L'amour entre jeunes

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Espérance
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : dim. 24 avr. 2005, 22:21
Localisation : France
Contact :

L'amour entre jeunes

Message non lu par Espérance » ven. 27 mai 2005, 11:46

bonjour ,
j'aimerai connaitre votre avis et surtout l'avis de l'eglise concernant l'amour entre les jeunes chretiens... si ca va plus loin q'un baiser sur la bouche ... c'est considere' un peche'? meme si c'est fait par amour?
Parce que tu as du prix à mes yeux, tu es honoré et je t'aime.Tu es aimé-tel que tu es !
L'amour de Dieu signifie : je t'estime !

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Bonjour et bienvenue Espérance !

Message non lu par Francoise » ven. 27 mai 2005, 14:06

Je suppose que tu veux parler le l'acte sexuel entre personnes non mariées?
Il est tout d'abord dommage de considérer les actes uniquement en : "Péché, pas péché". Avec ce discours là on a l'impression de se retrouver dans La vérité si je ments !
Comme toujours dans ces questions, il ne faut pas voir la loi de l'Eglise comme une interdiction bête et méchante, mais bien plutôt comme un moyen de trouver le vrai bonheur.
Lorsque le mariage a été institué, il n'y avait pas de sacrement, mais un homme et une femme uni par Dieu en vu de fonder une famille. D'ailleurs, dans les premiers temps de l'Eglise, les mariages se faisaient sans témoin. C'est pour une question juridique que l'Eglise a obligé les couples catholiques à se donner le sacrement du mariage devant témoins; pour éviter qu'en cas de problème les différents partis nient leur engagement mutuel. En fait, pour se marier, il suffisait presque de partager le même lit !
C'est donc pour le bien des couples que l'Eglise a codifié le don du sacrement de mariage.

En effet, un couple non marié qui vit maritalement s'engage profondément dans une relation dont il ne mesure souvent pas les conséquences. Avec le concubinage (même occasionnel) le couple n'est en rien tenu par quoi que ce soit. Il y a une certaine insécurité à vivre dans cette situation. Demain, face à une quelquonque difficulté, le couple n'aura plus de raison de tenir.

Il ne faut jamais oublier que de la façon dont les fiançailles et les premières années de mariage sont vécues dépend la vie futur du couple. Les blessures enfouient sous le tapis ressortent forcément un jour ou l'autre.

L'acte sexuel ne peut pas non plus être séparé de sa fin. C'est à dire la procréation. Or lorsqu'un couple se donne du plaisir sans avoir le don de la vie comme fin, il rend sa relation stérile.

Pour finir, je laisserais volontiers la parole au Père Denis Sonet, conseiller conjugal :

La cohabitation piège l'amour. Elle donne trop et trop peu à la fois. Trop, parce qu'elle crée des liens trop forts, trop vite, dont on arrive pas à sortir sans casse -beaucoup de jeunes prennent l'habitude de ne plus pouvir vivre seuls et n'ont plus le courage de partir quand cela ne va plus. Trop peu, parcequ'elle prive le couple de la grâce royale du sacrement et de cette force que donne l'engagement ferme et définitif, ce dynamisme d'adaptation qui crée une situation de non-retour.

Les cohabitants vivent déjà comme s'ils étaient mariés, mais avec une porte de sortie. Quelque part dans leur tête, il y a cette idée que s'ils veulent partir, ils le peuvent. Si bien qu'on ne met pas "le paquet" pour s'adapter à l'autre. Ce qui fait le couple, c'est la volontéde durer. Ce "Si ça ne va pas je m'en vais" inscrit dans l'inconscient, est destructeur. Au lieu d'affronter les problèmes, on a tendance à les repousser, les étouffer. Alors ils font abcès pour crever plus tard, et là, tout saute !

Pour éviter le divorce, la cohabitation est un leurre. Quand on a vécu ensemble deux ans, on n'a pas "essayé" les gosses, le chômage, la maladie, la vieillesse, etc. Pour faire un véritable essai, il faudrait essayer tout ce qui perturbe le couple, ce qui prendrait toute une vie !
De plus, peut-on essayer une personne comme une auto ou une cocotte-minute? Et peut-on s'engager avec un point d'interrogation, se donner à moitié?


Ce bon Père exprime tellement bien ce que je préssentais ! :roll:
Dernière modification par Francoise le sam. 28 mai 2005, 1:52, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Espérance
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : dim. 24 avr. 2005, 22:21
Localisation : France
Contact :

Message non lu par Espérance » ven. 27 mai 2005, 15:26

je te remercie pour ta reponse bien enrichissante bien que c'etait pas la reponse que j'attendais mais surement parce que j'ai pas preciser ma question... je voulais pas dire tout a fait l'acte sexuel , ou bien vivre en concubinage ...
je voulais plutot dire , un garcon et une fille qui sorte ensemble mais que chacun habite chez soi... et surement des baisers ont lieu et souvent ils vont plus loins , comme par example , ils se masturbe l'un contre l'autre.. vous voyez ce que je veux dire?? pas d'actes sexuel ... est ce que cela est considere' un peche' meme si c'est fait par amour?
Parce que tu as du prix à mes yeux, tu es honoré et je t'aime.Tu es aimé-tel que tu es !
L'amour de Dieu signifie : je t'estime !

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Message non lu par Francoise » ven. 27 mai 2005, 15:37

Ben... a priori la mastubation est un acte sexuel, non? Elle ne peut donc pas être une fin dans l'acte de procréation.

Ce sujet a été développé ici :

http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... sc&start=0
Dernière modification par Francoise le sam. 28 mai 2005, 1:49, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Espérance
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : dim. 24 avr. 2005, 22:21
Localisation : France
Contact :

Message non lu par Espérance » ven. 27 mai 2005, 15:54

Merci ... comme je suis encore nouvelle je connais pas encore les sujets qui ont ete traite'... en tout cas je te remercie infiniment..
Parce que tu as du prix à mes yeux, tu es honoré et je t'aime.Tu es aimé-tel que tu es !
L'amour de Dieu signifie : je t'estime !

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Message non lu par Francoise » sam. 28 mai 2005, 1:47

Je suis ravie de t'avoir rendu ce petit service.

A bientôt :)

Avatar de l’utilisateur
Washington
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : lun. 11 juil. 2005, 16:21
Contact :

Message non lu par Washington » lun. 11 juil. 2005, 23:14

Espérance a écrit :je te remercie pour ta reponse bien enrichissante bien que c'etait pas la reponse que j'attendais mais surement parce que j'ai pas preciser ma question... je voulais pas dire tout a fait l'acte sexuel , ou bien vivre en concubinage ...
je voulais plutot dire , un garcon et une fille qui sorte ensemble mais que chacun habite chez soi... et surement des baisers ont lieu et souvent ils vont plus loins , comme par example , ils se masturbe l'un contre l'autre.. vous voyez ce que je veux dire?? pas d'actes sexuel ... est ce que cela est considere' un peche' meme si c'est fait par amour?
Lis ceci: I corinthiens chapitre 7. :wub:
« REGINA MVNDI INTERCEDE PRO PACE ET SALVTE »

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités