Pour les policiers, les juges et ceux qui servent le bien

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Pour les policiers, les juges et ceux qui servent le bien

Message non lu par Francoise » dim. 06 nov. 2005, 20:24

Merci Charles de respecter et de défendre les flics et autres forces de l'ordre !

Je suis outrée de voir la facillité avec laquelle on vient critiquer une fois de plus ces métiers au service de tout citoyen français.

MB, savez-vous que de jeunes gendarmes pleins de zèle alors qu'ils étaient dans une gare pour plan "vigipirate" amenaient à la pelle des "sans-papiers" au poste de police?

Ils ne comprenaient pas pourquoi les policiers n'affichaient pas le même entrain qu'eux lors de cette pêche miraculeuse. Il se postent à quelques mètres de l'entrée du commisariat, et, oh surpise ! l'individu qu'ils viennent d'appréhender au terme d'une intense course-poursuite (avec chute pour un des G. et mal chronique de dos depuis), est relaché même pas 5' après ! ! !

En fait ces flics ne sont pas non plus à blâmer. Sur toutes les personnes étrangères ou d'origine étrangère dans la gare, les 3/4 sont des clandestins ! ! !
Chaque interpellation fait l'objet d'un TRES LOURD dossier administratif.
Souvent par des assos comme DAL (droit au logement) ils trouvent les combines pour être inexpulsable dans les faits. Les juges eux mêmes débordés ne considèrent que les cas les plus graves.

Quand enfin un clantestin mérite l'expulsion il est amené à Roissy sous bonne escorte pour expultion, le chef de bord est absoluement libre de ramener ou pas le clandestin dans son pays aux frais de la princesse.
Les clandestins l'ont bien appris : plus ils font de barouffe, moins ils ont de risque d'être ramené. Les pilotes veulent du calme à bord, et il est inutile d'expliquer pourquoi.
Un pilote une fois a voulu être pariote et ramener le clandestin-délinquant dans son pays.
Celui-ci vociferait tant qu'il pouvait pour décourager le chef de bord qui ne mérite que notre reconnaissance. Là dessus une fois dans l'avion, toutes les personnes présentent (d'origine étrangère, of course) se mettent à s'agiter en disant : "la France c'est un sale pays de racistes, les droits de l'homme chez eux c'est du mensonge, on nous en veut parcequ'on est noir, etc...".
Arrivé à destination, le chef de bord dit à son équipage : "On ne m'y reprendra plus". Le voyage avait été un enfer.

En transfert de prisonnier, encore un gendarme qui parle avec un détenu Roumain. Il lui dit devant tous (sans aucune provocation, volontaire en tout cas) : Je viens en France clantestinement. Quand j'y suis, je fait des cambiolages. Je blanchis cet argent que j'envoie à ma famille restée dans mon pays. Puis je viens me rendre à la police pour me faire expulser. J'en suis à mon septième retour au pays."
Surréaliste, non?

Je continue ou la nausée suffit pour ce soir?

Mais va MB, ne vous en faites pas, les flics et autres qui boivent des cafés seront malgré tout heureux de vous défendre le jour venu.
Priez pour que ce ne soit pas au prix de toutes les larmes de mon corps.

RESPECTEZ CEUX QUI SERVENT LE BIEN LA MORALE LA JUSTICE AU PRIX DE BIEN DES FRUSTRATIONS DES HUMILIATIONS DES CALOMNIES.
Dernière modification par Francoise le mar. 06 déc. 2005, 9:57, modifié 4 fois.
"Je ne meurs pas, j'entre dans la vie." Sainte Thérèse de Lisieux

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Message non lu par monachorum » dim. 06 nov. 2005, 20:30

En transfert de prisonnier, encore un gendarme qui parle avec un détenu Roumain. Il lui dit devant tous (sans aucune provocation, volontaire en tout cas) : Je viens en France clantestinement. Quand j'y suis, je fait des cambiolages. Je blanchi cet argent que j'envoi à ma famille restée dans mon pays. Puis je viens me rendre à la police pour me faire expulser. J'en suis à mon septième retour au pays."
Surréaliste, non?
Bonsoir,

Et pour vous ils sont tous comme ça ? Ils viennent en france, risquent leur vie avec des passeurs escrocs qui les dépouillent la plupart du temps, risquent la reconduite à la frontière avec force etc juste afin de bénéficier des allocations ou pour faire des cambriolages ?

Je crois que vous prenez des cas isolés afin d'en faire des généralités...



En Christ,

"Monachorum"

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Ne vous faites pas manipuler !

Message non lu par Francoise » dim. 06 nov. 2005, 21:20

"Je ne meurs pas, j'entre dans la vie." Sainte Thérèse de Lisieux

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Message non lu par MB » dim. 06 nov. 2005, 21:45

Bonjour Françoise

Il est important, dans les cas qui nous intéressent, de ne pas faire de généralités, en effet, et il m'arrive souvent d'en faire, malheureusement ; j'accueille donc vos corrections avec bienveillance.

Maintenant, au sujet des flics et des juges, dites-vous ceci : imaginez un livreur qui bloque indûment une rue ("moi j'travaille !"), provoque des bouchons monstres, etc. : si vous appelez les flics, viendront-ils ? Non, ou peut-être trois quarts d'heure après. S'ils viennent, agiront-ils ? non plus. Je n'invente rien, ces histoires sont arrivées à des gens que je connais. La France est le pays d'Europe qui compte le plus de policiers par habitant ; pourtant, ils ne courent pas les rues, c'est étrange vous ne trouvez pas ?

Pour les juges, c'est simple. Imaginez un homme, d'éducation musulmane, qui a épousé une musulmane ; ils ont divorcé. Il meurt, et avant de mourir fait savoir à ses proches qu'il désire être incinéré. Son ex-épouse intervient et exige, au nom du droit musulman, qu'il soit enterré. Procès ; elle est déboutée en première instance ; en appel, elle gagne, le juge faisant valoir que, même mort, le monsieur fait partie de la communauté musulmane, et qu'en conséquence, le droit musulman prévaut sur ses dernières volontés. Je n'invente rien, cela est arrivé récemment, dans un tribunal français !
Imaginez maintenant les mêmes juges avec des "zyva". A vous de voir !

Maintenant, assurément, il faut reconnaître que ces professions ne sont pas traitées comme elles le devraient. Les juges sont trop peu nombreux (6000 contre 18000 en Allemagne !), mal payés, débordés. Les flics sont déconsidérés et peu motivés. Mais je crois que, outre les problèmes financiers dont souffre l'Etat actuellement, aucun homme politique n'a d'intérêt politique (c'est-à-dire immédiat) à arranger ces problèmes. Tout cela fait boule de neige, ce qui veut dire que nous avons, tous deux, partiellement raison.

- En ce qui concerne les immigrés, je demande à voir si la plupart d'entre eux cambriolent, trafiquent de la chnouf, etc. Il me paraît injuste de faire du mal aux immigrés honnêtes à cause de ceux d'entre eux qui sont malhonnêtes. D'autant que, comme le rappelle opportunément Monachorum, ils risquent leur vie pour venir chez nous. Ce n'est pas une décision préfectorale qui arrêtera quelqu'un qui, pour arriver en France, prend le radeau sur la mer déchaînée, ou se blottit contre un train d'aterrissage (température en vol de -30°) !

Bien à vous
MB

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Message non lu par Francoise » dim. 06 nov. 2005, 22:39

MB a écrit : Maintenant, au sujet des flics et des juges, dites-vous ceci : imaginez un livreur qui bloque indûment une rue ("moi j'travaille !"), provoque des bouchons monstres, etc. : si vous appelez les flics, viendront-ils ? Non, ou peut-être trois quarts d'heure après. S'ils viennent, agiront-ils ? non plus. Je n'invente rien, ces histoires sont arrivées à des gens que je connais. La France est le pays d'Europe qui compte le plus de policiers par habitant ; pourtant, ils ne courent pas les rues, c'est étrange vous ne trouvez pas ?
MB
Bonsoir MB,

Je n'ai jamais dit que les forces de l'ordre étaient bien employées, je parlais justement de frustrations. Ces frustrations sont si fortement ressenties lorsqu'"on" leur interdit d'intervenir !
Si vous-vous souvenez des manifs de lycéens, à cette époque on a dit haro sur les Mobiles et CRS quand sous leurs yeux de petits m...deux se faisaient détrousser et tabasser par des racailles sans qu'ils ne fassent rien; éh bien sachez qu'ils avaient ordre du Préfet de ne pas intervenir ! Si, si !
Alors, face à ce cas de conscience énorme un officier de Gie a dit : "Il ne faut pas se poser se genre de question, car nous n'avons pas tous les éléments en main pour juger de la situation. Sans doute M. le Prefet sait-il des choses que nous ne connaissons pas. Nous n'avions qu'à obéir".
Certains sont convaincus que se jour là ils étaient en état de prévarication.
Que faire, que dire?
Pour les juges, c'est simple. Imaginez un homme, d'éducation musulmane, qui a épousé une musulmane ; ils ont divorcé. Il meurt, et avant de mourir fait savoir à ses proches qu'il désire être incinéré. Son ex-épouse intervient et exige, au nom du droit musulman, qu'il soit enterré. Procès ; elle est déboutée en première instance ; en appel, elle gagne, le juge faisant valoir que, même mort, le monsieur fait partie de la communauté musulmane, et qu'en conséquence, le droit musulman prévaut sur ses dernières volontés. Je n'invente rien, cela est arrivé récemment, dans un tribunal français !
Imaginez maintenant les mêmes juges avec des "zyva". A vous de voir !
Je suis d'accord, mais il faut faire cependant preuve de beaucoup de prudence en matière de justice. Je ne peux donc pas me prononcer sur un cas dont je n'ai tous les éléments en main.
Par contre je puis me prononcer sur des choses que je vois.


Aller, on en remet une couche avec le terrain :
Toujours pendant les transfèrements, les forces de l'ordre estiment entre 85 et 95 pourcent le nombre de personnes issuent de l'immigration dans leurs fourgons.
Ben si vous ne les croyez pas, faites le constat vous-même! Il vous suffit d'aller dans n'importe quel tribunal. Et vous verrez, ces personnes ne sont pas jugés pour des cors aux pieds !

Peut-être ne l'avez-vous pas complètement cerné, mais aujourd'hui les faits sont politiquement incorrects. Les faits ne doivent pas être dit. Alors, chut... subissons et perdons notre bon sens. Cher MB, tout cela s'appelle : La politique de l'autruche. Enfin quoique... je la trouve un peut agressive l'autruche... (le politiquement correct of course !)

Je ne vous en veux nullement, cher MB, mais cherchez plutôt à défendre votre famille avant de chercher des excuses aux voisins.[/quote]
"Je ne meurs pas, j'entre dans la vie." Sainte Thérèse de Lisieux

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Message non lu par MB » lun. 07 nov. 2005, 14:11

Bonjour Françoise !

D'accord sur ce que vous venez de dire sur le mésemploi des forces de l'ordre. Mais cela ne fait que confirmer la présence d'un réel problème de ce coté-là.

Sinon, gare aux confusions. Pour les besoins de la discussion, admettons ce que vous dites : en substance, "la plupart des délinquants arretés sont des immigrés". Est-ce que cela signifie que la plupart des immigrés sont des délinquants ?

Christian
Senator
Senator
Messages : 975
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

[b]Egalité républicaine devant la loi[/b]

Message non lu par Christian » ven. 11 nov. 2005, 1:16

En écoutant d’une oreille distraite Europe N°1 ce soir, j’apprends que plus 200 manifestants qui s’opposaient hier à la police ont été arrêtés, écroués, et qu’ils paraîtront en comparution immédiate devant un juge qui pourra décider d’un emprisonnement ferme. Certains seront expulsés du territoire national

C’est la loi. Ces jeunes ont, ou auraient pu blesser un policier, ce qui est sans doute plus grave que provoquer des dommages matériels aux voitures et aux boutiques.

Dans le même journal radiodiffusé, j’apprends que des policiers ont passé à tabac un jeune. Trois d’entre eux s’acharnaient sur lui, trois autres regardaient. Manque de pot, un cameraman était présent. Les policiers ont été suspendus. Ils ne sont pas écroués. Ils sont rentrés chez eux ce soir. En fait, ils ont un rab de congés payés. :sombrero:

Nous confions notre sécurité aux policiers. Ils reçoivent à nos frais une formation censée leur apprendre la loi et la maîtrise de soi. Après tout, ils sont légalement armés, nous sommes légalement désarmés. De même qu’il est plus grave pour un éducateur à qui nous confions nos enfants de les molester, il doit être plus grave pour un policier d’abuser de sa force que pour un quidam qui n’a pas reçu cette formation et qui n’a pas mission de protéger le public.

Surprise, c’est exactement l’inverse qui se passe.

Passez une bonne nuit.

Christian

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

RENSEIGNEZ-VOUS AILLEURS !

Message non lu par Francoise » lun. 14 nov. 2005, 14:23

http://www.lessor.org/SiteEssor/Visitor ... 21&t=16821

Baaaah ! Ouh !
Les méchants flics !
Jettons leur plus de pierres !
"Je ne meurs pas, j'entre dans la vie." Sainte Thérèse de Lisieux

Christian
Senator
Senator
Messages : 975
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Re:Renseignez-vous ailleurs! -Merci de l'avoir fait pour moi

Message non lu par Christian » lun. 14 nov. 2005, 14:44

http://www.lessor.org/SiteEssor/Visitor ... 21&t=16821

Baaaah ! Ouh !
Les méchants flics !
Jettons leur plus de pierres !
Dont acte.

Il est satisfaisant de savoir que personne n’est au-dessus des lois, même ceux qui sont chargés de les faire respecter.

Mais le lien que vous m’avez indiqué n’est guère rassurant. Quand on lit les vociférations des gendarmes (en majuscules avec plein de points d’exclamation) parce que des juges veulent leur appliquer la loi, il y a quand même des questions à se poser sur le type de formation qu’ils reçoivent.

Merci de cette information, Françoise. Très éclairant.

Christian

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 986
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Message non lu par VexillumRegis » lun. 14 nov. 2005, 19:05

C'est quoi une ITT ?

:?:

- VR -

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

ITT

Message non lu par Francoise » lun. 14 nov. 2005, 21:21

C'est quoi une ITT ?
Une interruption temporaire de travail? Ca a un sens dans votre texte?

BAV
"Je ne meurs pas, j'entre dans la vie." Sainte Thérèse de Lisieux

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Pour Christian

Message non lu par Francoise » lun. 14 nov. 2005, 22:59

Vous trouvez juste, vous, que des flics soient tombés dans un get-apens et que l'un d'eux soit condamné à la prison sans que le principe de présomption d'innocence soit appliqué?

Vous trouvez que la justice fait son travail quand elle libère et libère les délinquants, les criminels?

Vous trouvez juste vous, que la vertu de tolérance ne soit pas appliquée pour les flics?

Eux figurez-vous, que chaque soir ils ne savent pas s'ils rentront vivant chez eux. Ils ne savent pas si les balles qui visaient leur tête ne vont pas finir par les atteindre !

Tout à l'heure ma petite voisine de huit ans me disait que ce n'était pas drôle ce soir car : "Papa est parti en MO ce soir, j'espère qu'il ne va rien lui arriver ! "

Mais ça, vous qui êtes gentillement assis derrière votre écran d'ordi à écouter Europe 1, vous vous en fichez éperdument.

Non, vous, vous avez bonne conscience, vous êtes pour la justice, vous ! Vous êtes pour que les flics soient soumis aux même lois que les concitoyens. Mais vous fermez les yeux et préférez penser que tous les délinquants et criminels connus de la "justice" dorment en prison ce soir !

Sarko a dit à ces hommes : "Je ne tolererais aucune bavure !"
Mais par contre il demande aux forces de l'ordre de ne pas aller "au contact" pour éviter de plus grands troubles.

Vous avez raison continuez d'écouter Europe 1, c'est sûr, là, c'est parole d'Evangile.

Mais par pitié, respectez ceux qui vivent dans la peur physique et morale continuelle.
Ils vivent et font leur métier en allant même secourir les gens comme vous.
Alors de grâce, si vous ne pouvez comprendre une situation que vous ne vivez pas, ayez au moins la décence de ne pas parler de ce que vous ne connaissez pas.
"Je ne meurs pas, j'entre dans la vie." Sainte Thérèse de Lisieux

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Lien vers le Figaro

Message non lu par Francoise » lun. 14 nov. 2005, 23:46

"Je ne meurs pas, j'entre dans la vie." Sainte Thérèse de Lisieux

Christian
Senator
Senator
Messages : 975
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Pour Françoise

Message non lu par Christian » mar. 15 nov. 2005, 10:24

Bonjour Françoise,
Vous trouvez juste, vous, que des flics soient tombés dans un get-apens et que l'un d'eux soit condamné à la prison sans que le principe de présomption d'innocence soit appliqué?
Surprise ! Je viens d’apprendre que ce policier a été libéré. Vous connaissez beaucoup de gens, vous, pris en flag’ en train de tabasser quelqu’un qui est remis en liberté au bout de 24h. ? Que dirait la police si 6 jeunes filmés en train de frapper un flic tombé à terre étaient laissés en liberté ?
Vous trouvez que la justice fait son travail quand elle libère et libère les délinquants, les criminels?
Non, justement, je viens de lui reprocher d’avoir libéré ce policier pris en flagrant délit de tabassage, film à l’appui. Et de n’avoir pas écroué ses collègues.
Eux figurez-vous, que chaque soir ils ne savent pas s'ils rentront vivant chez eux. Ils ne savent pas si les balles qui visaient leur tête ne vont pas finir par les atteindre !
N’exagérons rien, nous ne sommes pas à Bagdad. Mais il est tout à fait vrai que le métier de policier, comme d’autres, comporte des risques. Personne n’est obligé de le faire. Le risque encouru par le pompier, l’alpiniste, le mineur de fond ou le pilote d’essai ou de Formule 1 ne les mettent pas au dessus des lois.
Mais ça, vous qui êtes gentillement assis derrière votre écran d'ordi à écouter Europe 1, vous vous en fichez éperdument.
Non, je ne m’en fiche absolument pas. Je trouve de la plus haute importance pour la vie en société que la loi soit appliquée à tout le monde, y compris aux gouvernants, aux politiciens, aux immigrés, aux voyous, aux milliardaires, aux syndicalistes, aux juges… et aux flics.
Non, vous, vous avez bonne conscience, vous êtes pour la justice, vous ! Vous êtes pour que les flics soient soumis aux même lois que les concitoyens.
Oui, c’est tout à fait ça.
Sarko a dit à ces hommes : "Je ne tolererais aucune bavure !"
Je ne suis pas un fan de Sarko, mais ne serait-ce pas inquiétant que le Ministre de l’Intérieur annonce « Je tolèrerai les bavures » ?
Mais par contre il demande aux forces de l'ordre de ne pas aller "au contact" pour éviter de plus grands troubles.
Il me paraît souhaitable, en effet, de vouloir « éviter de plus grands troubles ».
Mais par pitié, respectez ceux qui vivent dans la peur physique et morale continuelle.
Ils vivent et font leur métier en allant même secourir les gens comme vous.
Pompier, secouriste en haute montagne ou en haute mer, militaire, espion, personne n’est obligé de choisir un métier dangereux. Je suis plein de respect et de reconnaissance pour ceux qui le font. Leur choix ne confère cependant pas l’immunité pour les actes de violence gratuite et illégale auxquels ils pourraient se livrer.
Alors de grâce, si vous ne pouvez comprendre une situation que vous ne vivez pas, ayez au moins la décence de ne pas parler de ce que vous ne connaissez pas.
Nous parlons tous d’événements que nous ne connaissons que par les medias. Or personne à ma connaissance n’a nié l’authenticité de ce film montrant des policiers frappant un homme à terre. Je ne parle que de ça. Les conditions de vie des policiers qui ont un emploi qu’ils ont choisi, garanti à vie, sont aussi étrangères à l’analyse de cet événement que les conditions de vie des habitants des banlieues qui n’ont qu’un emploi précaire ou pas d’emploi du tout.

Votre réaction émotionnelle est bien compréhensible. . Vous êtes, semble-t-il, très proche du milieu policier. Croyez-moi, je ne doute pas de la sincérité, du dévouement, du courage et de la bonne volonté de vos proches. Le rôle de ce forum, cependant, et de toute philosophie politique n’est pas de considérer les cas individuels, mais les institutions. La police et la gendarmerie sont-elles au dessus des lois ? Le maintien de l’ordre, fonction nécessaire, peut-il s’effectuer sans règle ni contrôle ? Et si ces règles existent, ceux qui les transgressent ne doivent-ils pas être condamnés de la même façon et avec la même sévérité que n’importe quel autre citoyen coupable des mêmes délits ?

Cordialement

Christian

bajulans
Quæstor
Quæstor
Messages : 236
Inscription : lun. 18 avr. 2005, 9:51
Localisation : provence

défense de Françoise

Message non lu par bajulans » mar. 15 nov. 2005, 10:45

Merci de bien vouloir la respecter, car sous vos allures bien élevées, vous tolérez la chariah, ça ne m'étonne pas que vous lui parliez comme ça. Et vos formules sont provocatrice face à une personne qui souffre visiblement.

De plus même si des coups ont été portés, dans l'action, faut-il que la police arrête les gens excités avec des fleurs et avec des discours libéraux ?

Les policiers ne sont pas audessus des lois, mais ils ont une mission de service public dangereuse, ils sont donc au-dessus des citoyens ordinaires, de par leurs fonctions. Représentant de l'autorité et donc de Dieu, comme tout fonctionnaire, bien sûr, mais plus encore que les autres. Il doivent donc bénéficier d'un préjugé favorable.

Les mises en examens des autres policiers, y compris ceux qui n'avaient rien fait, sont grotesques.

Quant à vos raisonnements : "Je tolèrerai les bavures." C'est une fausse fenêtre, il ya un abîme entre "Je tolèrerai les bavures", qui serait un encouragement aux exactions et "Je ne tolèrerai aucune bavure" dit publiquement en plus qui est une menace publique à des subordonnés, comme s'ils étaient suspects.

Mais comme le dit Françoise, ce n'est pas sur Europe 1 que vous trouverez une information impartiale et encore moins une formation intellectuelle.
Loué soit Jésus-Christ

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité