85% des ménages pauvres vivent hors des quartiers sensibles

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
J R
Quæstor
Quæstor
Messages : 382
Inscription : ven. 12 févr. 2010, 22:11

Re: 85% des ménages pauvres vivent hors des quartiers sensib

Message non lu par J R » mer. 15 déc. 2010, 10:02

Article trés interressant qui confirme bien ce que je vois dans nos campagnes.
jr
Ainsi parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni chaud, je te vomirai de ma bouche.
Apocalypse 3.16

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: 85% des ménages pauvres vivent hors des quartiers sensib

Message non lu par coeurderoy » mer. 15 déc. 2010, 10:43

Il existe une pauvreté réelle dans les quartiers "sensibles" médiatisés (où les "gens sans histoire" sont très discrets, impuissants, oubliés : en témoignent ces retraités qui subissent la violence des banlieues, anonymes bien plus isolés aujourd'hui que dans la "ceinture rouge" des années 50 ). J'ai vécu aussi à la campagne (Val de Loire) et là-aussi la précarité des ménages (séparations...) entraine une grande pauvreté, cachée mais décelable à qui sait ouvrir ses yeux...Quant à la misère (culturelle, spirituelle, sexuelle...) elle n'est pas l'apanage des "pauvres" hélas !!!
Dernière modification par coeurderoy le jeu. 16 déc. 2010, 16:11, modifié 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
willstein
Ædilis
Ædilis
Messages : 18
Inscription : lun. 13 déc. 2010, 10:12
Localisation : Saint-Etienne, France

Re: 85% des ménages pauvres vivent hors des quartiers sensib

Message non lu par willstein » mer. 15 déc. 2010, 11:24

Excellent article au demeurant. Je regrette simplement qu'il ne soit pas plus développé. j'adore en particulier ce passage, je cite "Les mythes ont la peau dure : on préférera toujours se croire socialement et culturellement aisé, plutôt que d’admettre son déclassement de fait".

C'est un état de fait dont les médias ne se font que très discrètement le relais : notre pays se paupérise depuis des années, et de façon dramatique. Suivant des chiffres contradictoires que je trouve dans mes lectures, la France compterait entre 6 et 7 millions de pauvres, auxquels viennent se rajouter entre 2 et 3 millions de smicards, et une "classe moyenne" qui n'en finit plus de se réduire comme une peau de chagrin.

Et il paraît que la France est un pays riche ? Oui, certainement ! Mais pas pour tout le monde... La redistribution desdites richesses ne fonctionne plus !
Ma conscience ne me reproche rien, mais ce n'est pas pour cela que je suis juste : celui qui me juge, c'est le Seigneur.
Première lettre aux Corinthiens, 4 1-5

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4257
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: 85% des ménages pauvres vivent hors des quartiers sensib

Message non lu par Kerniou » mer. 15 déc. 2010, 11:51

Dans la mesure où les aides sociales sont décidées sur la plan national et financées par le Conseil Général ou Régional, il est des zones économiquement défavorisées où, faute de moyens, les prestations légales ne peuvent être versées qu'à minima. Les régions industrielles sont plus riches.
Si la pauvreté reste plus discrète en campagne, la délinquance aussi. Les vols de volailles et de fruits et légumes dans les jardins sont monnaie courante. Il ne s'agit pas que de voleurs de pommes ! Les vols se produisent par dizaines de kilos: ce qui suppose une camionnette et des cageots. Si on a plusieurs arbres fruitiers, on se retrouve un matin, la barrière forcée et tous les arbres dépouillés de leurs fruits. Les jardins sont régulièrement visités.
A la campagne, les cambriolages se produisent presque toujours pendant les enterrements ou les mariages. Pour ce faire, il faut quand même savoir qui va où.
La gendarmerie ne prend pas les plaintes mais des mains courantes ... Quand il reste encore une gendarmerie ! Quelques fois, il faut faire plus de 20 Km pour en trouver une. Ainsi, la délinquance ofiicielle est quasiment nulle bien qu'existante, pourtant. L'insécurité ne règne pas comme dans les villes; mais des personnes âgées se font agresser et voler leurs maigres économies. Ces méfaits ne sont commis par des inconnus mais par des gens qui connaissent les habitudes des uns et des autres. Dans un village, on se rend compte que depuis la mort de tel ou tel, il n'y a plus de vols ...
L'acolisme et la violence sont encore trop souvent banalisés ou perçus comme des marques de force et de virilité.
Dans les campagnes, on ne peut mettre les " émigrés " en cause, il n'y en a pas ... sauf les " hors venus " ou les " pièces rapportées ", comme on nous appelle et qui sont considérés comme tels par les villageois de souche.
On est toujours l'étranger et le parasite de quelqu'un ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
willstein
Ædilis
Ædilis
Messages : 18
Inscription : lun. 13 déc. 2010, 10:12
Localisation : Saint-Etienne, France

Re: 85% des ménages pauvres vivent hors des quartiers sensib

Message non lu par willstein » mer. 15 déc. 2010, 12:15

Le père d'un de mes amis a reçu un message de bienvenue lorsqu'il s'est installé, lui, citadin, en rase-campagne : on lui a fait sauter (oui, vous lisez bien !), le tout petit barrage qui alimentait son bief ! Et je vous passe les intimidations diverses et variées...
Ma conscience ne me reproche rien, mais ce n'est pas pour cela que je suis juste : celui qui me juge, c'est le Seigneur.
Première lettre aux Corinthiens, 4 1-5

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4257
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: 85% des ménages pauvres vivent hors des quartiers sensib

Message non lu par Kerniou » mer. 15 déc. 2010, 12:27

Ce genre de réaction est parfois consiréré comme nomal vis à vis d'un étranger...
Les agriculteurs sont un peu rudes mais, heureusement, ils ne le sont pas tous !
Je ne regrette pas la vie en ville et suis contente d'habiter à la campagne même ce n'est toujours aussi idyllique que l'on pourrait le croire.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités