n'a vraiment pas l'impression qu'il travaille, mais plutôt qu'il s'agite. Je préfère 8 heures de travail intensif et intelligent, que 23 heures d'agitation.[Suppression de propos diffamatoires. Merci d'être vigilant. Cordialement. / Raistlin]
En croyant à des fleurs, parfois on les fait naître.
(Edmond Rostand)

Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 881
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Serge BS » lun. 16 juin 2008, 18:31

Paradoxe : à Plan-de-Campagne, je crois que c'est la CFTC (je crois bien que le C signifie "chrétien" :siffle:) qui manifeste pour le travail le dimanche et la CGT (je ne crois pas que le C veuille dire " chrétien" :-D ) qui porte plainte pour maintenir le repos dominical ! Le monde à l'envers ! <: <: <:

Avatar de l’utilisateur
Souricette
Senator
Senator
Messages : 838
Inscription : sam. 29 oct. 2005, 22:04
Localisation : Alpes-Maritimes
Contact :

Re: Travail du dimanche

Message non lu par Souricette » lun. 16 juin 2008, 19:08

Bientôt, il n'au aura plus qu'un jour de repos par semaine, et à la carte. On revient au XIXe siècle et tous les acquis sociaux sont piétinés. De plus, ce jour de repos commun est un ferment d'unité sociale. Quand les gens se retrouveront-ils, s'ils ne font sans cesse que se croiser ?
En croyant à des fleurs, parfois on les fait naître.
(Edmond Rostand)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité