Tuer dans le cadre d'une "guerre sainte" est-il un péché ?

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
katou
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : mar. 05 déc. 2006, 12:32

Tuer dans le cadre d'une "guerre sainte" est-il un péché ?

Message non lu par katou » sam. 11 oct. 2008, 12:41

Quand un pape demandait de faire la guerre sainte et que les catholiques tuaient les "ennemis" sur la demande du pape de faire la guerre, est-ce que l'Eglise comprend cela comme un non péché ?

antoine93
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : mar. 19 août 2008, 12:30

Re: Définition du péché

Message non lu par antoine93 » sam. 11 oct. 2008, 12:53

katou a écrit :Quand un pape demandait de faire la guerre sainte et que les catholiques tuaient les "ennemis" sur la demande du pape de faire la guerre, est-ce que l'Eglise comprend cela comme un non péché ?
Toute guerre n'est pas injuste. L'Eglise a parfaitement le droit de se défendre contre ses ennemis. Un autre exemple de guerre juste serait une guerre pour des ressources vitales (e.g. de l'eau).

Bien sûr, il est parfaitement exclu de casser du païen à droite à gauche sans raison sérieuse...

Avatar de l’utilisateur
Judith
Censor
Censor
Messages : 86
Inscription : mar. 23 sept. 2008, 18:58

Re: Définition du péché

Message non lu par Judith » sam. 11 oct. 2008, 13:06

antoine93 a écrit :
Bien sûr, il est parfaitement exclu de casser du païen à droite à gauche sans raison sérieuse...
Au bûcher, au bûcher !! :applaudi: :shutup:


:-D
Illum oportet crescere, me autem minui . (Jn 3 ; 30)

katou
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : mar. 05 déc. 2006, 12:32

Re: Définition du péché

Message non lu par katou » sam. 11 oct. 2008, 13:36

antoine93 a écrit : Toute guerre n'est pas injuste. L'Eglise a parfaitement le droit de se défendre contre ses ennemis. Un autre exemple de guerre juste serait une guerre pour des ressources vitales (e.g. de l'eau).

Bien sûr, il est parfaitement exclu de casser du païen à droite à gauche sans raison sérieuse...
Lors d'une guerre "juste", le catholique qui tue son "ennemi", doit-il se repentir de ce meurtre et demander pardon à Dieu car en conscience c'est mal de tuer, même si ce meurtre est fait en légitime défense et obéissance envers le pape et l'Eglise qui demandent de repousser l' "ennemi" ?

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1427
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: Tuer dans le cadre d'une "guerre sainte" est-il un péché ?

Message non lu par Harfang » sam. 11 oct. 2008, 15:36

Je pense qu'il faut demander pardon et rappeler à Dieu que ce ne fût pas par goût du sang mais par obligation pour défendre l'Eglise où dans le contexte d'une guerre juste et non une guerre de pouvoir.
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

antoine93
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : mar. 19 août 2008, 12:30

Re: Définition du péché

Message non lu par antoine93 » sam. 11 oct. 2008, 15:36

katou a écrit :
antoine93 a écrit : Toute guerre n'est pas injuste. L'Eglise a parfaitement le droit de se défendre contre ses ennemis. Un autre exemple de guerre juste serait une guerre pour des ressources vitales (e.g. de l'eau).

Bien sûr, il est parfaitement exclu de casser du païen à droite à gauche sans raison sérieuse...
Lors d'une guerre "juste", le catholique qui tue son "ennemi", doit-il se repentir de ce meurtre et demander pardon à Dieu car en conscience c'est mal de tuer, même si ce meurtre est fait en légitime défense et obéissance envers le pape et l'Eglise qui demandent de repousser l' "ennemi" ?
ben non puisque la défense est légitime :D

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Définition du péché

Message non lu par Christophe » sam. 11 oct. 2008, 18:03

antoine93 a écrit :Un autre exemple de guerre juste serait une guerre pour des ressources vitales (e.g. de l'eau).
S'il ne s'agit pas d'une guerre d'accaparement des ressources naturelles, au préjudice des autres nations... ;)
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

katou
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : mar. 05 déc. 2006, 12:32

Re: Définition du péché

Message non lu par katou » sam. 11 oct. 2008, 18:33

antoine93 a écrit : ben non puisque la défense est légitime :D
Légitime défense ne veut pas dire que l'acte commis n'est pas un péché dans le sens où personne ne doit prendre la vie d'une autre personne. Jésus a demandé à son apôtre de ranger son arme alors que c'était de la légitime défense que de défendre Jésus. Jésus a même ajouté
" Remets ton glaive à sa place; car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive ".

katou
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : mar. 05 déc. 2006, 12:32

Re: Tuer dans le cadre d'une "guerre sainte" est-il un péché ?

Message non lu par katou » sam. 11 oct. 2008, 20:42

C'est très bien. Mais si pour défendre sa vie on en prend une, est-ce que l'on doit demander pardon à Dieu et se repentir de cela, même si on était en légitime défense, car tuer fait toujours partie du mal ?

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Tuer dans le cadre d'une "guerre sainte" est-il un péché ?

Message non lu par Anne » dim. 12 oct. 2008, 4:56

katou a écrit :Quand un pape demandait de faire la guerre sainte et que les catholiques tuaient les "ennemis" sur la demande du pape de faire la guerre, est-ce que l'Eglise comprend cela comme un non péché ?
En mode prof.:

Quand un pape a-t-il demandé de faire la guerre sainte et en quelles circonstances?
Combien de fois est-ce arrivé dans l'histoire du catholiscisme (+ ou - 2000 ans)?
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Définition du péché

Message non lu par Anne » dim. 12 oct. 2008, 4:57

Judith a écrit :
antoine93 a écrit :
Bien sûr, il est parfaitement exclu de casser du païen à droite à gauche sans raison sérieuse...
Au bûcher, au bûcher !! :applaudi: :shutup:


:-D
:wow:
J'ai les guimauves!
;)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

katou
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : mar. 05 déc. 2006, 12:32

Re: Tuer dans le cadre d'une "guerre sainte" est-il un péché ?

Message non lu par katou » dim. 12 oct. 2008, 10:15

katou a écrit :C'est très bien. Mais si pour défendre sa vie on en prend une, est-ce que l'on doit demander pardon à Dieu et se repentir de cela, même si on était en légitime défense, car tuer fait toujours partie du mal ?
C'est cela qui m'interroge.

Avatar de l’utilisateur
Balade
Barbarus
Barbarus

Re: Tuer dans le cadre d'une "guerre sainte" est-il un péché ?

Message non lu par Balade » dim. 12 oct. 2008, 21:24

Bonsoir katou, :)

Voyons ce que dit le catéchisme de l’Eglise Catholique, un livre très
facile à lire et qui est, après la Bible, la référence principale des Catholiques,
Ce livre a réponse à beaucoup de questions que l’on peut se poser, dont
la vôre, katou :

La légitime défense
2264
L’amour envers soi-même demeure un principe fondamental de la moralité.
Il est donc légitime de faire respecter son propre droit à la vie. Qui défend
sa vie n’est pas coupable d’homicide même s’il est contraint de porter à son
agresseur un coup mortel :

« Si pour se défendre on exerce une violence plus grande qu’il ne faut, ce sera
illicite. Mais si l’on repousse la violence de façon mesurée, ce sera licite... Et il
n’est pas nécessaire au salut que l’on omette cet acte de protection mesurée
pour éviter de tuer l’autre ; car on est davantage tenu de veiller à sa propre
vie qu’à celle d’autrui. » (S. Thomas d’A., s. th. 2-2, 64, 7).


Donc, la personne qui est contrainte d‘ôter la vie à une autre pour sauver
sa propre vie, n’est pas coupable aux yeux de Dieu.

Cependant, l'acte de tuer, même en état de légitime défense, peut être très
traumatisant et peser lourdement sur la conscience.

En tant que Chrétien catholique, notre devoir est de prier pour l’âme de la
personne tuée ainsi que pour la famille du défunt. Nous pouvons offrir des
messes pour son âme, visiter la famille du défunt, leur offrir notre soutien, etc.

Voici le lien vers le Catéchisme de l’Eglise catholique :
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM

Avatar de l’utilisateur
Balade
Barbarus
Barbarus

Re: Définition du péché

Message non lu par Balade » dim. 12 oct. 2008, 21:41

AnneT a écrit :
Judith a écrit : Au bûcher, au bûcher !! :applaudi: :shutup: :-D
:wow:
J'ai les guimauves! ;)
A cause de vous, Anne, j'ai envie de guimauves, moi qui suis au régime ! :( :D
J'adore ça... mais moins que le Nutella ! :coeur: :amoureux:
Saviez-vous qu'en France, on n'a pas coutume de caraméliser les guimauves
au feu comme le font les Nord-Américains? Et ici, on les appelle des "Chamallow",
du nom de la marque de guimauves la plus connue !

katou
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : mar. 05 déc. 2006, 12:32

Re: Tuer dans le cadre d'une "guerre sainte" est-il un péché ?

Message non lu par katou » dim. 12 oct. 2008, 22:24

Balade a écrit :
Donc, la personne qui est contrainte d‘ôter la vie à une autre pour sauver
sa propre vie, n’est pas coupable aux yeux de Dieu.

Cependant, l'acte de tuer, même en état de légitime défense, peut être très
traumatisant et peser lourdement sur la conscience.

En tant que Chrétien catholique, notre devoir est de prier pour l’âme de la
personne tuée ainsi que pour la famille du défunt. Nous pouvons offrir des
messes pour son âme, visiter la famille du défunt, leur offrir notre soutien, etc.
"Peser sur la conscience", pourquoi si pour Dieu ce n'est pas illicite ? Est-ce que consciemment on sait que tuer est toujours mal, même si c'est pour sauver sa vie ?
Alors voilà. Je ne dis pas qu'il ne faut pas se défendre au risque de tuer l'agresseur, et cette défense n'est pas coupable aux yeux de Dieu. Mais le fait d'avoir tuer reste un acte illicite par rapport au commandement de Dieu qui est impératif "tu ne tueras pas" et à cause de cela il me semble normal que nous devons nous repentir d'avoir tué, ce repentir se fait même souvent implicitement.
L'Eglise dit que Dieu pardonne même sans la non repentance de ce meurtre et pourtant, on se sent mal de l'avoir commis. Je ne comprends pas le décalage.

Quant à prier pour l'âme de la personne que l'on a tuée, cela va de soi.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités