Marié et séropositif : puis-je utiliser le préservatif ?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
valden
Barbarus
Barbarus

Marié et séropositif : puis-je utiliser le préservatif ?

Message non lu par valden » mer. 18 mars 2009, 8:34

Bonjour,

J'ai été infidèle à ma femme et j'ai contracté le virus du sida. Je me suis repenti de mes errements. Nous avons décidé avec mon épouse de nous pardonner et de nous remettre ensemble (disons que le pire est passé) mais devrais-je utiliser le préservatif lors de nos relations sexuelles? Que dit l'Eglise?

Merci

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Préservatif

Message non lu par Petit Matthieu » mer. 18 mars 2009, 12:05

Si votre femme veut mourir, c'est une excellente idée de faire ça "nature".
Plus sérieusement, un peu de bon sens non ??? La réponse est évidente, soit vous ne faites plus rien, soit vous utilisez le préservatif. J'ose m'avancer en disant que vous ne risquez pas l'enfer éternel en préservant votre femme de cette maladie terrible.
Je vous souhaite de la force pour l'affronter d'ailleurs.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
valden
Barbarus
Barbarus

Re: Préservatif

Message non lu par valden » mer. 18 mars 2009, 12:17

Merci pour la réponse. Je pensais simplement qu'il était impossible d'être catholique et d'utiliser le préservatif. Je n'osais pas poser la question au prêtre de notre église.

Valden

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Préservatif

Message non lu par Petit Matthieu » mer. 18 mars 2009, 14:07

Je ne représente pas le catholicisme, mais bon nombre de chrétiens pensent cela.
Utiliser le préservatif pour protéger votre femme me parait un devoir, c'est un acte de bienveillance envers son prochain. Qui pourrait dire le contraire ?

Amicalement !
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Préservatif

Message non lu par Christophe » jeu. 19 mars 2009, 22:24

Si vous contaminez votre épouse, vous vous rendrez coupable d'empoisonnement (et cela pourrait même vous amener en prison pour quelques années...). Votre épouse est-elle au courant de votre séro-positivité ?
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Préservatif

Message non lu par Petit Matthieu » sam. 21 mars 2009, 12:28

Ce que je regrette, c'est que peu de monde vous ait répondu. Beaucoup ici sont plus virulents à condamner théoriquement et totalement le préservatif mais rechigne à trouver des solutions pragmatiques.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Céline
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 25 févr. 2009, 0:27
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Préservatif

Message non lu par Céline » sam. 21 mars 2009, 19:44

Il me semble évident que vous devriez utiliser un préservatif.

Je pense que le prêtre de votre Paroisse ne fera que vous le conseiller également.
L'abstinence ou le préservatif.
Je n'ai qu'un conseil, faites bien attention à l'utilisation que vous en faite. Vous n'êtes pas sans savoir qu'il arrive que le préservatif se rompe. Il suffit qu'une fois celui-ci soit mal placé.
Votre épouse est-elle au courant de votre maladie? Si oui, accepte t elle malgré tout d'avoir des relations sexuelles avec vous? Vous devez en parler longuement ensemble avant de prendre ce risque à deux.

Que Dieu vous éclaire dans cette terrible épreuve que vous traversez.

:croix:

Avatar de l’utilisateur
Céline
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 25 févr. 2009, 0:27
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Préservatif

Message non lu par Céline » sam. 21 mars 2009, 20:13

Petit Matthieu a écrit :Ce que je regrette, c'est que peu de monde vous ait répondu. Beaucoup ici sont plus virulents à condamner théoriquement et totalement le préservatif mais rechigne à trouver des solutions pragmatiques.
Je veux juste vous demander Petit Matthieu, quel genre de solution pragmatique voulez-vous? Que nous inventions un autre moyen que le préservatif????
La solution est simple: ne pas tromper son épouse, ne pas coucher avant le mariage. Voilà la solution pragmatique de l'Eglise.
Après si vous faites des erreurs malgré tout comme ce Monsieur, il faut bien sûr qu'il protège son épouse puisqu'il n'a pas su se protéger lui-même. Pour cela il y a le préservatif. Il n'existe pas de solution plus fiable hormis comme je l'ai dit la fidélité. Je ne vois pas ce que vous attendez de plus de l'Eglise???? Qu'elle distribue des capotes au moment de l'Eucharistie??

Je ne comprend pas ce que vous cherchez de plus en fait?
N'y voyez pas d'agressivité envers vous :fleur: juste un peu d'agacement ces derniers temps avec les gens qui ne comprennent pas que l'Eglise ne PEUT PAS dire que le préservatif est la solution la plus fiable, puisque ce n'est pas la solution la plus fiable. La seule solution fiable est l'abstinence.
"La foi est le moyen de posséder déjà ce qu'on espère, et de connaître des réalités qu'on ne voit pas"
Lettre aux Hébreux 11.1


http://celine.5002.be

Avatar de l’utilisateur
Judith
Censor
Censor
Messages : 86
Inscription : mar. 23 sept. 2008, 18:58

Re: Préservatif

Message non lu par Judith » sam. 21 mars 2009, 20:52

Bonjour,

Pour ces cas là, l'Eglise demande l'abstinence uniquement, est donc le préservatif n'est pas envisagé, car si pas de relation sexuelle pas besoin de préservatif.

En revanche si cela est trop dure et que vous "craquiez", il vaut mieux que vous mettiez un préservatif, du moment que votre femme est au courant de votre maladie et qu'elle accepte de courir se danger.
Cependant cela n'est pas sans danger pour votre femme.

L'Eglise est sage en ces décisions, si Elle préconise l'abstinence c'est que les raisons sont justes et réfléchis.

Bon courage à vous et à votre femme.
Illum oportet crescere, me autem minui . (Jn 3 ; 30)

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Préservatif

Message non lu par Petit Matthieu » sam. 21 mars 2009, 21:48

Si les deux personnes mariées sont consentantes pour continuer à avoir une sexualité avec préservatif alors que le mari a le sida, ou est le mal Judith ?

Miawallace, avec la réponde de Judith , vous comprenez sans doute mieux ma question. ;)
Je ne souhaite bien sur pas que le pape jette des poignées de condoms place Saint Pierre, mais certaines situations nécessitent le préservatif. Je voulais juste connaitre la position de l'Eglise sur ces cas particuliers.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Judith
Censor
Censor
Messages : 86
Inscription : mar. 23 sept. 2008, 18:58

Re: Préservatif

Message non lu par Judith » sam. 21 mars 2009, 21:55

Petit Mathieu, c'est justement la position de l'Eglise que j'ai donné ci-dessus.

A savoir que si l'un des deux époux a le sida, le couple doit rester continent.

Le "mal" pour reprendre vos mots c'est qu'il y a 2 problèmes.

1er mettre en danger autrui, en l'occurence sa femme, car si la capotte lache, il faut dire ce qu'il est, il sera responsable de sa contamination et des suites qui en découle, le tout pour sa simple satisfaction de quelques minutes. Donc pas très charitable.

2ème mais d'autre sujet en parle, les rapports avec préservatifs coupe le couple d'un de l'autre, ils ne sont plus unis l'un à l'autre mais séparée par du latex.

Donc à partir de ses 2 explications, il est facile de comprendre la position de l'Eglise. Ensuite il est certain que ce n'est pas chose facile à vivre, mais bon après à chacun d'assumer la conséquence de ses actes en ame et conscience.

Nous restons libre, seulement l'Eglise nous dit les meilleurs choses à faire dans certaines conditions pour notre bien physique, mentale et surtout spirituelle.

C'est notre Mère.

Ce n'est donc pas mon avis que je donne, bien que j'y adhère, mais celui de notre Sainte Mère.
Illum oportet crescere, me autem minui . (Jn 3 ; 30)

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Préservatif

Message non lu par Petit Matthieu » sam. 21 mars 2009, 22:01

Merci Judith.

Mais pour ceux qui ne sont pas responsables de leur propres contamination, et si son épouse ou époux non-malade accepte la possibilité infime d'être infectée, alors ils ne font de mal à personne.

De plus, le latex séparant les deux corps changerait vos sentiments ? :sonne: Dans ce cas c'est inquiétant.

L'argument de l'église ne serait pas plutôt : non au préservatif également car il crée une relation sexuelle sans possibilité de procréation. La question est, la sexualité sans desseins de procréation est elle autorisé entre un mari et sa femme ? Sans aucune perversité ou déviance ?
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Préservatif

Message non lu par Christophe » sam. 21 mars 2009, 22:09

Chère Judith
Judith a écrit :Petit Mathieu, c'est justement la position de l'Église que j'ai donné ci-dessus.

A savoir que si l'un des deux époux a le sida, le couple doit rester continent.
Savez-vous s'il existe un texte du Magistère qui évoque explicitement de ce cas particulier ?
Il y a quelques années, il y avait eu des rumeurs selon lesquelles l'Église aurait pu autoriser l'usage des préservatifs dans ce cas particulier, mais il ne semble pas y avoir eu de suite.

Merci d'avance :)
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11008
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Préservatif

Message non lu par Fée Violine » sam. 21 mars 2009, 22:18

Judith a écrit :responsable de sa contamination et des suites qui en découle, le tout pour sa simple satisfaction de quelques minutes. Donc pas très charitable.
...Ben aussi pour la satisfaction de son épouse, quand même, non ? C'est le but, en principe...

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Préservatif

Message non lu par Petit Matthieu » sam. 21 mars 2009, 22:47

Voilà l'immense méfiance que j'ai envers les "Sorbonagres" comme dirait Rabelais. Si les valeurs sont blanches ou noires, leur application dans la vie réelle dépend des situations. La position de l'Eglise générale sur le préservatif, je la comprend, elle est cohérente et logique.
Mais les cas particuliers ne doivent pas être occultés. En ce cas, il ne faut pas rester sur une condamnation de principe mais comprendre le problème et s'y intéresser.
Ainsi, je pense que l'utilisation du préservatif n'est dans certains cas pas un péché, mais une solution pour éviter de faire un péché.
Et comme l'a souligné le bon Seb, cela reste un cas particulier, non général.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités