Le Christ et le végétarisme

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Tian
Censor
Censor
Messages : 177
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar Tian » jeu. 31 mars 2016, 10:54

merci pour cette précision pour Israel. Je sais que dans ce pays , ils sont très critiques sur la manière dont on traite les bêtes d'élevage, surtout dans l'industrie car cela leur rappelle la manière dont les Juifs ont été traités dans les camps d'extermination.
Bonjour axou,

Oui, ça me fait penser à cette citation que vous connaissez surement d'Adorno : "Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux".

Quel est le premier pays au monde ou il y a le plus de végétariens ?
Apparemment ce serait l'Inde.
Pour ma part, ça y est : je n'achète plus de viande, je n'en prends quand je suis invitée chez des amis pour la convivialité.
C'est bien, je vous félicite et je suis de tout cœur avec vous puisque j'en suis au même point (pour ma part j'ai aussi arrêté les produits laitiers pour les remplacer par des laits, beurre,yaourts et crèmes végétaux sans en souffrir aucunement)
Nous ne nous en porterons que mieux, la cuisine vegan est excellente mais demande bien sûr un certain savoir-faire que nous apprendrons avec le temps.
Nous nourrir sans verser inutilement le sang et sans faire souffrir si cruellement ces pauvres animaux deviendra une norme un jour ou l'autre de toute façon car les générations à venir n'accepterons plus ce qui parait encore aujourd'hui comme "naturel" à la majorité des gens.

Un jour viendra où on regardera cette façon de se nourrir comme on regarde à présent l'esclavage ; on pensera "Comment a t-on pu faire cela ?..."

Nous sommes des pionnières axou.
Vous avez du voir qu'un troisième scandale d'abattoir est dans les journaux français aujourd'hui...Mais l'enquète nationale dans les abattoirs demandée à tous les préfets est lancée.
Les associations demandent que les abattoirs soient filmés 24h sur 24, cela me paraît une bonne solution.
Oui, c'est une bonne solution ! Reste à savoir qui regardera ce que ces caméras filmeront (?)...
Si c'est le directeur de cet immondice ou des vétos qui sont financièrement dépendants du rendement, j'en tremble... Si ce sont des défenseurs de la cause animale, bien sûr c'est mieux... Mais ne nous leurrons pas ! On ne peut les tuer sans les faire souffrir ; ce n'est pas possible, ce sont de trop gros animaux. Ils crèvent de peur de toute façon dès qu'ils sentent la mort de leur congénère au point de faire sur le sol ... Je ne vous parle même pas des abattages rituels dont les assos ne parlent pas (jamais de caméras dans de tels lieux) pour ne pas réveiller les racistes qui n'en ont rien à faire des animaux mais qui se lèveraient comme un seul homme et crieraient "au scandale" dans un tel cas ...

Le combat sera long pourtant je le crains. Puisque nous sommes sur un forum catholique nous devrions "normalement" trouver dans la religion le juste chemin à suivre puisque Jésus est le chemin et la vie. Hors ce que je lis dans la Bible (ancien et nouveau testament) et ce que je lis dans le catéchisme n'est pas un chemin moralement acceptable pour moi.

Extraits du catéchisme :

2417 Dieu a confiés les animaux à la gérance de celui qu’Il a créé à son image (cf. Gn 2, 19-20 ; 9, 1-4). Il est donc légitime de se servir des animaux pour la nourriture et la confection des vêtements.
Oui, mais uniquement si on n'a rien d'autre à se mettre sous la dent et sur le dos et non par gourmandise, paresse, plaisir, luxe ou mode !

On peut les domestiquer pour qu’ils assistent l’homme dans ses travaux et dans ses loisirs.
Oui, si leur nature et leur liberté de mouvement sont respectées.

Les expérimentations médicales et scientifiques sur les animaux sont des pratiques moralement acceptables, pourvu qu’elles restent dans des limites raisonnables et contribuent a soigner ou sauver des vies humaines.
Là, il faudrait bien expliquer ce qui est "moralement acceptable" et "limites raisonnables".... Faire souffrir n'est pas "moralement acceptable"


2418 Il est contraire à la dignité humaine de faire souffrir inutilement les animaux et de gaspiller leurs vies.
Là, le végétalisme est justifié.

Il est également indigne de dépenser pour eux des sommes qui devraient en priorité soulager la misère des hommes. On peut aimer les animaux ; on ne saurait détourner vers eux l’affection due aux seules personnes.
Qu'est-ce que je fais quand ma chienne est malade et doit être opérée ? Je la laisse souffrir et mourir (ou je la fais piquer) parce que les centaines d'euros, que ne manque pas de me demander le vétérinaire, devraient être donnés aux SDF en priorité ?

Tant que l'Eglise ne clarifiera pas sa position sur les animaux j'ai bien peur d'avoir un réel problème avec la religion.

Bien cordialement,

Tian

helios
Censor
Censor
Messages : 117
Inscription : dim. 17 août 2014, 18:40

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar helios » ven. 01 avr. 2016, 23:26

Bonsoir

Avez-vous lu "MA VIE EST UNE POMME"

JEANNE MAS

« On ne devient pas végétarien par hasard, on adopte ce style de vie d’abord par respect pour les animaux, la nature, la planète. Et puis un jour on réalise que l’on se sent mieux. On ...

helios
Censor
Censor
Messages : 117
Inscription : dim. 17 août 2014, 18:40

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar helios » sam. 02 avr. 2016, 10:10

Bonjour

J'ai regardé hier l'émission "Ce soir ou jamais" bizarrement programmée à une heure particulièrement tardive.
Thème : La souffrance animale et les rapports entre les hommes et les animaux.(http://www.france2.fr/emissions/ce-soir ... 016_472293)

Il convient de souligner que l'argument selon lequel le régime végétalien exposerait à des carences nutritionnelles n'a à aucun moment été évoqué,même pas, par les partisans les plus acharnés du régime carné.
On s'est allègrement vautré, dans ce camp, dans les lieux communs, les paralogismes, hors sujet, sophismes dérisoires et autres chaînes discursives révélatrices d'un déficit d'équipement intellectuel et/ou émotionnel navrant.

Merveilleuse Brigitte Gothière
Remarquable Vincent Message (!)
Mention particulière aussi pour une dame (philosophe) arrivée sur le tard.

helios
Censor
Censor
Messages : 117
Inscription : dim. 17 août 2014, 18:40

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar helios » sam. 02 avr. 2016, 10:35

Je voudrais préciser que les réformes concernant " l'amélioration" des conditions d'élevage, de transport, d'abattage etc... sont "peut-être" souhaitables dans un premier temps, mais qu'elles contribueront "certainement" à retarder la prise de conscience que l'animal n'est pas destiné à finir dans nos assiettes, quelles qu'aient été les exquises précautions préalables.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6636
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar Cinci » sam. 02 avr. 2016, 14:42

Un autre son de cloche ...
<<Et si tous ces végétariens avaient tort ? Et si ce grand mouvement de bonne conscience et de volonté de vouloir bien faire était basé sur une mauvaise compréhension de l’agriculture et des écosystèmes ainsi qu’une simplification des problématiques environnementales ?>>

http://www.ledevoir.com/societe/consomm ... egetarisme

Avatar de l’utilisateur
Natthi
Censor
Censor
Messages : 95
Inscription : dim. 06 sept. 2015, 19:14
Conviction : Catholique ordinaire
Localisation : New Jersey, Etats-Unis

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar Natthi » sam. 02 avr. 2016, 16:01

Un autre son de cloche .
Ça sonne plus juste! Merci Cinci!

Avatar de l’utilisateur
Natthi
Censor
Censor
Messages : 95
Inscription : dim. 06 sept. 2015, 19:14
Conviction : Catholique ordinaire
Localisation : New Jersey, Etats-Unis

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar Natthi » sam. 02 avr. 2016, 16:14

Bonjour à tous,
Au risque d'en irriter certaines et certains (mes excuses par avance), j'ai vraiment du mal avec ces postures contre la consommation de viande ou de produits laitiers. Je préfère de loin des systèmes agronomiques où les bovins, ovins ou caprins ont leur place et où leur élevage contribue à maintenir des écosystèmes riches et diversifiés tant sur le plan de la flore ou de la faune à des systèmes de monoculture intensive qui nourriront nos chers végétaliens au prix d'une utilisation massive de pesticides, d'un appauvrissement de la diversité biologique et de l'utilisation d'OGM si l'on espère nourrir tout le monde.

RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar RalphLG » dim. 03 avr. 2016, 14:56

Ca n'a pas dérangé Jésus, ni Dieu qui disait à Pierre "Tue et mange !"
Oui, l'homme ne peut pas avoir 2 cœurs: 1 pour les hommes et 1 pour les animaux.

Ceci dit, la nappe qui vient du ciel avec des mets impurs implique qu'au ciel, il y a des animaux.
La signification de cette vision est expliquée un peu plus loin dans le texte et concerne les gentils qui peuvent aussi êtres convertis.
Pierre n'aurait sans doute pas eu assez d'appétit pour manger autant, n'est-ce pas ?
ECRIVONS A NOTRE EVEQUE, AU PAPE !!! ECRIVONS ET DEMANDONS L'ARRET IMMEDIAT DE CES TORTURES !!!!
Ce qui m'a donné de l'espoir lorsque le pape actuel a choisi le nom "François" (en référence à St François d'Assise ?), c'est qu'il prône davantage de respect pour la création de Dieu (dont les animaux). J'ignore si quelque chose à changé.

Tian
Censor
Censor
Messages : 177
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar Tian » dim. 03 avr. 2016, 23:50

Merci Hélios, merci Ralph, ça me fait du bien de savoir que d'autres âmes sont blessées aussi par cette hideuse violence ...

Je souffre énormément depuis que j'ai vu ce terrible scandale des abattoirs. J'ai de la peine à dormir et mon cœur saigne... Je n'arrive pas à me dire que des être humains puissent faire cela et je ne trouve aucune consolation du côté de la religion car ces représentants ne se manifestent pas ...

Pour vous répondre Hélios, j'ai feuilleté le livre de Jeanne Mas et je l'ai entendu s'exprimer dans divers médias. C'est bien, que de plus en plus de célébrités en parlent car elle sont un bon vecteur pour cette cause. C'est bien aussi que nous ayons des publicités vantant les substituts à la viande ; ce n'était pas le cas il y a peu..
J'aurais pu signer votre message concernant l'émission "Ce soir ou jamais" car je me suis fait les mêmes réflexions. Effectivement personne n'a parlé des carences nutritionnelles.. Etant donné qu'à présent ils commencent à s'apercevoir que les végés ne tombent pas comme des mouches, peut-être y a t-il aussi une avancée dans ce domaine...

Ralph, oui je connaissais aussi la version que vous m'indiquez du "Tue et mange" mais ce qui me choque là dedans c'est encore et toujours ce besoin de violence pour faire passer un message... Je ne retrouve pas la quiétude et l'amour que je recherche à travers le sang, même métaphorique. Je n'apprécie pas du tout cela, et je dirais même, de moins en moins... car j'y vois là aussi la source de la violence que je rejette.

Bien cordialement,
Tian

helios
Censor
Censor
Messages : 117
Inscription : dim. 17 août 2014, 18:40

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar helios » dim. 03 avr. 2016, 23:53

Bonsoir

Sur le même site où sonne la cloche dénonçant le prétendu "mythe du végétarisme" (avec quelques fautes d'accord :"... des réflexions bâcler ne nous avance à rien...") résonnent à toute volée sept ou huit autres cloches puissamment antagonistes.

La consommation de viande menace la planète
La charcuterie et les viandes rouges montrées du doigt
Haro sur les viandes rouges
L’emprise de la viande est coriace
Vers de graves pénuries alimentaires
La consommation mondiale de viande va encore progresser
L’humain a enclenché la sixième grande extinction
Mettre fin au gaspillage alimentaire permettrait de nourrir la planète, plaide la FAO

helios
Censor
Censor
Messages : 117
Inscription : dim. 17 août 2014, 18:40

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar helios » lun. 04 avr. 2016, 0:45

Bonsoir Tian

L'ardeur qui vous anime dans votre appel répété à plus de compassion dans la Cité et le faible écho qu'il éveille me font penser à cette chanson :

Dans la ville où tout est tranquille
Une fille s'est mise à chanter
Et son chant plane sur la ville
Hymne d'amour et d'amitié

Ainsi certains jours paraît
Une flamme à nos yeux
A l'église où j'allais on l'appelle le Bon Dieu
L'amoureux l'appelle l'amour
Le mendiant la charité
...
Et le brave homme la bonté

Mais dans la ville il fait trop chaud
Hommes et femmes sont engourdis
Et regardent par le carreau
Cette fille qui chante à midi
...

Cordialement

Tian
Censor
Censor
Messages : 177
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar Tian » lun. 04 avr. 2016, 10:34

:sayo: Merci.

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar Jeremy43 » lun. 04 avr. 2016, 11:07

Bonjour,

Je pense qu'il faut savoir raison gardée, les excès de viande ne sont pas à démontrer mais un régime totalement végétalien n'a absolument rien de naturel : la preuve en est puisqu'il faut prendre des cachets pour éviter d'avoir des manques. Je pense qu'il faut revenir à une agriculture plus locale et donc forcément plus proche de la réalité : et la réalité c'est que la viande est un met de choix qu'on ne peut pas en manger tous les jours, de même qu'on ne peut pas manger des tomates toute l'année etc... etc...

La Création (nature) est la porte d'entrée vers le Divin et je pense qu'il faut la retrouver pour avoir à nouveau le sens du Sacré et de Dieu, le sens de la vie finalement. Et dans cette création, la réalité c'est que c'est le plus fort qui gagne et que chacun lutte pour sa survie... et que l'homme doit bien souvent se protéger de cette faune qui n'a évidemment aucune pitié puisqu'il s'agit d'animaux.

Pour moi la végétarisme c'est une vision très citadine des choses qui ne correspond en rien à l’apprêté et à la réalité de la vie rurale.

helios
Censor
Censor
Messages : 117
Inscription : dim. 17 août 2014, 18:40

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar helios » lun. 04 avr. 2016, 16:00

Bonjour Jeremy 43

Je suis émerveillé par la Création chaque fois que j'y arrête ma pensée. Et mon émerveillement s'accroît d'autant plus que je prends conscience de participer de et à cette Création avec le statut et donc le rôle d'être humain. Peut-être la contrepartie d'un tel privilège réside-t-elle dans le lot de responsabilités qui lui sont inhérentes ?

Peut-être certains d'entre nous mériteront la Vie Eternelle. Les autres devront se contenter de ce séjour terrestre que nous partageons avec les animaux et qui constitue à lui seul un don d'une inestimable valeur. La vie nous est précieuse, les animaux ne le savent peut-être pas, mais je crois qu'ils ont envie de rester vivants parce qu'ils font tout pour ça.

Etant doté, de surcroît, d'une conscience morale tendue par le message d'Amour chrétien, je sens la vie de l'animal dans la mienne. Toute mon attitude à l'égard du monde animal découle de ce premier principe.

Cordialement

RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Re: Le Christ et le végétarisme

Message non lupar RalphLG » lun. 04 avr. 2016, 16:29

un régime totalement végétalien n'a absolument rien de naturel
D'après Genèse 1:29 c'est absolument naturel.

Concernant l'alimentation, on pourrait aussi se demander :

- pouvait-on se contenter de la manne céleste ?
- peut-on jeûner 40 jours ?
- peut-on survivre des années en ne consommant que des hosties ?
...


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités