Le Christ et le végétarisme

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
cred0
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mer. 28 mars 2007, 4:45

Le Christ et le végétarisme

Message non lupar cred0 » sam. 02 févr. 2008, 14:17

Bonjour à tous

Depuis quelques années je suis végétarienne. Hier je discutais avec des amies musulmanes sur le fait de manger ou non de la viande. Dans leur religion, l'on doit abattre les animaux, tournés vers la Mecque, on leur tranche la gorge encore vivant : viande Hallal. Idem dans le judaisme et leurs viandes cashers.

Maltraitance des animaux, massacre, horreur et j'en passe mis de côté, je me demandais s'il est "chrétien" de manger de la viande. Evidemment, à mes yeux non ! Pour moi, le Christ est le dernier Agneau sacrifié. De sucroît, je pense que si les derniers seront les premiers, les animaux seront parmi ceux-là.


--- maltraitance, massacre des animaux : AU SECOURS ----



Cordialement

Credo
Dernière édition par cred0 le dim. 03 févr. 2008, 4:58, édité 1 fois.
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"

Avatar de l’utilisateur
cred0
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mer. 28 mars 2007, 4:45

Re: Végétarisme // Christianisme

Message non lupar cred0 » sam. 02 févr. 2008, 14:49

selon Wikipédia :oops:

Beaucoup des premiers chrétiens (dont les Pères du désert) étaient végétariens. Ensuite, les ordres Trappiste, Bénédictin et Carthusien, mais aussi les Cathares et les Adventistes du septième jour, encouragèrent le végétarisme. Au XIXe siècle, des membres de la secte de la Bible Chrétienne établirent le premier groupe végétarien en Angleterre et aux États-Unis. Le Pape Jean III prononça un anathème contre "ceux qui refusent de manger des plats de viande" lors du premier synode tenu à Braga au Portugal. :zut:


« Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. »
— La Genèse 1:29, La Torah et le végétarisme.

Selon certains spécialistes de la Torah, cela signifie que l'objectif initial de Dieu était que l'homme soit végétarien. Pour eux, Dieu donna par la suite la permission aux hommes de manger de la viande à cause de la faiblesse des hommes, mais l'idéal pour les hommes serait d'être végétarien.
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7851
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Végétarisme et Christianisme

Message non lupar Christophe » sam. 02 févr. 2008, 15:53

Salut Cred0

A titre personnel, je mange de la viande. Autant par habitude alimentaire que par goût. Mais bien évidemment votre question m'interpelle, aussi suis-je intéressé par les réponses qui pourraient lui être apportées...

D'autre part, il me semble avoir entendu que conserver un régime végétarien équilibré - notamment en ce qui concerne l'apport en protéïnes - n'est pas très simple. Qu'en est-il vraiment ?

Amicalement
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 1807
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique; a été recommençante
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Végétarisme et Christianisme

Message non lupar Nanimo » dim. 03 févr. 2008, 1:30

Credo a écrit :
« Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. »
— La Genèse 1:29, La Torah et le végétarisme.

Selon certains spécialistes de la Torah, cela signifie que l'objectif initial de Dieu était que l'homme soit végétarien. Pour eux, Dieu donna par la suite la permission aux hommes de manger de la viande à cause de la faiblesse des hommes, mais l'idéal pour les hommes serait d'être végétarien.
Merci Credo d’avoir soulevé le sujet de cette manière. Je consomme également de la viande, toutes les viandes, sauf l’agneau en fait et, effectivement, comme pour la plupart d’entre nous, c’est un goût développé. Ce n’est pas précisément sans éprouver une gêne à ce sujet. Outre la violence qui est à la base de ce choix alimentaire quoi qu’on en dise, il apparaît :
- qu’avec nos abattoirs – dont plus personne ne veut connaître l’adresse – et la viande sous cello, les sociétés modernes ont relégué hors de notre vue l’aspect violent qui caractérise la consommation de viande;
- toutefois, avec l’immigration, nous sommes de nouveau face à des pratiques qui maintenant nous choquent (et avec lesquelles les autorités sanitaires n’ont plus qu’à gérer).
Et voilà le pourquoi de nos interrogations, car de la viande nous en mangeons et s’il y en a pour en faire une fête, quelle est la différence? La seule que je puisse voir est qu’il semble que nous ayons décidé collectivement (surtout ceux qui étaient là juste avant nous) que le spectacle du sang épanché et des yeux exorbités de l’animal qui sait sa fin proche n’avaient rien d’une réjouissance. Point.

Cela dit :
- Comment met-on fin à des pratiques qui expriment toute une culture, sans se faire soupçonner de génocide culturel (il me semble que les ferias – toute l’Aquitaine et une partie du Midi – ne pratiquent pas la mise à mort, contrairement à la corrida, et aussi que l’on a fini par interdire les combats de coqs, particulièrement barbares – Flandres et Nord – assez récemment. C’est encourageant, mais la protection des animaux est loin d’être assurée.)
- Dans la citation de l’interprétation des spécialistes de la Torah que nous donne Credo, doit-on entendre par « faiblesse », une faiblesse de caractère ou une faiblesse physique. Lorsque l’on sait – comme le souligne Christophe – qu’il n’est pas facile d’avoir une alimentation végétarienne équilibrée, la question est pertinente.

La consommation de viande, même une fois confisqué le spectacle de la mise à mort (jeu de hasard, sport ou fête), doit selon moi, à notre stade, nous interpeller : outre le fait que l’introduction de la viande dans notre régime alimentaire semble n’être qu’une permission du Très-Haut, rien d’acquis, ce steak saignant ne nous fait-il pas garder à notre insu le goût du sang qui coule?
Dernière édition par Nanimo le dim. 03 févr. 2008, 11:40, édité 2 fois.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1929
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Végétarisme et Christianisme

Message non lupar DavidB » dim. 03 févr. 2008, 3:17

Actes des apôtres :

10.9
Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu'ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.
10.10
Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu'on lui préparait à manger, il tomba en extase.
10.11
Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s'abaissait vers la terre,
10.12
et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.
10.13
Et une voix lui dit: Lève-toi, Pierre, tue et mange. 10.14
Mais Pierre dit: Non, Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé de souillé ni d'impur.
10.15
Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui: Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.
10.16
Cela arriva jusqu'à trois fois; et aussitôt après, l'objet fut retiré dans le ciel.


Vous savez, leur dit-il, qu'il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d'entrer chez lui; mais Dieu m'a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur.

Certainement pas antichrétien de manger de la viande.


David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
cred0
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mer. 28 mars 2007, 4:45

Re: Végétarisme et Christianisme

Message non lupar cred0 » dim. 03 févr. 2008, 4:44

"Certainement pas antichrétien de manger de la viande." :zut:
Ah oui, vous avez prié le Christ pour lui demander au moins une fois? Vous êtes-vous remis en question au moins une fois ? Ou mangez-vous de la chair animale sans réfléchir parce que c'était-comme-cela-chez-vous.

Je n'imagine pas le Christ mangeant de la viande, je n'imagine pas un "paradis" dans lequel il y aurait des rapports de domination entre les êtres.
" le loup et l'agneau dormiront ensemble"


le passage que vous citez, ce Dieu qui dit "lève toi Pierre, tue et mange" , pour moi est le Dieu vengeur, je n'en veux PAS.

Que dire des abattages rituels en Islam et chez les Juifs ? Sacrifier un animal pour se rapprocher de Dieu .... quel idéal d'amour est-ce là ? Ne devrait-on pas s'excuser auprès des animaux pour utiliser leur chair, et tout du moins, ne pas les maltraiter ?

Il me semble que plus une société est avancée spirituellement, moins elle traite l'animal comme un objet.

Vous continuez à manger de la viande. Ayez au moins l'honnêteté d'être au courant de ce qui se passe dans les abattoirs. La situation est urgente pour les animaux de ferme, svp...

source PETA :
"Pour M. Friedrich, il est évident que : Les fermes industrielles d’aujourd’hui sont violentes, sanguinaires et cruelles. Le traitement qui y est réservé aux animaux ne traduit aucune pitié, aucune compassion. Comme chrétien, j’ai un choix à faire chaque fois que je m’assieds à table : est-ce que je veux contribuer à la violence, à la souffrance, à la misère et à la mort en ce monde, ou est- ce que je ne veux pas plutôt faire un choix alimentaire plein de compassion, un choix végétarien ?"

Le dernier repas du Christ était un repas végétarien, pas une once de cadavre d'animal dedans. Christ est l'Agneau immolé, il souffre sur la Croix pour nos atrocités commises, pour nos péchés. Christ est le bon Berger, il sauve ses brebis, mêmes les plus petites, celles qui ne peuvent se défendre. Je pense que l'on peut ressentir tout cet amour du Christ dans notre coeur, même pour le plus petit d'entre nous. Les animaux font partie de la création. "Celui qui fait cela pour le plus petit d'entre vous le fait pour Moi".


Un jour, trop peinée de la situation, j'ai prié une partie de la nuit le Christ et m'en suis remise à lui. Au petit matin, mon colocataire vient me voir et me dit qu'il avait fait un cauchemar sur des animaux maltraités et que désormais il allait sérieusement remettre en question son alimentation. Nous n'avions pas discuté de végétarisme la veille.



Pour ce qui concerne l'apport en protéines, le tofu contient plus de protéines qu'un steack ! Le thon contient plus de protéines qu'un steack ! Dans un régime végétarien, il est nécessaire de varier les types d'acide aminés (varier les sources de protéines en somme : lait + tofu par exemple) Si vous mangez du poisson, vous avez tous les types d'acides aminés, donc aucun problème. Si vous ne mangez ni lait ni oeuf ni poisson, le meilleur est de prendre des capsules d'omega 3 pour recevoir tous les types d'acides aminés.


protéines animales = risque d'obésité, risque cardio-vasculaire, graisses cachées, présence d'urée et acide urique.




sources à lire svp:

http://krisnaloka.unblog.fr/jesusle-vegetarien/ (Jésus le végétarien)

http://atheisme.free.fr/Contributions/M ... tarien.htm (le Christ végétarien)

http://www.vie-universelle.org/francais/ (le prophète et les animaux)

http://www.vegetarismus.ch/pdf/19f.pdf (la Bible et le végétarisme / passage sur Jean le Baptiste végétarien, les Esseniens végétariens )

------------------------------


"Tu ne tueras point !"


« C’est donc le Seigneur Lui-même qui va donner un signe. Voici que la Vierge concevra et enfantera un fils qu’elle appellera Emmanuel (JESUS). De laitage et de miel il se nourrira, qu’il sache rejeter le mal et le bien » (ISAÏE 7 : 14-15)



Cordialement

Credo
Dernière édition par cred0 le dim. 03 févr. 2008, 5:14, édité 3 fois.
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"

Avatar de l’utilisateur
cred0
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mer. 28 mars 2007, 4:45

Re: Christ et le végétarisme

Message non lupar cred0 » dim. 03 févr. 2008, 4:59

source PETA :
"Pour M. Friedrich, il est évident que : Les fermes industrielles d’aujourd’hui sont violentes, sanguinaires et cruelles. Le traitement qui y est réservé aux animaux ne traduit aucune pitié, aucune compassion. Comme chrétien, j’ai un choix à faire chaque fois que je m’assieds à table : est-ce que je veux contribuer à la violence, à la souffrance, à la misère et à la mort en ce monde, ou est- ce que je ne veux pas plutôt faire un choix alimentaire plein de compassion, un choix végétarien ?"
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1929
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Christ et le végétarisme

Message non lupar DavidB » dim. 03 févr. 2008, 5:43

N'importe quoi...

:rire: :rire: :rire:

Fin de non recevoir par la majeur parti de votre réponse...

Le christ a mangé du poisson, le christ a mangé de l'agneau aussi. Même après la résurrection, il fait rotir du poisson pour les apôtres sur la rive. Alors le christ et ce que vous appelez le "dieu vengeur" ne font qu'un....

Ce n'est pas le dieu vengeur, c'est le Dieu incarné. De dire que c'est le dieu vengeur qui parle dans les actes des apôtres est, il me semble, assez blasphématoire. Vous, quand vous posez des questions au christ, il vous répond dans quelle oreille? Car moi, je suis souvent contraint de lire la Bible et de m'y en remettre avec l'aide du magistère... Or, votre propos méprise les deux à la fois, même les protestants n'en font pas autant.

Pour ce qui est du dieu qui flotte dans les airs, qui n'est qu'une case vide insignifiante dans laquelle on met n'importe quoi selon les humeurs du moment, c'est le dieu que moua je rejète. Il n'y a pas deux dieux dans la Bible, mais un seul.

David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1929
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Végétarisme et Christianisme

Message non lupar DavidB » dim. 03 févr. 2008, 6:05

Bien,
après une grande respiration par le nez,

Bonsoir,

Le dernier repas du Christ était un repas végétarien, pas une once de cadavre d'animal dedans. Christ est l'Agneau immolé, il souffre sur la Croix pour nos atrocités commises, pour nos péchés. Christ est le bon Berger, il sauve ses brebis, mêmes les plus petites, celles qui ne peuvent se défendre. Je pense que l'on peut ressentir tout cet amour du Christ dans notre coeur, même pour le plus petit d'entre nous. Les animaux font partie de la création. "Celui qui fait cela pour le plus petit d'entre vous le fait pour Moi". Un jour, trop peinée de la situation, j'ai prié une partie de la nuit le Christ et m'en suis remise à lui. Au petit matin, mon colocataire vient me voir et me dit qu'il avait fait un cauchemar sur des animaux maltraités et que désormais il allait sérieusement remettre en question son alimentation. Nous n'avions pas discuté de végétarisme la veille.
Vous y étiez au repas de Jésus? Sincèrement, vous croyez vraiment cela? Que Jésus n'a pas respecté les prescription du judaïsme? Qu'à l'âge de 12 ans, il n'a pas participer à l'abattage d'un agneau pour la première fois? Le rêve d'un gars dont on ne sait rien serait plus près de la révélation selon Dieu que la vision de Pierre?

En passant, depuis quand les animaux sont des sujets croyants? Des sujets, point? Les animaux participent-ils à l'édification du corps du christ? Saint Paul parlait des viande immolée. Il disait qu'on pouvait manger de toutes viandes, sans besoin de s'enquérir de si elle est immolée. Mais que si quelqu'un venait à le dire, valait mieux ne pas en manger.

Que les animaux ne soient pas mal traités est une chose. Qu'on commence à entrer dans un tel sentimentalisme envers les animaux, en est une autre. Avant de sauver les animaux, j'aime mieux sauver les pauvres! Et je n'irai certainement pas dire à des africains qui tue une vache par année ou un autre animal et qui n'ont rien d'autre à manger que c'est "pas bien" parce que ça fait mal.
Pour ce qui concerne l'apport en protéines, le tofu contient plus de protéines qu'un steack ! Le thon contient plus de protéines qu'un steack !
Et le thon ne souffre pas lui? Le thon n'est pas un animal? Le poisson qui sort de l'eau ne s'asphixie pas? Il a surement des terminaisons nerveuses lui aussi, non?

Que l'on débate de la question pour la santé, pas de problèmes. Que l'on en débate pour des question éthiques sur la façon d'élever les animaux, de les abattre, pourquoi pas. D'en débattre pour des raisons théologiques!?!?!??!? On y reviendra quand les pauvres auront tous à manger. Jésus n'a pas méprisé ses racines, il a surement manger de l'agneau que ce soit écrit dans les évangiles ou pas.

David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
cred0
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mer. 28 mars 2007, 4:45

Re: Christ et le végétarisme

Message non lupar cred0 » dim. 03 févr. 2008, 8:43

oui, pour le non pesco-végétarien, ou le végétalien , le poisson souffre. Chacun choisit son degré de vegan si je puis dire.

problème de santé : cela va de soi
problème éthique : cela va encore de soi
problème théologique ; ça vous fait mal de penser que vous vous êtes trompez , si bien que cela ne va plus de soi

JAMAIS il n'est mentionné que Christ mange de l'agneau. Christ est l'Agneau , il nait sur la paille comme un tout petit , et c'est lui qu'on immôle.

Quant à savoir ce qui a dit Paul sur la viande... cela ne me concerne pas, je suis le Christ , pas Paul.


"Gnagnagna, vous allez me dire que Jésus répond à votre oreille, hihihi" C'est ici sous estimer la noblesse de la pière, oui Jésus me répond car dns mes prières je m'en remets à lui pour savoir ce qui est juste ou non.


Je confirme : un Dieu qui dit "tue et mange" , je ne crois pas en lui , je ne veux pas de lui comme Dieu.



Amen !

Credo
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1929
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Christ et le végétarisme

Message non lupar DavidB » dim. 03 févr. 2008, 12:52

Pourtant il est annoncé, en mathieu, que le veau gras fera parti du menu du repas céleste. Meme si le premier sens est sans doute eschatologique. Il est encore dit, dans la parabole du fils prodigue :"tuez le veau gras"... de la bouche meme de Jésus.

Pour ce qui est de m'etre trompé ou non théologiquement,,, va falloir argumenter mieux que ça. Dire que c'est le "dieu vengeur"... bof

David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 343
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Christ et le végétarisme

Message non lupar Geronimo » dim. 03 févr. 2008, 15:16

La compréhension de la hiérarchie de la création remonte à la Genèse.

"Et Dieu vit que cela était bon"

Dieu crée le monde par vague de perfection, les minéraux, puis les végétaux, puis les animaux, puis l'homme.

Il termine par le plus parfait, son chef d'oeuvre, l'homme, crée à son image capable de liberté et d'amour (contrairement aux animaux qui sont entièrement programmés par l'instinct)

Dieu offre la création à l'homme comme un cadeau et lui demande de conquérir la terre et de la soumettre.

Que l'abattage ou le sacrifice d'un animal soit difficile pour notre sensibiliité, c'est indéniable. Mais c'est justement un rappel de la dignité que Dieu donne à l'homme.
Le sacrifice est un acte éminemment religieux et lié à la Foi.

Ce qui est amusant d'ailleurs c'est que si les hommes refusent de manger des animaux, ils auront bien du mal à empêcher les animaux de se manger entre eux.

:siffle:
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
cred0
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mer. 28 mars 2007, 4:45

Re: Christ et le végétarisme

Message non lupar cred0 » lun. 04 févr. 2008, 6:40

Ce qui est amusant d'ailleurs c'est que si les hommes refusent de manger des animaux, ils auront bien du mal à empêcher les animaux de se manger entre eux.
En disant cela, vous rammener l'homme, mangeurr de chair, à l'état d'animal...
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7851
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Christ et le végétarisme

Message non lupar Christophe » mar. 05 févr. 2008, 0:38

Salut Cred0 ! :)

Les liens que vous proposez ne sont pas très... disons, orthodoxes. :oops:
Mais toutefois, ils contiennent quelques éléments intéressants sur le sujet qui nous occupe.

Les évangiles contiennent peu d'indications sur le régime alimentaire de Jésus. Par contre, la prophétie d'Isaïe laisse entendre que Jésus - tout comme les prophètes Daniel et Jean-Baptiste - serait végétarien :

Isaïe 7:14-15
Eh bien ! Le Seigneur lui-même
vous donnera un signe :
Voici que la vierge concevra ,
elle enfantera un fils,
et on l'appellera Emmanuel,
(c'est-à-dire : Dieu-avec-nous).
De crème et de miel il se nourrira,
et il saura rejeter le mal et choisir le bien.


Dans le premier livre de la Genèse, il y a un passage remarquable où Dieu indique à l'homme quel sera sa nourriture :

Gn 1:28-31
Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la. Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. » Dieu dit encore : « Je vous donne toute plante qui porte sa semence sur toute la surface de la terre, et tout arbre dont le fruit porte sa semence : telle sera votre nourriture. Aux bêtes sauvages, aux oiseaux du ciel, à tout ce qui va et vient sur la terre et qui a souffle de vie, je donne comme nourriture toute herbe verte. » Et ce fut ainsi. Et Dieu vit tout ce qu'il avait fait : c'était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : ce fut le sixième jour.

Remarquons que Dieu donne aussi "toute herbe verte" comme nourriture aux bêtes sauvages. Le végétarisme serait-il le régime alimentaire commun avant la Chute ?

Les manuscrits de la mer Morte, découverts en 1947 à Qumran, au nord ouest de la mer Morte en Israël, décrivent les règles de vie d'une communauté juive de religieux que l’on nomma "Esséniens" et qui se caractérise - entre autres - par l'absence de nourriture carnée et la consommation de poissons.

Le sixième commandement dit : "Tu ne tueras point" (Deutéronome, 5.17). Il n’est pas précisé s’il s’agit d’êtres humains, ou de toute vie. Mais ce point est litigieux, puisque certaines traductions donnent : "Tu ne commettras pas de meurtre" ou même "Tu ne commettras pas d'homicide"... Bref, il serait utile de revenir au texte original.

Saint Paul, dans sa lettre aux Romains laisse entendre qu'il n'est pas bon de manger de la viande :
Ro 14:13-23
13 Cessons donc de nous juger les uns les autres ; mais jugez plutôt qu'il ne faut rien mettre devant les pas d'un frère qui le fasse buter ou tomber. 14 Je le sais, et j'en suis persuadé dans le Seigneur Jésus : aucune chose n'est impure en elle-même, mais elle ne l'est que pour celui qui la considère comme impure. 15 Car si ton frère a de la peine à cause de ce que tu manges, ta conduite n'est plus conforme à l'amour. Ne va pas faire périr par ce que tu manges celui pour qui le Christ est mort. 16 Ce qui est bien pour vous ne doit pas vous exposer au dénigrement. 17 En effet, le royaume de Dieu ne consiste pas en des questions de nourriture ou de boisson ; il est justice, paix et joie dans l'Esprit Saint. 18 Celui qui sert le Christ de cette manière-là plaît à Dieu, et il est approuvé par les hommes. 19 Recherchons donc ce qui contribue à la paix, et ce qui nous associe les uns aux autres en vue de la même construction.

20 Ne va pas détruire l'oeuvre de Dieu pour une question de nourriture. Toutes les choses sont pures, mais c'est mal qu'un homme, à cause de ce qu'il mange, en fasse tomber un autre. 21 C'est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, bref de ne rien faire qui fasse tomber ton frère. 22 La conviction que te donne la foi, garde-la en toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lorsqu'il se décide. 23 Mais celui qui a des doutes est condamné s'il mange quand même, car il ne le fait pas par conviction de foi. Or tout ce qui ne vient pas de la foi est péché.


:arrow: Un lien vers le site de la "protection animale catholique" : http://www.protection-animale-catholique.org/


PaX :paix!
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1929
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Christ et le végétarisme

Message non lupar DavidB » mar. 05 févr. 2008, 4:18

Ouin, il possible qu'une interprétation dans le sens que la chair en nourriture soit causée par le désordre peut parler.

Toutefois, comment se fait-il qu'entre les offrandes de Caïn, qui sont des produits de la terre et le sacrifice d'Abel qui est un chevreau, le Seigneur agré le chevreau et non pas les produits de la terre, rendant Caïn jaloux et amenant le meurtre sur terre?

De plus, comment l'Esprit Saint peut-il dans la vision de Pierre et encore, comment le christ a-t-il pu participer aux rites religieux de son temps et de son peuple, donc très fortement probable qu'il ait tuer le veau, comment le christ, annonçant le veau gras comme une nourriture de réjouissance, peuvent-ils participer au désordre alors qu'ils viennent rétablir l'ordre?

Pour ce qui est de Isaïe, s'il annonce la coexistance des bêtes, il annonce aussi le veau gras en nourriture de réjouissance.

David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.


Revenir vers « Morale et Éthique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités